Kibune 4

Kibune

La vallée sur l'eau au nord de Kyoto

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Kibune est un village japonais situé dans une vallée boisée du Kansai, dans les montagnes du nord de Kyoto, composé d'une seule rue principale qui longe une rivière. Les touristes y viennent en toute saison pour profiter de la sérénité du sanctuaire Kifune, déguster un repas traditionnel au bord de l'eau et goûter aux joies des bains chauds onsen.

Accessible facilement en train 🚅 depuis le palais impérial de Kyoto via la gare de Demachiyanagi, Kibune offre une sortie spirituelle et verdoyante des plus charmantes, loin des avenues bruyantes de l'ancienne cité impériale. Au détour d'une zone escarpée encadrée par une magnifique forêt luxuriante, une simple route accueille l'ensemble des activités touristiques du site.

Parmi les établissements présents pour se détendre, on retient l'unique ryokan du lieu baptisé Ugenta. Réputé pour son raffinement, il reste très apprécié des visiteurs à la recherche de quiétude et d'intimité, à un tarif tout de même élevé.

On trouve également plusieurs restaurants typiques placés le long de la rivière Kibune. Pendant la période estivale, certains ont pour habitude d'installer des terrasses en bois au-dessus de l'eau. Les clients peuvent alors déjeuner ou dîner sur ces pontons improvisés et ainsi profiter de la fraîcheur et de l’ambiance très relaxante. On appelle ce procédé kawadoko. À noter : la plupart servent des repas kaiseki, forme traditionnelle de repas japonais constitué d'une suite de plats de saison. Néanmoins les prix, qui peuvent varier entre 3.000¥ (~23,76€) et 20.000¥ (~158,41€), exigent de prévoir un budget assez conséquent.

Sanctuaire Kifune

Berceaux historiques de la ville, les pavillons du Kibune-jinja se dressent fièrement face aux visiteurs parvenus à gravir les nombreuses marches en pierre. Dédié à la divinité de l’eau et de la pluie ☔️ qui protège les récoltes, on ne connaît pas exactement la date de construction de ce sanctuaire très ancien ; néanmoins il s'agirait de l’endroit légendaire où s'échoua une déesse kami partie de la baie d'Osaka sur un bateau de couleur jaune (貴 ki pour jaune, 船 fune pour bateau).

En retrait, plus au nord dans la vallée, le bâtiment originel du complexe Okunomiya se trouve à proximité d’une large pierre recouverte de mousse, qui indique l'emplacement exact où la fameuse embarcation de la déesse serait enfouie.

La tradition du lieu veut que l'on choisisse un omikuji (petit morceau de papier que l’on tire pour connaitre sa destinée) un peu particulier car le message ne se révèle qu’une fois celui-ci trempé dans l’eau (voir photo).

Randonnée jusqu'à Kurama

Pour les amateurs de marche et de nature, un sentier pédestre relie Kibune jusqu’à Kurama, un village voisin dans la même veine. L'intérêt culturel de cette balade réside dans la découverte progressive du très beau et grand temple Kurama-dera.

Le circuit démarre non loin de l'arrêt de bus Kibune, de l'autre côté de la rivière en empruntant un petit pont rouge. On débouche alors sur la porte ouest Nishi-mon qui signale déjà l'entrée dans le temple ; ce qui impose un droit d'entrée de 300¥ (~2,38€). De là, une ascension assez abrupte commence pour rejoindre une forêt séculaire de cèdres immenses.

En une heure de randonnée dans la montagne avec de bonnes chaussures, l'on croise plusieurs sanctuaires sacrés et notamment le célèbre Okunoin Mao-den, cachés ça et là au gré du chemin de terre jonché par de très belles et grosses racines apparentes. La promenade se termine par le bâtiment principal du temple qui surplombe les monts environnants, puis le sanctuaire Yuki en redescendant vers le cœur de Kurama.

La visite de Kibune est aussi bien conseillée en été, pour échapper à la chaleur étouffante de Kyoto et venir profiter des tables en extérieur, que pendant les mois automnaux pour le spectacle magnifique offert par les érables rouges momiji 🍁. Durant ces périodes les plus fréquentées, il conseillé d'arriver tôt le matin. On recommande également l'hiver, lorsque la neige recouvre délicatement les bâtiments du sanctuaire et lui confère une dimension mystique supplémentaire.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kibune et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 03 décembre 2019 Kibune