Foret Kimono Kyoto 7

Forêt de kimono

La bambouseraie de tissus multicolores à Kyoto

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

La forêt de kimonos est un ensemble d’environ six cents poteaux cylindriques entourés de tissus de kimono japonais, et disposés le long d’un chemin pavé dans la gare terminus de Randen à Arashiyama, en banlieue nord-ouest de Kyoto. La visite du lieu est particulièrement appréciable à la nuit tombée, lorsque des lampes LED installées à l’intérieur des tubes s’illuminent et donnent tout leur éclat aux motifs colorés.

On doit cette œuvre moderne au designer japonais Yasumichi Morita, qui l'inaugure en juillet 2013 lors de la rénovation de la gare de Randen. Quartier incontournable de Kyoto, Arashiyama se résume essentiellement au pont Togetsukyo, au temple Tenryu-ji ou encore à sa fameuse bambouseraie. En écho à cette dernière, c’est une forêt artificielle cette fois-ci, faite de Plexiglas et de tissus, mais tout aussi magnifique, qui accueille les visiteurs à la descente du train 🚅.

Une fois arrivés au terminus de la gare Randen Arashiyama, par un petit train au style des années '50, on aperçoit déjà, disposés le long des rails, une multitude de poteaux colorés. Les passants sont alors irrémédiablement attirés par cette forêt, qui semble enchantée, comme sortie d’un conte pour enfants. La légende évoque d’ailleurs qu’au bout de cette dernière se trouverait une fontaine qui aurait la particularité d’exaucer les vœux.

Le parcours commence donc au début d’une des voies de la gare, située sur le côté. Le chemin pavé d’un peu moins d’une cinquantaine de mètres s'ouvre, bordés de magnifiques poteaux dont la couleur fait penser aux fleurs du printemps 🌸, et réchauffe le cœur des touristes en saison hivernale. D’une esthétique moderne par sa conception et traditionnelle par les motifs utilisés, cette forêt de Kimono 👘 a tout de l’image d’Épinal que l’on se fait du Japon.

Au bout de la promenade, une petite place abrite l’Étang du Dragon : Atagoike. Une sphère, de couleur noire et gravée d'un dragon doré en référence au temple voisin Tenryu-ji, surplombe le plan d'eau. Un écriteau explique au visiteur, en anglais et en japonais, que s’il trempe ses mains dans la fontaine, son cœur sera empli de paix et de bonheur.

À la nuit tombée, les poteaux se mettent à bouger tout seuls. Aucune hallucination à avoir, il s'agit bien des nombreuses touristes, habillées elles-mêmes en kimono ou yukata aux couleurs assorties à la forêt, qui se prennent en photo selfie.

Pour tous les visiteurs, en particulier titulaires du JR Pass et qui se rendent à Arashiyama par la gare JR Saga-Arashiyama, l'on conseille de pas hésiter à faire un petit détour par le terminus Randen. On apprécie cette mini-visite de la gare, mais aussi son bain chaud de pieds, ses nombreuses boutiques de souvenirs ainsi que ses stands de nourriture locale situés à proximité.

Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Forêt de kimono et autour.

Informations

Localisation de Forêt de kimono

Aujourd'hui 1 / 10°C
Demain 3 / 11°C
Après-demain 3 / 14°C

Se préparer

Aller à Forêt de kimono

En train JR -- Station SagaArashiyama puis 10 minutes à pied jusqu'à la gare terminus Randen, ligne de tramway Keifuku

Destination accessible avec le JRP : Commandez vos Japan Rail Pass (dès ~253€)

Trouver un vol pour Osaka

Où dormir ?

Réservez votre hôtel via Booking ou Expedia

Rester connecté

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Sur place

Durée / période de visite

Compter une heure sur place au maximum

Préférer la tombée de la nuit

En japonais

キモノフォレスト (Kimono Forest)

Jours et horaires d'ouverture

Ouvert tous les jours selon les horaires de la gare (fermeture à 23h)

Tarifs

Gratuit

Guide privé

Par Kanpai Publié en février 2018 - mis à jour en décembre 2019