Gio-ji : temple de mousses et érables à Arashiyama

Gio-ji

Le jardin de mousses sous les érables d'Arashiyama

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Gio-ji est un petit temple bouddhiste situé dans le quartier d'Arashiyama, au nord-ouest de Kyoto. Il est connu pour son jardin aux dix-sept espèces de mousses qui resplendit sous de grands érables. En automne, les couleurs orangées et rouges des feuilles ajoutent un charme particulier à cet écrin de verdure.

Le temple est fondé d'abord sous le nom de Ojo-in par la secte bouddhique Jodo-shu (ou "École de la Terre pure"). Puis, selon le recueil épique Le Dit des Heike, il est rebaptisé Gio-ji en référence à la tragique histoire d'amour d'une danseuse traditionnelle "Gio". Éconduite par le commandant militaire Taira no Kiyomori (1118 - 1181), Gio finit sa vie recluse dans ce temple devenu couvent.

Dans un Arashiyama résidentiel, à l'écart de la majorité des touristes, Gio-ji attire les curieux à la recherche d'un petit coin de forêt vierge qui pourrait sortir tout droit d’une création de Hayao Miyazaki. Passé le portique rustique au toit de chaume, on accède rapidement au jardin du temple : le principal et unique intérêt de la visite.

Un spot d'automne perdu dans Arashiyama

Une ravissante et mystique étendue de mousses s'étend au pied de la montagne vallonée. La première envie serait de retirer ses chaussures et de marcher pieds nus sur ce tapis naturel qui semble si agréable à appréhender. Mais seuls les yeux ont le droit de toucher ce chef-d’œuvre vivant, où se dressent de nombreux érables japonais qui apportent l'ombre nécessaire au bon développement de ces plantes miniatures. Ainsi, à l'automne, le parterre se métamorphose en une toile multicolore, contrastée de jaune, d'orange, de rouge et de vert. Pendant cette période flamboyante des koyo 🍁, en général vers la fin novembre, le site devient encore plus féerique mais également un peu plus fréquenté. Le temps chaud et humide, au début de la période estivale, se montre également propice à la contemplation en toute sérénité des dégradés de vert.

Au bout de la promenade, on retrouve, disposés dans de petits pots de terre, les échantillons des dix-sept variétés de mousses qui composent le jardin. Le moment est alors venu d'observer cette nature avec un œil plus scientifique et de se prendre volontiers au jeu de piste pour reconnaître toutes les espèces botaniques. Par ailleurs, on remarque, autour du temple, une jolie forêt de bambous qui ajoute encore au charme et à l'originalité de ce paysage zen.

Gio-ji ne comprend qu'un seul modeste pavillon traditionnel, à l'intérieur duquel il est possible de faire une pause sur des tatamis mais où les photos sont interdites. À noter que le temple est en partenariat avec Daikaku-ji, un confrère situé à une vingtaine de minutes à pied, pour la vente de tickets combinés.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Gio-ji et autour.

Se préparer

Comment se rendre à Gio-ji ?

En bus -- Ligne 28 ou 91, arrêt Sagashakado-mae puis 15 minutes à pied

En train -- Ligne JR Sagano depuis la gare de Kyoto, arrêt Saga Arashiyama puis 20 minutes à pied

🚄 Destination accessible avec le JRP : Commandez vos Japan Rail Pass (dès ~258€)

Connexion Internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Informations

Aujourd'hui 14 / 24°C
Demain 17 / 26°C
Après-demain 18 / 28°C

Sur place

Quand partir à Gio-ji ?

Compter une petite heure

Idéal en période de koyo de mi-novembre à mi-décembre

Comment dit-on Gio-ji en japonais ?

祇王寺

Horaires Gio-ji

Ouvert tous les jours de 9h à 17h

Dernière admission 30 minutes avant

Combien ça coûte ?

Adultes : 300¥ (~2,56€)

Lycéens et écoliers : 100¥ (~0,85€)

Entrée combinée avec Daikaku-ji : 600¥ (~5,12€)

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Par Kanpai Dernière mise à jour le 06 décembre 2019