Daikaku Ji 9

Daikaku-ji

Le complexe impérial de Sagano

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Daikaku-ji est un complexe templier de la secte bouddhique Shingon, situé au nord de l’arrondissement de Sagano à Kyoto. Anciennement résidence secondaire des empereurs depuis l’Antiquité, la visite des différents pavillons ainsi que le jardin japonais est un ravissement pour les amateurs d’histoire religieuse et d’art floral.

Bâti au début des années 800 et issu d’un des plus anciens courants bouddhistes japonais, il fut la villa de l’empereur Saga, simple maison secondaire devenue par la suite résidence de retraite. Le complexe servit également de résidence à d’autres empereurs retirés et dès le XIIème siècle, le lieu abrita les cours impériales du nord et du sud, rassemblées pour des réunions de paix après cinquante ans de guerres civiles. Le Daikakuji est également mis en scène dans le Dit du Genji de Murasaki Shikibu.

Les différents bâtiments sont reliés entre eux par des passerelles en bois et les corridors ont, comme dans le château 🏯 de Nijo, leur sol équipé du système "plancher rossignol" si populaire parmi les touristes. C’est un système dissimulé dans le bois qui fait crisser le plancher dès que l’on y dépose son pied. Les parois coulissantes se trouvant à l’intérieur sont ornées de peintures de plusieurs artistes de l’école Kano, de l’époque Momoyama.

L’un des trésors les plus importants du Daikaku-ji est la copie manuscrite appelée "Sutra du Cœur" (hanna shingyo) qui y est soigneusement conservée. Selon la légende, elle fut rédigée par l’empereur Saga à la demande du moine Kobo Daishi, afin d’enrayer une grave épidémie subie durant la période de Heian. Ce trésor est conservé dans le coeur du Hall du Sutra et n’est montré au public qu’une fois tous les soixante ans. La prochaine présentation est prévue pour 2018. Tout près se trouve le Reihokan, un petit musée qui dévoile également quelques expositions au printemps et en automne 🍁 sur les différents trésors du temple.

Mais Daikaku-ji sait aussi s'inscrire dans l'air du temps avec, par exemple en octobre 2017, cette transformation de son jardin sur 800m2 pour célébrer les vingt ans de la franchise One Piece :

Les pas des visiteurs les mènent ensuite aux bords de l’étang d’Osawa, encore plus ancien que le complexe lui-même. D'une superficie de 2,4 hectares, il fut créé par l’empereur Saga en personne. Cela fait de cet étang le plus ancien et le dernier témoin du style de jardin Shinden. Cet étang fut à l’origine destiné au plaisir de l’empereur : un endroit où il pouvait pêcher et surtout un lieu privilégié pour observer la lune depuis une barque. Vers l’extrémité nord de l’étang se trouvent deux îles, une grande et une petite. La petite est connue sous le nom d’ "île des chrysanthèmes". Quelques statues bouddhiques, un petit sanctuaire et surtout une pagode Shingyo à deux étages, érigée pour commémorer le 1150è anniversaire de la rédaction du Sutra du Cœur, complètent le tableau.

Il est tout de même conseillé de visiter le site au printemps pendant la floraison des cerisiers 🌸 ou bien en automne pour venir admirer le magnifique rouge des feuilles d’érables. Une fête d’observation de la lune s’y tient également chaque automne pendant trois jours, décidée en fonction de la lune des moissons.

On dit également que l'empereur Saga étant initiateur de l'ikebana, le Daikaku-ji serait le temple originel de l'art de l'arrangement floral il y a 1.200 ans.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Daikaku-ji et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 02 décembre 2019