Matsushima, vue sur la baie depuis le parc Saigyo Modoshi no Matsu

Matsushima

La célèbre baie et ses îles aux pins

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Matsushima désigne une baie de la côte Pacifique, située au nord-est de Sendai dans la préfecture de Miyagi dans le Tohoku. Élue l'un des 3 plus beaux paysages du Japon depuis la fin de l'époque Edo (1603 - 1868), elle tire sa singularité de son chapelet de 260 îlots recouverts de pins et sculptés par l'érosion, qui semble flotter sur l'eau.

Matsushima, que l'on peut traduire par "l'île aux pins", est l'un des paysages traditionnels du Japon les plus connus et visités de la préfecture de Miyagi, situé au bord de l'océan Pacifique, à 50 km au nord-est de Sendai et à 400 km environ au nord de Tokyo.

Il s'agit d'une baie parsemée de quelques 260 petites îles et îlots rocheux et peuplés de pins, dont le tableau est resté pratiquement inchangé depuis sa popularisation il y a plus de 400 ans par le clan Date au pouvoir dans la région. À la fin de l'époque Edo, il rejoint le trio des vues les plus célèbres du Japon (日本三景 Nihon sankei) aux côtés de Miyajima dans la baie d'Hiroshima et d'Amanohashidate dans le nord de la préfecture de Kyoto.

On accède facilement au site depuis la ville de Sendai, en moins de 30 minutes en train 🚅. Ensuite, la découverte de Matsushima s'effectue aisément à pied ou à vélo 🚲. Le bourg face à la baie comprend toutes les commodités pour se restaurer sur place et acheter des souvenirs. Dans cette destination touristique classique, les voyageurs jouissent d'un certain nombre d'activités sur place comme :

  • faire une croisière en bateau entre les îles de la baie ;
  • visiter les bâtiments historiques datant du règne de la famille de Date Masamune (1567 - 1636) tels que la maison de thé Kanrantei ainsi que les temples Zuigan-ji, Entsu-in et Godaido ;
  • se balader au bord de l'eau et sur les îles reliées à la côte par un pont ;
  • ou prendre de la hauteur pour admirer une vue panoramique sur Matsushima.

Matsushima, balade sur l'île Fukuurajima et point de vue sur la baie

Vues panoramiques sur la baie

Depuis la gare JR de Matsushima, on débute la découverte des lieux par une vue d'ensemble. On rejoint alors en une quinzaine de minutes à pied le parc Saigyo Modoshi no Matsu dressé sur une colline. Ce dernier doit son nom au moine et poète Saigyo Hoshi (1118 - 1190) et peut-être traduit en français par "le pin qui a fait revenir Saigyo". La légende raconte que le moine Saigyo se serait reposé sous un pin au sommet de cette colline lors d'un voyage. Il y aurait rencontré un jeune homme avec lequel il aurait joué à des devinettes bouddhistes et aurait perdu. Face à cette défaite intellectuelle, il serait retourné chez lui au temple afin d'y étudier plus assidûment.

Le point culminant du parc est aujourd'hui réputé pour être un agréable observatoire en plein air sur la baie. On apprécie particulièrement le chapelet d'îlots qui se dessine tel un tableau de maître lorsque la météo est bien dégagée. Sur place, quelques installations dont le bâtiment Panorama House apportent du confort aux visiteurs, et la floraison des cerisiers 🌸 au printemps rend le cadre encore plus beau.

À noter qu'il existe d'autres sites dans les environs qui offrent également de belles vues panoramiques sur ce paysage unique comme Matsushima shidaikan (松島四大観) qui regroupe 4 principaux points de vue à faire depuis les monts :

  • Otakamori (大高森) ;
  • Tomiyama et son temple Daigyo-ji (大仰寺) ;
  • Ogitani (扇谷) ;
  • et Tamonzan (多聞山).

Ces observatoires se rejoignent aisément en voiture 🚙.

Matsushima, pavillon du temple Godaido

Temple Godaido, le symbole de ce paysage immuable

Avancé sur la mer face à la jetée de Matsushima, un ensemble de minuscules îles héberge le temple Godaido (五大堂). Ce dernier aurait été fondé en 828 par Jikaku Taishi (794 - 864), un grand influenceur bouddhiste japonais de l'école Tendai.

Ordonnée par le seigneur Date Masamune afin de célébrer la victoire de la bataille de Sekigahara (octobre 1600), la construction actuelle date de 1604 et se montre encore en excellent état. Fait assez incroyable, sûrement dû à sa localisation protégée au dessus de l'eau et en avant des terres : le temple a miraculeusement peu souffert du séisme puis du tsunami de 2011 de la côte Pacifique du Tohoku.

Afin de le préserver, l’intérieur du pavillon principal n’est plus accessible au public mais on peut toujours admirer les façades ornées de magnifiques sculptures sur bois. On remarque par ailleurs le plancher particulier des petits ponts rouges baptisés sukashibashi et qui relient les îlots entre eux. En effet et dans le but de garder toute l’attention des fidèles qui se croisent pendant la traversée, les planches au sol ont été volontairement espacées.

Matsushima, pont rouge Fukuura-bashi pour accéder à l'île Fukuurajima

Fukuurajima, le jardin botanique qui survole les eaux

Depuis le Godaido, on regarde l'île de Fukuurajima qui se distingue par son pont laqué rouge long de 250 mètres et baptisé Fukuura-bashi. Comme une signature dans le paysage de la baie de Matsushima, cette longue ligne droite qui survole les eaux ne fait qu’attiser la curiosité des visiteurs qui viennent ici pour la première fois. Assez étroit et d'accès uniquement piéton, on emprunte ce pont avec une certaine émotion comme si l'on partait à l'aventure.

Fukuura-jima se montre très arborée, une sorte de jardin botanique un peu sauvage où quelques 300 variétés de fleurs, de plantes et d'arbres ont élu domicile. Faire le tour de l'île ne prend pas plus d'une heure et l'on profite des bancs installés dans des recoins tranquilles et dégagés pour admirer les formes géologiques originales des îles, coiffées de pins dont les cimes se dessinent délicatement sur le fond bleu du ciel et de l'eau.

Matsushima, château et rue du centre-ville

L’accueil chaleureux des commerçants de Matsushima

Matsushima-shi désigne la petite ville qui se trouve au bord de la baie éponyme. Desservie par 2 gares JR, elle se compose juste de quelques maisons d'habitations et d'une rue principale bordée de commerces, qui accueillent avec bienveillance les visiteurs de passage.

Avec les fruits de mer en spécialité locale, on goûte volontiers en hiver à l'huître chaude cuite sur une plancha. Le bar à huîtres Oyster Shack situé dans le bâtiment de l'Office de Tourisme de la ville propose notamment des formules à volonté. On recommande également une pause au restaurant Santori Chaya qui cuisine des plats locaux traditionnels vraiment exquis dans une ambiance familiale et chaleureuse. Le marché aux poissons 🐟 de Matsushima vaut le détour pour celles et ceux qui souhaitent faire des emplettes de produits frais.

La côte autour de l'embarcadère des bateaux de croisière se montre bien aménagée et la promenade y est plaisante. On accède à pied aux différentes îles reliées par des ponts ainsi qu'aux sites touristiques payants (musées et temples) regroupés dans un mouchoir de poche. La ville possède également un donjon mais ce modeste château 🏯 coincé dans un quartier résidentiel n'a rien d'authentique et sert de tour d'observation sur l'archipel de Matsushima, lorsqu'il est ouvert.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Matsushima et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 27 avril 2022