Convivialité au Japon au temps du Covid ?

7 réponses

Bonjour à toutes et à toutes,

Mon message s'adresse en priorité aux personnes résidant actuellement au Japon, quelque soit votre nationalité (français, japonais) car face à l'hystérie ambiante autour de la prévention des contaminations en France, je me demandais si c'était également le cas au Japon, pays qui a déjà l'habitude des masques depuis plusieurs années.

Je travaille dans un établissement de service public accueillant des usagers. Contraints par la réglementation et la psychose actuelle, on assure un service minimum d'accueil avec son lot de règles strictes à faire appliquer. Temps de présence limité à moins d'une heure, venir seul dans la mesure du possible, masque obligatoire évidemment, lavage des
mains au gel hydroalcoolique etc...
Pour l'équipe c'est pareil, masque obligatoire devant les usagers bien sûr, et maintenant même dans nos bureaux.
Les autres ne sont vus qu'à travers le prisme de potentiels contaminants ça en devient tellement pesant ! Oui car on est sensé désinfecter toutes surfaces avec lesquelles on entre en contact et tout matériel après utilisation... les tables, les chaises, le micro-ondes et la cafetière de la "salle de convivialité"...

Il me semble qu'au Japon, on désinfecte depuis longtemps les zones de contact dans les lieux recevant du public.
En France, l'entretien se limite essentiellement à faire briller les sols et les vitres. Et peut être de temps en temps on désinfecte les poignées, les barres dans les transports en communs...

Ainsi, en France il n'est pas question de faire appel au bon sens des gens. On impose des obligations (sous peine d'amende lorsque ce n'est pas respecté).
Je me demandais donc si au Japon il y avait également des restrictions et des obligations de respecter des consignes strictes dans les lieux publics, comme les magasins, les bibliothèques, les écoles, les trains...

Si vous avez des témoignages ou des réflexions à apporter sur ce sujet, n'hésitez pas !
Merci.

Par AM-andine Publié en août 2020 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,33/5 (6 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 7 réponses à la question posée

31 août 2020
02:42

Au Japon on est obligé de rien, le confinement, le port du masque et les gestes barrières ne sont pas obligatoire mais vivement conseillés. La différence avec la France c’est que les japonais adorent suivre les règles, ils aiment ça faire pareil que tout le monde et dès que leur télé ou le gvt dit restez chez vous ou mettez un masque sans réfléchir ils le font et ils embêtent pas leur monde avec leur pseudo liberté individuelle qui est juste une connerie d’égoïsme. Nous les règles c’est au boulot c’est selon l’entreprise qui fixe des règles sanitaires plus ou moins strictes et pareil pour les magasins mais personne te refuse l’accès .Dans ma boîte on donne des masques et à mon bureau je l’enlève et on me dit rien et je le mets pour me déplacer et quand je suis dans un magasin.Personne n’est obligé de rien au Japon mais tout le monde fait attention et mettent un masque, je ne vois jamais personne sans masque alors que c’est pas obligatoire et payant pour tous mais mal vu si tu le portes pas. Au Japon pas besoin de restriction de punition ou d’amende.
Si en France vous avez ça c’est parque que vous l’avez cherchez. Toujours à discuter et à chercher la petite bête et à râler et à rien faire pour arranger les choses.

Réponse utile ?
3,05/5 (42 votes)
F
31 août 2020
06:35

Bonjour,
Il y a bien quelques restrictions dans les lieux publiques comme privés :
A Tokyo, il vous sera quasi systematiquement demandé de vius désinfecter les mains en entrant dans les magasins, une personne pouvant parfois être postée à l'entrée pour y veiller.
Certains commerce ne laissent pas entrer les personnes ne portant pas de masque (ça m'est arrivé dans un Uniqlo de campagne ) et certains lieux limitent le temps de présence sur place.
Mais comme indiqué par Adri3191, même si personne ne va vraiment venir vous obliger à suivre les règles, le simple fait qu'il s'agisse de règle suffit à la plupart des japonais pour les suivres.
Quant à la convivialité évoqué dans le titre eh bien... Je ne qualifierai pas le japon de pays très convivial même sans le virus, mais avec, c'est évidemment pire. Les contacts se font moindre, et cette "peur" planne et se ressent dans les regards, surtout lorsque vous êtes étrangers.

