Devenir conducteur de bus au Japon ?

48 réponses

Bonjour, j'ai 30 ans et comme beaucoup ici passionnée de la culture japonaise.
Je voudrais vivre au Japon avec ma femme et mes deux enfants.
Je travail à la RATP a Paris depuis 2009.
Je souhaiterais conduire des bus la bas, la RATP est un bon CV.
Je ne connais pas les entreprises de transports à qui m'adresser.
Ni leur salaire.
J'ai besoin d'aide svp

Question intéressante ?
3/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Kitano83
03 Juin 2018
20:08

La RATP est une bonne boîte et a très bonne réputation mais pour son métro, d'ailleurs nous (oui, je suis à la Régie moi aussi) un contrat d'entraide avec JREast ! Ca en jette, mais pour travaille dessus faut être cadre mais c'est une autre histoire.

Déjà faudra repasser le permis poids lourd là-bas, je ne pense pas que ce dernier y soit valide.

Le problème de la RATP est qu'elle n'est connue en dehors de l'IdF que par les professionnels, et encore une fois surtout pour son métro, pas sûr que ces bus soient la bonne image de marque.

Pour les boites c'est comme nous, faut demander aux organismes de transport, donc aux villes qui ont des services de bus, ou à des sociétés de transports privés.

Bonne chance.

03 Juin 2018
20:41

MERCI collègue lol
J'ai de l'argent de côté et pas beaucoup d'attache ici.
J'ai vraiment envie de partir mais je connais pas les démarche, ni les entreprises.

Kitano
04 Juin 2018
09:13

Tu pourrais tenter de partir via RATP DEv.
On a quelques réseaux de transports en Asie, je sais qu'on exploite des bus et tram à Hong Kong, tu pourrais y avoir un poste de formateur.
Mais oui, je sais, Hong Kong est en Chine.
Ca te permettrait de partir au moins 3 ans, avec prise en charge du logement et de l'école pour les enfants (comme ça rien à débourser).

Un collègue de MOP (je suis à ING) vient de partir pour les Philippines, l'école Française est payée par la RATP pour sa fille, comme ça elle suit le cursus français, et à la fin de la mission, elle pourrait réintégrer sans peine une école en France.

Sinon, RATPDev a d'autres réseaux, aux US, et en Europe ; tu peux aussi tenter ta chance, ça te fera partir, mais certes toujours pas au Japon.

Une chance, et un plus, serait que tu remportes le challenge Européen du meilleur conducteur de bus, l'épreuve est corsée, et d'ailleurs l'année dernière le privée a mis 2 conducteurs aux 3 premières places, la RATP se fait détrôner petit-à-petit.
Ca te ferait un truc en plus sur ton CV.

04 Juin 2018
10:51

"Ca te ferait un truc en plus sur ton CV."

L'immigration japonaise ne délivrera jamais un visa de travail. Aucun des visas de travail ne permet de travailler comme conducteur de bus. AUCUN.

Kitano83
04 Juin 2018
11:33

J'ai bien compris que pour le Japon son rêve serait compliqué.
Mais pas ailleurs en Europe ou dans le monde, où la RATP via ses filiales exploitent déjà) des lignes de bus, métro, RER, trams, etc...

Danny
03 Juin 2018
21:17

Première condition obligatoire et pas des moindres : parler lire et écrire japonais couramment.
Ensuite, l'employeur doit prouver une pénurie de travailleur qualifié pour cet emploi et t'offrir un visa (dans le transport : aucune chance).
Ensuite, en cas de miracle : passer le permis transport en commun au Japon, donc revenir à la première condition : parler lire écrire japonais et connaître parfaitement les réglementations relatives aux transports en commun.
Je ne veux pas être pessimiste mais.... Voilà quoi...

Bachstelze
04 Juin 2018
05:45

"l'employeur doit prouver une pénurie de travailleur qualifié"

Faux.

Arufu
03 Juin 2018
22:02

Kikoojap spotted

Kara
04 Juin 2018
01:10

Outre les prérequis énoncés plus haut. Tu va quitter une situation confortable en France pour de retrouver au bas de l'échelle sociale.

Tu gagneras 2 fois moins travaillera 2 fois plus et la vie te coûtera 2 fois plus chere qu'en France... Et en plus d'être en métier mal considéré au Japon tu subira racisme et humiliation...

Sans compter que bien peu de Japonais comprendront ta démarche qui consiste à quitter ton pays avec femme et enfant pour devenir un larbin alors que tu as une bonne situation en France...

