Itinéraire Japon 2 semaines en octobre ?

7 réponses

Bonjour !

Tout d'abord merci pour ce site qui m'aide beaucoup dans l'organisation de mon futur voyage !
Je pars avec mon mari pour 2 semaines (du 4/10 au 19/10) en octobre.

Nous avons réservé les avions (arrivée Tokyo le 5/10 départ d'Osaka le 19/10) et un hôtel à Tokyo du 5/10 au 11/10.

Je suis en train de planifier la suite du voyage.

Voilà ce que j'imagine :
Tokyo du 4 au 11 (donc 5 jours plein pour Tokyo et peut-être Nikko)
Takayama du 11 au 12
Kyoto du 12 au 17
Miyajima du 17 au 18
Osaka du 18 au 19 (juste pour se rapprocher de l'aéroport et profiter d'une dernière soirée à Osaka)

Est-ce que ce planning vous semble réalisable ?

Par avance merci beaucoup beaucoup pour votre aide !

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

kaeru
04 Mars 2017
19:52

c'est faisable.
mais je fais 2 remarques : aller à Takayama sans pousser jusqu'à Kanazawa, c'est dommage.
à l'inverse aller jusqu'à Miyajima, ce n'est pas vraiment indispensable à mon avis. Je sais que c'est super célèbre la vue et tout et tout mais... pour un voyage aussi court cela va vous faire perdre pas mal de temps.

05 Mars 2017
09:32

Le planning est réalisable. Je ne peux pas vous renseigner sur Nikko, mais dans l'ensemble, je trouve que vous devriez garder les 5 jours pour Tokyo sans prévoir des sorties dans les alentours.

Contrairement à ce qui est dit plus haut, je pense qu'il ne faut surtout pas enlever Miyajima lors d'un voyage en octobre :-). La feuille d'érable étant un symbole de l'ile, je me dis que cela doit être une bonne idée de la découvrir à cette période-là. Nous y avons été en avril et si au départ seule la visite du sanctuaire était prévue, sur place nous avons décidé de faire une entorse au planning de passer la matinée sur l'ile et de faire un tour en téléphérique jusqu'au sommet du Mont Misen. L'ile a quelque chose de paisible et ressourçant. Je vous recommande Mikuniya guest house (http://www.gambo-ad.com/english/hotel/index.php?ar=1&id=69) l'endroit a sans doute contribué à cette impression.

Mais vous pouvez faire un détour par Kanazawa avant d'arriver à Kyoto (arrivée le soir du 12 par exemple). Avec 4 jours complets sur Kyoto vous auriez assez pour profiter calmement de la ville et même prévoir un demi-jour pour Nara.

kaeru
05 Mars 2017
19:54

En automne, tout le Japon est beau avec les feuilles d'érables, certes. Mais début octobre ce n'est pas vraiment la saison des érables qui est plutot en Novembre (mi-novembre le pic pour être précis - à Miyajima en 2016). Peut-être que les feuilles auront juste commencé à tourner pour votre voyage mais rien n'est sûr.
Moi aussi je suis montée au Mont Misen mais si le temps n'est pas beau, on ne voit pas la vue sur la mère intérieure. C'est joli mais des randos on peut en faire partout ou presque. Le temple est beau aussi, mais des beaux temples il y en a beaucoup ne serait qu'à Kyoto...

Miyajima et Hiroshima c'est surtout loin, on perd quasi une journée en transports pour l'aller-retour... un torii avec les pieds dans l'eau, il y en a vers le Fuji, ce qui necessite un moins grand détour.
Pour un 1er voyage je dirai qu'il vaut mieux rester dans un périmètre plus restreint et bien profiter de ce que vous avez sous les yeux plutot que de se compliquer en transports... d'où mon conseil. Mais bon c'est à vous de voir en fonction de ce qui vous fait rêver au Japon !
Par contre, si vous allez à Miyajima, arretez vous sur la route à Himeji, le chateau est quand même incroyable (et juste rénové) et plus authentique qu'à Osaka.

05 Mars 2017
23:30

Depuis Kyoto on est loin de perdre sa journée en transports... à 10 minutes près, c'est la même chose que d'aller de Takayama à Kanazawa. Et remonter sur Osaka c'est faisable en moins de 3 heures (je n'ai peut-être pas compté le ferry).

Avec un itinéraire particulièrement ambitieux j'avais aussi reçu le conseil de laisser tomber Fukuoka et de limiter le périmètre, pour un premier voyage... (conseil que je n'avais pas nécessairement recherché, venu de l'amie d'une amie qui travaillait dans une agence de voyage spécialisée pour le Japon). A prendre ou à laisser, j'ai opté pour la dernière. Bien sûr que je savais que mon itinéraire était ambitieux. Comme je voyageais avec mes fils (10 et 12 à l'époque) il n'y avait pas vraiment le risque de tomber dans le "speed-tourisme". Et à part pour le fait qu'il a fallu concilier "mon Japon" avec "leur Japon", les grandes distances parcourues n'ont pas vraiment posé problème. Pour Fukuoka, on a coupé à Okayama (depuis Kyoto), une demi-journée le temps de visiter le jardin et le chateau, et pour le retour à Tokyo on a coupé le trajet avec 2 jours à Miyajima où on a même eu le temps de profiter d'une balade à Iwakuni.

