Parc d'Omiya (Saitama), balade sous les cerisiers en fleurs au printemps

Parc d’Omiya

L’étonnante forêt de cerisiers au nord de Tokyo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le parc d'Omiya est un vaste espace vert situé dans l'arrondissement central éponyme de la ville de Saitama, au nord de la capitale japonaise. Réputé pour ses nombreux cerisiers en fleurs au printemps, ce magnifique parc urbain figure parmi les meilleurs spots autour de Tokyo pour fêter hanami.

Ouvert au public en 1885, le site s'appelle initialement le "parc Hikawa", en raison de sa proximité géographique avec le grand sanctuaire Hikawa-jinja. Il est baptisé Omiya Koen, c'est-à-dire le "parc d'Omiya", après la Seconde Guerre mondiale.

Parc d'Omiya (Saitama), aire de jeux pour enfants avec manèges et sakura

De nombreuses activités et visites à faire

Au fil des décennies, le parc ne cesse de s’agrandir et s'octroie au fur et à mesure plusieurs terrains voisins. D'une surface totale d'environ 68 hectares, le site se découpe désormais en trois zones distinctes et numérotées :

  • Daiichi pour le parc initial n°1 ;
  • Daini pour le territoire n°2 ;
  • et Daisan pour le dernier périmètre n°3.

Doté de plusieurs installations sportives et culturelles, le parc d'Omiya ne manque pas d'attractivité auprès des locaux mais également des touristes qui poussent la visite de la capitale jusque-là. En complément d'une promenade au grand air, on retient également comme idée de sortie à faire :

  • Hikawa-jinja, l'un des plus anciens et grands sanctuaires du Kanto ;
  • le sanctuaire Gokoku qui rend hommage aux martyrs et victimes de guerres depuis la bataille de Toba-Fushimi en 1868 ;
  • le musée de l'histoire et du folklore de la préfecture de Saitama ;
  • et le petit zoo gratuit accompagné de son aire de jeux pour enfants avec manèges.

Parc d'Omiya (Saitama), hanami sous les cerisiers en fleurs au printemps 4

Une adresse idéale pour célébrer hanami

Comparé au populaire parc d'Ueno à Tokyo, celui d’Omiya à Saitama ne démérite pas en terme de profusion de pétales de sakura 🌸 rose pâle. On y dénombre pas moins de 1.200 cerisiers japonais, soit autant qu’à Ueno, mais rassemblés ici sur une superficie plus petite. Au début du printemps, l'impression de se promener au sein d'une étonnante forêt de fleurs est totale.

Sous cette canopée abondamment fleurie, qui laisse à peine distinguer par endroits un petit bout de ciel bleu, les visiteurs s’installent à même le sol qu'ils soient en couple, en famille ou entre bandes d'amis. Ils viennent fêter hanami sous les cerisiers et arrivent en général bien organisés, avec un pique-nique conséquent et l'attirail nécessaire pour rester un bon moment sur place (bâche, jeux de plein air, appareils photo 📷, etc.). Ils prennent leur temps pour contempler la floraison des sakura, blaguer, s'amuser et se détendre. Les heures défilent agréablement sans que l'on ne s'en aperçoive.

Au sein de l'enceinte initiale du parc, la grande place baptisée Jiyu Hiroba, que l'on traduit par "place de la liberté" en français, est le point central du parc pour observer les cerisiers. On y trouve notamment la tour de l'horloge et quelques échoppes commerçantes, pratiques pour acheter un en-cas ou une boisson de dernière minute.

Parc d'Omiya (Saitama), lac et cerisiers en fleurs au printemps

Un peu de marche à travers les belles allées ombragées du parc permet par ailleurs de varier les décors. On peut ainsi faire le tour de l'étang Funayu et passer par la forêt centenaire Hyakunen no mori qui abrite des arbres majestueux à la carrure imposante. Enfin et précédant la saison des sakura, de la mi-février jusqu'à début mars, on peut contempler la floraison d'environ 650 pruniers (ou abricotiers du Japon), situés dans la partie Daini du parc.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Parc d’Omiya et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 22 mars 2021