Observatoire du marché des fruits et légumes de Toyosu

Toyosu

Le nouveau marché aux poissons de Tokyo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Toyosu est le nouveau marché aux poissons de Tokyo, situé sur l'île éponyme dans l'arrondissement de Koto à l'est du centre-ville, sur le front de mer de la baie. Ouvert depuis le 11 octobre 2018, il remplace l’ancien marché intérieur de Tsukiji fermé au public quelques jours plus tôt. Moderne et aseptisé, ce lieu contraste largement avec l'atmosphère populaire et traditionnelle de son prédécesseur.

🚧 Accès restreint

Marché fermé du 29 février au 15 mars 2020 par mesure de précaution dans le cadre de l'épidémie de Coronavirus

Le déménagement du marché aux poissons de Tsukiji est une histoire de longue date. Jugé insalubre par le gouvernement tokyoïte, celui-ci devait déménager à Toyosu depuis 2001. Le projet a été maintes fois retardé, notamment à cause de la contamination possible des sous-sols du nouveau site installé sur les vestiges d'une ancienne usine à gaz. Le gouvernement métropolitain a fini par donner son accord mais les suspicions planent encore autour de cette affaire. Il faut dire que la majorité des vendeurs s'est longtemps opposée à ce changement. Certains ont même fait de la résistance le jour de l'inauguration de Toyosu, en vendant leur cargaison devant les grilles fermées de Tsukiji.

Marché pour professionnels, ce dernier est devenu au fil du temps un lieu touristique incontournable de la capitale. La vente aux enchères de thon très tôt le matin en avait fait sa renommée. Il était plaisant de déambuler dans cette fourmilière populaire aux côté des locaux et des restaurateurs venus faire leurs courses quotidiennes. Cependant, malgré des règles de bienséance et des horaires de visites encadrés, cette affluence ne s'est pas faite sans accroche et les vendeurs se sont plaints, à juste titre, du comportement peu respectueux de certains touristes.

Pour ceux qui ont connu et apprécié Tsukiji, la comparaison est inévitable et ne joue malheureusement pas en faveur du marché flambant neuf de Toyosu. D'ailleurs la qualification de "marché" est aujourd'hui un peu trompeuse tant les visiteurs parqués dans leur zone de promenade se retrouvent hors sol, loin de l'ambiance vivante que l'on connaissait.

Trois complexes modernes, à l'architecture massive sans intérêt particulier, se dressent face aux visiteurs qui arrivent par la ligne aérienne Yurikamome (celle qui dessert également Odaiba) :

  • le bâtiment de vente aux enchères de thon et autres produits de la mer ;
  • le marché de gros avec tous ses vendeurs, ainsi que qu'un espace shopping et un toit-terrasse ;
  • et le marché aux fruits et légumes.

Les édifices communiquent entre eux par de longues passerelles suspendues que l'on emprunte donc pour passer de l'un à l'autre. À l'intérieur de chacun des pavillons, on retrouve des couloirs en béton gris qui débouchent sur différents observatoires doublement vitrés et insonorisés.

Vente aux enchères

Les enchères débutent dès 4h30 du matin et durent une à deux heures selon la qualité et la quantité des produits arrivés au port durant la nuit. Les visiteurs sont autorisés à y assister en se présentant directement à l'entrée, puis via deux salles en hauteur séparées des lieux de vente eux-mêmes. À partir du 15 janvier 2019, un deuxième observatoire plus proche de la vente aux enchères de thon sera ouvert à un public limité (au rez-de-chaussée et séparé d'un simple vitrage). Le problème, à cette heure si matinale, est avant tout la question du trajet. En effet Toyosu, excentré du centre-ville, n'est accessible qu'en métro 🚇 ou en voiture 🚙. Cependant, comme les trains 🚅 ne circulent pas avant 5h00 du matin et que le trafic routier est alors embouteillé, il faut espérer que la vente dure longtemps pour avoir une chance d'en profiter.

Le reste de la journée, il est possible de regarder les entrepôts mais ils sont quasiment vides. Des explications en anglais sur le fonctionnement du marché essayent de retenir l'attention des curieux, sans grande conviction.

