Kushida-jinja (Fukuoka), vue sur l'esplanade principale du sanctuaire

Kushida-jinja

Le sanctuaire protecteur de Hakata

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Kushida-jinja est un sanctuaire shinto situé au cœur du centre-ville de Fukuoka sur l'île de Kyushu. Au milieu des immeubles de bureau et des centres commerciaux modernes, on découvre cette oasis spirituelle si chère aux habitants et qui devient le centre attractif de la ville pendant son festival d'été, baptisé Hakata Gion Yamasaka.

D'apparence modeste, le sanctuaire Kushida de Fukuoka est souvent oublié des touristes qui découvrent la grande ville de Kyushu pour la première fois. Établi à proximité de la gare Shinkansen 🚅 de Hakata et à 2 pas du populaire centre commercial Canal City, il s'avère très facile d'accès, mais peut-être est-il un peu trop noyé par les immeubles tout autour pour être suffisamment remarqué.

Quoi qu'il en soit, les habitants de Hakata (ancien nom de Fukuoka) se montrent très attachés à ce sanctuaire qui protège la ville depuis sa fondation en 757 et consacre ainsi 3 des divinités (kami) les plus importantes du panthéon shinto, à savoir :

  • Amaterasu, la déesse du soleil ;
  • Susanoo, son jeune frère et dieu des tempêtes ;
  • Okuninushi, fils de Susanoo et kami de l’agriculture et de la médecine.

Kushida-jinja (Fukuoka), tunnel de Torii du sanctuaire Inari

Une enceinte shinto riche en détails

Dans son ensemble, l'architecture de l'enceinte ne présente pas de caractéristique particulière et il s'agit au premier abord d'un sanctuaire shinto comme il en existe tant d'autres au Japon. Il faut prendre son temps, parcourir l'ensemble des petits pavillons et s'attacher aux détails pour apprécier la visite. En effet, Kushida-jinja, surnommé affectueusement Okushida-san par les locaux, abrite plusieurs petites activités à faire comme :

  • voir la composition d'un ancien et authentique pan de mur Hakata-bei ;
  • traverser le petit tunnel de torii ⛩️ rouges du sanctuaire secondaire Inari ;
  • boire l'eau de la source naturelle qui jaillit à proximité du bâtiment principal et dont la fontaine en pierre Reisen Tsuru no Ido est ornée de statues de grues ;
  • essayer de soulever la pierre sacrée Chikara-ishi ;
  • ou admirer la grosse lanterne rouge de la porte principale, notamment sa boussole ornée des signes astrologiques chinois qui indique chaque année la direction à regarder pour attirer la chance à soi.

On se rend également au sanctuaire pour les prières classiques à l'aide des plaquettes votives ema ou des papiers divinatoires omikuji.

Kushida-jinja (Fukuoka), porte principale du sanctuaire

Le cœur des festivités traditionnelles de Fukuoka

Avec sa position centrale, en plein centre-ville historique, Kushida-jinja est le lieu privilégié par les locaux pour organiser les plus grands festivals annuels de Fukuoka, à savoir :

  • Hakata Dontaku qui se déroule les 3 et 4 mai et où paradent, non loin du sanctuaire, quelques 30.000 participants costumés ;
  • Hakata Gion Yamasaka qui se tient du 1er au 15 juillet avec le défilé de chars grandioses richement ornés, qui mesurent plus de 10 mètres de haut et dont un exemplaire est exposé à l'année dans l'enceinte shinto ;
  • Hakata Okunchi qui a lieu en octobre avec la tenue d'un marché alimentaire et l'illumination nocturne du site par des lanternes. Il est l'un des 3 grands matsuri Kunchi du Japon avec celui de Karatsu dans la préfecture de Saga.

On recommande par ailleurs la visite du sanctuaire Kushida à la période de Setsubun, de la mi-janvier au tout début février. Les portes shinto sont alors habillées d'un masque 😷 traditionnel géant baptisé Otafuku, et l'on ne fait pas référence ici à la marque de sauce pour okonomiyaki ! Il s'agit en réalité d'une figure traditionnelle féminine du théâtre Nô qui symbolise la bonne humeur et la chance. On l'expose souvent dans le cadre des célébrations de Setsubun car les fidèles qui traversent sa bouche pour entrer dans le sanctuaire, se retrouvent bénis pour rester chanceux et en bonne santé toute l’année.

Kushida-jinja est un sanctuaire très vivant qui participe à la vie quotidienne du quartier. En tant que visiteur, on y vient pour se ressourcer et s'imprégner un peu plus de la culture folklorique locale.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kushida-jinja et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 13 juillet 2022