5 conseils pour apprendre le japonais plus facilement

A fortiori depuis les années 1990 et l'explosion du soft power nippon, nombreux sont celles et ceux qui démarrent leur apprentissage de la langue japonaise, quelle que soit la méthode :

  • par soi-même
  • via des cours du soir
  • à l'université

Toutefois, certain(e)s ne mesurent pas forcément la difficulté d'apprentissage du japonais et peuvent se trouver découragés plus ou moins rapidement. Dans cet article, nous vous proposons donc cinq conseils simples et concrets pour faciliter votre progression en japonais.

Avoir une forte motivation à long terme

C'est une constante à tout apprentissage, à plus forte raison celui des langues et peut-être plus encore lorsqu'il s'agit du japonais : votre motivation doit être forte dès le départ et ne pas s'éroder sur la longueur. Si vous prévoyez de ne pas pouvoir vous mettre au calme régulièrement pour travailler, ou que votre motivation va faire les montagnes russes, ce n'est sans doute pas le bon moment pour commencer votre formation.

Apprendre la langue implique de le vouloir réellement et de ne pas se décourager face aux difficultés qui surviendront de toute façon. Si vous pensez pouvoir les affronter, redoubler d'efforts pas forcément rétribués immédiatement et faire preuve de rigueur pendant une longue période, alors vous avez déjà parcouru une partie du chemin !

Connaître les kana par cœur / apprendre sérieusement les kanji

Les kana (hiragana / katakana) sont la base la plus évidente du japonais écrit. Pourtant, ce socle indispensable est parfois rushé pour passer directement à la suite de l'apprentissage. C'est une erreur grossière qui se paiera cher ! Vous devez connaître l'intégralité des kana sur le bout des doigts, pouvoir les lire et les écrire sans réfléchir, en une fraction de seconde. Sans blague. Tant que vous ne les maîtrisez pas à 100%, inutile de commencer à apprendre le japonais écrit.

À découvrir également :

Apprendre les Kana japonais en 3 jours

Une fois les kana connus par cœur, commence le long (voire interminable ?) apprentissage des kanji. Si les kana n'étaient au final qu'un jeu d'enfant, les deux mille kanji et leurs innombrables lectures et acceptions sont la cour des grands, mais aussi le véritable cœur de la langue japonaise. Cette phase est passionnante et offre des découvertes inégalées, sans cesse renouvelées. Mais elle est également une torture de l'esprit : confusante, parfois sans pitié et décourageante. Soyez rigoureux notamment avec les clés et l'ordre des traits, et ne vous découragez pas ; le jeu en vaut la chandelle !

Trouver son rythme

Nous ne sommes pas tous égaux devant l'apprentissage. Certes, la motivation fait beaucoup, mais certain(e)s absorbent plus vite que d'autres. Toutefois, ce ne doit pas être une excuse ! Si vous le voulez vraiment, vous deviendrez bilingue japonais au bout du compte, peu importe si cela prend plus ou moins de temps que pour votre voisin.

Une donnée capitale est le temps que vous pourrez consacrer à apprendre le japonais. Peu importe si vous n'avez qu'une demi-heure chaque jour à y accorder. Ce sera forcément mieux que huit heures d'affilée une fois toutes les deux semaines. En consacrant très régulièrement même un petit peu de temps à l'apprentissage, votre cerveau établira un lien avec le japonais, s'adaptera à sa logique et digérera les informations avec une meilleure organisation pour en faire un bon usage.

Échanger avec d'autres autour du japonais

Quelle que soit votre méthode d'apprentissage, nous vous conseillons très fortement de vous confronter à d'autres apprenants. Échangez votre ressenti, partagez vos difficultés mais également vos galvanisations, demandez un éclaircissement sur vos doutes ou posez vos questions (par exemple sur Kotaete) sur des points moins compris. Et prononcez à voix haute pour habituer votre palais et votre langue à des sons pour certains inexistants en français !

Passez du temps à apprendre à deux ou plusieurs, comparez votre niveau avec celui des autres (et trouvez-y éventuellement une source de motivation supplémentaire) ou tentez d'expliquer les rudiments de la langue à un néophyte. Tout cela participe d'une phase d'agrégation plus ou moins passive qui ne pourra que vous rendre service en vue de votre objectif.

Mettre en pratique pour mieux parler

Toute cette théorie et cet emmagasinage de connaissances, c'est bien beau mais il ne faut jamais oublier la finalité : pratiquer ! Si vous apprenez le japonais, c'est pour le parler et l'écrire. Très tôt dans votre progression, il est possible de trouver de nombreux moyens pour converser à l'oral comme à l'écrit. Vous pouvez par exemple vous trouver un correspondant japonais, pour échanger par e-mail ou autour d'un verre, ou encore évaluer votre niveau en passant le test international de japonais : le JLPT.

Mais vous pouvez également laisser le japonais venir à vous, par exemple en regardant des animés, des drama ou des films japonais. Ou encore en lisant des manga ou des livres (d'abord pour enfants, puis d'un niveau de plus en plus élevé).

Enfin le voyage au Japon, voire s'y installer, n'est-il pas le moyen ultime de mettre en pratique votre apprentissage du japonais ? En immersion totale dans le pays d'origine, vous n'aurez d'autre choix que de le parler et le lire quotidiennement !

---

N'hésitez pas à partager vos propres conseils pour apprendre le japonais plus facilement.
Bon apprentissage du japonais à tou(te)s !

Article intéressant ?
4.78/5 (156 votes)

Informations pratiques

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Apprendre les Kana japonais en 3 jours

Guide de conversation audio au Japon

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

12 Avril 2013
13:16

Dans tous les cas, apprendre une langue en "auto-didacte" est très difficile car la motivation peut se perdre très (trop) facilement.
Pour se mettre le pied à l'étrier, le mieux est quand même de prendre des cours dans une école spécialisé, ne serait-ce que pour avoir des horaires fixes et des camarades de travail.. mine de rien, c'est très important.

