10 erreurs du voyageur au Japon

A ne pas faire pour un voyage au Japon

Avec la campagne "Yōkoso Japan" lancée en 2004, le Japon est devenu une destination de plus en plus prisée des touristes du monde entier. De par les aspects de sa culture populaire, il attire également un certain nombre d'amateurs pas forcément aguerris au voyage en général. Chaque destination est différente, évidemment, mais le Japon est un pays singulier avec ses codes et sa société tout à fait particulière. Voici un florilège de 10 écueils possibles pendant la préparation d'un voyage au Japon ou une fois sur place. En les évitant, on profitera beaucoup plus des bienfaits que cette destination a à offrir.

Ne pas oser demander ou discuter avec les Japonais

Les gens sur place sont très serviables pour la plupart. Parfois, s'ils vous voient chercher sur un plan, ils viendront d'eux-mêmes vous demander si vous avez besoin d'aide. Dans le cas contraire, n'hésitez pas à aller de l'avant et vous renseigner auprès d'eux. La plupart du temps, ils vous répondront avec plaisir, en anglais pour coller à votre tronche de gaikokujin (ne vous en offusquez pas, ce serait plutôt une marque de politesse que le contraire). Ceci dit, ce n'est pas une raison pour...

Ne pas apprendre au moins 3 mots de japonais

Ce qui vous vaudra sans doute quelques félicitations de la part des Japonais. On ne vous demande pas de préparer le niveau 1 du JLPT mais si possible de connaître les formules de politesse usuelles, un vocabulaire de base et les quelques kanji simples les plus utilisés. Soit tout au plus quelques heures d'apprentissage faciles et intéressantes avec une méthode. Vous pouvez par exemple consulter mon article 5 conseils pour apprendre le japonais plus facilement.

Ne pas goûter ou faire l'effort de manger avec des baguettes

Si vous êtes au Japon pour uniquement tourner entre le MacDo et Vie de France, ou manger des sushi avec une fourchette, posez-vous quelques questions. Les Japonais sont fans de leur cuisine, et pour cause : elle est d'une variété et d'une délicatesse étonnantes. Bonus à la nipponne : on mange beaucoup pour peu cher, sans prendre de poids. Que demande le peuple ?

Rester sur Tokyo intra-Yamanote

Certes, la capitale japonaise est un émerveillement constant (à lire : 100 idées de visites à Tokyo). Et je suis le premier à qui jeter la pierre : je lui ai consacré la plus grande partie de mon premier voyage au Japon en 2003. Mais aussi virevoltante soit-elle, Tokyo ne reste que sa capitale. La mégalopole ne doit donc pas être le bel arbre qui cache une superbe forêt : Kyoto, Nara, Himeji, Osaka, Hiroshima et Miyajima, Fukuoka, Sapporo, Nikko, Kamakura, Yokohama, Ise et tant d'autres vous attendent...

Ne pas respecter les us et coutumes

Les Japonais sont des gens organisés et respectueux d'un certain nombre de règles. Une Japonaise m'a résumé leur façon de vivre avec une phrase que je trouve superbe : « au Japon, on fait comme tout le monde ». Il convient donc de se renseigner sur les habitudes et les conventions de la vie en société au Japon pour se fondre au maximum dans la masse. Vous ne serez jamais Japonais, mais faire à leur manière dans les rapports interpersonnels est sans doute une des meilleures manières de leur montrer du respect.

Y aller seulement pour la culture populaire

Alors comme ça, on se tape 12 heures d'avion pour squatter Akihabara, boire un Fanta raisin accompagné d'une maid et prendre en photo sous les jupes des filles en cosplay à Harajuku ? Allez allez, on lit un peu plus d'articles sur Kanpai et on court découvrir toutes les merveilles dont le Japon regorge !

