Okochi Sanso

L'élégant jardin d'une villa de star

Okochi Sanso est une demeure privée composée d'une villa et d'un jardin japonais, située à Arashiyama dans le quartier de Sagano, au nord-ouest de Kyoto. La visite des extérieurs rassemble toutes les attentes des voyageurs en quête de quiétude et d'esthétisme dans l'aménagement des espaces verts.

Les amateurs de jardins japonais peuvent se réjouir de la découverte de cet écrin de verdure aménagé à flanc de colline (au pied du Mont Ogura) et à quelques mètres du cœur vivant de la bambouseraie d’Arashiyama.

Protégées de la masse touristique à cause de (ou grâce à ?) son coût d’entrée considéré comme assez élevé, les allées privées d’Okochi Sanso gardent leur tranquillité tout au long de l’année. L’on doit cette remarquable villa à l’investissement de son propriétaire Okochi Denjiro (1898-1962), qui consacra une trentaine d’année ainsi qu’une bonne partie de sa fortune à la construction et à l’entretien de son bien tant aimé. Aujourd’hui, cette ancienne star de cinéma jidai-geki (films historiques de samouraïs) lègue aux curieux une balade hors du temps et pleine de charme.

Le jardin en lui-même s’étend sur deux hectares, où il s’avère facile de se perdre au détour des différents pavillons et chemins parfois sinueux. Cette impression de s’enfoncer dans une des forêts environnantes révèle toute la beauté des lieux, qui réussissent à faire oublier les frontières entre espaces arrangés et décors naturels ; style que l’on nomme shakkei, c’est-à-dire "emprunté à la nature".

Toutes les nuances de vert s’expriment au fil des saisons entre le feuillage des arbres, le tapis de mousses, la pelouse et les divers bosquets. Les fleurs se font plutôt rares, et il faut venir en période de cerisiers ou d’érables pour espérer diversifier la palette de couleurs, du rose au rouge en passant par l’orange.

La vue successive sur les monts Hiei, Daimon-ji et Arashi qui entourent la ville de Kyoto offre de ravissants panoramas par temps dégagé. À l’arrivée de l’automne, les montagnes peuvent être dissimulées dans la brume qui s’évapore notamment de la rivière Hozu située en contrebas.

Les intérieurs de la villa ne sont pas ouverts au public. Il est toutefois possible de déguster son thé matcha offert pendant la visite, en extérieur ou bien dans une salle bordée par des arbres et quelques bambous.

Okochi Sanso se présente comme une bonne idée de visite pour terminer en douceur une longue journée à déambuler dans la zone nord-ouest de Kyoto.

Notez cette destination
4.92/5 (12 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Okochi Sanso

  • Villa Okochi Sanso 3
  • Villa Okochi Sanso 1
  • Villa Okochi Sanso 2
  • Villa Okochi Sanso 4
  • Villa Okochi Sanso 5
  • Villa Okochi Sanso 6
  • Villa Okochi Sanso 7
  • Villa Okochi Sanso 8
  • Villa Okochi Sanso 9
  • Villa Okochi Sanso 10
  • Villa Okochi Sanso 11
  • Villa Okochi Sanso 12

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Okochi Sanso

En bus -- Ligne 11 ou 93, arrêt Nonomiya puis 5 minutes à pied

En train -- Ligne JR Sagano, station Saga Arashiyama ou ligne Keifuku, station Arashiyama puis 10 minutes à pied

Destination accessible avec le JRP : commandez vos Japan Rail Pass (dès ~219€)

Tarif

Entrée avec thé matcha + pâtisserie :

  • Adultes : 1.000¥ (~7,60€)
  • Lycéens et enfants : 500¥ (~3,80€)

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Ouvert tous les jours de 9h à 17h

Durée / période de visite

Comptez deux heures au total

En japonais

大河内山荘庭園 (Okochi Sanso Teien)

Météo à Kyoto

Aujourd'hui
1 / 6°C
Demain
1 / 7°C
Consulter les prévisions météo pour Kyoto

Accompagnement privé

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Thématiques associées

Ressources

Page officielle de la ville (en japonais)

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Okochi Sanso (Arashiyama)