Otaru

La classique sortie récréative depuis Sapporo

Otaru est une petite ville portuaire située au bord de la baie d’Ishikari, au nord-ouest de Sapporo sur l’île d’Hokkaido au Japon. Réputée pour son canal et ses entrepôts en brique préservés, elle attire bon nombre de visiteurs en quête d’une halte champêtre aux accents occidentaux.

En grande banlieue de Sapporo et donc rapidement accessible en train, Otaru jouit sans conteste de la popularité de la capitale du Nord qui lui apporte une manne touristique aussi bien étrangère que locale. Toute l’année et particulièrement les week-end, la cité voit ainsi défiler ses spectateurs.

Relativement succinct, le centre-ville se visite amplement en une demi-journée. On y découvre des rues commerçantes, dont Sakaimachi et l’ancienne Wall Street du Nord, composées de bâtisses imposantes et à l’architecture européenne voire américaine. De cette façon, les promeneurs d’origine asiatique profitent directement de ce dépaysement visuel. Et cela continue jusqu’au quartier du canal aux allures vénitiennes, où l’on peut se faire tirer le portrait par des dessinateurs de rue. Pour finir ce tour d’Italie, l’artisanat d’Otaru est notamment spécialisé dans les souffleries et marchands de verre.

Le Japon traditionnel, tel qu’on le conçoit avec ses temples bouddhistes et ses jardins miniatures, ne fait pas vraiment partie de l’identité de la ville. Construite récemment (à la fin du XIXe siècle), elle garde les stigmates de l’expansion occidentale financière et industrielle. D’ailleurs, l’Office du Tourisme Japonais la qualifie de cité romantique au passé exotique.

Côté gastronomie, on se situe encore dans un registre plus mondial que local. En tête de proue, on n’échappe pas aux pâtisseries et chocolats LeTAO, ainsi qu’au restaurant Naruto-ya connu pour son demi-poulet frit, voire qualifié de rôti par certains amateurs. La découverte réside dans le challenge de déguster le crouton avec des baguettes ! La région s’avère aussi renommée pour ses distilleries de saké japonais, whisky et brasseries. Le bord de mer garantit des crustacés et poissons frais, excellents en sashimi.

Pour ceux qui souhaitent pousser la visite sur une journée entière, le mont Tenguyama, accessible en téléphérique au sud-ouest de la gare principale, offre un joli spectacle naturel sur le port et la baie. Au nord, le long de la côte maritime, l’aquarium d’Otaru bénéficie de quelques bonnes critiques pour un parc animalier japonais. Avec des espaces en extérieur où l’on peut toucher et nourrir les espèces locales comme les pingouins, cette sortie ravit les familles.

Une des meilleures périodes pour découvrir le centre-ville portuaire reste à la nuit tombée pendant son festival de neige début février, qui a lieu en même temps que celui de Sapporo. Des centaines de lanternes incrustées dans des sculptures illuminent les abords du canal, et créent une atmosphère féérique qui sied parfaitement à cette destination avant tout divertissante.

Notez cette destination
4.63/5 (8 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Otaru

  • Otaru 4
  • Otaru 5
  • Otaru 6
  • Otaru 7
  • Otaru 8
  • Otaru 9

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Otaru

En train : ~35 minutes depuis la gare JR de Sapporo (1.160¥ / ~8,78€ ou gratuit avec le JR Pass)

Destination accessible avec le JRP : commandez vos Japan Rail Pass (dès ~222€)

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Établissements ouverts en journée avec une fermeture entre 18h et 21h selon les saisons et les enseignes

Durée / période de visite

Jusqu'à une journée sur place

En japonais

小樽

Météo à Sapporo

Aujourd'hui
-9 / -6°C
Demain
-5 / -1°C
Consulter les prévisions météo pour Sapporo

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Page officielle de l'Office du Tourisme (en anglais)

Site officiel de Sakaimachi (en anglais)

Que voir depuis Otaru (Hokkaido)