Après, une fois que les bases sont acquises, on peut plus facilement progresser à son rythme.
Mais commencer "de zéro" tout seul est une véritable épreuve.

yumii
27 Décembre 2013
12:27

Je ne pense pas non car j'apprends le japonais toute seul et c'est assez facil quand t'on se concentre et que on regarde beaucoup de manga et drama en VO et VOSTFR. Mes ses vraie que c'est dur de se concentrer quand t'on est seul mes Sava j'ai une amis fan du japonai tout comme moi donc tout va bien nous nous parlons japonais le plus souvent possible pour etre habitué à la langue mes je vais allez dans un lycée ou on apprend le japonais a paris pour etre sur de bien l'apprendre car là-bas tu es obligée travailler pas de petite pose tout les cardeur mdr mes j'avoue tu as en quelque sorte un peu raison

Xena1
12 Mai 2014
01:38

Yumii par contre en apprenant le Japonais, tu as du oublier un peu ton Français lol :D No offense

fana
04 Mai 2016
06:50

Toi aussi. Tu as oublié...et non oublier.
No offense ;)

Angie
18 Septembre 2016
18:43

Euh.. XD

16 Décembre 2015
17:00

Je suis pas d'accord, tu peux très bien prendre des cours et ne rien faire dedans, la motivation soit tu l'a, soit tu l'a pas. Les cours sont obligatoires mais ça ne va pas forcement t'obliger à travailler. L'impact des cours sera en général faible, ça peut rajouter une petite motivation en plus mais ça reste très faible par rapport à de vraies motivations !

Ramalingon Jérôme
24 Mars 2016
16:42

Tout à fait, j'en ai fais les frais.
Un mois de japonais en autodidacte pour ensuite abandonner au moment d'apprendre par coeur les kana.
1 an après j'ai commencé à les apprendre à ma manière ( avec des applications smartphone) et 1 mois après je les connaissais par coeur.
J'ai ensuite fais un stage intensif en japonais et maintenant je suis des cours régulièrement ce qui me permet de connaître la bonne façon d'apprendre, de connaître le schéma d'apprentissage de la langue et bien sûr d'y être également poussé.

12 Avril 2013
17:34

Pour un "jeune", rien de tel que l'école/collège/lycée ou la fac.
Après, c'est à la fois plus difficile, selon l'endroit où on habite, et plus varié, selon l'âge et ce qu'on veut atteindre. Il y a aussi la question financière.
Mais, dans tous les cas, il faut effectivement être très motivé !
Mon expérience:
1) Ecole spécialisée
En cours du soir, il y a , à Paris, l'école de langues à l'Espace Bertin Poirée, mais les sessions sont assez chères.
Je ne sais pas ce que ça vaut aujourd'hui, mais j'ai suivi trois semestres de cours au milieu des années 80. En intensif, 3 x par semaine, et c'était très très valable pour l'oral. On apprenait immédiatement à parler. Après je ne sais pas.
2) Cours particuliers: ayant quitté Paris pour l'étranger (hélas pas le Japon), j'ai eu recours à des cours particuliers, 2 h chaque semaine pendant 2-3 ans. Pas auprès d'un vrai enseignant car trop cher, mais auprès d'une Japonaise habitant dans mon coin ce qui m'a permis de découvrir plus que la seule langue, à savoir la cuisine, la culture, des amis japonais. Les Japonais que j'ai ainsi rencontré étaient au demeurant assez impressionnés par le niveau acquis à l'école du soir de Paris (où j'avais été, il faut le dire, très assidue)
3) la Fac : il y a des cours en URL Japonais en fac qui permettent de démarrer comme débutant n'ayant jamais fait de japonais auparavant, à Strasbourg notamment, et on peut très bien apprendre la langue de A à Z, mais là aussi, il faut être très très assidu surtout parce que, outre la langue, il y a aussi les autres cours (histoire, littérature, linguistique, japonais ancien, etc) mais il y a moyen de faire juste un diplôme d'université et/ou de ne suivre que les cours de langue

Allana
12 Avril 2013
18:02

En tant que collégienne autodidacte en Japonais depuis 6 mois, je pense que le plus complexe est de ne pas pouvoir poser de questions à qui que ce soit et de trouver les "bonnes méthodes" ce qui est assez complexe vu le nombre de façons d'apprendre le japonais qu'on peut trouver, en particulier sur internet.

Pik'
12 Avril 2013
20:06

J'suis pas franchement d'accord, les cours ne sont pas la panacée pour apprendre une langue. J'ai pas appris l'anglais grâce à mes 8 ans de cours au collège/lycée/iut, j'ai appris l'anglais en en lisant régulièrement (au début, c'était en lisant des paroles de chansons ; maintenant je fais mes recherches en anglais et je lis des articles en anglais sans m'en rendre compte).

Le seul avantage que je vois aux cours c'est de pouvoir s'entraîner à l'oral... et encore. S'entraîner à l'oral avec d'autres débutants n'est pas la meilleure des façons de progresser, bien que ce soit mieux que de ne pas s'entraîner du tout.
Il y a plusieurs sites (http://www.language-exchanges.org/ pour n'en citer qu') qui permettent aux gens de lier des contacts avec des natifs de la langue apprise, qui eux-mêmes veulent apprentre notre langue. Non seulement on pratique à l'oral, mais en plus on se fait corriger par quelqu'un qui s'y connait vraiment et on fait des rencontres sympas.

J'ai l'impression que vous voyez l'apprentissage d'une langue comme un "travail". Forcément, quand on voit ça sous cet angle, il est facile de perdre en motivation. Pourquoi ne pas voir ça comme un loisir plutôt ? Si l'apprentissage n'est pas fun, ne procure aucun plaisir, alors vaut mieux trouver une autre méthode, sinon on peut être sûr qu'on va pas être régulier, voire même qu'on va abandonner. Moi par exemple, mon truc c'est de regarder des animés en japonais, sous-titrés en japonais. Y'a un bon paquet de sous-titres japonais sur ce site : http://kitsunekko.net/index.html

Les clés, c'est la régularité et l'immersion. Si un cours est dit "intensif" parce qu'il y en a 3 jours par semaine, alors moi avec ma ptite demi-heure par jour ça doit être du supra-intensif ! Pas besoin d'en faire 3 heures par jour, mais un peu tous les jours, et en prenant du plaisir.

