Shimanami Kaido 8

Shimanami Kaido

La balade sublime entre les ponts de Seto

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Shimanami Kaido est un circuit sur route goudronnée qui relie les îles de Honshu et Shikoku au Japon. Finalisé en 1999, ce trajet à faire en vélo ou à pied suit l'autoroute Nishi-seto et traverse plusieurs ponts suspendus ou câblés, ainsi que des petites îles de la mer intérieure de Seto. Sortie nature et sportive par excellence, elle propose un magnifique bol d'air marin aux visiteurs.

Shimanami Kaido rend hommage au Japon insulaire lorsque la terre et la mer se superposent sur fond de crêtes montagneuses. Cette balade guidée serpente entre les 7 ponts et les 6 petites îles qui séparent Onomichi (sur Honshu) d'Imabari (sur Shikoku) :

  • Mukaishima, Innoshima, Ikuchijima dans la préfecture d'Hiroshima,
  • Omishima, Hatakajima et Oshima dans la préfecture d'Ehime.

Les amateurs de vélo 🚲 trouvent forcément leur bonheur avec cet itinéraire qui propose plusieurs chemins selon le niveau sportif de chacun. Les 70 km de route peuvent ainsi se faire en un ou plusieurs jours. Les voyageurs long courrier partent munis d'un sac allégé et laissent leurs valises être transportées en takkyubin. Des auberges japonaises traditionnelles les accueillent entre deux étapes.

Shimanami Kaido se parcourt à la carte ; le service public de location de vélo disposant de plusieurs points de retrait ou de dépôt le long de la piste. De plus, il est possible de faire un trajet parallèle en voiture 🚙 ou en bateau. Ainsi, aucune obligation d'effectuer l’aller/retour à la seule force de ses mollets. Les excursions même sportives se révèlent toujours assez confortables au Japon.

Bien évidemment, un temps doux et ensoleillé s’avère idéal pour dévaler les pentes douces ; les compagnons de route sont alors plus nombreux. Il faut compter environ 1h pour traverser un pont et une île à un rythme modéré. Différentes catégories de vélo peuvent être louées : avec vitesses étant le minimum recommandé, les bicyclettes électriques représentent aussi un bon investissement pour en profiter plus tranquillement.

L’occasion est offerte de goûter aux spécialités locales. Il n’est pas rare de trouver, au bord de la piste cyclable, des étals de produits de frais que l’on consomme ici et tout de suite. Dans la région des citrons, les agrumes rafraîchissent autant qu’ils donnent du courage pour pédaler et grimper sur les ponts. À leur sommet et cheveux au vent, on s’arrête pour photographier de sublimes panoramiques côtiers, et jouer des 多々羅鳴き龍 tatara nakiryu : baguettes de bois qui, lorsqu’elles s’entrechoquent, créent des vibrations qui se répercutent sur la structure du pont.

Les villages de pêcheurs, les petits ports, les plages 🏖, des salines, quelques temples, un chantier naval... Les divers paysages traversés offrent un joli point de vue sur la tranquillité des destinations rurales, moins prisées par le tourisme de masse.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par l'Office du Tourisme de la préfecture d'Hiroshima. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Shimanami Kaido et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 18 août 2020