big-mac-japonais

McDonald's au Japon

Le dilemme du burger américain

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

McDonald's est une chaîne de restauration rapide américaine, largement implantée au Japon depuis 1971. À base de burgers de viande ou poisson et de frites, la carte japonaise du Macdo s'adapte à la gastronomie locale et propose des sauces et panés spécifiques, à découvrir uniquement dans l'un des restaurants de l'archipel.

Dans notre article sur ce que nous avons appelé le complexe du gaijin, nous abordions un sentiment de rejet exprimé de la part de certains non-Japonais à l'endroit de structures occidentales au Japon. Ce que disent ceux-là, en substance, c'est que la culture japonaise est suffisamment vaste, et le temps des voyageurs au Japon encore assez court, pour ne pas avoir à se raccrocher à des concepts maison ou en tout cas trop proches, de sorte à s'éloigner du grand bain nippon. McDonald's en particulier, nous semble cristalliser de manière encore plus intense cette idée de rejet, allant jusqu'à instaurer un sentiment de culpabilité auprès de celles et ceux qui auraient "craqué".

Et ce qui devait arriver arriva : entre d'innombrables découvertes de la cuisine japonaise, vous avez mangé dans un Mc Do au Japon... Que Kannon, la déesse bouddhique de la compassion, veuille bien vous en pardonner !

Des burgers adaptés à la cuisine japonaise

Sauf qu'à notre avis, il n'est pas plus hérétique de manger dans un MacDonald's au Japon que de le faire en France, dont la gastronomie est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. D'autant que comme dans beaucoup de pays à l'identité culinaire forte, Macdo a su adapter sa carte et proposer une gamme variée et plus typique, loin du combo tristoune Big Mac / Happy Meal (appelé "Happy Set" au Japon). Burger King, qui possède pourtant son lot d'ardents défenseurs, ne peut pas se targuer d'autant d'efforts.

Ainsi, on peut notamment découvrir dans un McDonald's japonais :

  • Ebi Filet-o, à base de crevettes panées ;
  • Teriyaki McBurger, et sa galette de porc sauce teriyaki au citron ;
  • Hot Apple Pie, le dessert frit à la tarte aux pommes ;
  • Mega Potato, 350g de frites pour 1142 kcal.

Fin 2020, une édition limitée est également proposée : Gohan Dabuchi, un double cheese-burger dont le pain est remplacé par des galettes de riz grillé.

Un autre avantage du Mac Do japonais est l'hygiène générale dont il fait preuve. La qualité des produits semble la meilleure aussi bien en termes de conservation que de cuisson. Les burgers sur votre plateau ressemblent, autant que faire se peut, à ceux des photos de présentation sur la carte. Les portions servies sont moins gargantuesques qu'ailleurs dans le monde (en particulier aux États-Unis) et surtout moins grasses et moins salées. En revanche, si dans l'absolu le tarif d'un repas n'y est pas démesuré, il peut s'avérer plus élevé que dans un petit restaurant de ramen 🍜 classique ou autre fast-food de la cuisine japonaise. Par ailleurs, on y attend moins pour se voir servir sa commande.

Pour la petite anecdote, McDonald's France lance en mai 2021 deux recettes d'inspiration japonaise à durée limitée (inédits au Japon) :

  • le burger Fish Wasabi
  • le McWrap Tokyo & Chicken Wasabi

Une concurrence locale

Pour certains carnivores habitués à leur dose de viande rouge, McDonald's joue le rôle de piston dans une gastronomie nippone qu'ils jugent avoir tendance à trop tourner autour du riz et des nouilles. Il n'en a toutefois pas l'exclusivité, puisque son principal concurrent MOS Burger est une chaîne toute japonaise fondée en 1972, qui jouit d'une réputation sérieuse aussi bien auprès des étrangers que des Japonais eux-mêmes. On y trouve ainsi :

  • le célèbre MOS Rice Burger, où le pain est remplacé par de la pâte de riz, accompagné par exemple de sauce wasabi-nori ;
  • les MOS no Natsumi, où la garniture est enveloppée de feuilles de salades ;
  • une gamme de burgers saisonniers en fonction des évènements du calendrier (comme le fait Starbucks avec, par exemple, son macaron sakura-maccha).

Cet article ne vise pas à vous encourager absolument à vous rendre dans un McDo japonais lors de votre voyage au Japon, mais si vous avez l'habitude d'y manger de temps en temps dans votre pays d'origine, pourquoi ne pas tenter l'expérience ? Le plus dommage à notre avis, serait de s'en priver si l'envie est là, ou pire : d'en avoir honte. Les nombreux Japonais qui viennent manger dans les restaurants autour d'Opéra à Paris ne vous contrediront pas. Et si McDonald's poursuit son aventure japonaise depuis sa première aventure à Ginza le 20 juillet 1971, il y a bien une raison.

Comment le dit-on en Japonais ?

Pour la petite anecdote, on dira généralement :

  • マック "makku" à Tokyo et autour ;
  • alors que ce sera plutôt マクド "makudo" dans l'ouest du Japon (Osaka, Kyoto et ailleurs).

En août 2017, un sondage national a choisi le second à 51% !
Quant à Ronald McDonald's, au Japon il s'appelle "Donald" pour des questions de facilité de prononciation.

Actualité de Mac Donalds au Japon

Nuggets au tofu

-- Juillet 2014 - Moins d’une semaine après le scandale du poulet avarié en provenance de Shanghai Husi (la marque a depuis totalement stoppé l’importation de volailles venant de Chine), McDonald’s Japon vient de présenter les Tofu Shinjo Nuggets.

Ces nuggets, qui ne contiennent aucun poulet, sont constitués de tofu et de légumes : oignons, soja, carottes et poisson 🐟 émincé, accompagnés d’une sauce au gingembre. Ils sont ainsi un peu moins caloriques que les nuggets classiques.

Assemblés au Japon, ils sont mis en vente ce mercredi 30 juillet au prix de 249¥ les quatre nuggets. Leur commercialisation devrait durer jusqu’à fin septembre, avec peut-être une prolongation si le succès est au rendez-vous.

Déficits puis ventes records

-- Février 2015 - La filiale japonaise de McDonald's, seconde plus importante dans le monde, a connu sa première perte en 2014 (6,7MM¥, CA en baisse de 14%), depuis son introduction en Bourse en 2001, suite au scandale et à la pénurie de frites qui l'ont frappée au cours de l'année.

-- Avril 2015 - La société a annoncé un déficit record de 38 milliards de Yens en 2014, avec 18 milliards de pertes opérationnelles. Il y a eu une baisse des ventes de 29% et 23% de clients en moins. 190 magasins et franchises (sur environ 3.000) vont fermer en 2015 et 15% (environ 100 personnes) du personnel de direction va partir à la retraite prématurément.

-- Juillet 2016 : La chaîne met un wi-fi gratuit à disposition dans 1.500 de ses restaurants à travers tout le Japon.

-- Février 2018 : Après une année 2015 difficile avec 34,9 milliards de Yens de pertes (~262 millions d'euros), McDonald's Japon a bien remonté la pente avec 5,3MM¥ (~39,8 millions d'euros) de bénéfice en 2016 et... 24MM¥ (~180,1 millions d'euros) en 2017 !

-- Février 2021 : La pandémie de Coronavirus au Japon a permis aux McDonald's de l'archipel d'enregistrer en 2020 leurs meilleures ventes depuis 9 ans, et d'augmenter leurs bénéfices de 11,7% par rapport à 2019, grâce notamment au drive, à la vente à emporter et aux livraisons.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à McDonald's au Japon et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 12 Mai 2021 The Japanese McDonald’s