Quant à l'immersion, le principe c'est d'essayer d'intégrer du japonais à sa vie quotidienne. Quelques exemples :

- Laisser tourner une webradio/podcast en fond. Pas besoin d'y prêter une extrème attention, on peut faire quelque chose d'autre en même temps. Voire ne même pas l'écouter, juste l'entendre. ça a déjà le mérite de nous accoutumer, et sans y penser on se mettra à répéter des bouts de phrase dans notre tête
- Mettre son ordi en japonais. Sous Windows je sais pas, mais sous GNU/Linux c'est archi simple : une petite option à cocher et tous les logiciels passent en japonais ! Avec un moyen de lancer un logiciel donné en français si un besoin urgent se fait sentir.
- Trouver des musiques en japonais qui nous plaisent. J'ai un peu de mal à accrocher plus de deux jours à un groupe japonais perso, ce qui est dommage parce que c'est en grande partie grâce à ça que j'ai commencé à être bon en anglais. Mais j'ai quand même trouvé mon bonheur avec quelques musiques d'anime (celles de Steins;Gate ou Higurashi no naku koro ni) et de... Joe Hisaishi ! Le concert des 25 ans au Budokan est fabuleux. Il a animé pas mal de mes trajets en bus ces derniers mois.

Bref, y'a pas besoin de "travailler d'arrache-pied" au point de s'en dégoûter du japonais. Au contraire, ça doit se faire naturellement.
Je recommande la lecture de quelques articles de ce blog : http://www.alljapaneseallthetime.com/blog/
Il se répète beaucoup donc pas besoin d'en lire 50, mais y'a de bonnes idées dans les articles "majeurs". Ce mec a appris le japonais en 18 mois, donc il a sans doute quelques petites choses à nous apprendre. Notamment il hait les cours de langue et autres textbooks. :)

12 Avril 2013
23:31

à chacun son truc, tout dépend des personnes, et du goût qu'on a à travailler et apprendre à l'école, mais les bases pour parler juste ne s'apprennent que dans un vrai cours, évidemment avec un bon prof qui sache animer l'intérêt et maintenir la motivation, ni sur le web ni avec des cours à la télé ni avec des chansons ... bien que ces dernières approches sont un plus une fois qu'on a les bases

j'ai fait, non pas 8, mais seulement 7 ans (;-) d'anglais en cours classiques en cumulant collège/lycée/fac ... et quand j'ai commencé à travailler, dans une multinationale avec un chef américain (new-yorkais) pur et dur, je me débrouillais bien dès le début et je suis persuadée que c'éatti entre autres grâce aux cours d'une lectrice américaine en fac qui, dans les années 70, nous mettaient les Rollings Stones et les Beatles sur les cassettes en labo de langues ... après c'est, comme je l'ai déjà écrit, la PRATIQUE, de préférence quotidienne ... je suis ainsi totalement bilingue français-allemand, je parle couramment anglais (je n'ose dire bilingue pour ne pas paraître arrogante), je parle plutôt bien le japonais selon les dires de tous mes amis du pays du soleil levant, tout ça grâce à des cours au départ (mais c'est vrai que je suis accro aux langues) ... en plus de ça, je baragouine l'italien et l'espagnol que je ne n'ai jamais appris vraiment (à mon sens, vraiment, ça veut dire avec des cours) et je suis capable de me débrouiller par exemple en chinois, en finlandais, en polonais, pour voyager, manger, faire des achats et du tourisme, grâce à des petites méthodes de langue dont je me suis servie pour préparer des voyages (professionnels et privés) dans ces pays

j'ai, perso, horreur de la grammaire mais je persiste à penser que c'est indispensable, et une fois apprise ou plutôt "assimilée", on peut l'oublier en quelque sorte parce que "l'oreille" suffit

Noy
13 Avril 2013
06:57

Il a vraiment appris le japonais en 18 mois ? Sous tous les aspects (écrire à la main, parler, écouter et comprendre n'importe quel type texte/vidéo/sujet de conversation...)?
Certaines méthodes semblent intéressantes mais je suis un peu perplexe. Je ne peux pas appliquer sa méthode à 100%.

Pik'
13 Avril 2013
11:40

Au point de le parler couramment oui. ;)
Tout ça en se créant un environnement à 99% japonais et en utilisant au mieux les logiciels de SRS comme Anki.

Evidemment, c'est un peu hardcore comme méthode, mais même avec un environnement à 15% japonais on progresse vite.

Noy
13 Avril 2013
12:46

J'ai cru comprendre plutôt qu'il avait mis un peu plus de temps que ça et qu'il aurait eu des bases de mandarin. En gros pourrais-tu (pour les non anglophiles)résumer sa "méthode" même si elle ne convient pas à tout le monde?
J'applique bien le système SRS,c'est déjà ça ^^'

Pik'
14 Avril 2013
13:37

Après 18 mois, il avait un niveau quasi-natif, ce que les anglais appellent être "fluent" ("parler couramment" en français). Plus de détails en anglais ici : http://www.alljapaneseallthetime.com/blog/pure-pwnage-how-fluent-was-i-a...

Et il a appris le chinois après le japonais si je ne m'abuse. Cela dit, les deux langues sont tellement différentes que même dans l'autre sens, ça ne l'aurait guère aidé que pour les kanjis.

En gros, sa méthode c'est :

- pratique passivement avec une immersion quasi-totale : musique uniquement en japonais, radio/podcast japonais en fond (même pendant qu'il dort), essayer de faire le plus possible des choses du quotidien en japonais ou avec du japonais. Par exemple, au lycée je prenais mes notes de cours avec des kanjis, même si je ne connaissais pas les vrais mots (d'ailleurs je doute qu'un jour j'utiliserai le mot péridotite en japonais... quoique...) ;

- pratiquer activement tous les jours sans exception, même un tout petit peu ;

- apprendre les kanjis avec "Remembering the Kanji" de Heisig, en français "Les kanji dans la tête" d'Yves Maniette ;

- dès que c'est possible, switcher vers un dictionnaire uniquement japonais (avec des définitions en japonais), et pas bilingue ;

- mettre des phrases entières dans un SRS, avec leur contexte, pas juste des mots isolés ;

- surtout, faire en sorte que l'apprentissage soit fun : si on ne prend pas de plaisir avec une méthode, il faut la jeter et essayer autre chose.

