Shin Nihonkai Ferry, bateau Lavender (Niigata - Otaru), suite luxueuse

Shin Nihonkai Ferry

⛴️ Les Kitamaebune contemporains

⏱ 5 minutes

Shin Nihonkai Ferry est une compagnie de transport maritime japonaise qui assure des liaisons régulières par bateau côté mer du Japon, entre Hokkaido et les préfectures de Kyoto, Niigata et Akita. C'est l'occasion de faire l'expérience originale d'une mini-croisière de quelques heures à bord d'un ferry aménagé en hôtel flottant.

En plus du train 🚅, du bus et de l'avion ✈️, le ferry ⛴️ s'avère également un moyen de transport plébiscité chez les Japonais pour effectuer de longs trajets entre les îles de l'archipel. Ces bateaux de croisière allient :

  • le confort d'un hébergement tout compris ;
  • avec une gamme de prix compétitifs ;
  • et le luxe de voyager en prenant son temps (principe du slow tourism).

En effet, il faut compter plusieurs heures voire journées pour rallier les grandes villes portuaires du Japon par la mer. De cette façon, la majeure partie de ces longues traversées s'effectue de nuit. L'association Japan Long Course Ferry Service Association (JLCFSA) regroupe les principaux opérateurs japonais en activité.

Shin Nihonkai Ferry, bateau Hamanasu (Maizuru - Otaru), pont extérieur avec vue sur la mer

La route côté mer du Japon entre le Kansai et Hokkaido

Shin Nihonkai Ferry est l'une de ces compagnies de navigation maritime japonaises qui sillonnent à l'année le littoral nippon et effectuent des trajets hebdomadaires entre plusieurs ports. Celle-ci se concentre côté mer du Japon et dessert depuis Honshu les villes de :

  • Maizuru (préfecture de Kyoto) ;
  • Tsuruga (préfecture de Fukui) ;
  • Niigata ;
  • et Akita

... avec Otaru et Tomakomai, qui sont les ports les plus proches de Sapporo sur l'île de Hokkaido.

Historiquement, cette route maritime entre Honshu et Hokkaido était empruntée par les navires baptisés kitamaebune, qui assuraient les échanges commerciaux et de denrées avec le nord du Japon, jusqu'à l'arrivée du chemin de fer au début du XXe siècle.

En terme de durée moyenne de traversée, il faut compter :

  • ~21 heures pour le trajet Maizuru - Otaru ;
  • et ~16h30 pour le trajet Niigata - Otaru.

À noter que la route vers Hokkaido côté Pacifique, qui passe par Nagoya et Sendai, est opérée par la compagnie Taiheiyo Ferry.

Shin Nihonkai Ferry, bateau Lavender (Niigata - Otaru), hall d'accueil à l'embarquement

Une traversée à bord d'un bateau confortable

Le coût de la croisière est défini suivant :

  • la distance effectuée ;
  • la période à laquelle on voyage, avec une haute saison pendant la Golden Week ;
  • et le type de couchage choisi.

Plus la chambre se montre spacieuse, équipée et privative (Suites, Deluxe ou State Room), plus le tarif sera élevé. De l'autre côté du spectre, les cabines collectives (Tourist S, A ou C) affichent des prix bas très intéressants pour les voyageurs à petits budgets. Un oreiller et du linge de lit sont prévus pour chaque passager, quelle que soit l'option de couchage. On apprécie également la propreté constatée au sein de chaque espace.

Une fois à bord, l'on recommande d'être munis de suffisamment d'argent liquide pour pouvoir se restaurer et se divertir. Ces dépenses restent facultatives mais il faut prévoir que l'on va rester plusieurs dizaines d'heures à naviguer sans escale.

Chaque ferry dispose de plusieurs salles de restauration qui va de la cantine japonaise (shokudo), avec ses plats simples et bons comme le riz au curry 🍛, au restaurant gastronomique où il est conseillé de réserver une table en avance. Les prix pratiqués restent corrects par rapport à ce que l'on trouve sur la terre ferme : il n'y a pas de majoration particulière à être servis à bord d'un bateau 🛥️. Comptez ainsi une moyenne de 1.000¥ (~6,06€) par repas pris à la cantine et 1.500¥ (~9,10€) pour le dîner. Des distributeurs de boissons et plats lyophilisés automatiques sont également présents pour les amateurs.

Shin Nihonkai Ferry, bateau Hamanasu (Maizuru - Otaru), petit-déjeuner japonais de la cantine

Côté divertissements, l'on retrouve certaines animations typiques des voyages en croisière comme le jeu du bingo, quelques spectacles musicaux ou artistiques ou encore la projection de films. D'autres espaces attendus lorsque l'on voyage au Japon sont disponibles, tels que :

  • une salle de sport et fitness ;
  • une salle d'arcade ;
  • un bain chaud commun sento (hommes et femmes séparés, location de serviettes possible) ;
  • une aire de jeux pour jeunes enfants ;
  • ainsi qu'une laverie automatique.

Plusieurs ponts en intérieur ou extérieur offrent des vues panoramiques sur la mer et permettent de se promener ou de se poser autour d'une table en dehors de sa cabine. Lorsque les animaux de compagnie sont acceptés à bord, une aire de promenade leur est réservée autour de l'héliport. À la manière d'une croisière de plusieurs semaines entre différents pays, ces ferries japonais se montrent suffisamment spacieux pour accueillir plusieurs centaines de passagers ainsi que des véhicules.

Bémol important, quoiqu'en cours de résolution courant 2024 ou 2025 : les ferries de la compagnie Shin Nihonkai Ferry ne sont pas équipés d'Internet à bord. On peut recommander l'usage d'un pocket WiFi 📶 mais la connexion risque d'être instable par endroits, autrement la plupart des chambres privées disposent d'une télévision japonaise.

Concernant le mal de mer, on conseille aux personnes sujettes de prendre leurs précautions avant d'embarquer et de prévoir leur propre trousse d'automédication. L'hiver est la saison avec les vagues les plus fortes puis, du printemps 🌸 à l'automne 🍁, la traversée se montre davantage paisible. Reste le bruit du moteur que l'on entend en continu et qui peut bercer (ou gêner) pour s'endormir jusqu'au port d'arrivée.

Shin Nihonkai Ferry, bateau Hamanasu (Maizuru - Otaru), bain commun Sento

Les longues distances en bateau, notamment avec la compagnie Shin Nihonkai Ferry, permettent de combiner les frais d'hébergement et de transport, ce qui diminue le coût moyen du trajet. Voyager en ferry exige plus de temps mais reste en général :

  • plus économique que prendre le train ou l'avion sur des distances domestiques ;
  • et plus confortable que le bus de nuit, car on peut dormir allongés sans être interrompus par les pauses régulières du conducteur.

Cela reste par ailleurs une expérience agréable et originale à faire pour celles et ceux qui souhaitent prendre le temps de voyager, et toujours avec la sécurité et la qualité exceptionnelles du service à la japonaise.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par Shin Nihonkai Ferry. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
Mis à jour le 25 mars 2024 -