ingredients-allergies-japonais

Gérer ses allergies alimentaires au Japon

Intolérances allergiques (gluten, lactose, œufs...) en voyage au Japon

Comme certain(e)s sans doute parmi vous, plusieurs membres de notre équipe font l'objet d'allergies alimentaires et c'est ce qui nous amène à développer le sujet sur Kanpai. Cette hypersensibilité à certains aliments touche de plus en plus de personnes, en particulier chez les enfants et les bébés, et doit souvent être prise très au sérieux. Or, beaucoup de voyageurs au Japon ne maîtrisent pas suffisamment la langue japonaise et prennent conséquemment des risques ou s'interdisent certains plats par sécurité. Nous les soutenons évidemment dans cette difficulté, et à travers cet article nous souhaitons livrer des clés pour mieux composer avec les allergies alimentaires au Japon.

Il faut savoir avant toute chose que les Japonais accordent, depuis un moment déjà, une grande importance aux allergies. Nous avions déjà développé le sujet à propos du répandu rhume des foins au Japon et les intolérances alimentaires n'y font pas exception. De très nombreuses marques proposent sur leurs produits une liste des allergènes les plus courants (sur l'archipel) et indiquent s'ils constituent un ingrédient de la composition ou s'ils ont été utilisés dans la même usine de fabrication. La loi les y oblige pour sept d'entre eux, mais bien souvent les fabricants sont plus exhaustifs.

De plus, de manière empirique nous pouvons attester que les restaurateurs prennent généralement plus au sérieux votre demande d'informations sur la présence ou non d'aliments qui vous sont interdits dans leurs plats. Alors qu'en occident, le serveur a parfois tendance à vous répondre que "c'est bon" par-dessus la jambe, sans mesurer le danger potentiel, les Japonais vont se renseigner auprès du chef qui vérifiera souvent les recettes concernées, quitte à confirmer avec vous. Rien de systématique, mais encore une fois, la qualité de service japonaise et le sens du bon travail font généralement des merveilles !

Début 2016, l'association du Soba à Hokkaido lançait un tatouage temporaire pour détecter son allergie au porteur. Il s'agissait de prévenir d'éventuels chocs anaphylactiques au sein des touristes non habitués à cet aliment.

Avec les traductions qui suivent, nous proposons une transcription phonétique pour que chacun puisse les prononcer même sans maîtriser le japonais.

Vocabulaire de l'allergie et des étiquettes alimentaires japonaises

En japonais, "allergie" s'écrit et se prononce :

アレルギー
alélugui

Je suis allergique à ___ (et ___) :

私 は ___ (と ___) アレルギーがあります。
Watashi wa ___ (to ___) alélugui ga alimass'.

Cette personne est allergique à ___ :

この方は ___ アレルギーがあります。
Kono kata wa ___ alélugui ga alimass'.

Je / il / elle ne peut pas manger cela :

食べてはいけません。
Tabété wa ikémassèn'.

Les "ingrédients" sur une étiquette (ou "liste d'ingrédients") :

材料 ou 原材料名
zaïlyô ou gènzaïlyômè

Contient des traces de ___, ___ :

___, ___ を含む
___, ___ o komu

Fabriqué dans une usine qui fabrique également des produits à base de ___ :

本製品の製造ラインでは, ___ を使用した製品も製造しています。
Honssèhin no sèzô laïn' déwa, ___ o shiyôsh'ta sèhin' mo sèzô shitéimass'.

Ce ___ a été transporté par des moyens également utilisés pour transporter ___, ____.

___ の輸送設備等は ___, ___ の輸送にも使用しています。
___ no yuzô sètsutô wa ___, ___ yuzô ni mo shiyôshitéimass'.

Médicament :


kussuli

Traduction français-japonais des ingrédients allergènes

Au Japon, la loi exige que les produits utilisant un ou plusieurs de ces sept aliments l'indiquent sur leurs étiquettes :

  • œuf : 卵 / たまご, tamago
  • lait : 乳 / ちち ou ミルク, tchitchi ou milk
  • blé : 小麦 / こむぎ, komugi
  • sarrasin : そば, soba
  • arachide / cacahuète : 落花生 / らっかせい ou ピーナッツ, lakkassè ou pinatsu
  • crevette : えび, ébi
  • crabe : かに, kani

Il s'agit des 材料7品目 zairyou nana hinmoku, les sept allergènes les plus fréquents mais également les plus dangereux, responsables d'œdèmes de Quincke voire de chocs anaphylactiques pouvant entraîner la mort.

Mais souvent, les étiquettes contiennent également la trace d'autres produits potentiellement dangereux pour les allergiques alimentaires :

  • gluten : 麩質, fushitsu ou グルテン, glutèn'
  • soja : 大豆 / だいず, daïzu
  • sésame : 胡麻 / ごま, goma
  • amande : 杏仁 / きょうにん ou アーモンド, kyônin' ou aamondo
  • pistache : ピスタチオ, pistatchio
  • crème : クリーム, kuliimu (parfois 乳製品, nyûssèhin')
  • fromage : チーズ, chiizu
  • beurre : バター, bataa
  • riz : 米, komé
  • poisson : 魚, sakana
  • crustacés : 海産食品, kaisan'shokuhin ou シーフード, shiifûdo
  • cacao : ココア, kokoa
  • pomme : りんご, lin'go
  • banane : バナナ, banana

Attention : les kanji (pour simplifier, les caractères japonais) peuvent être combinés entre entre eux, par exemple du lait de soja s'écrit 豆乳 / とうにゅう et se prononce tônyû. Globalement, si vous êtes intolérant(e) au lactose, évitez tout ce qui contient le kanji 乳, quelles que soient ses associations.

Comme vous avez pu le remarquer, beaucoup de ces ingrédients sont écrits dans des caractères simples appelés "kana". Ce sont les systèmes syllabaires de base du japonais écrit. Si vous souhaitez pouvoir les déchiffrer, il est possible de les apprendre très rapidement grâce à notre méthode Apprendre les Kana en 3 jours.

Si vous ou votre enfant êtes allergique à un produit qui ne se trouve pas dans cette liste, indiquez-le en commentaire et nous le traduirons.

Se préparer

Assurance voyage

Assurance en cas d'accident

Sur place

Combien ça coûte ?

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Dernière mise à jour le 03 Mai 2018