Délivrance des visas étudiants pour le Japon en avril 2021 ?

23 réponses

Bonjour
mon fils est sensé faire sa rentrée dans une ecole de langue à tokyo le 5 avril 2021. compte tenu de la crise sanitaire de l'etat d'urgence la delivrance des visas etudiants est bloquées. avez vous des infos concernant une possible reprise des visas etudiants?
car on nous demande de choisir de reporter sa rentrée à juillet 2021 ou de commencer ses cours en visio (ne sachant combien de temps celà pêut durer !)nous avons déjà reservé son logement et commencé à payer du fait qu'il devait partir debut mars.
merci de votre retour

Par Saveria Publié le 09 mars 2021 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,21/5 (14 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 23 réponses à la question posée

Arthur
11 mars 2021
14:25

Je suis exactement dans la même situation ! C'est insupportable d'être tenu dans le flou comme ça mise à part le fait que mon école fait tout son possible pour me tenir informé. Hébergement pris, billet d'avion payé mais le Japon s'obstine à garder fermer ses frontières par peur d'une montée en flèche du corona avec l'arrivée d'étrangers sur leur sol ! Ils nous renvoient une bien piètre image de leur gestion de crise (même si la discipline et le respect des japonais fait qu'ils ne dépassent pas les 1000 cas par jours actuellement) en s'isolant malgré les "RENFORCEMENTS" successifs des mesures pour prendre l'avion au départ et de quarantaine à l'arrivée. Bref, je peux comprendre l'ambition de vouloir protéger sa population vis à vis de l'arrivée d'étrangers sur son sol en période de pandémie mondiale, mais au vu des mesures prises pour le processus d'entrée au Japon qui sont extrêmement strictes, c'est à dire avant, pendant, et après, à quoi ça sert enfaîte si c'est pour finalement interdire et mettre dans une situation très compliquée tout ceux qui avaient l'espoir de venir étudier (ou même travailler) en avril 2021.
Le fabuleux article de kanpai sur les JO 2021 résume bien l'erreur du Japon à vouloir interdire complètement la venue d'étranger pour les jeux sur leur sol. Si ils continuent dans cette voie isolationniste et qu'ils continuent d'interdire même ceux éligible avec Visa longue durée ce sera pas une balle dans le pied mais plusieurs qu'ils se tireront (relations internationales, économie..) . Mais apparement ils aiment bien ça donc bon, que voulez-vous ? J'espère vraiment qu'ils ouvriront pour avril 2021 afin qu'au moins les étudiants peuvent venir en toute sérénité. Malgré la possibilité de faire des cours en lignes jusqu'à pouvoir entrer au Japon, on ne paie pas une école 6500 balles l'année pour pouvoir étudier en France à des horaires complètement folles puisque l'on doit se caler sur les horaires japonaises pour les débuts de cours. On etudie le japonais parce qu'on adore la langue, les gens, la culture etc et on veut être au contact direct de ces éléments et découvrir ce merveilleux pays, faire des rencontres puis voyager. C'est ça aussi le but de venir etudier la bas.

Réponse utile ?
3,37/5 (19 votes)
Saveria
11 mars 2021
15:10

Arthur dans quelle école et qu'elle ville de de vous aller?

Réponse utile ?
3,40/5 (5 votes)
Arthur
11 mars 2021
15:27

ISI Language School à Tokyo.

Il y'a tout de même une politique de remboursement puisque nous n'utilisons pas les établissements, mais le prix reste tout de même élevé...

Réponse utile ?
3,22/5 (9 votes)
Saveria
11 mars 2021
15:30

Mon fils va au même endroit.

Réponse utile ?
3,09/5 (11 votes)
Arthur
11 mars 2021
15:40

ISI est une très bonne école, à l'écoute et très attentifs concernant ses étudiants. Je ne leur reproche rien, le fait de faire des cours visio pour ceux qui ne seront pas là n'est pas de leur faute et je comprends totalement cette situation inédite. Ils font ce qu'ils peuvent pour mieux nous accompagner mais malheureusement ne peuvent qu'attendre les nouvelles informations et décisions de leur gouvernement. Le problème vient aussi de là, il y'a un manque de communication entre le gouvernement, la population, les institutions.... comme en France !

