10-erreurs-voyage-japon

10 erreurs du voyageur au Japon

A ne pas faire pour un voyage au Japon

Avec la campagne "Yōkoso Japan" lancée en 2004, le Japon est devenu une destination de plus en plus prisée des touristes du monde entier. De par les aspects de sa culture populaire, il attire également un certain nombre d'amateurs pas forcément aguerris au voyage en général. Chaque destination est différente, évidemment, mais le Japon est un pays singulier avec ses codes et sa société tout à fait particulière. Voici un florilège de 10 écueils possibles pendant la préparation d'un voyage au Japon ou une fois sur place. En les évitant, on profitera beaucoup plus des bienfaits que cette destination a à offrir.

Ne pas oser demander ou discuter avec les Japonais

Les gens sur place sont très serviables pour la plupart. Parfois, s'ils vous voient chercher sur un plan, ils viendront d'eux-mêmes vous demander si vous avez besoin d'aide. Dans le cas contraire, n'hésitez pas à aller de l'avant et vous renseigner auprès d'eux. La plupart du temps, ils vous répondront avec plaisir, en anglais pour coller à votre tronche de gaikokujin (ne vous en offusquez pas, ce serait plutôt une marque de politesse que le contraire). Ceci dit, ce n'est pas une raison pour...

Ne pas apprendre au moins 3 mots de japonais

Ce qui vous vaudra sans doute quelques félicitations de la part des Japonais. On ne vous demande pas de préparer le niveau 1 du JLPT mais si possible de connaître les formules de politesse usuelles, un vocabulaire de base et les quelques kanji simples les plus utilisés. Soit tout au plus quelques heures d'apprentissage faciles et intéressantes avec une méthode. Vous pouvez par exemple consulter mon article 5 conseils pour apprendre le japonais plus facilement.

Ne pas goûter ou faire l'effort de manger avec des baguettes

Si vous êtes au Japon pour uniquement tourner entre le MacDo et Vie de France, ou manger des sushi 🍣 avec une fourchette, posez-vous quelques questions. Les Japonais sont fans de leur cuisine, et pour cause : elle est d'une variété et d'une délicatesse étonnantes. Bonus à la nipponne : on mange beaucoup pour peu cher, sans prendre de poids. Que demande le peuple ?

Rester sur Tokyo intra-Yamanote

Certes, la capitale japonaise est un émerveillement constant (à lire : 100 idées de visites à Tokyo). Et je suis le premier à qui jeter la pierre : je lui ai consacré la plus grande partie de mon premier voyage au Japon en 2003. Mais aussi virevoltante soit-elle, Tokyo ne reste que sa capitale. La mégalopole ne doit donc pas être le bel arbre qui cache une superbe forêt : Kyoto, Nara, Himeji, Osaka, Hiroshima et Miyajima, Fukuoka, Sapporo, Nikko, Kamakura, Yokohama, Ise et tant d'autres vous attendent...

Ne pas respecter les us et coutumes

Les Japonais sont des gens organisés et respectueux d'un certain nombre de règles. Une Japonaise m'a résumé leur façon de vivre avec une phrase que je trouve superbe : « au Japon, on fait comme tout le monde ». Il convient donc de se renseigner sur les habitudes et les conventions de la vie en société au Japon pour se fondre au maximum dans la masse. Vous ne serez jamais Japonais, mais faire à leur manière dans les rapports interpersonnels est sans doute une des meilleures manières de leur montrer du respect.

Y aller seulement pour la culture populaire

Alors comme ça, on se tape 12 heures d'avion ✈️ pour squatter Akihabara, boire un Fanta raisin accompagné d'une maid et prendre en photo sous les jupes des filles en cosplay à Harajuku ? Allez allez, on lit un peu plus d'articles sur Kanpai et on court découvrir toutes les merveilles dont le Japon regorge !

Y aller seulement pour se taper une p'tite Japonaise

C'est un peu la légende urbaine mais comme toutes les légendes, elle a un fond de vrai. Et il faut reconnaître que selon les régions du Japon, les occidentaux (et peut-être même les Français en particulier) ont quand même la cote. Mais rassurez-vous, la Japonaise qui ira faire gazouille sans capote au love hotel 🏩 du coin a aussi peu de respect pour vous que vous n'en avez pour votre petite personne. Pour plus d'info sur le sujet, consultez cet article sur les rapports entre occidentaux et japonaises.

Voir tout ce qui est différent de chez vous comme bizarre ou malsain

« Les Japonais reniflent pendant des heures et slurpent en mangeant leurs ramen 🍜 / Ils ont un rapport dégradant à l'affriolant et la sexualité qui incite à la perversité / Leur effet de groupe omnipotent est exacerbé par le concept du Honne-Tatemae / ... » Ne pas montrer un minimum d'ouverture d'esprit sur ce qui ne renvoie pas à l'éducation de maman fait du penseur une graine de raciste. Si, si, je vous assure. Au moins un petit peu.

Ne pas se renseigner avant de partir et/ou arriver sans trop avoir planifié

On peut rêver le Japon pendant des années à travers les animés et se prendre une claque en arrivant à son Eden fantasmé parce que, oh dear god!, les Japonais ne sont pas parfaits. Ou encore se faire (en)traîner sans avoir préparé ni s'être renseigné sur la destination et se manger un bon syndrome Lost in Translation dans ta face. Pour un voyage aussi long et aussi cher, ce serait dommage, non ?

Se dire qu'on reviendra bientôt ou que si on a loupé [telle chose au Japon], on le fera la prochaine fois

Les aléas de la vie (circonstances, temps, argent...) et les impondérables du tourisme font qu'on n'aura jamais deux fois les mêmes conditions de voyage. Donc si vous êtes en fin de journée ou que vous en avez plein les pattes, osez un petit effort supplémentaire pour visiter ce dernier spot, prendre LA photo qui finira sur la première page de votre album, ou faire encore un peu de train 🚅 pour vous rendre dans cette région un peu éloignée, mais tellement attirante. Vous verrez, non seulement vous éviterez les regrets, mais en plus vous vous en féliciterez.

---

Enfin, si vous préparez votre voyage au Japon, n'oubliez pas de consulter mes eBooks de voyage au Japon (3 tomes) qui vous renseigneront beaucoup plus en profondeur sur les destinations et les bons plans à connaître.

Dernière mise à jour le 05 juin 2015 10 mistakes to avoid when traveling to Japan