Son blog donne des conseils sur la bonne utilisation d'un SRS, la gestion du temps (par exemple le timeboxing, qui consiste à réaliser une tâche en petits morceaux de ~20 minutes), ou des aspects plus "psychologiques" (par exemple se fixer une suite de petits objectifs atteignables plutôt qu'un gros objectif très distant).

25 Mars 2016
19:18

"Son blog donne des conseils sur la bonne utilisation d'un SRS, la gestion du temps (par exemple le timeboxing, qui consiste à réaliser une tâche en petits morceaux de ~20 minutes), ou des aspects plus "psychologiques" (par exemple se fixer une suite de petits objectifs atteignables plutôt qu'un gros objectif très distant)."
tu as pas le lien? en cherchant srs sur son blog y'a 106 pages de topics

Noy
16 Avril 2013
05:16

Ouais, je reste sceptique, je pense qu'il me faudrait plus de temps libre.
Euh, la radio pendant mon sommeil...on repassera. ^^'

Pik'
24 Avril 2013
17:39

Bah il avait pas 24h de temps libre par jour non plus. :p Le principe c'est de caser du japonais partout où tu peux, après c'est sûr que tu peux pas le faire partout et tout le temps.

C'est assez hardcore, mais même en appliquant la méthode de manière plus allégée c'est plutôt efficace.

25 Mars 2016
19:06

"quelques musiques d'anime (celles de Steins;Gate ou Higurashi no naku koro ni) et de... Joe Hisaishi ! Le concert des 25 ans au Budokan est fabuleux."
*w* j'en ai eu les larmes aux yeux

12 Avril 2013
20:46

Détails supplémentaires:
1) le manuel d'apprentissage que j'ai utilisé s'appelait Nihongo no Kiso I et II, je crois qu'il existe aujourd'hui une nouvelle version
2) j'ai aussi eu recours à des cours par correspondance, via le CNED. Quand on est autodidacte, cela permet de n'être pas tout à fait seul : http://www.cned.fr/vie-active/langues.aspx
3) avec mes cours particuliers , j'avais aussi choisi de faire les JLPT pour tester le niveau atteint et réussi les niveaux 4 et 3, parfaitements faisables avec un peu d'assiduité

rom
12 Avril 2013
21:07

j ai attaquer tous seul a apprendre avec un harrap mai j aimerai trouver des cour du soir j habite aurillac 15 et je ne trouve rien es que par hazard vous connaitriez quelque chose ou quelqu'un (membre de kanpai ou autre connaissance voire personne japonnaise désirant transmettre leur savoir moyennant contreparties ) prés de chez moi d avance merci
ps:votre site est toujours aussi sympas merci pour toutes ces infos bne continuation

bertrand
12 Avril 2013
22:04

D'accord sur la motivation, effectivement c'est assez important. Et surtout y prendre du plaisir. Je fais ca en cours du soir (enfin plutot du week end), et ca me plait. Tenté auparavant en autodidacte, jamais trouvé la motivation pour travailler régulièrement. Bon par contre je suis lucide sur le fait qu'en faisant 1heure et demi de cours par semaine (et environ autant de boulot perso) jamais je ne parlerais vraiment japonais, mais si je peux me démerder sans souci lors d'un voyage, ca sera pour moi une victoire. Pour travailler les kanas, effectivement les bosser au maximum pour avoir de la fluidité de lecture. Quasiment tous les jours je fais des séries sur app du téléphone, ca me permet de lire les kanas sans (trop) de souci. Pour les kanjis, on vient de s'y mettre, et ca me semble effectivement la grosse montagne à bosser. Maintenant faut que je me mette à la recherche d'un correspondant, faut que j'aille lire l'article correspondant :)

12 Avril 2013
22:37

en cours du soir intensif, c'était 3 x 1h30 de cours par semaine, et autant de travail perso en plus
au bout de deux ans, je suis allée au Japon la première fois et cela suffisait pour se débrouiller, voyager, manger, etc

à la fac, c'était environ 6 à 8h de cours par semaine, et au moins 2h/jour en plus ... ce qui me faisait dire à l'époque "y en a qui jouent au tennis, moi j'apprends le japonais et, surtout, tutti quanti autour"

Résultat : on connait l'histoire et la littérature japonaise depuis les origines, des Fujiwara aux Tokugawa et jusqu'aux époques actuelles, du Manyoshu et co. jusqu'aux auteurs modernes, mais on n'apprend pas à dire "pomme de terre" en japonais ;-)

moralité : il faut de la pratique avec des Japonais, pour être capable de tenir de vraies conversations, et acquérir de l'aisance et du vocabulaire

12 Avril 2013
22:38

OK, du plaisir, c'était sous-entendu, sinon ce serait du masochisme ;-)

himatsubushi
13 Avril 2013
05:27

je suis professeur de japonais en lycée et ailleurs, et je vous recommande fortement, comme complément pour l'apprentissage, le site "Erin's challenge".
C'est gratuit, vous pouvez prendre un avatar et avoir un suivi non pas de votre progression, mais de votre utilisation du site.
Il y a 25 leçons avec énormément de choses différentes dans chaque leçon. Des vidéo, des exercices, des quizz, des jeux, des démonstrations etc.
Le prétexte est le séjour au Japon pour six mois d'une lycéenne anglaise, mais beaucoup des videos et tous les exercices concernent tous les groupes d'âge.
C'est financé par la Japan Foundation, donc par le gouvernement japonais.

Noy
13 Avril 2013
06:50

Ah oui la série des Erin est pas mal.
Bah sinon personnellement j'ai appris tout seul quelques bases de grammaire en lisant plusieurs cours pour débutants sur différents sites et ce, depuis que j'ai internet. L'avantage pour certains d'entre eux est la présence d'un forum où poser des questions. Je passe le plus clair de mon temps à faire des recherches sur la toile, comparer des sources et noter des observations. De plus, j'ai découvert pas mal d'outils à exploiter:

- Rikaichan (ou Rikaikun) qui aide à lire un texte

- Des sites de grammaire pour préparer le JLPT ou étudier les kanji mais aussi des podcasts (NHK en tête qui dispose même des cours de japonais)

- le logiciel de SRS Anki pour créer mes fiches pour chercher du vocabulaire et quand je ne comprends pas certains mots (notamment le giongo et le gitaigo et je me sers de google images ou de youtube pour associer images au sens d'un mot.