Réponse utile ?
3,57/5 (23 votes)
ALBARET Romain
31 août 2020
06:39

Il y a bien sûr des règlements qui ont été adoptés dans les écoles et tous les lieux public ainsi que dans les commerces (pour les employés). Dans les entreprises aussi même s'il doit y avoir des degrés selon l'entreprise et la configuration des locaux.
Le reste relève de la politesse, on n'affrontera probablement pas une personne qui refuse de le porter mais cela n'empêchera pas de juger son comportement.
Je crois surtout que les Japonais ne prennent pas ces obligations comme une offense personnelle. L'obligation n'est pas contre quelqu'un en particulier mais pour le groupe dans son ensemble. Porter le masque sur une longue durée relève du savoir vivre au Japon et franchement on s'y habitue.
Il faut aussi tordre le cou au stéréotype du Japonais obéissant, dès qu'ils en ont l'occasion les gens enlèvent leur masque, surtout dans leur voisinage ou quand ils ne sont pas tenus de respecter une règle de groupe. Je trouve cependant que beaucoup de gens jettent leurs vieux masques dans la rue.

Autour de moi les images des anti-masques aux Etats-Unis et en Europe suscitent des réactions allant de l'incrédulité à l'amusement (un peu dédaigneux).

Il faut voir le bon côté des choses, votre salle de convivialité est propre et je trouve cela très convivial.

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
3,68/5 (19 votes)
AndréZuka
31 août 2020
09:11

Je vis sur Osaka et faut un peu arrêter de fantasmer avec la soit disante "convivialité, politesse blablabla des Japonais", c'est des êtres humains avant tout.

Concernant le masque, je croise encore pas mal de gens sans masque dans la rue et il y a 3 mois en arrière il y avait encore des gens qui prenait le train sans masque. Je ne sais pas si ça a changé depuis car depuis Mai je vais au taf en taxi, mon entreprise prend ça en charge.
J'ai déjà vu plusieurs fois des gens baisser leur masques juste pour éternuer puis le remettre juste après…Ou aussi des gens qui se baladent avec le masque baissé sur le menton…
Et pas mal de jeunes n'en porte pas.
Les masques jetés par terre ne sont pas rare non plus.

J'ai arrêté d'utiliser leur solution soit disante hydroalcoolique qu'il y à l'entrée de la plupart des magasins car de 1, ça m'a filé des plaques d'allergie sur les mains et de 2, on sait même pas avec quelle merde c'est coupé et si ça contient vraiment 70% d'éthanol.
Je me balade avec mon propre gel, et je me lave souvent les mains, c'est plus safe.

Réponse utile ?
3,38/5 (16 votes)
31 août 2020
10:03

Merci à vous trois pour vos pistes de réflexions.
Ma question ne portait pas sur la comparaison entre les français, égoïstes et rebelles, et les japonais, sages et obéissants. Il ne s'agit pas de déterminer qui est supérieur dans la gestion de cette crise...
Autour de moi, je dirais que 95% des gens respectent les obligations (masques, gel mains, gestes barrières un peu moins, c'est le plus difficile à mon sens). Justement tout le monde suit assez gentiment les règles, le débat est plutôt de savoir comment les respecter correctement en portant deux masques différents par jour, en le mettant bien sur le nez, en se coupant du monde et de sa famille, etc...

Mais que ces règles de prévention Covid soient obligatoires empêchent selon moi un réel débat. Et ça a pour conséquence des conflits, des gens qui deviennent agressifs et insultants envers ceux qui ne le portent pas ou mal, envers ceux qui se font la bise, envers les papy et mamies qui passent du temps avec leurs petits enfants. Donc une ambiance conviviale assurée !
Tandis que le bon sens incite les gens à réfléchir et à vivre ensemble. L'obligation nous rend débile et servile. Enfin c'est mon avis.
Finalement, porter un masque parce que c'est obligatoire, ou porter un masque pour faire comme tout le monde, ça revient au même au niveau liberté individuelle
Même si je préférerai que le port du masque ne soit pas imposé mais relève d'une liberté individuelle, d'autant que je suis convaincue que 95% des gens le porterait sans hésiter. Et justement, on le porterait mieux, sans passer notre temps à le baisser puis le relever....