Y aller seulement pour se taper une p'tite Japonaise

C'est un peu la légende urbaine mais comme toutes les légendes, elle a un fond de vrai. Et il faut reconnaître que selon les régions du Japon, les occidentaux (et peut-être même les Français en particulier) ont quand même la cote. Mais rassurez-vous, la Japonaise qui ira faire gazouille sans capote au love hotel du coin a aussi peu de respect pour vous que vous n'en avez pour votre petite personne. Pour plus d'info sur le sujet, consultez cet article sur les rapports entre occidentaux et japonaises.

Voir tout ce qui est différent de chez vous comme bizarre ou malsain

« Les Japonais reniflent pendant des heures et slurpent en mangeant leurs ramen / Ils ont un rapport dégradant à l'affriolant et la sexualité qui incite à la perversité / Leur effet de groupe omnipotent est exacerbé par le concept du Honne-Tatemae / ... » Ne pas montrer un minimum d'ouverture d'esprit sur ce qui ne renvoie pas à l'éducation de maman fait du penseur une graine de raciste. Si, si, je vous assure. Au moins un petit peu.

Ne pas se renseigner avant de partir et/ou arriver sans trop avoir planifié

On peut rêver le Japon pendant des années à travers les animés et se prendre une claque en arrivant à son Eden fantasmé parce que, oh dear god!, les Japonais ne sont pas parfaits. Ou encore se faire (en)traîner sans avoir préparé ni s'être renseigné sur la destination et se manger un bon syndrome Lost in Translation dans ta face. Pour un voyage aussi long et aussi cher, ce serait dommage, non ?

Se dire qu'on reviendra bientôt ou que si on a loupé [telle chose au Japon], on le fera la prochaine fois

Les aléas de la vie (circonstances, temps, argent...) et les impondérables du tourisme font qu'on n'aura jamais deux fois les mêmes conditions de voyage. Donc si vous êtes en fin de journée ou que vous en avez plein les pattes, osez un petit effort supplémentaire pour visiter ce dernier spot, prendre LA photo qui finira sur la première page de votre album, ou faire encore un peu de train pour vous rendre dans cette région un peu éloignée, mais tellement attirante. Vous verrez, non seulement vous éviterez les regrets, mais en plus vous vous en féliciterez.

---

Enfin, si vous préparez votre voyage au Japon, n'oubliez pas de consulter mes eBooks de voyage au Japon (3 tomes) qui vous renseigneront beaucoup plus en profondeur sur les destinations et les bons plans à connaître.

Article intéressant ?
4.59/5 (34 votes)

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Prolyxis
12 Avril 2010
01:09

C'est intéressant, un peu dogmatique peut être. Vouloir leur ressembler n'est peut-être pas ce qui se fait de mieux pour respecter un peuple. Comme de ne pas systématiquement fantasmer la différence, ce qui confine a autant de bêtise que de la stigmatiser. En effet, on peut voyager pour réussir quelque chose, ses photos, son visites, son pèlerinage, mais on peut aussi voyager pour satisfaire sa curiosité, sans avoir d'objectifs particuliers, juste en essayant d'approcher la différence et de se positionner par rapport à elle.

Céline
15 Novembre 2013
00:18

Commentaire intelligent.

12 Avril 2010
08:52

Merci pour ton commentaire. Je vois dans quel sens mon article a pu te paraître un peu dogmatique, mais ce n'était pas mon intention. Le message que je souhaitais faire passer n'est pas de tous se fondre dans le moule pour ressembler aux Japonais, mais au contraire de cultiver nos différences pour mieux aiguiser notre curiosité envers leur culture, tout en respectant leurs traditions. Le message était plutôt : "quand tu n'es pas chez toi, fais ton possible pour respecter les us et coutumes du pays".

aAlex
16 Février 2011
13:43

"Y aller seulement pour se taper une p’tite Japonaise"
Ah trop fort ! J'ai rencontré justement 2 français en visa vacances-travail y a pas longtemps et c'était leur seul objectif.