- Des applis pour smartphones

Grâce à ça j'ai un peu économisé de l'argent sur des méthodes pour débutants (comme Minna no nihongo, Kanji kakitai, Manekineko, Neko no te) et appris toute la grammaire du JLPT jusqu'au niveau 4. J'essaye de trouver des correspondants réguliers pour travailler l'écrit et je pense investir dans des romans pour améliorer ma vitesse de lecture, ma compréhension écrite en général et avoir plus de vocabulaire ainsi que dans d'autres livres pour les niveaux avancés du JLPT.

En revanche, le plus dur pour moi c'est la compréhension orale et la production orale. J'ai beau regarder des drama ou écouter quelques chansons, je ne comprends pas instantanément tout ce qui est dit. Et c'est encore pire quand j'entends des natifs...je ne peux pas encore tenir une conversation sans faire de faute, bafouiller ou chercher mes mots hélas.

rom
15 Avril 2013
16:49

sinon concretement ou es que je peut aller pour prendre des cours deans le cantal ? cordialement

Noy
16 Avril 2013
04:59

As-tu essayé de voir s'il y a une association qui propose des cours près de chez toi ?

miki san
13 Avril 2013
13:14

je confirme effectivement il vaut mieux prendre des cours de japonais de profs japonais , dans mon cas s'est 2 heures par semaines 45 heures par an , on est obligé d'aller en cours au moins cela impose un rythme et s'est sympas ( mais dur , je suis en seconde année et sa tire) il faut être régulier et être confronté au japonais le plus souvent possible apprendre le japonais pour apprendre le japonais sa ne mène a rien , il faut avoir une passion un vecteur, lire des mangas livres jeux vidéos animé tout est bon pour pratiquer moi j'ai des feuilles accroché au mur un peu partout .

Robert
13 Avril 2013
20:15

Il est exact qu'il faut beaucoup de patience et d'abnégation pour apprendre les kanji qui restent, pour moi, le point le plus délicat dans l'apprentissage de la langue. Je travaille en auto-didacte mais ai suivi les cours du CNED : les devoirs sont corrigés par des natifs qui sont chaleureux et toujours prêts à donner des conseils.
Il faut donc se plonger peu à peu dans une autre culture pour comprendre le "fonctionnement" des kanji. C'est une source de grande satisfaction intellectuelle à longue échéance de se plonger dans "l'univers des signes".
yukkuri sureba taijôbu desuyo.

Lana
14 Avril 2013
15:46

Merci pour ton article, Gaël !

Beaucoup d'entre vous ont pris des cours : école, fac, cours du soir...
Le + : c'est plus sympa d'apprendre en groupe; le prof est là pour aider
Le - : quand on est trop nombreux (et on le devient vite, surtout dans les langues !) il devient quasi-impossible que chaque élève ait un temps de parole.

Moi, j'apprends en autodidacte, comme on dit n_n. Après des cours sur le net (merci au japon.org^^) j'ai développé mon matos :
- HARRAP'S : très sympa car il explique simplement tous les points de grammaire. Mais c'est juste un calvaire quand, comme moi, on maîtrise les kana et "pas mal" (mode je me vente u_u) de kanji. Je peux plus lire les romaji *cri du coeur* >__< !! Je suis heureuse qu'ils aient enfin daigné corriger leur aberration dans leur dernière édition.

- La méthode JLPT 3 de KANPAI : eh oui, cette année, je compte bien le passer ! Je me suis auto-évaluée (rires); on verra si j'ai bien checké !

- Mes deux correspondantes japonaises. L'une ne m'écrit qu'en japonais, l'autre, en japonais et en anglais.

- L'excellent site 100% gratuit NHK WORLD http://www3.nhk.or.jp/lesson/french/index.html
Je les suis depuis les aventures de Léo^^ Excellent pour bosser son écoute, sa compréhension et sa prononciation.

- Les anime : je les mets systématiquement en VOSTF
- La musique : je suis fière de toujours comprendre des mots, sinon une phrase entière dans les chansons *o* !

Comme je suis aussi la reine des flemmardes, il y a des jours où je n'avance pas. Là par exemple, ça fait 2 semaines que je n'ai rien fait @_@ ! A peine ai-je écouté un peu de musique (rires). ça, c'est le côté négatif de l'auto-apprentissage ! Le côté positif, c'est qu'on gère son temps comme on l'entend... En tout cas, c'est la méthode qui me convient n_n.

Pik'
14 Avril 2013
16:26

Pour poursuivre le commentaire de Lana, je mets mes ressources :

- Le guide de Tae Kim pour la grammaire, très bien fait et qui explique d'un point de vue japonais, pas en faisant des corrélations avec nos langues européennes. N'utilise aussi aucun romaji (sauf pour le chapitre sur les kanas, cela va de soi). Une traduction en français existe, mais elle est incomplète et pas mise à jour (cela dit y'a déjà l'essentiel).
http://www.guidetojapanese.org/blog/

- « Les kanjis dans la tête » d'Yves Maniette, traduction de Remembering the Kanji d'Heisig, qui est pas mal pour bien se souvenir des kanji si ça ne nous dérange pas de passer un bon nombre de mois dessus.

- Les animes et films en vostja, ce qui est bien plus utile qu'en vostfr (ou vosten) ! En vostfr on a généralement le souvenir d'avoir vu l'anime/film en français, pas en japonais, et on n'apprend guère de mots. En vostja par contre, ça nous force à chercher les mots dans le dico et à comprendre les phrases. Bon, je triche un peu, je garde du vostfr/vosten sous le coude pour quand la phrase est trop compliquée ou quand je veux vérifier, mais sans ça ça serait parfois un peu du calvaire.
Malheureusement les sous-titres japonais sont bien trop rares. Voilà un site où il y en a une belle liste : http://kitsunekko.net/dirlist.php?dir=subtitles%2Fjapanese%2F

- La musique, aussi. Par contre j'ai un peu de mal à accrocher à la plupart des groupes et artistes japonais. Ce qui me réussit le mieux, c'est les musiques de films, et notamment ceux de Ghibli. Je me répète, mais écoutez-vous le concert de Joe Hisaishi au Budokan, c'est juste sublime.

