Se garer au Japon ?

8 réponses

Bonjour , nous sommes une famille de quatre personnes. Ce qui fait que louer une voiture reviendra moins cher qu'en train, et plus facile avec les valises. Avec le véhicule, nous traverserons Kyoto, Nara, Osaka, Shirakawago et Zao, avant de la rendre à Tokyo. Mais comment réussir à se garer la nuit, ou encore le jour en pleine ville, y a t il une limite de temps? Comment comprendre les affiches puisque ce n'est pas traduit en anglais. Les logements choisis n'ont pas toujours de parking. A t on la possibilité de se garer dans le parking gratuit d'un temple à visiter , et la récupérer après une journée entière sans que ce soit interdit? Comment repérer les parking à forfait de 12h...24h? Merci de m'aider.

Par Manal Publié le 08 août 2020 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,17/5 (6 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 8 réponses à la question posée

18756
08 août 2020
22:14

Bonjour,
Où souhaitez-vous vous garer ? Parfois c'est au cas par cas, il n'y a probablement pas d'autre choix que de lire l'affiche car ça dépend souvent d'un parking à l'autre.
Par exemple, il y a des parkings où les premières minutes sont gratuites puis ils deviennent payants ensuite, du coup je m'y gare pour stationner rapidement quand je fais un petit tour en ville

Réponse utile ?
2,62/5 (13 votes)
DyG
08 août 2020
22:41

Mes voyages m'ont conduits à une règle simple : Se garer est payant.
Bien sûr les supermarchés et certains commerces ont un parking gratuit mais excepté ces cas, tout stationnement est payant, une règle d'autant plus vraie en ville. En campagne "ça va", on peut trouver des endroits où stationner mais ça peut vite devenir un challenge.
Concernant une limite de temps je ne suis plus très sûr, certains ne doivent même pas avoir de limite à vrai dire.
Niveau tarif ça peut changer d'un parking à l'autre selon le quartier et on reconnait très vite les forfaits, faut pas être un génie pour lire des chiffres et de mémoire c'est pas bien compliqué.
Parking près d'un temple ? Je n'ai jamais rien vu de tel.
Malheureusement la voiture est un sacré piège au Japon, certains lieux ne sont pas accessible par transports publique alors la voiture est parfois indispensable mais les places de parking sont onéreuses. Il faut se dire une chose, au Japon, tout achat de voiture doit être justifié par un emplacement de parking privé (garage, allée, etc...) En partant de ce principe on comprend vite ce qu'il advient des parkings public.
À titre indicatif se garer une nuit en repartant le lendemain matin coûte de mémoire 8-18€ (Prix à Nagoya, proche du centre ville au mois d'aout)
Préparez vous à multipliez ça par le nombre de jour de location dans le pire des cas.

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
4,40/5 (5 votes)
08 août 2020
23:17

Le mieux est d'oublier les voitures dans les grandes ville et la laisser à l'hôtel.
Un temple c'est 1000yen, a Tokyo ou kyoto 200 toutes les 30 mins.
Train + voiture pour Zao et Shirakawago

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
2/5 (6 votes)
09 août 2020
06:32

Se garer gratuitement au Japon est impossible sauf dans les commerces qui sont dans des villes reculées. Et y’a pas de forfait 12-24h c’est tu laisses ta voiture au parking et en fonction du temps tu payes. Après y’a des parking qui sont plus chers que d’autre en fonction de la durée mais 24h ça va vous coûter plusieurs dixaines deuros par jour, et moi je regarde sur internet mais en japonais, en anglais vois ne trouverez presque rien. Même chez moi je paye 40 euros par mois de parking et je vais acheter un mansion(appartement standing ) et je paierai le parking 40 euros par mois à vie. Y’a que dans les maisons individuelles et encore que tu peux garer gratuitement ton véhicule.
Si tu te dis que je me suis garé gratuitement à un endroit qui ne pose sans doute pas problème Pour les autres, c’est interdit à tous les coups.
Pour les grandes villes vaut mieux privilégier les transports en commun

