train-torocco-arashiyama-5

Torokko Sagano

Le petit train touristique d'Arashiyama

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Torokko Sagano est une promenade touristique à bord d’un train qui traverse les gorges de la rivière Hozu, au nord-ouest de Kyoto. Inauguré en 1991, le trajet se déroule sur une partie de la ligne JR Sagano anciennement abandonnée, entre les stations Saga-Arashiyama et Kameoka. Ce spot très populaire est aussi appelé "train romantique" ou encore "chemin de fer panoramique".

Le quartier d'Arashiyama, et plus largement Sagano au nord-ouest de Kyoto, est particulièrement agréable à visiter. On y trouve certains paysages sublimes tels que la forêt de bambous ou le parc aux singes d'Iwatayama. Sur place, il est possible de poursuivre la balade dans le secteur avec une attraction bien connue : le train 🚅 romantique "Torocco". La promesse est de passer une petite demi-heure dans un train semi-ouvert et de longer la rivière Hozu (Hozugawa) pour admirer les paysages dans la montagne. La réalité est moins romantique et vous pourrez l'oublier sans remords dans votre voyage de noces au Japon.

La première douche froide arrive au moment de réserver les tickets : le trajet d'à peine plus de vingt minutes n'est pas forcément donné, avec un seul départ toutes les heures. Une fois dans le train, le désenchantement se poursuit : l'équipement s'avère pour le moins sommaire, pour ne pas dire spartiate, avec ses désagréables sièges en bois d'un autre temps et une absence totale de chauffage ou de climatisation. Puisque les fenêtres ne sont pas souvent fermées et qu'un des cinq wagons est presque totalement "ouvert" sur l'extérieur, autant vous dire qu'il y fait très froid en hiver et très chaud en été.

Sans compter que le trajet n'a rien de spécialement romantique. La majorité de la population présente est Asiatique (mais non-Japonaise), en groupes et donc plutôt bruyante. Le commentaire diffusé par les hauts-parleurs, uniquement en japonais, y va de ses petites blagues mais tout cela sonne un peu trop touristique. Sans compter la "photographe" qui passe dans les voitures 🚙 pour vous proposer une photo avec un panneau "j'y étais" vieillissant, moyennant d'autres espèces sonnantes et trébuchantes.

Torokko est bien entendu une attraction particulièrement saisonnière, qui vaudra principalement le coup pendant les courtes saisons des sakura 🌸 et des momiji 🍁, respectivement autour de début avril et fin novembre. Mais leurs présences respectives ne sont pas si luxuriantes sur le trajet de Hozugawa et, encore une fois, il existe bien d'autres spots immanquables à Sagano (et plus encore à Kyoto) pour ne pas justifier de cet intérêt-là.

Une fois arrivé(e)s à destination (le terminus Kameoka), vous n'aurez guère d'autre choix valable que de patienter quelques minutes et reprendre le même train dans l'autre sens, histoire de vous retaper la même attraction papier à musique. Et si vous n'en avez pas eu assez, vous pouvez même effectuer le trajet retour dans une grande barque tout aussi touristique, dont la durée avoisine les deux heures.

Notre conseil : ne gaspillez pas votre temps et votre argent dans un de ces attrapes-touristes. Il y a beaucoup d'autres choses à faire à Arashiyama, et si vous tenez absolument à prendre le train depuis Sagano, préférez descendre jusqu'au temple des mousses !

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Torokko Sagano et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 22 novembre 2019 Sagano Scenic Railway