Sans parler des prestations sociales Françaises et des très nombreux impôts que tu devra payer au Japon.

Bref réfléchi bien. Le Japon c'est bien pour les vacances, les artistes ou les sur-diplômés... Ou encore pour les riches qui n'ont pas besoin de travailler.

04 Juin 2018
03:03

Meme si le projet est totalement irréaliste ce n’est pas la peine de noircir le tableau de façon caricaturale sur le déclassement social et le racisme qui en l’occurrence sont faux dans la cas du Japon: les chauffeurs de bus sont autrement mieux respectés ici qu’en France et on n’y a jamais vu de bus caillassés et les resquilleurs sont quasi inexistants. Pour le racisme, dans le cas miraculeux ou il y aurait un chauffeur de bus francais (parfaitement bilingue of course !) il ferait la une des news a la télévision (cela est arrivé il y a qq annees pour un chauffeur de taxi iranien en province).
Pour ce qui est des impôts, l’enfer fiscal on sait ou il est!

04 Juin 2018
02:18

Plusieurs choses:
- Ton permis de conduire catégorie bus ne sera pas reconnu. Il y a une reconnaissance pour les permis B (voitures) mais le reste, poids lourds etc. c'est retour à la case examens.

- Pas de visa de travail pour les chauffeurs de bus. C'est un poste qui n'entre dans aucune des catégories de visas de travail. C'est comme si tu voulais venir pour faire laveur de carreaux.

- L'épouse ne pourra pas travailler à plein temps dans le cas incroyable et improbable d'un visa de travail pour l'époux. Uniquement du mi-temps.

- Les mômes s'ils ont déjà 7-10 ans ne pourront jamais intégrer le système scolaire japonais. Ne maîtrisant pas le japonais c'est direct les écoles internationales (hors de prix) ou le lycée franco-japonais à Tokyo ou Kyoto uniquement et aussi hors de prix.

- Si le message est posté sur un forum francophone on peut en déduire que le chauffeur ne sait pas écrire (taper) en japonais ou parler le japonais.
Est-ce que tu pourrais exercer ton métier à la RATP sans savoir parler et lire le français ? Je ne vois pas comment on pourrait bosser dans un métier de service où l'on communique en permanence avec les usagers sans parler la langue du pays. Lire le japonais et surtout les kanjis de chaque arrêt de bus c'est pas un truc qui se maitrise en 1 ou 2 ans. Comment répondre à un usager qui veut savoir si ton bus s'arrête ou non à 新宿御苑前駅 et si non quel bus s'y arrête?

Tu veux partir au Japon comme on partirait en Nouvelle-Calédonie. Tu omets la langue, les visas, la mentalité, la culture de travail, l'environnement, le permis de conduire, l'avenir des mômes, l'épouse qui sera bloquée niveau carrière (femme, étrangère et ne parlant pas le japonais). Bref, on peut parler d'un coup de tête suite à visionnage d'émissions sur TF1, M6, TMC et des français de l'étranger qui font des métiers de ouf à Wellington ou à Buenos Aires...

Japonaute
04 Juin 2018
03:44

Bonjour,
Je ne doute pas que la RATP soit une bonne entreprise, et que tu sois fier d'y travailler, mais sans vouloir enfoncer le clou, je doute que ce soit la carte a jouer si tu veux venir vivre au Japon...
Les compagnies de transport pourraient t'embaucher si:
- tu as le permis adéquat => je n'y connais rien, mais j'imagine que quelqu'un qui a presque 10 ans de métier ne devrait pas avoir trop de mal a passer ce permis
- tu parles Japonais => si tu ne parles pas japonais (au moins JLPT N3, voire N2), il est temps de t'y mettre
- tu as déjà un visa qui te permet de travailler, et tu vis déjà au Japon => c'est là que ça risque d'être compliqué
... ton CV RATP te permettrait peut-être de te démarquer d'autres candidats au même poste, mais je doute qu'il puisse te servir de passeport pour le pays du Soleil Levant ...
A moins que tu ne trouve une société de transport par bus française, au Japon, qui recherche spécifiquement des conducteurs français ? ... mais honnêtement je n'y crois pas.
Si tu vivais seul, je t'aurais conseillé le visa vacance-travail ... mais avec une famille je doute fortement de la faisabilité.
Est-ce que ta femme travaille ? et est-ce qu'elle ne pourrait pas obtenir ce visa de travail (ce qui te permettrait de la suivre) ? ce genre d'aventure est un choix de vie qui implique toute la famille après tout ...
Et puisqu'on parle de famille, si vivre au Japon seul n'est pas si cher que ça, y élever des enfants (en particulier en tant qu'expatrié), est une tout autre histoire, et la facture peut monter rapidement, en particulier a cause des frais de scolarité (c'est une des raisons qui fait que les Japonais font de moins en moins d'enfants).