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
2,80/5 (5 votes)
Fafafa
09 août 2020
11:11

Bonjour
Je n'ai pas beaucoup utilisé la voiture au Japon mais ce que je retiens c'est que dans les villes se garder est payant et que c'est cher, c'est payant meme la nuit , souvent il y a des parking quand vous posez votre voiture une sorte de quille se lève sous la roue et ne se libère que lorsque vous payez ça marche donc 7J/7 24H sur 24 ! . A la campagne j'ai fait du camping c'était bien souvent gratuit en dehors de villes
je me souviens d'un truc marquant en allant une fois dans une attraction on voit un gars hyper serviable qui fait de grands gestes en habit officiel "en mode garez-vous ici ", comme je sais que les japonais aiment bien l'organisation et qu'il y'avait des voitures derrières j'ai faillit y aller par reflexe mais en réalité meme pas 100 mètres plus loin il y avait une parking gratuit !
le parking où se gare ma belle - mère japonaise est une sorte de terrain vague et elle paye hyper cher chaque mois ! j'avoue qu'un touriste en toute bonne fois penserait que c'est une parking gratuit de bonne fois mais c'est certain qu'en réalité il prendrait la place de quelqu'un tout ça pour dire que perso j'ai du mal à identifier un parking gratuit de payant.

concernant les Kombini si quelqu'un à la réponse je suis preneur : j'avoue que parfois sur des énormes parking de kombibi pas du tout chargés en voitures j'ai laissé la voiture un certain temps après avoir acheté le truc le moins cher du kombini lol café ou onigiri , il y avait de grands panneaux marqués "réservés à la clientèle" avec le dessins d'un remorqueur pour les fraudeurs... la question est de savoir meme si j'ai bien conscience d'avoir abusé si je peux être considéré comme client en achetant un truc en moins d'une minute et en restant 3 H sur le parking ? en résumé quelqu'un qui vit au Japon et qui a une voiture s'est-t'il déjà fait embarqué sa voiture sur un parking de kombini où a déjà vu se faire ?

Réponse utile ?
3,25/5 (8 votes)
10 août 2020
01:59

Effectivement, de prime abord on pourrait croire que la voiture revient moins chère.
Mais en plus de la location (qui est chère au Japon) il faut ajouter:
- l'essence
- Les péages d'autoroute (très très chères)
- Les parkings évidemment

De plus, il y a les aléas des routes non traduites dans les coins reculés (on s'est même perdu un jour à vélo!!)
Et une autre fois on était sur une ile où il n'y avait pas un seul mot ou nom autre qu'en kanji.

Cela fait 24 fois que nous venons au Japon (on y serait depuis 2 jours sans ce p....n de covid)
et pas une seule fois nous n'avons pris de voiture. (même à 4).
Car le JR Pass c'est fantastique de simplicité et de repos entre les visites et pas sûr que ça revienne moins cher.

Comme il y a les valises pour 4, il faudra un voiture volumineuse, donc si on compte:

70-80 euros par jour (je pense que c'est un minimum au Japon)
20 à 40 euros d'essence en fonction des kilomètres (essence et pas diésel car toutes les voitures sont essence au Japon)
20-30 euros de parking (qui peut être faible dans certaines villes)
Péages autoroute : peut être évité mais alors bien plus de temps sur les routes.

Donc sans les péages on est entres 110 et 150 euros par jour.
Pour 3 semaines sur place : 2300 à 3000 euros de dépense
A comparer à 4 JR Pass de 3 semaines : 4 x 480 = 1920 euros

Et ne pas oublier la perte de temps, le stress de la conduite volant à droite
et les énormes soucis en cas d'accident - voir témoignage sur internet)

Maintenant les parkings:

par curiosité et intérêt, j'observe pas mal de chose. Et il y a bien de forfait à la nuit sur certains parkings
mais plus dans ville éloignées de Tokyo, Kyoto ou Osaka.
Et lire les panneaux aux entrées des parkings n'est pas sorcié car il n'y a généralement que 2 ou 3 kanjis (yens, minutes et heure)
Je ne parle pas japonais (enfin juste des mots courants pour la vie de tous les jours) et pourtant je trouve ces panneaux très explicites.

