Zenpukuji-gawa (Tokyo), rivière bordée de cerisiers en fleurs au printemps

Zenpukuji-gawa

Les sakura au fil de l'eau à l'ouest de Tokyo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Zenpukuji-gawa est une rivière qui traverse l’arrondissement de Suginami, situé à l’ouest de Tokyo. Elle serpente au milieu de quartiers résidentiels de la capitale et certaines portions de ses berges sont aménagées pour la promenade. Les parcs Zenpukujigawa Ryokuchi et Wadabori sont un lieu idéal pour célébrer hanami avec environ 550 cerisiers qui fleurissent chaque printemps au bord de l'eau.

Poumon vert pour les Tokyoïtes de l'ouest de la capitale, Zenpukuji-gawa prend sa source depuis les étangs du parc Zenpuku, situé au nord de la station Nishi-Ogikubo sur la ligne Chuo. Elle traverse ensuite l'arrondissement de Suginami en direction du sud-est, pour se jeter dans la rivière Kanda dans les environs du métro 🚇 Nakano-Fujimicho sur la ligne Marunouchi.

La rivière Zenpukuji a vu ses berges s'urbaniser au fil du temps pour devenir de vastes et agréables quartiers résidentiels. Ses abords sont désormais bétonnés afin de protéger les habitations des crues potentielles causées par les fortes pluies ☔️ et autres typhons 🌀 annuels.

La zone intéressante à arpenter, c'est-à-dire les abords du cours d'eau les plus boisés et naturels, se situe au sud du métro Minami-Asagaya et est constituée des parcs Zenpukujigawa Ryokuchi et Wadabori.

Zenpukuji-gawa (Tokyo), rivière bordée de cerisiers en fleurs au printemps 4

Les cerisiers en fleurs du parc Zenpukujigawa Ryokuchi

Plutôt le week-end ou en fin de journée, le parc vert de Zenpukujigawa Ryokuchi se peuple de ses habitués qui viennent s'y détendre et faire du sport. On y croise les joggeurs, les locaux qui promènent leur chien ainsi que les enfants des quartiers voisins qui profitent d'espaces de jeux dédiés. Les bancs disposés le long de la rivière accueillent les personnes venues lire au soleil et de temps en temps quelques musiciens qui répètent en plein air. Il arrive de pouvoir assister à un match de basket ou à une partie de raquette entre amis. On découvre ici un Tokyo tranquille et à taille humaine, à rebours de la frénésie des gratte-ciels de son centre-ville.

En temps normal, le site est agréable à découvrir si l’on se trouve dans les environs mais il reste loin de se positionner comme un parc incontournable de la capitale. En revanche, il prend tout son intérêt au début du printemps, vers la fin mars lorsque la saison de floraison des sakura 🌸 japonais bat son plein. Zenpukujigawa Ryokuchi abrite notamment une zone qui concentre environ 400 cerisiers répartis le long de la rivière sur 1,5 kilomètre. Sous les fleurs rose pâle des somei yoshino sakura, les Japonais se rejoignent pour célébrer joyeusement cette contemplation à coup de pique-niques gourmands et d'apéritifs arrosés. Peu de touristes étrangers se rendent jusque ici et le parc s'avère ainsi une bonne adresse pour goûter à une ambiance plus locale et immersive.

Omiya Hachiman-gu (Tokyo), plaquettes votives ema du sanctuaire au bord de la rivière Zenpukuji

Le sanctuaire Omiya Hachiman-gu à Wadabori

La visite continue vers l'est et le paysage se diversifie un peu avec le parc Wadabori qui démarre à partir du pont Hakusanmae. Des cerisiers bordent toujours la rivière et l'on débouche sur un étang qui sert de réserve aux oiseaux sauvages. On entre alors dans un espace forestier plus dense avec des arbres de différentes espèces comme des zelkova, des camphriers et des pins du Japon.

On quitte un peu des yeux Zenpukuji-gawa pour aller visiter le site spirituel Omiya Hachiman-gu, situé au sud de l'étang Wadabori et dont l'entrée principale encadrée par deux grands torii ⛩️ vermillon ne peut pas se manquer. Dédié au kami Hachiman (dieu de la guerre et de l'agriculture), le sanctuaire a été fondé en 1063 par Minamoto no Yoriyoshi (988 - 1075), un important seigneur de l'époque. Peu fréquenté par les voyageurs car excentré du centre de Tokyo, il figure parmi les plus vastes enceintes shinto de la capitale, avec Meiji-jingu, Yasukuni et Tomioka Hachiman-gu.

Omiya Hachiman-gu est aujourd’hui principalement prié pour aider les futures mamans à donner naissance et pour la réussite dans les études. Pour cela, on retrouve à la vente de nombreuses amulettes de protection ainsi que les plaquettes ema votives et décoratives qui ornent la cour intérieure du sanctuaire.

Le parc Wadabori abrite, par ailleurs, de vastes installations sportives tels que des terrains d'athlétisme et de baseball. Non loin, niché dans une courbe de la rivière, un point de vue en hauteur sous les fleurs de sakura offre un panorama sur Tokyo et la skyline familière de Shinjuku.

Pour celles et ceux qui envisagent de faire le tour complet de ces deux parcs au bord de la rivière Zenpukuji, la location de vélo 🚲 est à envisager afin d'avoir le temps de s'arrêter où l'on veut.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Zenpukuji-gawa et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 26 mars 2021