Réponse utile ?
3,40/5 (10 votes)
saveria
17 mars 2021
09:48

bonjour, avez vous eu de nouvelles informations quant à une eventuelle reprise des visas etudiants ?
merci

Réponse utile ?
3,43/5 (7 votes)
12 mars 2021
16:38

L'article "fabuleux" de Kanpai sur les J.O. ? le truc où ils se lâchent complétement ? ça : https://www.kanpai.fr/societe-japonaise/interdiction-etrangers-jo-tokyo… ? ​

Dans la série des mesures criticables du Japon aux frontières, l'interdiction des l'accès aux touristes pour les J.O. est quand même très, très, très loin d'être en haut de la pile.

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
2,80/5 (10 votes)
Normallynot
11 mars 2021
14:47

Je vis au Japon et je suis plutôt d'accord avec la décision du gouvernement japonais qui pense avant tout à la sécurité des citoyens en ces temps de crise sanitaire.
Selon le gouvernement japonais venir étudier le japonais ne constitue pas un motif impérieux pour se rendre sur le territoire.
Je comprend que cela vous embête, désolé si ça choque mais il faut comprendre que le Japon ne vous dois rien et chaque pays mène sa politique comme il l'entend, ne vous en déplaise.

Réponse utile ?
2,50/5 (24 votes)
Saveria
11 mars 2021
15:03

Si tel est le cas qu'il ne demande pas aux étudiants de payer l'intégralité de leur cours à l'avance en sachant que les frontières sont fermées.
Cela n'est pas correct

Réponse utile ?
3,29/5 (21 votes)
12 mars 2021
16:24

C'est l'école qui est responsable des politiques de paiement, pas vraiment le gouvernement....

Réponse utile ?
3,50/5 (4 votes)
Arthur
11 mars 2021
15:25

Comme je l'ai dit dans mon message, je comprends totalement le sentiment de vouloir protéger sa population, c'est totalement légitime ! Et bien évidemment chaque pays mène sa politique comme il l'entend, encore heureux, mais pour autant si vous voulez partir sur ce terrain là, prenons le cas de l'Iran à qui les pays du G7 interdisent l'obtention de l'arme nucléaire. Manifestement les premières puissances mondiales font pourtant la politique du monde, cela ne vous en déplaise. Là n'est pas le sujet mais tout ça pour dire que vis à vis du monde et d'un monde en pleine mondialisation, et surtout au vu des liens qui nous unissent, ne sera-t-il pas trop demander au Japon d'accepter la venue d'étranger sur leur sol, indépendamment des JO (c'est un autre débat, je comprends néanmoins l'idée d'être enclin à l'arrivée MASSIVE d'étrangers sur son sol en période de pandémie) cependant une entrée CONTRÔLÉE et PLANIFIÉE sous les mesures très strictes actuellement prises par le gouvernement ne ferait de mal à personne et serait pour moi la meilleur solution... Je ne me prétends pas être un expert en politique et je ne prétends pas refaire la politique d'un pays, mais j'ai une opinion et la liberté de m'exprimer pour dire que cela me déplaît et je pense qu'il y a une manière différente et plus effective de gérer ce sujet.
Votre point de vue n'est pas du tout objectif, vous êtes installé au Japon et y vivez (depuis un moment ou pas, je n'en sais rien) mais mettez vous à la place de dizaine de millier d'étudiants (dans le monde) qui, même si cela ne justifie pas un motif impérieux, se voit leurs situations et leurs ambitions se compliquer sous prétexte que l'étranger va leur apporter le corona (même si cela n'est pas ouvertement dit, la politique japonaise nous donne l'impression d'un sentiment de xénophobie) . J'étais sensé venir étudier déjà en octobre, mais j'ai finalement repousser mon entrée pour avril, je suis actuellement dans une **** pas possible parce que ma famille déménage en hongrie fin du mois et je n'ai plus nulle part où loger en France mise à part un hôtel (et jusqu'à quand). Vous pourriez dire c'est ma faute, certes, mais dans ce monde et la situation actuelle qu'on connaît on ne peut rien prévoir et si l'on essaye de le faire tout fini par tomber à l'eau. Je paye absolument tout moi même ; école, logement, billet etc et je perds encore de l'argent qui aurait été précieux pour la vie au Japon à cause de cette situation.
Nous sommes encore désolés de venir déranger votre petit confort japonais et de vous apporter la covid-19 avec nous.

