Parc Akatsukatameike à Narimasu (Tokyo)

Narimasu

La paisible banlieue figée à l'ère Showa

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Narimasu est un quartier de l’arrondissement d’Itabashi, situé au nord-ouest de Tokyo. Desservi directement par la ligne de train Tobu ou le métro depuis Ikebukuro ou Shibuya, cet authentique district tokyoïte propose une facette de la capitale plus au calme et hors de la frénésie urbaine du centre-ville.

La sortie nord de la gare de Narimasu donne un accès direct à un centre commercial Seiyu ainsi qu'à la gare routière, point de départ pour se rendre en quelques minutes aux principales attractions touristiques du quartier, à savoir :

  • le temple Joren-ji qui abrite le Grand Bouddha de Tokyo ;
  • les espaces verts d'Akatsuka et notamment son jardin botanique ;
  • les musées d'art et historique d'Itabashi.

Pour retrouver l'ambiance populaire de ce quartier, il est conseillé de traverser la voie ferrée en direction de la gare de Chikatetsu-Narimasu via une petite passerelle. À la descente de celle-ci, on débouche sur la pittoresque allée commerçante traditionnelle (shotengai) baptisée Skip Village. Dans une atmosphère détendue, loin des artères réputées de Tokyo, la population locale vit tranquillement au rythme des saisons.

Sans prétention particulière, les enseignes qui composent cette shotengai ont gardé intacte leur devanture d'autrefois. Des cafés, des restaurants typiques japonais de ramen 🍜 ou de yakitori, des bistrots izakaya regroupés dans un yokocho lilliputien, et des petites boutiques diverses et variées offrent de quoi s'occuper quelques heures. D'autres structures de taille plus importante, comme le supermarché Daiei et le récent centre commercial The Prime, ou bien encore un Pachinko et un Game Center, complètent le paysage.

Haut-lieu de la vie de quartier de Narimasu, Skip Village organise ainsi plusieurs évènements en période estivale. Chaque samedi du mois de mai, il célèbre son anniversaire sous la forme d'un matsuri local. Puis en juillet, différentes manifestations commerciales se succèdent et animent un peu plus les ruelles. Enfin, un festival d'Awa-odori pour la fête des morts Obon se tient le premier jeudi du mois d’août.

Au-delà de la shotengai, qui se situe donc entre les deux gares de Narimasu, les curieux évoluent dans un paysage valloné et résidentiel familier, avec notamment quelques grandes artères semées de commerces plus épars et contemporains. Le quartier se montre relativement peu fréquenté et c’est vraiment agréable de trouver ainsi des endroits rétro dans cette mégapole en perpétuel changement et où la vie locale semble figée à l’ère Showa (1926-1989).

Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Narimasu et autour.

Informations

Aujourd'hui -4 / 6°C
Demain 1 / 8°C
Après-demain 6 / 11°C

Se préparer

Aller à Narimasu

En train -- ligne Tobu Tojo, station Narimasu (250¥ (~2,05€), ~10 minutes depuis Ikebukuro)

En Tokyo Metro -- lignes Yurakucho (Y) ou Fukutoshin (F), direction Wakoshi, station Chikatetsu-Narimasu (240¥ (~1,96€), ~35 minutes depuis Shibuya)

Destination non accessible avec le JR Pass

S'y rendre en voiture de location ou avec la carte Suica

Rester connecté

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Voyager assuré

Assurance en cas d'accident

Sur place

Durée / période de visite

Compter une demi-journée

En japonais

成増

Tarifs

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Que visiter à Narimasu

Par Kanpai Publié en juin 2019 - mis à jour en décembre 2019