- Des mangas. J'ai fait quelques essais mais j'ai encore un peu de mal, et j'accroche pas assez pour que ça me donne envie de continuer. Ptètre que je tomberai sur une perle un jour.

- Un jeu importé : 二ノ国 (Ni no Kuni) sur DS ! Sans doute une de mes meilleures acquisitions pour mon niveau en japonais. Il est livré avec un bouquin, qui contient entre autres une série de courtes histoires en japonais, agréables et faciles à lire.

- Une myriade de dicos : Rikaichan sous Firefox, dictionnaire-japonais.com, jisho.org pour des phrases d'exemple, ...

Sakura2b
15 Avril 2013
19:16

こんばんは、 Bonsoir.
Alors voila, j'aimerais un avis sur la façons dont j'apprend le japonais, sachant que j'ai 14ans et je suis en 4ème.
Alors j'ai commencé le japonais serieusement il y a environ 11mois, presque 1ans.
J'utilise kakikata, 40leçons pour parler japonais, 1001 expressions pour tout dire en japonais, et kanji dans la tête. J'ai commencer avec kakikata pour les kanas, que je lis et écrit sans soucis, même si il m'arrive d'avoir des fois des hésitations, ensuite j'ai entamer 40leçons pour parler japonais, j'ai mit un peu du temps a cause de mon programme scolaire, je vais commencer la leçons 31, j'ai quelque hésitation la grammaire est assez brouillon, enfin je parle surtout des particules, et je connais une vingtaines de kanji, je les reconnait et lis sans problème, mais quelque hésitation surtout a l'écrit. Une fois terminer ce livre je vais commencer celui de maniette.
Concernant mon organisation, j'essaie d'en faire le soir après les cours, des fois il m'arrive a cause des vacances quand je pars et le week end de pas en faire pendant 1ou2semaines.. J'ai assez honte car mon travaille n'es pas trop sérieux, J'utilise le logiciel Anki pour les kana&kanji. J'aime beaucoup la langue j'essaie d’écouter ou moins 1fois par semaine du vostfr, j'aime beaucoup les films japonais surtout ghibli et la culture de ce pays, c'est beaucoup ce qui me motive, et je précise que je suis en auto didacte.
Je suis ouvert a tout'avis, n'hésiter pas a me dire si je fais des erreurs, et me donner des conseils si vous pouvez, merci. :-)

Pik'
15 Avril 2013
21:14

Hey, y'a pas à avoir honte, et encore moins à se flageller parce qu'on "n'est pas sérieux". :) Ce ne sont pas des cours. D'ailleurs, je te conseille de ne pas essayer d'être franchement sérieux(se) : si tu te sens obligé de te forcer, c'est mauvais signe.

Y'a pas d'erreur dans ta méthode. Je vois mal comment on pourrait faire des erreurs d'ailleurs (à part des trucs grossiers comme ne pas apprendre les kanas/kanjis). Tant que tu sens que tu progresses et que tu y prends du plaisir. :)

En fait je ne peux que te conseiller d'aller plus loin. N'hésite pas à essayer de lire des textes simples. Même si t'as l'impression que tu n'as pas encore le niveau, c'est normal. Tu n'as pas à finir ton cours de grammaire pour te lancer, bien au contraire, si tu essayes de lire en même temps que suivre ton cours ça ne fera que te donner plus d'exemples et donc te faire mieux comprendre.
Cherche des choses comme des livres pour enfant, ça se trouve facilement sur le net. Aussi, re-regarde-toi des films que tu as déjà vu, mais avec les sous-titres japonais. Les Ghibli ne sont pas très durs à suivre (si ça ne te dérange pas d'aller souvent copier-coller des mots dans un dico en plein milieu).
-> http://kitsunekko.net/dirlist.php?dir=subtitles%2Fjapanese%2F

Lana
20 Avril 2013
17:31

Pik' a entièrement raison : tu n'as pas à avoir honte ! Et c'est la reine des flemmardes qui te l'écrit alors n_n.
C'est vrai que si ça devient difficile pour toi d'étudier, dans le sens "ça me saoule", c'est pas génial... Bien sûr, y'a des jours où on en a marre (moi la première @_@) - mais l'essentiel c'est qu'on ait toujours cette petite étincelle à l'écoute de la langue, devant un nouveau kanji, un mot, une expression... On apprend tant de choses, avec les kanji ! C'est magnifique ! *on la perd*

Pik', merci beaucoup pour le blog de Tae Kim !

Noy
24 Avril 2013
15:43

Si avec avec tout ça tu penses être flemmarde...qu'est-ce que je devrais dire me concernant alors ^^' ?
Tant que tu m'amuses en apprenant à ton rythme, c'est l'essentiel.

fire3600
30 Avril 2013
17:25

Je suis lycéen, en seconde, et j'ai commencé le japonais depuis près de quatre mois, avec deux amis. Niveau motivation, c'est le top. On prends nos cours sur le site Ici-Japon.com. C'est une très bonne méthode que je conseille vivement. A force de copier, recopier et rerecopier les hiragana et les katakana sur mes feuilles de cours, j'ai pu les maîtriser assez vite. Les kanji par contre...><...waaaaa on="" peut="" rien="" dire="" c="" trop="" beau="" mais="" pas="" vraiment="" pragmatique...=""> Prendre du plaisir en apprenant avoir envie d'apprendre, ça fait déjà une bonne partie du boulot, c'est sûr... Je suis aussi fan des musiques du studio Ghibli et c'est vrai que ça aide sûrement pour apprendre la langue ( la musique, ça marche pour l'anglais, y a pas de raison que ça marche pas pour le japonais).
Autre truc pour les amateurs de jeux vidéo (en particulier rpg) et d'animés : mettez les voix en japonais lorsque c'est possible (trop peu souvent malheuresement). Ca évite les doublages parfois plus que moyen et c'est un bon bain dans la langue non?
Bon courage à tous!