Bref, je te souhaites d'y arriver, mais tu t'attaques a une sacré montagne de difficultés ... soit sûr d'être bien préparé avant de te lancer, et que tout le monde dans ta famille soit prêt a te suivre dans l'aventure ...

04 Juin 2018
04:07

"A moins que tu ne trouve une société de transport par bus française, au Japon, qui recherche spécifiquement des conducteurs français ? ... mais honnêtement je n'y crois pas."

C'est drôle, on parle des transports en commun dans un autre pays, le Japon pas la Guadeloupe. Une entreprise française de bus au Japon.... avec des chauffeurs français en grève avec un béret visé sur la tête et une baguette sous le bras ? En plus ils conduisent à droite et ne transportent que les français, très nombreux au Japon. Payment en euro uniquement. Le pass Navigo est accepté.

Juste pour enfoncer le clou, le bus qui transporte les éléves du lycée franco-japonais est celui d'une entreprise japonaise et le chauffeur est un japonais pur jus.

Je le redis, pas de visa de travail pour être chauffeur de bus au Japon, ni pour être laveur de carreaux ou plongeur dans un resto.

Japonaute
04 Juin 2018
04:39

Au temps pour moi ... ne n'ai pas présenté les choses comme il faut ...
Je ne pensais pas tellement aux bus de ville, mais plutôt a des compagnie de voyage "longue distance" (bus de nuit par exemple), associé par exemple a des agences de voyage, transportant donc des touristes ...
Encore une fois, je n'y crois pas, au Japon, on privilégie l'emploi des Japonais ... mais la meilleure manière de ne pas réussir, c'est en encore de ne pas essayer.

Bachstelze
04 Juin 2018
07:07

Ce n'est pas possible car tu ne peux pas avoir de visa pour ça. C'est tout ce qu'il y a à dire, le reste c'est du blabla.

Danny
04 Juin 2018
07:08

J'ai fait la même chose au Canada et je suis revenu en courant en France...
5 ans de galère pour enfin avoir un entretien d'embauche pour la compagnie de bus de Montréal, et découvrir que j'aurai encore une année d'attente pour la visite médicale et 6 mois avant d'être en poste. Tout ça pour conduire des bus des années 80 sur des routes pires qu'en Afrique.
Bref, s'expatrier pour ce genre de job est une folie.

azraelfab
04 Juin 2018
07:13

Conducteur de bus ca parait quasi impossible mais il y a une autre solution: si ton métier est la conduite peut être que chauffeur de taxi ( en général bon salaire) ou chauffeur privé peut être plus adéquat. Par exemple des compagnies comme MK taxis cherchent des chauffeurs étrangers qui parlent anglais pour amener des touristes de l’aéroport du Kansai vers Kyoto. Il y a une vrai besoin de ce coté là.

04 Juin 2018
07:57

1- chauffeur de taxi ne gagne pas très bien. Il y a une offre notoirement en surplus dans les grandes villes japonaises
2- pourquoi une compagnie de taxi japonaise cherchant des chauffeurs parlant anglais engagerait un chauffeur de bus français ?? (Imagine-t-on un ex conducteur de bus a Tokyo devenir chauffeur de taxi à Roissy en ne parlant que japonais ?)

Bachstelze
04 Juin 2018
10:11

Les anglophones natifs ont accès aux (relativement) bons jobs de prof d'anglais, ils vont pas aller faire chauffeur pour touristes. ;)

04 Juin 2018
10:16

Faux, les Philippins, les Nigérians et les Indiens (et tout le sous continent) sont considérés comme native mais n’ont aucune chance dans les language school et peuvent facilement faire le chauffeur. Plus de la moitié des natives en Anglais dans le monde sont pauvres...

Bachstelze
04 Juin 2018
12:02

Les Indiens, Philippins et compagnie, s'ils n'ont aucune chance dans les écoles de langue, ce n'est pas pour rien, c'est parce qu'ils ont un anglais déplorable, sans doute pas bien meilleur qu'un Français.