Réponse utile ?
3,64/5 (11 votes)
12 mars 2021
05:48

Faire un parallèle plus que douteux entre le contrôle de l'armement atomique et du respect du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires signé par l'Iran avec le contrôle des frontières qui relève de la souveraineté de chaque état et ne regarde pas du tout de l'ONU, il fallait tout de même oser. Mais comme le disait si bien Audiard...

Réponse utile ?
3,25/5 (8 votes)
Arthur
12 mars 2021
08:57

Nan mais ça c'est un sujet sur lequel on peut débattre pendant des heures mon cher ami. Si vous voulez, on passe en DM et on en parle, nous sommes des êtres humains civilisés, doués d'intelligence et je confronterai avec plaisir mes idées aux votres pour un débat sur ce sujet. Maintenant à vouloir citer Audiard, pour ma part, je vous renverrai sur Platon.
Là où je veux en venir avec ça c'est que dans un contexte de globalisation, même si un pays entend vouloir mener sa propre politique, il arrive forcément un moment où un autre sur n'importe quel sujet (économique, environnemental etc...), où il ne peut pas pas la mener comme il l'a veut complètement, et donc que sa politique dépend aussi de celle des autres. Il y a des facteurs à prendre en compte mais j'entends très bien que cela relève de la souveraineté nationale quand il s'agit des frontières. Je serai, moi le premier, plus qu'outré si quelqu'un décidait qui rentre ou pas dans mon pays à la place de mon gouvernement, soyons d'accord. Mais le fait est que, même si cela relève de la souveraineté nationale, cette politique reste liée à l'économie d'une part et des relations bilatérales d'une autre. Quand vous avez des gens qui ne peuvent pas voir leur famille pendant des mois, qui sont au bord de la dépression, et qui ne peuvent pas revenir même avec un statut de résident étranger...
Bref, le parallèle est peut être maladroit j'en conviens mais l'idée est là, on pourrait en discuter longuement et serait un débat fort intéressant.

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Normallynot
12 mars 2021
08:34

Pour répondre à votre question, je vis au Japon depuis 8 et j'ai la Résidence Permanente.
Pour moi le Japon c'est surtout un endroit où j'ai pu fonder ma famille et développer ma carrière professionnelle. Ça aurait très bien pu être n'importe où ailleurs finalement.
De base je ne suis pas pro ou anti gouvernement japonais mais en cas de pandémie je trouve plutôt logique de vouloir limiter les accès venant de l'extérieur en autorisant uniquement les citoyens et résidents étrangers qui ont une vie et une raison d'être ici.

Si je dois me mettre à la place de dizaine de milliers d'étudiants comme vous l'avez suggéré, vous n'allez sûrement pas me croire mais il est tout à fait possible d'apprendre le japonais sans aller dans une école.
Si on est motivé on peut tout à fait apprendre en autodidacte et garder ses 6500 eur pour qu'une fois avoir atteint un petit niveau conversationnel, aller au Japon et approfondir ses connaissances de la langue avec des amis locaux, etc…
Moi-même c'est que j'ai fait, j'ai un niveau JLPT N1 et surtout aucune difficulté dans ma vie quotidienne pour travailler, lire, regarder la tv, converser avec des locaux, faire ma paperasse, etc...Sachant que je suis loin d'être une exception, en 8 ans de vie ici j'ai déjà rencontré plusieurs fois des étrangers avec un excellent niveau de japonais qui m'ont dit qu'eux aussi avait appris en autodidacte.
C'est une grosse erreur d'être frustré en attendant que les frontières rouvrent au lieu de sérieusement se mettre à étudier le japonais même si vous n'étes pas encore sur place.

