Musée Konjakukan (Osaka Museum of Housing and Living), diorama de l’avenue Sakai-suji en 1912

Musée Konjakukan

L'évolution du paysage urbain d'Osaka

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le musée The Osaka Museum of Housing and Living (en anglais) ou Konjakukan (en japonais) se situe à l'entrée nord de la longue rue Tenjinbashi-suji à Osaka. Ouvert en avril 2001, l'établissement permet d’expérimenter la vie quotidienne à Osaka dès la fin de la période Edo (1603 - 1868) et pendant les ères Meiji, Taisho et Showa.

Plus connu sous son appellation anglaise The Osaka Museum of Housing and Living , le musée Konjakukan propose un aperçu réaliste et grandeur nature de la vie et de l'habitat dans l'ancienne Osaka, plus précisément des années 1830 à 1950. L'espace d'exposition est divisé en 2 grands ensembles :

  • la première partie transporte les visiteurs dans une rue animée du quartier Tenjinbashin en 1830 et pendant le festival Tenjin Matsuri ;
  • la seconde exposition traite de l'évolution des espaces et du mode de vie à Osaka, du début de l'ère Meiji (1868) jusqu'à l'après-guerre (1950).

Pour se mettre dans l'ambiance, on recommande de louer sur place un yukata 👘 afin de déambuler dans le musée en tenue japonaise traditionnelle. Cette activité très plaisante, qui se révèle également très prisée, nécessite souvent de patienter quelques minutes pour choisir son habit de fête puis le revêtir. En attendant que son tour arrive et d'être appelé(e) par un membre du personnel, il est tout à fait possible de commencer la visite.

Musée Konjakukan (Osaka Museum of Housing and Living), reproduction d'une rue de Tenjinbashin 3

Reconstitution d'une rue japonaise pendant une fête populaire

On débarque donc dans une rue typique d'Osaka, en pleine effervescence pendant le grand festival d'été de la ville : le Tenjin Matsuri. Un jeu de lumières recrée les heures du jour et de la nuit et les différentes ambiances associées, pour un effet très réussi. Avec la musique en fond sonore, les images des feux d'artifice projetées au plafond et les visiteurs habillés en yukata, on se retrouve plongés dans l'évènement et on oublierait presque que l'on se trouve dans un musée.

Concernant les décors, on retrouve notamment un magasin de jouets traditionnels avec lesquels on peut réellement se divertir, des bains publics (avec des projections toutes les 45 minutes), une ancienne pharmacie de médecine chinoise et des boutiques traditionnelles de commerçants reconstruites selon les techniques d'époque.

Musée Konjakukan (Osaka Museum of Housing and Living), diorama de Shinsekai en 1912 avec Luna Park et la tour Tsutentaku

Comment vivait-on à Osaka à l'époque ?

À l'étage inférieur, on rejoint l'exposition sur l'habitat plus moderne à Osaka. Il est notamment expliqué l'évolution des 4 grands quartiers de la ville :

  • Shinsaibashi (quartier central) ;
  • Umeda (au nord)
  • Nipponbashi et Shinsekai (au sud).

On détaille les dioramas qui reproduisent en miniature 6 espaces de vie typiques à Osaka entre 1868 et la fin du XXe siècle, avec en exemple particulier l’avenue Sakai-suji et les maisons modernes des banlieues dortoir.

Une dernière petite partie expose des objets et électroménagers du quotidien des années 1950-60 (réfrigérateur, grille-pain, machine à coudre, etc.).

Tout au long du parcours, le musée d'histoire locale dispose d'explications en anglais qui sont brèves mais instructives, parfois sous forme de QR Code à scanner. La visite qui est très visuelle et animée, elle plaira à tout âge et permet de s'échapper du temps présent quelques instants.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Musée Konjakukan et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 11 août 2021