04 Juin 2018
16:01

N’importe quoi, c’est la langue officielle dans ces pays, faut se renseigner !!

Bachstelze
04 Juin 2018
10:17

Il y a de la demande, mais le problème du visa demeure. Si l'entreprise peut démontrer qu'il y a vraiment besoin de quelqu'un qui parle une langue étrangère, là oui, on peut avoir un visa (c'est la catégorie "International services") mais il faut trois ans d'expérience dans le même job (et pas un job vaguement similaire).

04 Juin 2018
13:48

Il n ya même pas débat à avoir sur ça. Il ya 0% de chance d'être conducteur au japon au vu de sa situation, marié avec enfants, donc pas de visa pour bosser la bas point. Meme en parlant japonais et ayant 10 ans d'expérience pas de visa de travail pour ça. Sinon faut attendre 2025 et les 500000 places de visa de travail pour travaileurs non qualifies mais meme la ça sera surement réserver aux asiatiques. Un non asiatique non qualifié ou qui fait un metier qu’un japonais peut faire n’a presque aucune chance de bosser au japon. Les métiers que les japonais neu veulent pas ce sont les asiatiques qui les prennent qui sont prets a faire des heures de malade

bruneau
04 Juin 2018
14:15

Salut,
Moi je suis chauffeur d'autocar au Japon depuis 2 ans, j'ai un visa époux.

Kitano83
04 Juin 2018
22:06

Peux-tu en dire plus sur ta situation, car avec tes quelques mots, tu peux donner de l'espoir à certains.
Quelle boite?
Salaire?
Niveau de japonais?
etc.

bruneau
05 Juin 2018
16:06

Je travaille pour la société Nankai Bus à Osaka et j'ai un niveau de japonais courant.
Pour ce qui est du salaire je préfère garder ça confidentiel mais je peux dire ça me permet de vivre décemment.
Et pour ceux qui ne me croit pas, je peux comprendre que c'est dur à croire, y'a pas de soucis.

05 Juin 2018
08:05

Je n'y crois pas une seule seconde à ton histoire. Le gars poste comme par hasard quand on parle de ce sujet.

04 Juin 2018
14:40

C’est pour ça que je dis que dans sa situation actuelle c’est 0% de chance
Toi tu as le visa époux qui permet de faire n’importe quoi au Japon lui non

05 Juin 2018
23:51

J’ai regardé sur les sItes jap pour la nankai il faut au moins avoir 21 ans et 3 ans de permis (mais japonais, français ça doit pas compter) et le salaire ya écrit 3 millions brut par an environ mais primes comprises sûrement donc ça vole pas haut. Mais conducteurs c’est les moins payés en général et un étranger en visa époux avec peu d’expérience ils vont pas te donner le Max dès le début et c’est possible que ça soit encore moins . pour Osaka c’est pas énorme surtout si t’as 2 enfants car l’école et la vie coûtent chères.

07 Juin 2018
18:28

Salut.
Merci de vos réponses.
Je suis un peu déçus, ne pas pouvoir réaliser mon rêves me fait peine.
Je pensais qu'il existait une sorte de régie ( RATP ) au Japon et qu'il était possible d'y postuler.
J'ai de quoi acheter un appartement, mais malheureusement pas d'y travailler.
Merci à tous quand même.
Je vais opter pour des longues vacances chaque année.

Kitano83
07 Juin 2018
21:39

Mais non !
Enfin si, pars en vacances, mais tu peux toujours tenter.

Avec la RATP, tu peux prendre jusqu'à deux ans de congés sabbatique, et tu as la garantie de retrouver ton poste à ton retour, mais durant le congé pas de salaire ou de prime, normal !
Donc tente, tu fais les papiers autant en France (pour le congé sabbatique), mais aussi pour avoir un visa au Japon.
Le but n'est pas que tu y dépenses tes économies, mais tu peux y aller, et une fois sur place te renseigner à fond pour voir à postuler (si possible) dans une boite.
Ainsi sur place, même durant 3 mois (durée visa touristique), tu pourrais toujours prendre de longues vacances et peut-être nouer des contacts avec des employeurs.

Pour le Japon, pas de régie de transports, tout as été privatisé pratiquement dans les années 90, bientôt notre tour (mais c'est un autre sujet, et tu connais ça vu qu'en 2024 c'est au tour des BUS d'être ouvert à la concurrence).

tu n'as pas répondu à certaines questions :
1-parles-tu Japonais?
2-tu as le jlpt?

