Shinsekai Osaka 1

Shinsekai

Le nouveau monde d'Osaka

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Shinsekai est un quartier populaire emblématique d’Osaka dans la région du Kansai au Japon. De sa traduction littérale, le "nouveau monde" a été aménagé en 1912 en s’inspirant des villes de Paris et New York, avec comme symbole la tour Tsutenkaku qui domine la zone. Aujourd’hui les visiteurs s’y rendent notamment pour la gastronomie locale bon marché.

À y regarder de plus près, il semblerait même que Shinsekai fasse partie des cristalliseurs d'image de la mégapole du Kansai vis-à-vis du reste du Japon. Celle d'une ville plus sale, moins sage, plus shitamachi ("quartier d'en bas") que ses consœurs comme Tokyo, Kyoto ou Hiroshima, élèves modèles dans leurs genres respectifs.

Situé au sud d'Osaka, à quelques mètres à peine du parc de Tennoji si ce n'était pour la voie rapide qui les sépare, Shinsekai possède sa propre histoire qui remonte au tout début du XXe siècle. Dans un Japon enorgueilli par l'essor industriel, il fallait imaginer un quartier capable de montrer ces forces nouvelles. Ainsi, autour du symbole Tsutenkaku, une cousine de la tour Eiffel construite en 1912, le quartier s'est comme divisé en deux pour puiser l'inspiration : à Paris pour le nord et à Coney Island (New York) au sud. On y bâtit même à l'époque un Luna Park, rapidement fermé en 1923.

Partiellement détruit par la seconde Guerre mondiale, Shinsekai fut ensuite laissé à l'abandon, se découvrant alors malgré lui comme témoin de décennies évanouies, avec ses traces marquées entre autres par des cinémas rétro. Aujourd'hui, le quartier à forte identité reste toujours aussi sincère dans son ambiance, ce qui le confine par ailleurs à cette réputation de dédale dangereux... à l'échelle du Japon ! Car, si l'on y trouvera certes quelques discrets sans-abris et prostituées, le niveau d'insécurité reste à des années-lumières de la plupart des grandes villes du monde. Quant au banditisme yakuza, il n'y a plus vraiment cité depuis les années 1990.

Shinsekai a beau traîner ses airs de quartier kitsch voire pauvre, il n'en reste pas moins intéressant à visiter, en particulier pour les amateurs de cuisine locale qui raffoleront de petits bouis-bouis. Si le fameux fugu (poisson 🐟-poison) se cuisine dans quelques-unes de ses échoppes typiques, la spécialité locale reste le kushi-katsu : un assortiment de viandes, poissons ou légumes frits et panés, servis sur des petites broches de bois. Délicieux mets pour ce quartier comme figé dans les années 1960.

Tout au sud de Shinsekai, on retrouvera également le fameux centre aquatique Spa World.

Pour l'anecdote, c'est dans ce quartier que se déroule l'histoire de Kié la petite peste, film d'animation d'Isao Takahata sorti en 1981.

En juin 2020, on apprend que le restaurant mythique de fugu Zuboraya, fondé en 1920, doit fermer ses portes en raison de problèmes financiers dûs à la crise sanitaire mondiale du Coronavirus 🦠.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Shinsekai et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 23 juillet 2020 Shinsekai