Marché de gros

Le deuxième bâtiment consacré au commerce intermédiaire de gros est quant à lui inaccessible au public. On devine juste deux ou trois allées avec des poissonniers derrière une vitre surélevée. Le charme des petits stands semble bien avoir été remplacé par de longues rangées de vendeurs bien rectilignes. Toujours à l'étage, les visiteurs sont ensuite conviés à faire leurs achats souvenirs au sein d'un espace baptisé "Uogashi Yokocho". On y trouve des boutiques autour de la cuisine : ustensiles, accessoires et aussi denrées sous vide. Pour le moment, cette allée marchande sent encore trop le neuf et l'omniprésence de la couleur grise accentue le côté froid et peu chaleureux des lieux.

Le point le plus intéressant reste sans aucun doute le toit-terrasse qui s'avère assez bien réalisé. On contemple de grandes étendues de gazon surplombées par une vue dégagée sur le paysage urbain et la baie de Tokyo. Bien mieux encore, une passerelle permet d’accéder au parc de Toyosu-Gururi qui longe le canal Harumi et propose un joli point de vue sur le fameux Rainbow Bridge. Il n'appartient pas au marché et peut donc être visité de jour comme de nuit.

Marché des primeurs

Le grand complexe réservé aux fruits et légumes est au final le mieux réalisé des trois ; ce qui s'avère assez dommage pour un marché à la base réputé pour ses poissons. On y voit assez bien les espaces de travail et les longs couloirs sont égayés par des murs peints en couleurs. On ne peut cependant plus acheter directement les produits aux vendeurs.

Restauration

Trois zones de restaurants, situées logiquement à l'entrée de chaque bâtiment, offrent pour déjeuner de quoi se satisfaire en sushi 🍣 ou sashimi. Les prix assez élevés garantissent normalement la fraîcheur exceptionnelle des produits. En tout cas et au vu du temps d'attente, ils ne freinent en rien les gourmands qui semblent avoir rapidement trouvé leur chemin au milieu de ce dédale bétonné.

Pour les touristes étrangers, les explications en anglais, plutôt bien faites et didactiques, sont peut-être le principal point positif de ce nouveau site. Par exemple, on en apprend plus sur les différentes espèces de poissons consommées par les Japonais et les plats typiques associés.

Tout récent, le marché de Toyosu cherche encore son identité et il faudra attendre sûrement quelques temps avant d'y ressentir une atmosphère particulière. Les nostalgiques de Tsukiji seront sans doute déçus de ne plus rien sentir, ni entendre de l'effervescence des négociations commerciales. On espère que ces aspects négatifs d'un point de vue touristique servent maintenant la tranquillité des professionnels sur leur site de travail. La ville de Tokyo perd néanmoins l'une de ses attractions les plus emblématiques. Des infrastructures complémentaires dédiées aux loisirs (centre commercial, hôtel 🏨 avec onsen ♨️) sont prévues ces prochaines années afin de dynamiser un peu plus les alentours.

À noter que le marché extérieur de Tsukiji, toujours ouvert, continue d'accueillir des clients ; pour combien de temps encore ?

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Toyosu et autour.

Se préparer

Comment se rendre à Toyosu ?

En monorail -- ligne Yurikamome, arrêt Shijo-Mae puis accès direct via des plateformes en hauteur

Destination non accessible avec le JR Pass

S'y rendre en voiture de location ou avec la carte Suica

Connexion Internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Informations

Aujourd'hui 7 / 13°C
Demain 10 / 16°C
Après-demain 0 / 11°C

Sur place

Quand partir à Toyosu ?

Compter une petite matinée de deux heures sans la vente aux enchères

Comment dit-on Toyosu en japonais ?

豊洲市場 (Toyosu ichiba)

Horaires Toyosu

Ouvert du lundi au samedi de 5h00 à 17h00

Fermeture régulière les mercredis (calendrier ici)

Fermeture annuelle du 31 décembre au 4 janvier

Combien ça coûte ?

Gratuit

Guide privé

Par Kanpai Publié en novembre 2018 - mis à jour en février 2020 Toyosu