07 Juin 2018
23:54

Meme s’il part 3 mois et qu’un employeur le veut il aura toujours pas de visa ,même s’il parle japonais et avec un jlpt que je doute il aura toujours pas de visa, il aura beau prendre 2 ans sabbatique il aura toujours pas de visa
S’il dépose un visa à l’immigration à l’accueil on va lui dire non direct et il aura pas de visa.
C’est ça la réalité.
Pour lui seul ses 5 semaines de congés payés au Japon en tant que Touriste uniquement, voir acheter une résidence secondaire au Japon. Mais la résidence secondaire au Japon ne donne pas non plus de visa, la retraite non plus impossible de prendre sa retraite au Japon si vous y pensez en voulant acheter un appart. C’est juste impossible pour vous de vivre au Japon maintenant.
A moins que dans quelques annnees ils ouvrent un statut de résident qui permet de bosser dans n’importe quoi avec un minimum d’expérience mais pour l’instant rien. En 2019 ils ouvrent pour l’agriculture, les constructions de bâtiment et l’aide à la personne, en 2025 ils donnent 500000 visas pour des emplois non qualifiés mais tout ça sera pour des asiatiques au départ à mon avis.

Kitano83
08 Juin 2018
08:31

Un agent RATP avec 5 semaines de congés???
Y a erreur, selon LEPOINT.fr, on a 122jours de congés ! soit presque 25 semaines, donc il a le temps.

08 Juin 2018
03:09

J'ai un bon niveau en japonais.
Très bon niveau en anglais.
Depuis l'âge de 9 ans je caresse le rêve de vivre dans ce pays.
Aujourd'hui j'ai deux enfants, je travail et ma femme travail pour AIR France.
On a deux situations "stable" mais je n'arrive pas à sortir cela de ma tête.
Je vois ma vie là-bas.
Malheureusement vous me dites tous que c'est impossible.
Je ne veux pas gagner plus d'argent, je veux juste y vivre avec mes enfants ( c'est un peu égoïste ) simplement sans extravagance.

08 Juin 2018
03:36

Pour y vivre avec vos enfants ca vous demanderait de toutes facons de gagner beaucoup plus, ne serait-ce que pour l’ecole qui va vous coûter 2000€ par mois!

08 Juin 2018
05:35

En ayant jamais vécu au Japon ton niveau de japonais est loin d’être suffisant pour être chauffeur ça c’est certain
Et pour y vivre faut gagner plus d’argent que maintenant en France
Pour la résidence secondaire c’est bien mais vous aurez des impôts à payer au Japon qui pourront être très cher.
Vous avez une bonne situation en France pépère, les congés payés pour le Japon vous conviendront très bien avec que le bon côté du Japon en mode touriste.
Avoir la vie pépère en France au Japon vous ne l’aurez pas, admettons que vous ayez le visa de travail votre femme ne pourra faire qu’un boulot à 28h par semaine avec le visa de rapprochement familial. Pour qu’elle est un boulot au Japon faut qu’elle parle japonais aussi.
Renoncerait elle a un bon boulot en France pour faire un boulot précaire au Japon ? Et vous à faire 50-60h par semaine pour pallier de manque d’en revenus de votre femme pour que les enfants aillent à l’école puis à l’université?
Vous serez au Japon certes mais vous ne ferez rien d’autre que boulot métro dodo, activités ect oubliez.
C’est pour ça que 3 mois par an en tourisme pour vous c’est le mieux

Arturo4
08 Juin 2018
19:21

Pourquoi tu veux vivre au Japon?
Parce que tu regardes des animes et des mangas?

08 Juin 2018
03:13

Acheter une résidence secondaire et y vivre 3 mois par an c'est déjà pas mal !

08 Juin 2018
20:49

Je veux y vivre parce que j'aime le peuple japonais.
L'honneur, la politesse, la façon de vivre.

