Expatriés au Japon : votre impression sur la réouverture des frontières ?

15 réponses

Bonsoir à tous !

La réouverture des frontières Japonaises aux touristes est officielle et j'aimerai bien ouvrir un petit topic sur le ressenti des expatriés résidant au Japon.

Voila, je vis au Japon depuis 2 ans et je n'ai jamais connu l'époque des touristes. J'ai visité le Japon en 2019 mais j'ai tellement bougé que je n'ai pas remarqué les touristes autour de moi.

La plupart de mes connaissances ici redoutent la réouverture par peur d'être reconsidéré comme un simple touriste aux yeux des japonais et de ne plus pouvoir parler japonais avec les locaux. Or, moi j'attendais cette date avec impatience afin de revoir mes amis.

J'avoue que c'était agréable d'être un "privilégié" ici (pouvoir y vivre et de voyager sans contrainte) mais le Japon n'est pas qu'a nous et il était grand temps que les frontières réouvrent. Tout le monde me dit ici que je suis naïf et que je vais regretter mes paroles...et j'avoue ne pas trop comprendre en quoi cela va changer mon quotidien.

Ma question s'adresse alors aux plus "anciens" que moi dans ce pays : Craignez vous de revoir des touristes ici ? En quoi pensez vous que cela va changer votre quotidien ?

Merci à vous d'avance pour cet échange :)

Cordialement,

Par Francois90 Publié le 26 septembre 2022 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,12/5 (26 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 15 réponses à la question posée

RK
26 septembre 2022
20:24

Être anti-touriste c'est du gatekeeping. Il faut que certains expats se rendent compte qu'en effet le Japon n'est pas à eux, qu'ils sont eux-mêmes techniquement des touristes à long terme en quelque sorte, bref, des gaijin quoi.

La plupart du temps c'est beaucoup de second degré de faire des blagues là dessus de la part des expats, le fameux "c'est mon Zapon". Mais j'ai vu certains expats être contre la réouverture, blâmant les touristes pour le covid (la chose la plus stupide que j'ai jamais lu), etc... Donc voilà, on peut désormais très bien comprendre la différence entre un bon et un mauvais gaijin :) C'est assez simple, les expats qui ont un sentiment négatif envers le retour des touristes ne sont que des imbéciles.

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
4,60/5 (42 votes)
26 septembre 2022
23:30

La vaste majorité des touristes etaient Chinois et eux ne peuvent pas venir.
En dehors des grands magnets à touristes type Hachiko, kinkakuji, miyajima…. où les expats de toutes façons ne vont pas au quotidien, ça ne changera pas. Ceux qui font semblant de s’inquiéter sont plus souvent blessés dans leur ego de privilégiés que véritablement derangés.

Réponse utile ?
4,14/5 (29 votes)
27 septembre 2022
01:01

Bonjour,

Concrètement, ça ne changera strictement rien à ma vie. Je travail dans un secteur sans aucun lien avec le tourisme donc pas de changement dans la routine métro boulot dodo. Et mes loisirs sont sans rapport non plus. Partant de la…

Réponse utile ?
3,87/5 (15 votes)
N-chan
27 septembre 2022
01:29

Pour ma part, contrairement à belegeorn, je travaille dans un hôtel dont la clientèle avant le covid était essentiellement constituée de touristes venant de l'étranger. Certains jours, je passais 90% de mon temps à parler anglais ou français
avec les clients et je ne parlais japonais qu'avec mes collègues.

Avec la pandémie, le nombre de clients a baissé de façon dramatique, en conséquence l'hôtel a dû fermer pendant plusieurs mois faute de clientèle, et malgré les nombreux plans de relance du tourisme intérieur du gouvernement japonais, les chiffres peinent à atteindre des niveaux pré-pandemie. La différence d'occupation entre la semaine et les weekends/périodes de congés nationales est très importante et se tourner les pouces pendant une journée est presque plus fatigant que de courir dans tous les sens.

L'assouplissement progressif des frontières ces derniers mois a apporté le retour de quelques proches d'expatriés ou de personnes en voyage d'affaires et c'est un vrai plaisir. J'ai beau parler couramment japonais et être habituée dans une certaine mesure aux us et coutumes des japonais, je dois admettre que c'est bien moins "pesant" mentalement d'être confronté à des clients non-japonais. Même s'il y a évidemment des clients japonais adorables, le dialogue avec les non-japonais est plus cordial, moins "protocolaire" et plus intéressant.

La situation actuelle au niveau du personnel fait que le retour des touristes risque d'être difficile à gérer s'ils devaient revenir dans les mêmes proportions qu'avant la pandémie, mais personnellement, j'ai bien hâte de les accueillir !

