Partez au Japon pour moins de 100€ tout compris !

Depuis une demi-douzaine d'années environ, le Japon est devenu une destination prisée et plus seulement des amateurs de culture japonaise dans son ensemble. L'archipel a dépassé son cadre de pays curieux pour devenir un spot exotique et attractif, à peine taclé par le retentissement de Fukushima.

Sur Kanpai, je lutte depuis longtemps contre cette idée reçue qui veut que le Japon soit une destination de voyage chère :

Aujourd'hui, il est temps de frapper encore plus fort et vous proposer un voyage d'un mois au Japon pour moins de 100€ tout compris.

Transport

Inutile d'attendre une promotion miracle pour des billets d'avion ✈️ ; on trouve rarement de vols aller-retour à moins de 500€, soit cinq fois plus que notre budget total. Quelle hérésie !

Le plus sûr pour voyager vraiment pas cher est de compter sur l'auto-stop. Ainsi, pour rejoindre Shanghai depuis Paris, comptez une petite quinzaine de jours de voiture 🚙 sans s'arrêter. Pour maximiser vos chances, inscrivez-vous sur un site de covoiturage en expliquant votre projet. Si vous ne trouvez pas de chauffeur, qu'à cela ne tienne ! Il vous faudra à peine quelques mois pour rejoindre l'est de la Chine à pied (et c'est une contrepèterie). Dans les deux cas, vous verrez du pays : toute l'Europe de l'est, le moyen-orient, l'Inde et même les plaines du Tibet.

Une fois dans le port de Shanghai, 800 petits kilomètres vous séparent de Nagasaki. Armé(e) de vos palmes et votre tuba et en limitant les pauses, vous serez sur le sol japonais sous quelques semaines (de brasse) voire quelques jours à peine (en crawl).

Hébergement

Beaucoup pensent que se loger au Japon revient cher. Quel manque flagrant de créativité ! L'archipel japonais regorge de parcs, de ruelles sombres, de toits et de ponts qui n'attendent que vous pour offrir leurs charmes.

Pour une expérience encore plus "entre tradition et modernité", vous pouvez également vous cacher parmi la végétation dans l'enceinte d'un temple. Dans tous les cas, n'oubliez pas votre sac de couchage et évitez l'hiver, naturellement.

Mais restez discrets car la police japonaise rôde et voit parfois d'un mauvais œil celles et ceux qui dorment à la belle étoile. Pour éviter cela, habillez-vous en costume comme les salary-men et adoptez une Position Latérale de Sécurité en ayant l'air ivre.

Pour la douche, un court passage au sentô (bain public) une à deux fois par semaine vous coûtera quelques centaines de Yens 💴 tout au plus.

Nourriture

100¥, c'est le budget maximum par repas nécessaire pour survivre. Pour rester sous ce plafond, deux solutions principales :

  • se nourrir dans les 100¥ shop à base de nouilles instantanées et autres produits déshydratés (certes, on triche un peu à cause de la TVA qui a augmenté aujourd'hui même) ;
  • dans les konbini, alterner entre les différents onigiri 🍙 disponibles : avec l'algue, du riz et sa garniture, rien de tel qu'un bon repas complet !

Alternativement, vous pouvez également vous déguiser en singe dans les parcs à thème comme Jigokudani ou Iwatayama. À vous les cacahuètes et morceaux de fruits gratuits !

Retour

Un voyage, ce sont avant tout des découvertes. Le trajet aller s'est fait principalement par la terre, donc pour le retour c'est le bateau qui vous offrira le trajet le meilleur marché et évitant les efforts physiques. Armé(e) d'un bon bouquin, les deux à trois mois d'attente passeront plus vite qu'il n'en faut pour le dire !

Pour quelques Euros du kilo, à vous le luxe d'un container dans les cales d'un bateau de transport. De plus, si vous avez suivi les conseils ci-dessus, il y a de fortes chances pour que vous ayez perdu du poids pendant votre séjour, ce qui vous fera économiser d'autant sur les frais de port.

Attention aux frais d'import et de douane 🛂 à l'arrivée toutefois, mais cela offre une contrepartie intéressante : en effet, si vous n'êtes pas récupéré(e) sous une quinzaine de jours, vous repartirez au Japon gratuitement !

---

Note du 2/4 -- Comme certain(e)s l’ont deviné, il s’agissait d’un poisson d’avril de la part de Kanpai : les suggestions données dans cet article n’en sont pas et je vous les déconseille même fortement pour la plupart ! L’idée était de se moquer gentiment de certains blogs (de toutes nationalités) qui se font une sorte de compétition pour imaginer des itinéraires toujours moins chers. Il est bien sûr possible de voyager au Japon avec un petit budget et Kanpai l’a déjà prouvé à de nombreuses reprises (voir les liens en début d’article). Toutefois il serait dommage, à mon sens, de partir au rabais. ;-)

Dernière mise à jour le 25 octobre 2016