Gorges Geibikei 7

Gorges Geibikei

La croisière au cœur de belles formations rocheuses

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Les gorges Geibikei sont des paysages naturels formés par la rivière Iwai et le mont Kurikome, situées dans la ville d’Ichinoseki, dans la préfecture d’Iwate. Elles font partie de la liste officielle des cent plus beaux endroits du Japon. La visite se résume à une jolie promenade en bateau accompagnée par deux employés du site.

Longue de deux kilomètres, la croisière avance entre des falaises de plus de cinquante mètres de hauteur, qui offrent des formes bien esthétiques et dont le jeu consiste à les reconnaitre. On n'aperçoit la beauté de certaines qu’à certains moments particuliers de la journée ou de l’année ; c’est le cas d’un des rochers du site qui semble flotter par-dessus les nuages lorsqu’il y a du brouillard.

L’embarcadère se trouve juste derrière le bâtiment où s'achètent les tickets. L'équipage se compose d'un navigateur chargé de diriger le bateau, pendant que son collègue montre les différents points d’intérêt. Toutes les explications sont données en japonais, mais une brochure en anglais est disponible à bord. Elle décrit les formations rocheuses les plus intéressantes du site. On passe par exemple devant une petite grotte où est érigé un autel dédié à Bishamonten, l'un des Sept Dieux du Bonheur au Japon et protecteur du bouddhisme.

Après environ une demi-heure de cabotage, les passagers atteignent le bout des gorges. On recommande alors de descendre et de découvrir à pied la beauté scénique des lieux. Il est possible de déambuler d'une rive à l'autre en traversant un petit pont.

Sous un abri se trouvent différentes pierres marquées des idéogrammes japonais de l'amour, de la fortune, de la longévité et de la chance. Moyennant une centaine de Yens 💴, chaque visiteur peut tenter de lancer les petits galets dans une petite cavité située de l’autre côté de la rivière. S'il réussit, ses vœux sont censés se réaliser. Ce petit jeu donne un caractère bon enfant à la balade.

Non loin, une seconde grotte surmontée d'une falaise de cent vingt mètres de haut domine le site. Une légende traditionnelle entoure bien évidemment ce lieu particulier : si une carpe parvient à remonter le courant depuis le bas de la rivière jusqu’à cette grotte, elle se transformera en dragon, pour ainsi survoler la roche et quitter les gorges.

Pendant le trajet du retour qui permet d'admirer l'autre flanc des rochers, l'un des accompagnateurs se met à donner de la voix en entonnant une petite chanson traditionnelle japonaise. Bercés par le calme de l’eau, la beauté du paysage et son chant, l'on savoure alors délicieusement ce moment.

Lorsqu'il fait froid, il est possible de prendre un repas chaud dans le bateau durant l’aller, dont nous avons pu bénéficier. On profite alors des installations japonaises d’hiver, c'est-à-dire confortablement assis sous une table kotatsu recouverte d'une couverture chauffante. Effectuer la croisière au chaud en savourant un bon déjeuner rajoute largement à l’attrait de cette petite promenade aquatique. Autrement, un restaurant se trouve juste à côté du site. À la belle saison, la barque devient décapotable et l'on profite de la balade à l'air libre.

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par la préfecture d'Iwate. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Gorges Geibikei et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 24 février 2020