Réponse utile ?
2,73/5 (11 votes)
Arthur
12 mars 2021
09:38

J'ai appris le japonais en autodidacte aussi pendant 6 mois et oui c'est tout à fait possible, vous avez entièrement raison(je continue encore aujourd'hui d'étudier moi même). J'ai atteint un niveau JLPT N3 en ce laps de temps comme quoi tout est possible avec un peu de bonne volonté. Je suis parti en visa pvt 1 an, CEPENDANT quand je dis étudiant ce n'est pas forcément Language school, il y'a aussi les programmes d'échanges, undergraduate, graduate et tout le tralala. Maintenant, une fois que vous avez utilisé votre ticket pvt 1 an et que vous voulez retourner au Japon pour soit travailler ou alors pour continuer des études ou même les commencer comment faites-vous ? (je parle donc de séjour longue durée). J'ai 21 ans, pas de qualification mise à part un Bac S puisque je suis partit direct après le lycée, donc impossible après pvt d'obtenir de contrat travail et ce même avec un jlpt n3. La seule option pour moi afin d'étudier cette magnifique langue (c'est tout de même mieux d'aller dans une école spécialisé que d'étudier en autodidacte) et de revenir dans un pays que j'aime mais aussi de revoir tous les potes que je me suis fait là-bas et que je n'ai pas vu pendant 1 an c'était une école. Non pas que je déteste cette option, ne confondons pas, c'est aussi une possibilité de faire des rencontres avec d'autres jeunes venus du monde qui, comme moi ont la même envie d'apprendre le japonais et sa culture. C'est aussi découvrir entre guillemet la vie étudiante japonaise dont beaucoup de personnes, comme moi, y sont intéressés. Je suis très excité et honoré à l'idée de participer à ça. Surtout que cet école est un tramplin pour mon avenir ; j'ai pour ambition de rentrer à l'université là-bas et elle prépare les élèves aux EJU, ce n'est pas à négliger.
Je suis désolé si je peux paraître un peu méchant dans mes propos, mais évidemment que je suis frustré ! Qui ne le serait pas dans cette situation. Ça fait un moment que je prends mon mal en patience, et c'est la première fois que je m'exprime sur ce fait.
Ça fait mal de voir que l'on est pas compris par ses compatriotes, ni par personne enfaîte mis à part ceux concernés.
Pour terminer, honnêtement je comprends qu'on est dans une situation inédite et que l'idée de partir à l'étranger c'est pas fou fou et qu'il faut mieux éviter les déplacements, mais mon projet est prévu depuis avant le corona, mon application pour l'école aussi... (visa étudiant très long à faire vous le savez), je suis désolé mais l'éducation ne peut être reporter, comme le travail, ou encore l'amour et la famille. Ce n'est pas du tourisme et on contribue forcément à l'économie du pays... Si cela n'est pas une raison alors je ne sais plus quoi dire.

Réponse utile ?
4,67/5 (9 votes)
Sidoine Lydie …
24 mars 2021
16:47

Bonjour cher,
Je vis au Cameroun . j' ai une licence en kinésithérapie .je souhaiterais entrer en master suivant les cours en anglais.
S il te plaît, j'ai besoin que tu me guides sur le choix de l'école et les modalités de procédure.

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
3/5 (2 votes)
Sidoine Lydie …
24 mars 2021
16:49

Bonjour cher,
Je vis au Cameroun . j' ai une licence en kinésithérapie .je souhaiterais entrer en master suivant les cours en anglais.
S il te plaît, j'ai besoin que tu me guides sur le choix de l'école et les modalités de procédure.

Réponse utile ?
2/5 (1 vote)
Louiiis
11 mars 2021
22:04

Bonjour,

Débat très intéressant. Pour en revenir au sujet de la question cependant (devant moi même venir étudier a Tokyo à partir d’avril) est-ce que quelqu’un a la moindre information sur l’évolution de la politique aux frontières du gouvernement Japonais? Apparement on parle de mesures de contrôle renforcées pour des pays dont la France, est-ce bon signe ou pas?