pitchan
22 Février 2011
15:44

Ben tous les mecs de mon cours de japonais étaient dans ce cas alors.... d'ailleurs les japonaises surnommait ça "la fièvre du riz" "rice fever".
A la limite que des geeks aillent au Japon pour Akihabara ne me dérange pas ils sont dans leur bulle.
Par contre quand tu parles de refus de s 'adapter il y a par exemple celles qui pensent qu'elles vont pouvoir garder leur maillot de bain au sento alors que c'est marqué partout que c'est interdit parcequ'elles mettent leur pudeur avant le respect des us et coutûmes.
Bizzaremment les forums sont aussi plein de gens qui disent "je vais à Kyoto, qu'est ce que je dois faire? qu'est ce que je dois voir? Vos bonnes adresses c'est quoi?" (en fait c'est plutôt "je ve au Japon voire des japonnais jeu fe kwa?") on se demande pourquoi ils vont au Japon alors qu'ils n'ont rien lu sur le sujet !!!!

Myrddin
31 Mars 2011
11:52

Je dis ça comme ça sans vous critiquez..(Surtout que je ne suis jamais aller au Japon..)
Mais je pense que certains veulent aller au Japon avec un certain interêt touristique(tout le monde n'a pas les même centre d'interêt hein^^) et n'est pas pour autant capable de choisir exactement quoi visiter de ses journée.. réglée ses journées a la minute prêt je trouve ça vraiment con :/
Bon en fait je crois que je parle de moi la.. si j'y vais je pense me renseigner, et avec une assez grosse vague idée de ce que j'aimerais voir, néanmoins je suis incapable de préparé une journée complète chronométrée.. Il faut aussi savoir simplement se balader

Mais je comprend aussi que ça peut être chiant.. Comme des etrangers (qu'ils soient jap ou non) qui viennent juste en sachant que la Tour Eiffel existe et qu'il faut aller lui dire bonjour :/

02 Avril 2011
18:34

Il ne s'agit pas de tout planifier au chronomètre, mais de prévoir pour pouvoir économiser sur les achats au préalable, tels que les billets pour certaines visites, ou sur les Rail Pass par exemple.

uropias
23 Juillet 2011
22:32

Concernant : "au Japon, on fait comme tout le monde », il y a un proverbe japonais : le clou qui depasse attire le marteau
Sinon de mon exp personnelle : les "vieux" (+60) sont plus gentils que les ado (ils ont plus de temps peut etre...)
savoir manger avec des baguettes avant de partir est juste indispensable si on ne veut pas avoir à se trimbaler ses couverts sur soi et au passage avoir l'air d'un plouc
Kyoto est absolument à visiter, surtout pour l'enchainement de Toris que l'on voit dans lost in translation justement.
C'est juste ma ville prefere sur cette Terre, humaine et avec une cuisine qui se situe hors des standards nippon (et aussi souvent horriblement chere :()

Romjpn
30 Novembre 2011
00:59

Je commente un peu tard mais lorsque je suis venu pour la premiere fois au Japon, j'ai atteri a Hiroshima (c'etait moins cher venant de la Reunion avec escale en Thailande) et c'etait vraiment tres sympa. Petit aeroport, perdu dans la nature, bus jusqu'a la ville en regardant la nature grandiose et montagneuse.
Ce n'est peut-etre pas une ville qui a une Histoire tres joyeuse mais ses habitants sont adorables. Surtout, Miyajima est vraiment un super coin.

Joe
30 Novembre 2011
22:32

>>"Alors comme ça, on se tape 12 heures d’avion pour squatter Akihabara, boire un Fanta raisin accompagné d’une maid et prendre en photo sous les jupes des filles en cosplay à Harajuku ?"
Je veux mon neveux ! XD
J'aurais bien avoir lu la 10ème erreur avant de partir la première fois...