Si je peux donner un conseil pour un premier voyage de deux semaines je dirais plutôt le contraire: fixez-vous un maximum d'objectifs que vous pensez réalisables, en distinguant bien entre les "non négociables" et les "optionnels", ou encore les "au cas où". La liste sera revue de toute manière après les premiers jours sur place, en fonction des facteurs comme la météo, l'humeur et l'énergie disponible (et en fin de voyage, de l'argent restant aussi)... ;-).

Lilisunsun
07 Mars 2017
09:25

Merci beaucoup pour vos commentaires !
Difficile de trancher en effet..
J'ai plutôt tendance à ne pas vouloir passer mes journées en transport.. Mais il y a tellement de choses à voir que ce serait dommage de ne pas en profiter ..
J'ai entre temps regardé les temps de transport et vais voir pour réajuster le programme.
Petite question, est ce que Kanazawa peut se suffire à elle même ? J'aimerai beaucoup aller à Takayama mais je passerai la majorité du temps dans les transports apparemment :-(

En affinant, le programme pourrait être :

Du 5 au 10/10 : Tokyo
Le 11/10 : Kanazawa (2h de train le matin pour Tokyo/Kanazawa, et 2h en fin de journée pour faire Kanazawa/Kyoto)
Du 12 au 15/10 : Kyoto
Le 16/10 : Départ pour Miyajima le matin
Le 17/10 : Miyajima, départ en fin d’après-midi pour Osaka
Le 18/10 : Journée sur Osaka
Départ le 19 matin

Qu'en pensez-vous ? L'étape à Kanazawa est-elle réaliste ? Est-il possible de laisser nos bagages à une consigne ? J'ai lu qu'il était également possible d'envoyer les bagages directement de Tokyo à Kyoto ?

Merci encore pour votre aide !

08 Mars 2017
21:06

Je ne sais pas vous aider pour Takayama. J'ai des échos très positifs par rapport à cette ville mais je n'y suis pas moi-même allée. Mais en effet, Kanazawa semble mieux connectée depuis Tokyo, je comprends l'adaptation au planning.

Aucun souci d'envoyer les bagages directement à Kyoto. Je pense que vous pouvez choisir une date différée de livraison (à vérifier sur le site de Yamato), ou si c'est vers un hotel, vos bagages vous attendront sur place. Notre bagage nous avait devancé sur Miyajima (pour l'étape de 2 jours juste avant nous avons pris seulement nos sacs-à-dos), et il nous attendait dans le hall du ryokan depuis la veille.

kaeru
08 Mars 2017
21:46

au plus rapide :
Kyoto > Miyajima : 160 minutes
Takayama > Kanazawa : 120 min
Tokyo > Takayama : 250 min

Kanazawa c'est chouette, ils ont un site en français : http://www.kanazawa-tourism.com/french/main/index.php.
Mais la taille de la ville est beaucoup plus grande que Takayama, pas la même ambiance. On voit les Alpes en allant dans les 2 villes donc c'est sympa. Il y a aussi Shirakawago où l'on peut s'arreter entre les 2 villes si on prend un car (autre moyen de transport possible). Quand je suis allée à Takayama on est arrivés en fin de matinée vu le temps de transports ; du coup voir les vieux quartiers de la ville ET le village folklorique ET des temples cela n'a pas été possible, il a fallu faire des choix vu qu'on repartait le lendemain. Un peu frustrant du coup d'avoir fait toute cette route. La ville mérite 2 journées.

Tous tes programmes sont réalistes, pas de pb. Vu ton planning, il faudra bien quand même que tu passes un peu de temps dans les transports. Cela permet aussi de se reposer un peu !
A la limite si tu n'as pas prévu d'aller à Kamakura (grosse erreur à mon avis), tu peux enlever 1 jour sur Tokyo car certains quartiers célèbres se visitent vite. Là aussi tout dépend de ce que tu veux voir, de tes goûts et tes envies. Si tu aimes la ville, l'architecture moderne, le shopping, privilégie Tokyo, sinon enlève une journée.

Bref, tout dépend de ce qui te fait rêver ! Si ton rêve c'est d'aller à Takayama ou Miyajima, vas-y ! Les conseils de tout le monde c'est bien, mais il ne faudrait pas que tu rentres frustrée de ton voyage, pour lequel tu as sans doute économisé longtemps. Ce ne sont pas des voyages qu'on fait tous les jours. J'ai 3 voyages au compteur et mon 1er m'a fatiguée et un peu frustrée car on bougeait beaucoup, donc pour les suivants j'ai plutot posé mes valises dans des villes et voyagé tout autour.
Moi je trouve que Miyajima est chouette mais ne vaut pas forcément le détour pour un 1er voyage sans voir aussi Hiroshima ou s'arrêter à Himeji (qui ne nécessite qu'une grosse 1/2 journée mais vaut l'arrêt)... Mais si tu n'as pas prévu d'en faire d'autre alors fonces et vas-y ! C'est ton voyage et c'est donc à toi qu'il doit plaire !

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.