Merci d’avance pour vos réponse

Réponse utile ?
3,78/5 (9 votes)
N-chan
12 mars 2021
02:29

Personne ici ne pourra vous apporter autre chose que des rumeurs. Certaines disent que les frontières pourraient réouvrir après la levée de l'état d'urgence le 21 mars mais aucune source officielle n'a jamais annoncé cela. Je peux imaginer que cela met un certain nombre de personnes dans des situations inconfortables mais malheureusement, à part prendre son mal en patience il n'y a pas grand chose à faire.

Réponse utile ?
3,86/5 (7 votes)
12 mars 2021
16:23

Pour être précis, l'inverse a été clairement annoncé : les mesures aux frontières resteront applicables -jusqu'à nouvel ordre-, même après la levée de l'état d'urgence à Tokyo (que celle ci intervienne le 21 mars, ou non).

Ensuite, si on rajoute :
- l'ajout de la France sur la liste des pays "à variant" et donc à risque depuis vendredi dernier, avec donc des mesures aux frontières supplémentaires (3 jours à l'hotel et test supplémentaire en plus des 2 semaines de quarantaine) ET un message assez fort du MOFA sur une demande forte de ne pas s'y rendre
- la mise en place de quotas d'accès limités pour toutes les arrivées internationales (avec l'arrêt des ventes de nouveaux billets d'ANA et JAL sur mars et vols aux capacités limités sur les autres compagnies), un peu à la mode "australienne" avec une offre qui n'est même pas suffisante pour les résidents/citoyens...

Je dirais que la probabilité de réouverture en avril est entre zeubi et zéro...

Réponse utile ?
4/5 (4 votes)
Koroxx
12 mars 2021
08:23

J'avais entendu parler d'une ouverture pour les étudiants partant étudier au Japon plus d'une année, je ne sais pas si c'est avéré ?

Perso je dois partir en septembre pour 10 mois (avec un retour en Suisse à l'intervalle normalement pour les fêtes de fin d'années) donc pour l'instant ça semble compromis, j'espère sérieusement que d'ici cet été la situation sera plus propice avec les vaccinations qui auront progressé d'ici là... Ou pas.

Mais en effet cette fermeture aux étrangers qui souhaitent étudier/travailler est pénible, surtout quand je vois qu'ici, en Suisse, un paquet de Japonais rentrent pépères pour des études ou pendre un emploi justement. Je trouverai perso normal que si un pays ouvre ses frontières dans ces conditions, l'autre pays pourrait donner le change. Mais bref, chaque pays décide de comment gérer la situation à sa façon, et du coup c'est très pénible et compliqué, ça crée quand même pas mal d'injustices.

Réponse utile ?
3,80/5 (5 votes)
Saveria
14 mars 2021
20:50

Quelqu'un a t il eu des informations plus récentes pour le retour des visas étudiants ? Nous devons décider avant le 18/03 de reporter a juillet les cours ou de rester sur la rentrée de avril en cours viso heures japonaise ?

Réponse utile ?
4,25/5 (4 votes)
18 mars 2021
18:14

L'information est tombée ce 18 mars et c'est officiel:
L'interdiction d'entrée pour les résidents étrangers est MAINTENUE et restera maintenue après la levée de l'état d'urgence ce dimanche 21 mars à Tokyo. Seuls les délégations étrangères des JO de Tokyo (il est d'ailleurs prévu que les délégations soient très réduites, je parle là du nombre d'officiels qui accompagnera chaque délégation, seulement une dizaine d'officiels par pays). Donc pour les voyages cet été c'est plié, pour les cours aussi. Seuls les situations d'urgences ou les cas très particuliers seront autorisés comme c'est le cas actuellement.
L'information en Japonais est sur plusieurs sites:
https://news.yahoo.co.jp/articles/766e7bab59fbfb0ed7a9fec3c8a35bcb1b3c6…

Pour ceux qui ne savent pas lire le Japonais, utilisez un traducteur en ligne.

Réponse utile ?
4,33/5 (3 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.