Donc oui on peut se garer dans beaucoup d'endroits, mais le gratuit faut oublier.

Les transports en commun au Japon sont tellement développés et bien fait qu'on peut aller quasiment partout.
Il y a même des bus et des ferry JR dont le transport est compris dans le JR Pass.
Pour les quelques endroit inaccessibles (même en bus mais c'est très rare) il reste le taxi qui ne revient pas cher à 4.

Voilà, ce n'est que mon avis et mon retour d'expérience (de touriste uniquement) mais sur 24 voyages.

Meilleure réponse à la question posée

Réponse utile ?
3,63/5 (8 votes)
ALBARET Romain
10 août 2020
08:12

Pour compléter ce qu a été écrit plus haut :
En ville : pas de places de stationnement dans les rues (payantes ou gratuites), les parkings sont privés et payants et sont signalés par un P (différentes enseignes selon les lieux). Le tarif coûtera entre 200 et 300 JPY par heure selon les endroits (parfois plus cher), ce tarif augmentera beaucoup plus si vous laissez à la nuit.
Les hôtels ont parfois des places de parking mais il faut payer un supplément (de mémoire 1000 JPY/nuit à Tôkyô) mais s'ils n'ont pas de parking ils auront généralement un accord avec un parking privé pour y envoyer leurs clients (cela reste payant). Il faut donc demander à la réception au cas par cas.
Ne pas se garer dans les parkings de konbini pour toute la nuit, pas autorisé, vous vous feriez enlever le véhicule par la fourrière (ou alors demander gentiment mais en japonais). Eviter les parkings des grands magasins car ferment aux horaires du magasin mais en journée cela pourra faire l'affaire.

A la campagne : avec de la chance il y aura plus de place pour se garer mais il faut partir du principe que toutes les places de parking sont payantes, le tout est de savoir à qui les payer.
Parkings des temples et sanctuaires sont OK pour le temps de la visite, non si vous voulez laisser le véhicule à la nuit.

Je confirme qu'en famille ce sera moins stressant et la circulation au Japon est généralement plus fluide (sauf sur les passerelles des grandes agglomérations). Le code n'est pas compliqué à deviner, les panneaux ne sont pas très différents. Gros problème sur les largeurs des rues, pas toujours assez larges pour deux véhicules (mais restant à double sens) ou pour un véhicule (en restant à double sens), il n'y a généralement pas de trottoir donc il faut faire très attention aux piétons et aux vélos.

Je conseille de limiter la location du véhicule entre les grandes villes entre Ôsaka et Tôkyô pour visiter les campagnes mais le véhicule permet aussi de se tranquilliser à l'idée de la promiscuité dans les transports publics en période d'épidémie.

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
4/5 (1 vote)
kiki123
10 août 2020
12:45

En ville la voiture vaut mieux oublier c 'est clair ... en plus ca bouchonne énormément, il y un feux tous les 5 mètres ....
Pour le parking c est effectivement payant partout, y a souvent des forfaits 24h, mais à Tokyo c'est très cher. Ceci dit tout hotel en general fourni le parking (si il n y en a pas paye le parking public le plus proche) et il en est de même pour tout commerce, si ce commerce ne possède pas de parking, et si vous dépensez un minimum de yen (ca dépend de chaque magasin ou resto) vous pourrez bénéficier de "temps gratuit" style 1 ou 2 heures. A la campagne c'est pas très cher genre 800 yen la journée.

Réponse utile ?
2,33/5 (3 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.