09 Juin 2018
00:20

La façon de vivre quand t’es touriste tu ne la vois pas, c’est ça le problème, en tourisme tout est beau et tu veux y vivre et les mauvais côtés sont cachés. Tu vas aux temples, tu voyages, tu manges dehors tous les jour car c’est pas trop cher vu que t’as prévu un budget pour ça.
Quand tu vis la bas c’est pas pareil, tu manges dehors que rarement, tu visites des temples ou des lieux touristiques que de temps en temps le week end, t’as pas assez de congés pour rentrer en France plus de 10 jours par an si t’arrives a les prendre déjà, tu ne fais que payer payer et payer, avec deux enfants faut une voiture, une voiture coute un bras( j’en ai une petite qui ne coute pas cher et c’est déjà plus cher qu’en France ) le contrôle technique a plus de 1000 euros par an, la taxe automobile à partir de 300 euros par an jusqu’à 600 pour les grosses voitures. Sans compter les impôts, les frais médicaux (15 euros juste pour un rhume en ne payant que 30%) pour toute la famille, les frais de scolarité, les horaires de travail...
La politesse en voiture c’est 0, ils en on rien à foutre et te laissent jamais passer.
La façon de vivre est bien si tu vas à la campagne, mais y’a pas de boulot pour les étrangers . Si tu vas dans une grande ville t’auras jamais ça et une maison sans visa permanent tu ne pourras pas emprunter de toute façon même si t’as largent pour un appart, quand tu vas t’installer la bas ça va temlem’t Te coûter cher que cet argent servira à ça et aux écoles de tes enfants qu’ils ne restera plus assez pour acheter un petit appartement.

Arturo4
09 Juin 2018
11:16

@Mino
Ah ouais ok d'accord...
En fait tu connais le Japon qu'à travers manga/anime, média apparement...

Kitano83
09 Juin 2018
20:01

Comme beaucoup de Français, surtout nés dans les années 70 et 80, on a connu le Japon que parles mangas.
Ce n'est pas un mal.

Certains ne connaissent les US que par les séries, et le macdo.
D'autres ne connaissent l'Afrique que par le Dakar.

CE n'est pas parce-que l'on a connu le Japon par les mangas, qu'on ne peut pas tenter d'y vivre ou autre, certains l'ont fait, ils y sont encore, d'autres ont été déçus et sont revenus ou sont allés ailleurs.

1
09 Juin 2018
21:21

Dit celui qui n'a jamais vu de bon manga/anime

Arturo4
10 Juin 2018
08:12

Je suis aussi de cette génération et je vis au Japon depuis 5 ans.

Quand des japonais me demandent qu'est-ce qui m'a intéressé pour vouloir venir vivre au Japon, la plupart du temps certain ils sont heureux de savoir que je ne suis pas venu ici à cause des manga/anime.

Vouloir déménager au Japon(ou ailleurs) en pensant que tout est génial et que c'est Disneyland à tous les coins de rue,tous les jours... Ça ne présage pas le succès.
Surtout si c'est pour vouloir faire conducteur de bus...

Je parle en connaissance de cause ayant parlé avec quelques Français qui ont tenté "l'aventure" et qui sont rentrés au pays à après quelques mois, déçus dans le meilleur des cas ou dégoutés dans le pire des cas.

J'ai aussi vécu en Californie pendant 3 ans et je peux te dire que c'est pas vraiment comme dans les séries, mais la malbouffe c'est bien réel par contre...

10 Juin 2018
08:31

Je ne serai pas surpris qu’un jour on ait la version a l’envers du パリ症候群 (Voir details: https://www.sbs.com.au/news/paris-syndrome-culture-shock-sickness-sends-...) avec un Nihon Shoukougun quand on voit les illusions de certains ici.

Connaitre les US uniquement par CSI etle McDo ou le Japon par les anime est respectable mais vouloir y emigrer sur ces seuls critères est irresponsable !

djo assani
15 Juin 2018
04:16

bonsoir moi c'est Djo assani je suis chauffeur de poid lour et je suis vraiment intéressé par votre publication soucieux d'intégrer votre société
je vie à kinshasa rdc
+243(825040964

YGG777
07 Octobre 2018
12:57

Eh bien je pense que chauffeur de bus au Japon c’est peut être pas si impossible que ça...

Si tu as dix ans d’experience comme chauffeur, que tu parles une langue étrangère (l’anglais ou le chinois de préférence) et que tu trouves une boîte prête à te sponsoriser ça me semble faisable.
Les services d’immigration pourront peut être considérer valable une demande de visa pour un chauffeur de bus touristique.
A priori, le permis bus est convertible au Japon au même titre que le permis voiture, donc pas besoin de le repasser ici à priori.

Les deux gros problèmes:
-Le niveau japonais pour prendre contact avec d’eventuels employeurs.
-la rémunération, généralement basse dans ce type d’emploi...

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.