Robert
30 Avril 2013
19:20

Apprendre les kana est en effet, un bon préalable pour apprendre la langue. En ce qui concerne les kanji, il faut les étudier peu à peu et dans le contexte de l'apprentissage(il faut en connaître 2000 environ)car ils possèdent souvent plusieurs lectures. Ecouter de la musique peut être une bonne idée mais les paroles sont le plus souvent dans un niveau de langue populaire (familier) qui ne correspond pas ce qu'on attend d'un étranger qui doit utiliser un niveau de langue polie. Du moins, c'est mon avis.

fire3600
30 Avril 2013
20:21

Oui tu as raison. De toute façon, je ne comprends pas les paroles (je ne saisis que des mots ou des bout de phrase) à moins de regarder la traduction. Mais je pense que c'est bien au moins pour la prononciation...
Les kanji, quand je vois la masse à apprendre, ça me décourage un peu, bien que j'aime ça! De toute façon, comme pour les kana en passant mes cours à les recopier, ça devrait finir par rentrer...

Note : Cette méthode de recopiage pendant les cours est très efficace! Je la conseille à ceux et à celles qui souhaiteraient progresser vite et bien. Attention cependant à rester suffisament discret (-Hey! What the hell are you doin'?
-Chotto nihongo wo benkyou suru, miss!)
et à reserver ces pratiques au cours où il ne se dit rien d'important/intéressant (et dieu sait qu'il y en a), sous peine de carton mémorable...

Pik'
30 Avril 2013
21:41

« Ecouter de la musique peut être une bonne idée mais les paroles sont le plus souvent dans un niveau de langue populaire (familier) qui ne correspond pas ce qu’on attend d’un étranger qui doit utiliser un niveau de langue polie. »

Un étranger n'a pas le droit d'avoir des amis japonais et de discuter avec eux avec le niveau de langue qui convient ?
C'est comme les gens qui disent que regarder des animes n'est pas bon pour apprendre le japonais. Pourtant, c'est des vrais japonais qui parlent, et c'est destiné à d'autres vrais japonais. En français aussi, les gens dans les séries ne parlent pas de la même manière qu'on le fait dans la vie de tous les jours.
Je vois pas l'intérêt de fermer des façons d'apprendre « parce qu'ils parlent pas comme on devrait parler ». On devrait parler comme les japonais parlent, c'est tout. Y compris avec les termes et les abbréviations d'aujourd'hui.

Pour les kanji, t'as deux possibilités. Soit tu suis le livre de Maniette (les Kanji dans la tête) qui est bien long mais qui permet d'avoir des facilités ensuite, soit tu les apprends au grè du vent, en même temps que les mots avec leur contexte (le petit inconvénient étant que tu ne verras pas les plus simples avant les plus complexes).

Noy
30 Avril 2013
22:19

Un anime est toujours utile pour l'écoute mais il est vrai qu'en fonction du genre, un vrai japonais ne va forcément s'exprimer de la même façon donc oui faut rester vigilant.
N'essaye surtout pas d'imiter Naruto en parlant à un prof.
Quant aux paroles des chansons...j'ai l'impression que la syntaxe est différente de celle d'un autre texte et ou de ne pas voir la fin de ce qui ressemble à une phrase et le contexte des fois est vraiment spécial.

fire3600
01 Mai 2013
08:06

Pour ma part, j'ai commencé à les apprendre avec Kanji Kakitai de Seelbinder-Mérand. Il y en a un peu plus de 500 (seulement!!?), mais c'est super bien fait, et il y a avec chaque kanji une partie vocabulaire intéressante.

Noy
01 Mai 2013
10:16

600 kanji mais je l'ai feuilleté et c'est vrai qu'il est bien présenté et pas trop cher.

Pik'
30 Avril 2013
21:46

Oh, petit oubli (dommage qu'on puisse pas éditer).

« Note : Cette méthode de recopiage pendant les cours est très efficace! »

Ahah, ça me rappelle ce que je faisais en première (il y a déjà 3 ans, pfiou). Un jour je m'étais fait chopper en train de me préparer mes fiches de révision. Je faisais des rectangles de 9x5 cases (plus le ん) et j'essayais de les remplir de tête. :p

lilici
11 Juillet 2013
22:13

Que faut il faire: l'oral puis l'écrit ou les deux à la fois ?

Noy
12 Juillet 2013
09:59

Une langue c'est de l'écrit et de l'oral donc faut bien travailler ces deux aspects. A toi de savoir ce que tu veux privilégier dans un premier temps selon tes objectifs (lire, parler , écrire) et tes moyens (tout le monde n'a pas la chance de rencontrer de vrais japonais). Quand tu auras bien progressé tu auras envie de faire autre chose. J'aimerais bien devenir très bon dans tous les domaines ^^'.

chimimouryou
09 Septembre 2013
20:21

J'ai commencé le japonais en décembre 2011, c'est à dire il ya 1 an et demi en autodidacte. Maintenant, je suis en route pour pouvoir passer le JPL 1 au mois de décembre. Maintenant, je suis capable de comprendre plus de 90 % un article de journal (sur radio, c'est un peu plus difficile), je connais la quasi totalité des kanji et je parle bien-sûr couramment. (je ne suis en revanche pas encore au même niveau de AJATT, mais ça s'approche)
Néanmoins, mes techniques sont du même calibre que Katzumoto. Si vous souhaitez avoir plus d'info, j'ai laissé une sorte de détaillé sur http://www.ici-japon.com/memberzone/channel/view/103/0

Je dois dire sincèrement, le japonais n'est pas une langue facile, mais pas insurmontable non plus, néanmoins, vous devez possèder deux choses comme vous l'avez dit: Une motivation en or et une bonne technique suivi d'une régularité à toute épreuve (dites vous que c'est tout le temps, ça sera plus simple).
日本語の興味を持っている方が、ぜひ一生懸命頑張ってくださいねー

naws
13 Septembre 2014
19:54

Je dirais que le japonais n'est pas une langue si compliqué mais plutôt longue à apprendre, c'est pour ça que grosse motivation est primordiale !!! L'apprendre seul est totalement faisable, la plupart des expert en japonais que j'ai rencontré ont commencé comme ça ! Mais encore une fois cette langue demande énormément de patience et de motivation !