> Merci Romain Albaret de me confirmer que les japonais sont bien des êtres humains qui râlent et savent retirer leurs masques quand ils en ont marre !
En revanche, on ne peut pas profiter de notre salle de convivialité, qui a toujours été propre et qui est désormais parfaitement désinfectée, car deux personnes autorisées en même temps ça coince ! On est quotidiennement une vingtaine à tourner sur le temps du midi. Personnellement, j'ai décidé d'aller manger ailleurs. Propre, désinfectée, et inutilisable !

Pour en revenir sur ce qui m'a poussé à lancer cette réflexion, cela concerne mon activité professionnelle qui perd une partie de son sens avec ces règles sanitaires de sécurité qui viennent se placer en priorité à tout le reste. Je les applique, calmement et tant bien que mal. Et désormais tout ne tourne quasiment plus qu'autour de ça ! Les projets, les animations.... c'est bien compliqué de s'y projeter. Il faut bien sûr se préserver de cette épidémie (ça aurait été bien d'éduquer aussi les gens à la prévention au quotidien de la grippe qui est là depuis bien longtemps, se laver les mains c'est quand même évident ! on ne devrait pas le faire parce que quelqu'un nous y oblige !), mais se préserver de l'hystérie ça me semble important également. Je suis vraiment mal à l'aise avec le fait de devoir passer une lingette désinfectante régulièrement sur les bornes utilisées par les usagers (je le fais discrètement, j'attends qu'il n'y ai personne !), ou de ne pas toucher les cartes d'abonnés par exemple... c'est pas très cool de faire passer le message "vous êtes potentiellement contaminé, veuillez garder vos distances ! Vade retro !"

ça rejoint également l'impossibilité de se projeter dans un futur voyage au Japon. Le tourisme de masse n'a aucun sens (et ça pollue) mais les voyages, les échanges culturels, c'est une richesse.

Réponse utile ?
3,56/5 (9 votes)
31 août 2020
10:09

> Merci André Zuka (pardon pour l'oubli je viens de voir ton message !).
Le terme de convivialité dans mon titre est très ironique. Car masque + gestes barrières = je suis bien content de vous voir mais prière de restez en arrière. Il parait que l'on va apprendre à parler avec nos yeux, comme les asiatiques en ont pris l'habitude (j'ai entendu ça il y a quelques temps à la radio).
Et je suis bien d'accord avec toi. Se laver les mains (depuis toujours) c'est le mieux. Le gel à répétition c'est hyper agressif pour la peau.

Réponse utile ?
3,83/5 (6 votes)
Fafafa
31 août 2020
11:06

salut
tout d'abord une anecdote , bien avant le covid il y a 2 ans , j'ai vu une équipe entière dans le métro pour .... nettoyer un cadre publicitaire, certes je crois que c'était un jour spécial (vers le nouvel an , un jour de purification/nettoyage) mais quand meme ceci restera gravé dans ma mémoire, ils étaient bien 5 sur ce cadre de pub à nettoyer ... 2 mecs de chaque coté pour "prévenir" les piétons, un mec sur le cadre et deux "chefs de chantier" qui notait dans un calpin ...
tout ça pour dire que bien avant le covid les Japonais étaient déjà très attentifs à la propreté : protection à mettre sur les parapluies pour pas salir le sol des magasin quand il pleut, viande emballée 2 voir 3 fois dans des sacs plastiques quand tu fais tes courses (l'écolo qui sommeille en moi est révolté à chaque fois), tout le monde se déchausse en rentrant dans une maison etc etc, toilette publique casi toujours ultra propre, métro juste incomparable à la France.
Donc je pense qu'il y a eu besoin d'imposer grand chose pour l'arrivée du covid les gens était déjà plus que sensibilisé , après malgrès tout je suis obligé de confirmer ce qui a été dit plus haut : les Japonais privilégient le bon sens aux règles imposées je l'ai constaté un milliard de fois ... et effectivement ici en France un mec qui crie à la privation de liberté trouvera un écho à ses propos , au Japon à mon avis il passera juste pour un égoiste et meme si ca doit bien souler des japonais de devoir porter le masque tout le temps je pense que ça serait pire pour eux d'imaginer qu'on les juge comme irresponsables en ne le portant (ce raisonnement n'engage que moi).
Maintenant oui , j'imagine bien que bien des Japonais ne sont pas ravis des mesures imposées et lorsque c'est possible ne les respecteront pas , mais comme souvent à mon avis en publique il ne faudra pas sortir du rang.

Réponse utile ?
4,42/5 (12 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.