Okunoshima, Lapins

Okunoshima

L'île aux lapins

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Okunoshima ou Okuno-jima est une petite île de la Mer Intérieure du Japon, rattachée à la ville de Takehara dans la préfecture de Hiroshima. D’une superficie de 70 hectares, elle est connue pour ses nombreux lapins qui y évoluent en toute liberté. Elle appartient au parc national Setonaikai.

Mignonne n’a pas toujours été le bon adjectif pour qualifier Okunoshima. Ancien site industriel, l'endroit abritait une centrale électrique et une usine chimique réquisitionnées pour produire des armes pendant la Seconde Guerre Mondiale. De ce passé peu glorieux, seuls les lapins abandonnés sont restés. Ils se sont rapidement reproduits, plus d'autres de leurs congénères ont été également introduits dans les années 70, pour devenir aujourd’hui la principale population et attraction de ce petit bout de terre. Le chiffre officiel annonce environ 700 âmes.

Pour découvrir l’île, il est possible de dormir sur place, dans une chambre japonaise en tatami de l’unique hôtel 🏨 Kyukamura mis à disposition. Ensuite, l’on se balade à travers les ruines urbaines à la recherche des petites bêtes qui ne tardent pas à apparaître. On conseille de louer un vélo 🚲 électrique pour faire facilement le tour d'Okunoshima. Cependant, l'accès à l'intérieur de l'île et notamment son sommet qui permet d'observer le joli panorama côtier est fermé pour une durée indéterminée (vraisemblablement dû aux intempéries de 2018). Il n’y a pas de voiture 🚙, seul un bus circule très lentement pour n'écraser personne.

Les lapins sont partout : ils déambulent au milieu des routes, plages 🏖, forêts ou encore au sein des infrastructures abandonnées. Ils sont certes sauvages mais tellement habitués aux humains qu’ils viennent rapidement au contact dans l’espoir de grignoter quelques gourmandises. La principale activité touristique de l’île consiste d’ailleurs à vendre de la nourriture aux visiteurs avant de prendre le ferry ⛴️, pour ensuite la donner aux lapins et profiter ainsi de cette "carotte" pour prendre des photos de près, voire des selfies avec ses nouveaux amis.

Il existe toutefois des règles assez strictes pour préserver la bonne tenue de l’île :

  • ne pas chasser ou transporter les lapins,
  • ne pas toucher les lapins sur la route, le trottoir ou devant l’entrée principale,
  • ne pas approcher ses doigts de la bouche d’un lapin,
  • ne pas les nourrir avec des aliments humains,
  • ne pas laisser de déchets,
  • ne pas laisser son lapin domestique sur l’île.

De plus, la seule nourriture autorisée pour donner aux lapins est celle vendue aux embarcadères des ferrys côté "continent", ceci afin de ne pas les rendre malade (et faire tourner l'économie locale !). Il faut compter entre 100¥ (~0,80€) et 200¥ (~1,60€) le sachet de friandises.

Okunoshima se définit comme une visite agréable entre parc animalier et balade le long du littoral, appréciée des familles et des amoureux de mammifères terrestres poilus. Elle est également une destination intéressante pour faire du camping et se baigner en période estivale.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par l'Office du Tourisme de la préfecture d'Hiroshima. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Okunoshima et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 20 janvier 2020 Okunoshima