Joe
30 Novembre 2011
22:33

*j'aurais aimé avoir lu

Getas
26 Janvier 2012
11:49

J'envisage pour ma part de faire un voyage, et je compte bien le préparer un minimum. En savoir assez pour ne pas heurter accidentellement, (suffit d'avoir quelques exemples pour savoir que l'on peut être très surpris) et assez pour pouvoir me débrouiller, sans devoir demander de l'aide sans cesse. Il n'y a rien de plus angoissant dans un voyage, (surtout si l'on est seul) que de ne pas savoir comment, où, quel tarifs. On ne parle pas ici de rester à tel endroit, 30 minutes et pas une de plus, pour en passer 45 ailleurs, mais de connaître le terrain, et de planifier un minimum les zones où se rendre, et ce que l'on peut y trouver. A sois après de décider de l'ordre, et de ce que l'on veut voir ou non. Pour les transports, quand on sais qu'au Japon, on n'a pas de monopole comme la RATP à Paris, c'est bien de le savoir, pour ne pas confondre avec un truc de location ou je ne sais quoi. Comme dit, il s'agit d'un voyage long et coûteux, ce serait donc dommage de ne pas assez le préparer. Ce sont de bons conseils, quand j'aurais décidé de la date de mon voyage, j'en prendrais bonne note.

Brigitte
03 Mai 2012
00:27

Bonjour!
Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour demander cela, mais je tenterai ma chance.
Je suis une étudiante en langues au Québec, et après avoir fini mon diplôme au CÉGEP dans un an (euh, j'imagine que c'est entre le lycée et l'université pour vous les français?), je pensais suivre un cours de base de japonais en préparation d'un cours à l'université, et me planifier un voyage linguistique et culturel au Japon. Le problème est que, je n'ai aucune idée où commencer. Mais disons que je le sais, et que je me suis trouvée une famille d'accueil pour la durée de mon séjour (3 à 6 semaines, je verrai combien mon travail d'été me rapportera), est-ce qu'ils considéreraient (ouache, j'ai aucune idée comment écrire ça!) cela impoli ou paresseux que je leur demande des conseils pour les endroits touristiques? (Par exemple, où aller, comment, comment trouver les meilleurs tarifs étudiants, etc) Je ne pense pas que cela soit mal, mais on ne sait jamais avec de différentes cultures. C'est cela que j'avais fait pendant mon échange étudiant à Berlin, et ma famille d'accueil avait été ravie de visiter certains endroits avec moi. En fait, dès le moment que j'étais arrivée, l'après-midi même, après m'avoir demandé ce que je pensais faire (et moi avec ma gueule complètement endormie et décalée je leur ai avoué que je ne savais pas trop), ils m'ont fait une belle plage horaire en moins d'une heure. J'ai beaucoup apprécié car selon moi, il n'y a pas mieux que la population locale pour te montrer les meilleurs endroits en ville et ils connaissent mieux leur coin que les guides touristiques si vous voulez mon avis. Mais bon, peut-être que c'est juste la nature super organisée des allemands qui les ont poussé à faire cela, je ne sais pas si d'autres familles feraient pareil. :P Mais si j'avais le choix entre un guide destiné aux touristes en général et les conseils de gens locaux, je choisirais sans plus y réfléchir les «natives». C'est pour cela que je pose la question : si je leur demandais, est-ce qu'ils seraient heureux de m'aider à me faire une plage horaire, ou est-ce qu'ils seraient plutôt enclins à me laisser me démerder toute seule?
Désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser la question, je suis tombée sur ce site complètement par hasard, je ne l'ai pas encore complètement exploré.
Je vous remercie d'avance pour une réponse éventuelle!

