Daruma au temple Katsuo-ji à Minoh (Osaka)

Katsuo-ji

Le temple des Daruma à Osaka

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Katsuo-ji est un temple bouddhiste situé dans les montagnes de la ville de Minoh, en banlieue nord d'Osaka. Il est depuis plusieurs siècles l'une des étapes du pèlerinage de Kansai Kannon. Aujourd'hui, il est également réputé pour ses poupées traditionnelles Daruma, symbole de bonne fortune et de vœux exaucés.

Les origines de Katsuo-ji remontent à l'Antiquité, au début de l'ère Nara (710 - 794). D'abord simplement composé d'une hutte en haut d'une montagne, le site devient un véritable temple bouddhiste en 765 sous l'impulsion du prince Kaijo, moine Zen et membre de la famille impériale, qui cherche alors un lieu reculé pour méditer et atteindre l'éveil.

Le temple fétiche proche du pouvoir

Il faut ensuite attendre la venue sur ses terres de l'empereur Seiwa (850 - 881) pour que le temple soit baptisé de son nom actuel. La légende raconte que l’empereur aurait miraculeusement recouvré la santé grâce aux nombreuses prières des moines du temple. Pour montrer sa gratitude, il autorise l'usage de l'appellation 勝王寺 Katsuō-ji qui signifie littéralement "le temple qui triomphe sur l'empereur". Cependant, la direction du temple décide d'utiliser un homophone pour le caractère "ō" et remplace 王, l'idéogramme du roi, par 尾, le signe de la queue. Le sens est ainsi légèrement changé par respect pour la hiérarchie impériale de l'époque ; le roi doit demeurer invincible.

Plus tard dans l'histoire du Japon, Katsuo-ji continue d'entretenir des liens très forts avec le pouvoir, notamment avec les shogun Minamoto et Toyotomi qui viennent prier pour leurs victoires et participent également à sa reconstruction après l'épisode guerrier de 1184.

Le territoire des Daruma

Depuis ces débuts prometteurs, le temple n'a jamais perdu de sa superbe et sa réputation de gagnant fait toujours recette auprès des fidèles. De cette façon, les visiteurs qui découvrent Katsuo-ji ne seront pas surpris d'apercevoir des centaines de figurines Daruma éparpillées un peu partout dans l'enceinte. Tels de bons petits soldats, ils témoignent les yeux dans les yeux de la notoriété du temple en matière de vœux de réussite réalisés. La "fortune du vainqueur" et la "maîtrise de son destin" seraient ainsi garanties aux pèlerins les plus inspirés.

Les poupées Daruma sont des porte-bonheurs japonais traditionnels qui représentent Bodhidharma, moine légendaire fondateur du Bouddhisme Zen au Japon. De forme ovale, il en existe plusieurs couleurs et elles sont notamment fabriquées par les temples, de manière artisanale en papier-mâché.

Pour que la chance soit au rendez-vous, il faut procéder de la manière suivante :

  1. Acheter un Daruma dans le temple intéressé ;
  2. Formuler mentalement son souhait et dessiner le premier œil ;
  3. Mettre la statuette en évidence chez soi afin de se rappeler régulièrement l'objectif fixé ;
  4. Tracer le deuxième œil lorsque le vœu se réalise ou que le but est atteint.

Au bout d'un an, il est coutume de rapporter le Daruma à son temple d'origine. Il sera ensuite exposé sur place, avec ses deux yeux noirs témoin de la réussite de son propriétaire, ou brûlé à la fin de l'année par les moines, signe qu'il est temps de changer de stratégie gagnante. Par ailleurs, les touristes étrangers voient en ces figurines de beaux souvenirs du Japon, à ramener comme objet de décoration aux côtés des autres classiques Maneki-neko et Kokeshi.

Une visite haute en couleurs

Les allées du temple Katsuo-ji se révèlent magnifiques à chaque saison :

  • Au printemps, on vient contempler la floraison tardive des cerisiers vers la fin avril/début mai.
  • En été, les hortensias colorent le site de merveilleuses teintes bleues et violettes.
  • En automne (peut-être la meilleure période), on admire le rougeoiement des nombreux érables vers la mi / fin novembre.
  • En hiver, le rituel des moines associé au passage de la nouvelle année se montre également un moment de communion populaire à ne pas manquer.

De plus, le temple organise régulièrement des illuminations nocturnes à la tombée de la nuit ; la végétation est alors mise en lumière dans une ambiance plus feutrée.

À noter que le parcours à travers les différents pavillons de Katsuo-ji se fait via deux chemins : un qui monte et un qui descend. Le site est accessible aux personnes à mobilité réduite avec des passages aménagés en pente douce qui remplacent les escaliers.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Katsuo-ji et autour.

Se préparer

Comment se rendre à Katsuo-ji ?

Depuis la station Umeda à Osaka :

  1. ~ 25 minutes en train, ligne Midosuji, terminus Senri Chuo (370¥ (~3,08€))
  2. ~ 30 minutes en bus n°29 (490¥ (~4,08€)) - Attention fréquence faible entre 9h et 17h : 3 bus/jour en semaine et 6 bus/jour le week-end

Destination non accessible avec le JR Pass

S'y rendre en voiture de location ou avec la carte Suica

Connexion Internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance voyage

Assurance en cas d'accident

Informations

Aujourd'hui 9 / 14°C
Demain 5 / 9°C
Après-demain 3 / 9°C

Sur place

Quand partir à Katsuo-ji ?

Compter une à deux heures

Comment dit-on Katsuo-ji en japonais ?

勝尾寺

Horaires Katsuo-ji

Ouvert tous les jours de 8h à 17h (jusqu'à 17h30 le samedi et 18h le dimanche et jour férié)

Dernière entrée 15 minutes avant l'heure de fermeture

Combien ça coûte ?

Adultes : 400¥ (~3,33€)

Enfants : 300¥ (~2,50€)

Moins de 3 ans : gratuit

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Par Kanpai Publié en novembre 2019 - mis à jour en décembre 2019