teamLab Planets (Tokyo), The Infinite Crystal Universe

teamLab Planets

Le condensé réussi du musée digital Bordeless

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

teamLab Planets est une exposition digitale temporaire située à Toyosu, l'une des îles artificielles de la Baie de Tokyo. Créée par les mêmes artistes que le teamLab Bordeless (ou musée d'art digital), l'expo reprend le concept de l'immersion numérique totale en mettant l'accent sur le rapport avec le corps. Les visiteurs se retrouvent ainsi plongés dans un autre monde visuel, sonore et sensoriel.

🚧 Accès restreint

L'exposition est temporaire et devait se terminer en automne 2020. Elle a été prolongée jusqu'à la fin 2022 suite au report des Jeux Olympiques de Tokyo.

Le nombre d'entrées est limité par mesure de précaution dans le cadre de l'épidémie de Covid-19 au Japon.

Comme pour le musée teamLab Borderless à Odaiba, le collectif japonais en vogue joue de nouveau avec d’innombrables projecteurs, ordinateurs et miroirs afin de projeter les visiteurs sur autre planète le temps d'une exposition. Bienvenue au teamLab Planets, la galerie d'art digitale et temporaire de Toyosu.

Cette fois-ci, le spectateur n’est pas laissé seul dans un grand labyrinthe, à choisir soi-même son parcours. Un chemin tout tracé permet de découvrir les œuvres dans un certain ordre mais de manière plus ludique et sensorielle que pour la version Borderless, où l'accent est davantage mis sur les effets visuels. L’obscurité dans les salles et la succession de couloirs restent de mise.

On retire ses chaussures à l'entrée du musée ; le parcours se déroule ensuite entièrement nu-pieds, sans chaussette ni collant pour pouvoir marcher dans l'eau. Dès les premiers mètres de l'expo, on remonte une petite pente surmontée d'une cascade.

Un monde moelleux

L'un des premiers espaces remarquables est une salle plongée dans la pénombre, dont le sol est entièrement tapissé de coussins géants qui changent de volume à mesure que l'on s’affale dessus. Difficile d’imaginer plus douillet et convivial comme nid ! Dommage que le temps soit limité, un agent du musée invitant les visiteurs à changer de salle au bout d’un moment.

teamLab Planets (Tokyo), The Infinite Crystal Universe 2

Un jeu infini de sons et lumières

Un des concepts du teamLab Borderless fait ici son retour, dans un espace plus grand et mieux mis en valeur. Dans une salle composée d'une multitude de miroirs, des colonnes de guirlandes lumineuses disposées à la verticale forment un labyrinthe de lumière. Au rythme d’une douce mélodie, les lieux changent de couleur, passant du noir au violet foncé puis au bleu turquoise, jusqu'à un décor étoilé. On a beau y passer du temps, on ne retrouve jamais exactement ni la même bande son ni les mêmes effets visuels. Dans un coin à trouver par soi-même, il est possible de s’asseoir au sol pour contempler le spectacle son et lumière.

Comme un poisson dans l'eau

L'expérience phare du teamlab Planets amène les visiteurs à évoluer dans une pièce remplie d'eau qui arrive jusqu'aux genoux des adultes. À la surface, des carpes koi de toutes les couleurs apparaissent et semblent nager autour des personnes. L'immersion est totale : on se croirait réellement plongés dans un étang au milieu d'une curieuse nature bigarrée.

teamLab Planets (Tokyo), Expanding Three-Dimensional Existence in Transforming Space - Flattening 3 Colors and 9 Blurred Colors, Free Floating

Lorsque des ballons géants flottent comme des plumes

Gonflés à l'hélium et colorés de manière assez vive, de gros ballons sphériques se déplacent au gré des spectateurs dans une immense salle composée de miroirs du sol au plafond. On se perd ou se cache facilement entre eux. Il est également assez facile de les faire bouger dans l'air, à condition d’avoir de grands bras ! Cet espace est sûrement celui qui pourrait le plus plaire aux jeunes enfants pour son côté ludique (et régressif pour les plus grands).

Le dernier espace se montre plus difficile à décrire et l'expérience sur place sera meilleure qu'un reportage écrit. Il s’agit de l'un des moments les plus oniriques de la visite, où l’on prend le temps de regarder l'univers et les saisons défiler. Une belle clôture à cette grande exposition digitale.

---

Avec une fréquentation moins forte que celle du musée permanent d'art digital, le teamLab Planets permet de profiter davantage des œuvres numériques. Il offre une expérience plus immersive, certes moins diversifiée qu’au Borderless, ce qui au final n’enlève rien à l'intérêt de visiter ces deux superbes sites artistiques de manière complémentaire.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à teamLab Planets et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 08 septembre 2020 teamLab Planets