Hikawa-jinja (Saitama), esplanade principale avec les pavillons Maiden et Haiden

Hikawa-jinja

Le grand sanctuaire de Saitama

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Hikawa-jinja est un ancien sanctuaire shinto situé dans l'arrondissement d'Omiya de la ville de Saitama, au nord de Tokyo. Complexe régional influent, il étend ses vastes pavillons au cœur d'un domaine forestier empreint de tranquillité.

De son nom complet Musashi Ichinomiya Hikawa, le sanctuaire Hikawa-jinja se dresse comme l'un des plus anciens et influents sites shinto du Kanto. Il est ainsi :

  • à sa construction, le 1er sanctuaire ichi-no-miya de l'ancienne province de Musashi ;
  • jusqu'en 1946, l'un des 67 sanctuaires impériaux de 1er rang dits kanpei-taisha ;
  • et à la tête de tous les sanctuaires Hikawa du pays, tels que ceux installés à Kawagoe et à Akasaka au centre de Tokyo.

Conséquemment, les 3 kami vénérées ici figurent parmi les plus importantes divinités du culte shinto, à savoir :

  • Susanoo no Mikoto, le frère d’Amaterasu et dieu des tempêtes qui règne sur les mers ;
  • Kushinada-hime no Mikoto, l’épouse de Susanoo et considérée comme la déesse du riz ;
  • Okuninushi, souverain d'Izumo qui a épousé Suseri-hime, la fille de Susanoo. Ayant consolidé le pays, il est principalement prié comme dieu de l'agriculture et de la médecine.

La légende raconte que Susanoo, arrivé sur Terre dans la province d'Izumo, aurait gagné la main de son épouse en la délivrant de la malédiction du dragon Yamata no Orochi. Il aurait vaincu la bête monstrueuse à 8 têtes, qui terrorisait la famille de Kushinada-hime et dévorait chaque année une fille de la fratrie, en lui faisant boire trop de nihonshu 🍶 pour ensuite la découper en morceaux.

Hikawa-jinja (Saitama), porte San no Torii à l'entrée du sanctuaire

Une approche impériale en ligne droite

Distant d'environ 2 kilomètres de la gare d'Omiya, le site bénéficie d'une longue allée majestueuse et entièrement piétonne baptisée Hikawa Sando, qui permet d'arriver jusqu'à son entrée principale. Protégés par des arbres immenses, on traverse successivement 3 hautes portes torii ⛩️ de manière solennelle. Cette approche fait ressentir aux visiteurs toute l'importance historique du Hikawa-jinja, même si ce dernier n'est pas localisé dans la capitale mais dans un quartier tranquille de la ville de Saitama.

Une fois à l'intérieur du complexe, on déambule d'abord dans une sorte de forêt qui abrite une succession de pavillons de taille modeste notamment les sanctuaires Inari, Tenman, Mitake, Matsuo et Monkyaku. Puis, on débouche sur un plan d'eau traversé par des ponts et qui héberge en son centre un îlot où se dresse le sanctuaire Munakata.

Hikawa-jinja (Saitama), porte Romon du sanctuaire

Une vaste esplanade principale

Passée cette introduction bucolique et minimaliste, on change de décor et de dimension pour atteindre l'esplanade principale, encadrée par l'impressionnante porte vermillon Romon et son mur d'enceinte. Le cœur du sanctuaire Hikawa-jinja se montre vaste, ponctué de bâtiments shinto et d'arbres anciens tout aussi sacrés.

On apprécie l'alignement des constructions où, depuis le seuil de la porte Romon, on fait directement face aux pavillons :

  • Maiden, la scène réservée aux rituels de danse ;
  • Haiden, dédié au culte des fidèles ;
  • et Honden, le pavillon principal où sont enchâssés les kami.

Sur le côté, le comptoir aux achats des protections divines se déploie et permet de se procurer différents objets et porte-bonheur religieux comme des talismans ofuda, des amulettes omamori ou encore les classiques plaquettes votives ema. De quoi repartir pour les touristes avec un joli souvenir béni par les divinités.

Hikawa-jinja (Saitama), présentoir à amulettes Omamori

La visite du Hikawa-jinja se montre en général assez calme, hormis les quelques évènements importants qui drainent alors un flux de fréquentation important. On pense en priorité au Nouvel An (baptisé en japonais oshogatsu), aux vacances nationales de la Golden Week et aux festivals de Reisai le 1er août, de Jinkosai le 2 août et enfin de Honsai le 10 décembre. Le sanctuaire accueille plus de 2 millions de visiteurs chaque année.

Enfin, on recommande par beau temps de continuer la balade par le parc d'Omiya qui comprend de nombreux et magnifiques sakura 🌸 en fleurs au printemps, ainsi que des jeux pour enfants et un zoo pour les amateurs.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Hikawa-jinja et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 16 mars 2022