Réponse utile ?
4,55/5 (22 votes)
hilbert
27 septembre 2022
02:33

Juste comme ca, 99% des francais au Japon sont des immigres, pas des expat.
Ce mot n'a rien de sale.

Sinon je suis content que les frontieres rouvrent enfin, plus besoin de se farcir les diatribes indigestes du mlit/kankocho et je vais enfin faire du chiffre pour gonfler mes bonus.

Pour ceux qui ont peur de la masse de touriste ben...il n'y aura pas un chinois pendant minimum un an sinon plus, il n'y a plus de coreen depuis mi-2019. Ces deux nations representent quasi la moitie des visiteurs etrangers donc pas la peine de s'inquieter.
Hydrate toi bien et n'ecoute pas trop les pseudo influenceur Japon.

Réponse utile ?
4,16/5 (19 votes)
27 septembre 2022
08:38

Expatrié : hors de son pays de façon limitée dans le temps.
Immigré : Etranger dans un pays de facon non limitée.
Donc 99% des français sont expatriés.

Réponse utile ?
4,26/5 (19 votes)
27 septembre 2022
09:26

Expatrié = envoyé par leur entreprise avec un “package” qui comprend généralement un salaire très au dessus des standards du pays et un ensemble d’avantages en nature (généralement au minimum appartement, mais aussi souvent voiture de fonction également). Les expatriés sont sous contrat de travail de leur entreprise d’origine donc pas sous la loi du travail de leur pays d’affectation. L’expatriation est souvent liée à un projet particulier d’où la durée limitée dans le temps.

A ce titre, 99% des francais au Japon sont des immigrés.

Réponse utile ?
4,33/5 (15 votes)
27 septembre 2022
09:28

Et parce qu’avec les textes applicables qui vont bien, c’est mieux : https://www.cabinet-ap.fr/avocat/expatriation-detachement/mise-oeuvre-e…

Réponse utile ?
4,17/5 (12 votes)
HugoTok
27 septembre 2022
05:11

Hey salut!
J'ai exactement les mêmes remarques autour de moi.Je précise que ce sont des français qui te prennent de haut car tu n'as pas le niveau JLPT niveau II au bout d'un an au japon.Une chose qui risque de changer et qui va sans doute nous ralentir dans notre apprentissage du japonais,c'est qu'ils vont sans aucun doute nous parler anglais d'emblée.

Réponse utile ?
4,11/5 (19 votes)
TiSyl
27 septembre 2022
09:43

Les Français à l'étranger sont souvent pire que les français en France 😁.
Ils se considèrent supérieurs soit aux autres français pauvres touristes, soit aux locaux. Ils ont tout inventé, se prennent pour le nombril du monde, et ne supportent pas que d'autres français viennent s'installer sur "leur" territoire.

Réponse utile ?
4,55/5 (22 votes)
27 septembre 2022
16:28

Parmi les possibles conséquences négatives :
- La fin des passes régionaux accessibles aux étrangers résidents. JR Kyushu vient d'annoncer la couleur, et il y est à craindre que le JR East Pass (mon précieux !) disparaisse aussi. On a servi de bouche-trou pendant la pandémie pour leur permettre d'afficher un semblant d'utilisation, mais maintenant que les foules reviennent, merci au revoir.
- Il va falloir se réhabituer à réserver très à l'avance dans certains sites et à subir des files. Réflexe totalement perdu (e.g. un billet pour le musée Ghibli acheté nonchalamment et une file de deux minutes à l'entrée un dimanche en novembre dernier). Idem pour pour les hébergements, et en plus ça risque d'être très tendu dans certaines zones et catégories vu le nombre de faillites.
- Des hordes de visiteurs sans masques qui vont ternir l'image des étrangers en général, résidents y compris. Au final il faudra bien que ça retombe sur quelqu'un.
- L'impact climatique. Sincèrement, on n'est plus dans la même ère qu'il y a quelques années. Les amis, faites un beau et long voyage une fois dans votre vie plutôt que de multiplier les courts séjours frénétiques.
Pour le reste, ravi pour les hoteliers et leurs visiteurs : si ça peut éviter que l'économie locale achève de s'effondrer, et si c'est votre passion, alors venez nombreux au Japon !

Réponse utile ?
4,33/5 (27 votes)
LOV
27 septembre 2022
20:35

Expatrié, immigré...j'aimerai bien être à votre place, je veux bien finir comme Sylvie Testud dans "Stuppeur et Tremblement"...a nettoyer les chiottes dans une entreprise japonaise !
A propos, Poutine se moque totalement de l'Ukraine et n'a qu'une ambition c'est de balancer ses missiles sur l'Europe (Cf ses provocations recurrentes), en outre, il a un cousin bolchevique pas loin de chez vous (la Coree du Nord) qui rêve de faire pareil !
Gros problème pour eux : le nombre de missiles US qui sont déjà programmes à cet effet...

