Comiket 1

Comiket

Le plus grand rassemblement de la pop-culture otaku

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Comic Market est une convention gratuite et biannuelle, dédiée à la culture populaire japonaise. Elle se tient depuis 1975, en été et en hiver, à Tokyo Big Sight sur l'île artificielle d'Odaiba. Injustement reconnue comme la plus grande convention de mangas et animés, le Comiket est en réalité la plus grande convention de la création amateur ("dojin") et indépendante au monde, même s'il y a bel et bien une partie réservée aux professionnels.

🚧 Accès restreint

L'édition 2020 du 2 au 5 mai est annulée à cause de la crise du Coronavirus au Japon

L'architecture originale du bâtiment, qui fait penser à une pyramide inversée, réunit en général entre 500 et 600.000 personnes (le record a été battu à l'édition 97 de la fin 2019 avec 750.000 visiteurs). Soit environ deux à deux fois et demie la fréquentation de Japan Expo.

En japonais, dojin signifie "membre d'un groupe ou d'un cercle". Dans le cas du Comiket, un cercle dit "doujin" caractérise un groupe qui produit une œuvre en tant qu'amateur. Cela peut être :

  • un magazine, un manga ou un recueil de photos d'idols (dojinshi) ;
  • ou bien un album de musique (dojin ongaku) ;
  • ou encore un jeu vidéo (dojin game).

Une convention du Comiket se tient généralement sur trois jours publics, plus un quatrième en amont pour la préparation des stands. Durant cette période, près de 35.000 cercles en tout genre vendent leurs créations dans l'enceinte du bâtiment, pendant que de nombreux cosplay défilent à l'extérieur.

Le plus gros de la vente sont en général les dojin manga avec une réappropriation des personnages de manga / anime déjà existants. Ils sont très souvent incorporés dans une nouvelle histoire et, pour beaucoup, à caractère homosexuel. Si bien qu'il existe un amalgame en prenant le dojin pour un objet purement pornographique, à tort.

La convention existe depuis 1975. Aussi, elle a vu défiler un très grand nombre d'artistes en herbe qui sont ensuite devenus des professionnels du milieu du manga et de l'animation. Ces derniers s'amusent encore à venir y vendre des artbooks. Ainsi il n'est pas rare de rencontrer quelques anciens membres du studio GAINAX (Evangelion), Range Murata (Last Exile), Yoshitoshi ABe (Lain) et même Shin'ichi Watanabe (Excel Saga).

Mais le marché n'est pas tout rose pour autant. Certains dojinshi et artbook sont produits en tirage extrêmement limité, si bien qu'ils deviennent rapidement rares. Et dès la fin de la journée, ils sont aussitôt remis en vente sur des sites d'enchères à des prix parfois exorbitants.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Comiket et autour.

Se préparer

Comment se rendre à Comiket ?

Tokyo Big Sight Odaiba :

  • En monorail : Yurikamome, station Kokusai-Tenjijo-Seimon (22 minutes depuis Shimbashi) puis 3 minutes à pied
  • En train : ligne Rinkai, station Kokusai-Tenjijo (13 minutes depuis Osaki) puis 7 minutes à pied

Destination non accessible avec le JR Pass

Trouver un vol pour Tokyo

S'y rendre en voiture de location ou avec la carte Suica

Assurance voyage

Assurance en cas d'accident

Connexion Internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Informations

Aujourd'hui 6 / 12°C
Demain 10 / 17°C
Après-demain 5 / 13°C

Sur place

Comment dit-on Comiket en japonais ?

コミックマーケット (Comic Market)

Horaires Comiket

2 évènements annuels :

  • été : mi-août
  • hiver : fin décembre

Combien ça coûte ?

Entrée gratuite

Guide privé

Par Kanpai Dernière mise à jour le 30 mars 2020