Sakura2b
31 Octobre 2014
01:13

Effectivement le japonais est une langue assez "éloigné" du français autant à l'écrit que grammaticalement, mais elle reste très plaisante à apprendre, ça fait déjà 3 ans que j'apprend cette langue et franchement on ne s'en lasse pas, la preuve mon commentaire plus haut. J'ai commencez les kanjis il y environ 1 ans et ça m'a donner encore plus l'envie approfondir cette apprentissage, même si j'y vais "à mon rythme" je trouve avoir fait un bon bout de chemin en 3 ans. Je pense surtout qu'il ne faut pas avoir peur d'apprendre une langue étrangère, et y allez à son rythme, si la langue plait cela se fera plus facilement, j'en parle de ma propre expérience, et que ce soit pour le japonais ou une autre langue, il faut toujours s'essayer à de nouvelles choses;-)

robert
02 Décembre 2014
13:46

bonjour voila un nouveau debutant ; pouvez vous m aider svp?

noy
02 Décembre 2014
14:32

Salut, déjà les fondamentaux de la langue écrite, les kana (les syllabaires hiragana et katakana ) à apprendre. Tu recherches ensuite une liste de sites ? Si oui, une petite sélection non exhaustive

Pour les kana

http://happyfu-fu.com/hiroshiandsakura/ls_hiragana_stroke.html
http://happyfu-fu.com/hiroshiandsakura/ls_katakana_stroke.html

Tu as aussi kanamichan pour apprendre à les reconnaître et les lire
http://www.kanamichan.com/

Ensuite, les bases

Des sites avec des cours basiques et des forums
http://www.ici-japon.com/apprendre-le-japonais
http://www.japan-activator.com/fr/news/index

Des générateurs de phrases traduites en anglais, Tatoeba propose d'autres langues selon les phrases
http://jisho.org/sentences/
http://tatoeba.org/eng/
http://tangorin.com/

Des sites pour les kanji
http://kanji.free.fr/index.php
http://www.yamasa.cc/ocjs/kanjidic.nsf/SortedByKanji2THEnglish/%E4%BA%94...
http://marinebat.com/gahoh/index.php?option=com_content&task=view&id=35&...
http://www.asahi-net.or.jp/~ik2r-myr/kanji/kanji1f.htm

Des sites pour la grammaire du JLPT, un test de japonais
http://www.go-i.fr/index.php
http://www.guidetojapanese.org/french/index.html
http://www.mokazone.com/japonais/

Des cours audio et des vidéos
https://www.erin.ne.jp/en/
http://www.nhk.or.jp/lesson/french/
Des vidéos sur Youtube

Un dico français-japonais
http://www.dictionnaire-japonais.com/

Des outils
http://ankisrs.net/ pour faire des flashcards, je recommande vraiment
https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/rikaichan/ indispensable pour aider à lire un texte
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.japanactivator.android... une très bonne appli en français complémentaire au site Japan Activator (leçons, grammaire du jlpt, particules, nombres, guide de conversation, vocabulaire, kanji,kana, classificateurs)

Du côté des blogs francophones :
http://sukinanihongo.blogspot.fr/
http://rpjaponais.blogspot.fr/

Des articles de presse
http://www3.nhk.or.jp/news/easy/

Des textes plus avancés
http://how-to-learn-any-language.com/forum/forum_posts.asp?TID=6241&PN=1...

De la grammaire en anglais
http://www.imabi.net/
http://www.jgram.org/ (pour le jlpt)
http://www.mlcjapanese.co.jp/Level_Check.html

Des textes pour enfants JP-ENG
http://hukumusume.com/douwa/

Pour écrire des textes et se faire corriger par des natifs
http://lang-8.com/

Du japonais basique utilisé dans les manga
http://anime-manga.jp/french/

Un autre blog qui présente des critiques de bouquins d'apprentissage en français
http://langues-asiatiques.com/category/japonais/livre-japonais/

Pour trouver des correspondants
Japan-guide
Sharedtalk
Sans oublier FB et Twitter pour garder le contact et aussi le logiciel Line dont raffolent les Japonais(es)

Et beaucoup de vidéos sur Youtube, FC2 live ou Ninonico douga sans compter les drama, anime et films (d'animation ou pas).

24 Juin 2016
22:48

Merci pour cette liste, j'ai commencé à apprendre le japonais tout seul à partir de zéro avec énormément de motivation, ces sites vont beaucoup m'aider ! ありがとうございます ;)

Jérôme
24 Mars 2016
16:36

Ahh voilà l'idiot qui m'a fait abandonner le japonais au bout d'un mois!
Non, il n'est pas nécessaire de connaître à la perfection les kana et de les lires et les écrire en "1fraction de seconde" pour apprendre le japonais!! Ça viendra avec le temps.
Je n'ai jamais un article aussi " prétentieux " sur le japonais: chaque peut apprendre le japonais de la manière qu'il souhaite, il n'y a pas à avoir une " motivation extraordinaires " et un gros travail à fournir ! Surtout quand on est débutant !
Il va falloir dégonfler les chevilles monsieur Kanpai.
Signé: un étudiant qui apprend le japonais en se faisant plaisir.

24 Mars 2016
23:33

Vous écrivez n'importe quoi ...

D'abord, pour "abandonner au bout d'un mois", faut croire que l'envie n'était déjà pas au rendez-vous !
"Non, il ne faut pas connaître parfaitement les kana" : ben, si, et le plus vite sera le mieux, ce n'est pas seulement kanpai qui le dit, mon 1er enseignant de japonais aussi : "si vous ne connaissez pas les kana au quart de tour la prochaine fois, ce n'est pas la peine de revenir" (comme s'il suffisait d'apprendre les premières lettres de l'alphabet et les autres viendraient toutes seules ...)
Il ne faut pas "une motivation extraordinaire" : je ne sais pas ce que vous voulez entendre par là .. si vous n'êtes pas motivé, vous n'apprenez pas !

Ce sont les prérequis ... après, effectivement, à chacun sa méthode et sa vitesse de progression, selon les moyens mis en œuvre et le temps consacré à l'étude !

Le plaisir est, lui, toujours présent malgré les efforts nécessaires ou justement grâce à eux, car la réussite en elle seule est à la fois récompense et plaisir.

Pommy972
29 Novembre 2016
13:12

Moi j'ai utilisé Ef pour améliorer mon japonais, ça permet d'aller au japon et en même temps d'apprendre la langue et d'être totalement immergé par le fait qu'on vit en famille d'accueil donc je trouve que c'est pas mal après je sais pas trop si d'autre organisme propose le Japon mais sans doute. ^^

Ajouter un commentaire