fullsizerender_6

Lac Kawaguchiko : ne pas y rester trop longtemps...

Je quitte à l'instant le Lac Kawaguchiko, 1 jour plus tôt que prévu. J'avais prévu d'y passer 2 nuits : une première hier après notre arrivée en fin d'aprem, afin de pouvoir se lever tôt et passer une journée complète à se balader autour du lac. Puis dodo et départ pour Tokyo le lendemain matin. C'était le programme initial que nous avions décidé de suivre suite aux différents avis positifs que nous avons lu sur le Lac de Kawaguchiko, notamment l'article de Kanpai.

Dès notre arrivée à la gare et la petite marche d'1/4h vers notre hotel, j'ai compris qu'il y avait un problème : la ville de Kawaguchiko est immonde. Très loin de tout ce que nous avons pu voir au Japon jusqu'ici. J'ai vraiment eu le sentiment d'avoir été téléporté dans une petite ville américaine paumée, avec des sortes de restoroutes un peu partout, des bâtiments moches, des rues sans âme. Que l'on soit clair : il n'y a rien à voir ni à faire à Kawaguchiko, même y manger hors des hotels semble compliqué.

Notre hotel d'ailleurs... Il faisait face au lac, avec le Mont Fuji dans le dos. A notre arrivée sur place, ce fut la seconde déception : les abords du lac sont sales (par rapport au reste du Japon en tout cas) et la rive ne présente aucun intérêt. Il n'y a que des gros hotels moches comme le notre (qui par ailleurs ne ressemble pas trop à la photo et aura réussi a être le pire logement de notre voyage tout en étant le plus cher, mais ça c'est une autre histoire) tout le long du lac.

Ma déception sur le moment était grande, mais j'essayais de me rassurer en me disant que ça allait être mieux aujourd'hui : nous avons loué des vélos ce matin pour faire le tour complet du lac, en se disant qu'il y aurait un peu plus de nature de l'autre coté et peut être moins de vieux immeubles en béton. Et? non. Nous avons fait les 20km autour du lac, il n'y a rien à voir. Vraiment, le Lac en lui-même est bien moins beau que n'importe quel lac que l'on peut trouver dans le sud de la France ou en Suisse.

Heureusement, le mont Fuji était bien dégagé et il est aussi superbe qu'escompté. C'est bien le seul intérêt de l'endroit, et il justifie à lui seul le fait d'aller à Kawaguchiko. Malgré la laideur du lac, nous avons effectivement réussi à prendre quelques superbes photos avec le Mont Fuji et les sakuras (qui commencent seulement à fleurir ici, contrairement à Kyoto où ils sont déjà au maximum de leur floraison). Evidemment, je me doute que mon expérience serait un peu différente à une autre période de l'année, comme à l'automne avec les feuilles rouges et orangées des momijis, ou même dans quelques jours quand les Sakuras seront tous fleuris (quoi qu'il n'y en ait pas énormément). Dans tous les cas, le lac en lui-même ne présente pas d'intérêt particulier.

Bref, j'avoue que je voyais à la base notre expédition à Kawaguchiko comme le point d'orgue de notre premier voyage au Japon. Ca sera finalement le seul bémol. Je suis juste très content de quitter les lieux dès aujourd'hui afin de retourner à Tokyo un jour plus tôt que prévu.

Mon conseil pour les personnes qui veulent faire des photos du mont Fuji depuis Kawaguchiko : allez-y depuis Tokyo une matinée, rien de plus. Depuis la gare, il est possible de louer des vélos pour à peine 500 yens. Vous faites le tour en 2h, quelques belles photos du Fuji et c'est plié.

Je mets 2~3 photos prises à l'iPhone juste pour montrer le contraste entre la beauté du mont Fuji et la laideur du lac en lui-même. C'est un lieu où le cadrage a une grande importance...

Cet article est proposé par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kakikomi. Il ne reflète pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par Julien Clemmen Dernière mise à jour le 06 avril 2015