Parc Hanamiyama (Fukushima), champs de colza et cerisiers en fleurs

Parc Hanamiyama

La colline aux cerisiers de Fukushima

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le parc Hanamiyama est situé au sud-est de la ville de Fukushima, dans la région du Tohoku au Japon. Adossé à une petite colline, ce parc privé ouvre ses merveilleuses allées fleuries chaque année à plus de 200.000 visiteurs qui viennent spécialement admirer les différentes espèces de cerisiers en fleurs au début du printemps.

Le parc Hanamiyama à Fukushima appartient à la famille japonaise Abe. Ses origines remontent à Isejiro Abe qui travaillait dans la culture des vers à soie au début de l’ère Showa (1926 - 1989) et songe à diversifier ses activités commerciales à la suite de la dépression de 1929. Il décide de s'orienter vers le marché de la fleur d'ornement qui connaît à l'époque un certain essor. Pour cela, il devient propriétaire de plusieurs petits terrains sur les pentes d'une colline qui finissent par former un grand jardin. Il y cultive toutes sortes d'espèces florales pour ensuite les vendre et les expédier dans tout le pays. Afin de partager sa passion au plus grand nombre, il ouvre au public les allées de son parc baptisé Hanamiyama Koen en 1959.

Parc Hanamiyama (Fukushima), panorama sur la vallée fleurie au printemps

Une visite organisée pour le printemps

Excentré du centre-ville, le parc bénéficie d'une ligne de bus dédiée qui fonctionne uniquement pendant la floraison des sakura 🌸, en général de la fin mars à la mi-fin avril. Hanamiyama Koen se montre ainsi accessible en une quinzaine de minutes depuis la gare JR en transports en commun. Devant l'entrée, un parking est aménagé avec un point d'informations qui délivre des cartes pour bien s'orienter, ainsi que des toilettes 🚽 publiques (dont le parc en lui-même est dépourvu).

Avant de commencer réellement la visite, on admire déjà le long de la route le jaune vif des champs de colza en fleurs qui se marie très bien avec le rouge et le rose des pruniers et cerisiers. Ce paysage de campagne fleurie se montre bien agréable et donne envie d'enfoncer un peu plus dans cette nature en plein réveil printanier.

Parc Hanamiyama (Fukushima), observatoire abrité

Une randonnée champêtre au milieu des fleurs

3 parcours fléchés de 30, 45 ou 60 minutes sont proposés pour découvrir le parc. On conseille de choisir le plus long afin de passer par le sommet de la colline qui offre un point de vue en hauteur intéressant.

Les chemins en pente, bien qu’un peu accentués par endroit, restent tout à fait accessibles pour la majorité des séniors japonais qui les gravissent sans véritable effort, munis de leurs inséparables appareils photo 📷. Une bonne paire de chaussures de marche conviendra mieux que des chaussures de ville car le revêtement au sol est resté naturel, composé de terre battue, de cailloux et de racines apparentes.

Quelques observatoires bien placés permettent de profiter de jolis panoramas sur la vallée en contrebas. Celui tout en haut du parc Hanamiyama se montre bien évidement le plus spectaculaire avec :

  • une vue plongeante sur la colline aux fleurs ;
  • en second plan, le tissu urbain de Fukushima assez dense ;
  • et en toile de fond les chaînes de montagnes Adatara et Azuma qui possèdent encore au printemps des sommets enneigés.

On reste conquis par le foisonnement de la végétation au printemps, ses parfums et ses couleurs vives panachées. On comprend tout à fait pourquoi le parc Hanamiyama compte parmi les meilleurs spots de sakura du Tohoku. Le site comprend également de multiples variétés de plantes, d'arbres et d'arbustes qui s'épanouissent du printemps à l'automne comme des forsythias, des azalées, des pêchers, des coings, des érables 🍁, des magnolias et des cornouillers.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Parc Hanamiyama et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 04 avril 2022