Alex
12 Juillet 2013
10:49

Tu en as oublié un :

"ne pas aller a Hiroshima de peur de devenir radioactif ou de peur de voir encore des cadavres dans les rues"

histoire vraie --"

15 Novembre 2013
04:44

La même chose s'applique aussi à ce qui se trouve au nord de Nikko. ^^

Mario
17 Novembre 2014
01:55

"Se dire qu'on reviendra bientôt ou que si on a loupé [telle chose au Japon], on le fera la prochaine fois"... Moi je trouve que c'est plutôt un bon conseil de louper des choses, ou de modifier son programme en cours de route.. Et je l'ai appliqué à mon premier voyage de 6 semaines sans regrets !
Rien ne sert de courir... Je pense que c'est important de garder des choses à faire pour une prochaine fois, ça permet de se projeter dans un futur voyage, ça le rend plus concret, ça donne des "excuses" pour revenir à un endroit déjà visité, et ça permet de ne pas stresser justement parce qu'on est crevé et qu'on n'a pas forcement envie de visiter le pays en mode running...

21 Avril 2015
13:56

Bonjour à toutes et à tous.
Nous allons partir, mon conjoint et moi pour 1 mois. Ce sera la première fois que nous voyageons au Japon.
Par rapport aux conseils ci-dessus, j'ai beaucoup de peine à utiliser des baguettes et je serai vraiment frustré de ne pas profiter de leur nourriture exquise.
Est-il vraiment très impoli de demander des couverts et comment les japonais réagissent-ils par rapport aux touristes étrangers ?
Avez-vous des anecdotes par rapport aux baguettes lors de repas qui vous serait arrivé ?
Bon, encore 5 mois d'exercices intensifs je ne désespère pas d'y arriver, mais j'ai vraiment du mal.

22 Avril 2015
00:11

A ta place j'essayerais simplement ! ça va finir par venir, mais ça fait partie de l'expérience ! Perso j'ai taché beaucoup de polo en mangeant des ramen, a cause des nouilles qui retombent dans le bouillon et qui éclaboussent partout.
ça fait partie du truc, "au Japon, on fait comme tout le monde". Tu t'en sortira, et je pense que les Japonais apprécient plus qqun qui essaye de faire comme eux plutot que qqun qui n'essaye pas ;)

22 Avril 2015
09:09

C'est sûr que je vais essayer. Je m'entraîne de plus en plus à la maison avec des baguettes. Je sens qu'on va s'marrer......

Je m'adapte en general très très facilement avec les us et coutumes des pays desquels je visite.
Merci de tes encouragements TrezDouz.

Ledahliarose
11 Avril 2016
18:31

Personnellement je n'ai rien prévu dans mon voyage (à part Nara, l'indispensable) mais c'était parfait, j'ai adoré trouver de tous petits restau/maison/cabine je sais aps trop quoi dans des coins de ruelles paumées, ça sentait bon le frit !

Et puis j'ai rencontré énormément de personnes qui m'ont amenées à gauche à droite. en réalité je pense que j'en ai bien plus profité ainsi que si j'avais tout prévu à l'avance. Puis j'aime pas avoir un agenda haha

Je ferai d'autres choses la prochaine fois mouahaha

Je suis une cause perdue !

Ledahliarose
11 Avril 2016
18:33

Le bon côté des choses c'est que je ne suis pas venue pour la culture pop, d'ailleurs entre les pokemons que j'ai jamais connus (j'avais pas la télé) et akihabara qui ma déconcerté j'en ai eu la preuve, j'étais vraiment là pour marcher, trouver des endroits au hasard et manger de la street food

02 Mai 2016
15:22

Quelques réactions
"Y aller seulement pour se taper une p'tite Japonaise"
C'est joli le Japon est leur culture insulaire est unique en Asie même si sa fait longtemps que je prévois de retourner faire un tour, pour autant :
La seule chose qui pourrait me motiver à braver l'abondance de césium 137 et le coup de la vie délirent, c'est justement l’idée de me taper des petites japonaises en uniforme avec des couettes et des nattes DSL !