Alors en conclusion, profitez un maximum de votre situation et priez pour vos enfants !

O Tsukare Sama Deshita,
O Shitsurei Shimashita,

Je n'ai toujours pas assimilé comment introduire un clavier japonais sur un Smartphone en // d'une saisie en Français...
Peut-être que KANPAI pourrait faire un article à cet effet !!!

MdR, sans rancune pour les missiles...

Réponse utile ?
3/5 (14 votes)
TiSyl
28 septembre 2022
09:50

Ma femme étant Japonaise, elle prévoit d'y retourner les deux mois l'été prochain, afin que ses parents puisse revoir nos enfants depuis tout ce temps.
Si réouverture des frontières il y a réellement, cela sera plus simple. Mais comme je l'avais dit avant, mon désamour pour le pays est maintenant total depuis cette fermeture.
Je ne prévois donc plus d'y rester mais juste un aller retour pour accompagner tous ce petit monde.
Et puis je profiterait d'être seul à la maison pour faire des travaux qu'il y toujours à faire 😁🏡

Réponse utile ?
3,71/5 (7 votes)
30 septembre 2022
12:45

Histoire d'enrichir la discussion en focalisant un peu sur les impressions "négatives".

- comme dit ToTALL, risque non nul d'avoir des visiteurs qui ont du mal avec les habitudes sanitaires ici (notamment le masque partout, tout le temps, dehors, dedans, et au-delà), et que donc les infractions aux habitudes qui ne sont parfois pas des règles explicites retombent sur le reste de la population étrangère.
- mine de rien, j'ai eu clairement l'impression que les interactions avec les serveurs / employés / boutiques, etc., dans les zones touristiques partaient du principe que je n'étais pas un touriste, ce qui change quand même pas mal.
- Quelques petits trucs un peu pénibles au jour le jour qui vont revenir : les touristes qui mettent leur sac à dos dans le métro à l'heure de pointe (c'est malin.... y'en a toujours qui font ça.... ça va une fois, mais tous les jours c'est pesant, y'en a qui bossent....), ou qui parlent fort dans les trains bondés... Ou alors la moitié des gens au crossing de Shibuya qui essaie de prendre l'autre moitié en photo en se plantant au milieu du crossing, laquelle autre moitié essaie juste de traverser, ou bien les touristes bourrés qui viennent mettre le boxon dans les bars de la golden gai.
- faut pas se mentir, Kyoto au calme, sans que la sortie d'une Maiko déclenche une émeute de photographes étrangers (ça m'a vraiment marqué d'en voir quelques unes qui marchaient normalement sans qu'il y ait un seul photographe autour, alors qu'avant ça créait un attroupement immédiat) ou Dotonbori/Akihabara/Asakusa sans les hordes de Chinois c'était vraiment autre chose. Bon, comme les Chinois semblent plus ou moins bloqués chez eux ça au moins ne sera pas trop impacté.

Donc au final c'est du détail, dans la vie de tous les jours ça n'a pas vraiment d'impact.

Après, c'est sûr que Kyoto sans touristes c'est plus agréable à visiter que Kyoto avec touristes...

Réponse utile ?
3,67/5 (3 votes)
04 octobre 2022
01:29

J’écarte de mon commentaire les conséquences naturelles que provoqueront cet afflux de gai(koku)Jin comme l’a parfaitement décrit ToTaLL mais je m’inscris en faux (et c’est là mon commentaire) contre les généralisations sur les francais, les touristes, les immigrés, les expatriés. Je pense que chacun a sa conscience pour soi, sa façon plus ou moins approfondie de respecter un pays qui l’héberge et qui, a de nombreux titres, est passionnant et, sauf exception assez rare, est accueillant. Il n’y donc pas de généralisations possibles, même dans le cas d’un phénomène d’arrivee de masse.
Sur une autre note, pour ceux qui ont parlé des missiles nord-coréens, je signale à ceux qui ne le savent pas déjà (mais sur ce site, il n’y en a peut être pas ?), qu’on vient de franchir un nouvel échelon puisque ces missiles ont très récemment survolé les terres (Hokkaido et Aomori) et non plus les mers (Mer du Japon, etc). Je comprends mal la passivité de M. Kishida et consorts, même si ses prédécesseurs avaient un comportement similaire. On vient de passer un cliquet, il me semble.

Réponse utile ?
4/5 (3 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.