"Ne pas goûter ou faire l'effort de manger avec des baguettes
Si vous êtes au Japon pour uniquement tourner entre le MacDo"
J'ai vécu 7 ans en Asie, et j'ai jamais plus me faire aux baguettes, même pour une soupe dsl ( Alors manger du riz avec ... Non DSL pas possible)
Il y a personne qui te tiendra rigueur " un blanc" de manger avec des couverts, tu fais comme tu peux.
Si tu vas PAS manger du MacDonald : malheureusement aujourd'hui, amène une chaîne de comptage avec toi... (Problème c'est un peu volumineux pour une valise d'avion et aller au restaurent... mdr)
( il y a encore quelques semaines ils on trouver des champignons a plus de 300 km de Fukushima avec des doses complètement délirantes... Même l'iode 137 qui a une demie vie de 8 jours, a était retrouver dans une station de filtrage de Tokio, 5 ans plus tard ??? (La faute aux 300 tonnes d'eau ultra contaminée qui s’échappe du site de la centrale Fukushima tous les jours ... )
Je l'accorde les champignons, les algues et les lichens concentre la radioactivité plus que n'importe quoi, mais malheureusement la cuisine japonaise en utilise pas mal... Et encore il y a pire, comme ils ont re-autoriser la préfecture de Fukushima à reprendre de nombreuse cultures, dont le riz et légumes fruits et que les contrôles / normes sont ultra "laxiste" (avec en plus comme en Ukraine, norme multiplier par 10,100 voir 1000 suite à l'accident)
Habitue toi en plus du césium ou de l'iode à bouffée des radionucléides lourd et ultra dangereux ( comme de neptunium ou du plutonium qui risque bien d'arriver dans l’assiette) et la il y a pas d'histoire de faible dose, vu la dangerosité de ces produits et leurs toxicités, radiotoxicités, c'est la roulette russe à chaque fois qu tu manges un truc. Voilà les Japonais, ce sont mis à faire des petits plats au "Curie" donc la cuisine local non merci dsl

"Voir tout ce qui est différent de chez vous comme bizarre ou malsain"
Justement, c'est toujours ce côté malsain et décadent du Japon qui m’attire, pays qui pousse la perversion plus loin que n'importe où dans le monde. Fan de tortue génial :)
VisiterQ ou Tokyo décadence sont des films culte pour moi, pas ceux de samouraï "moisie" de kurosawa, DSL
Le japon moderne me semble aussi intéressant, voir plus !
Ce tapée une maid en love hôtel, aller dans les endroits malfamé, les fêtes de type cosplay déluré, se faire faire des body massage, ramener des petites culottes comme souvenir et autre perversion local, c'est vraiment se plonger dans l’âme du japon et un trip à ce faire

Suivant les chiffres de la police de Tokio il y aurait entre 500 000 et 1 million d'escortes et autre pute avec au moins 150 types de délires "métiers" sexuels
Je comprends difficilement les Tabous des occidentaux, particulièrement des Français (se disant fout de la culture Japonaise) mais pour autant très retissant a vouloir traiter du sujet du sex au japon alors que pour les Japonais c'est totalement normal est dans les meurs local...

"Ne pas se renseigner avant de partir et/ou arriver sans trop avoir planifié"
Là, c'est le point où je serais relativement d'accord
À Rome, on fait comme les Romains
Au Japon, on fait comme les Japonais ( oui, mais sa risque d'être trash !)
L'autre problème était qu'en Asie en général et particulièrement au Japon, la question raciale est quand même ultra importante, voir fondamentale pour eux. Quoi que tu fasses, tu resteras un blanc, et tu verras à la longue que les Japonais aiment bien les gentils touristes ganji qui s’intéresse à leur culture, mais ne la maîtrise pas, alors qu'ils détestent et ont horreur des ganji qui maîtrise vraiment leurs culture (peur de ce faire voler, dépouiller) et ceux qui crèche chez eux et ce tapes leurs nanas c'est encore pire...

Ajouter un commentaire