Kurama-dera

Le temple niché dans la montagne

À quelques minutes à peine de la petite gare de Kurama, la majestueuse porte Niomon se dresse devant les visiteurs. Elle signe le début de l'ascension vers Kurama-dera, le temple bien nommé, perché dans la montagne à peu près à mi-hauteur du mont.

Fondé en 770, le lieu est passé par plusieurs courants religieux avant de forger sa propre vision du bouddhisme. Ravagé par des incendies successifs au cours des siècles, il parvint malgré tout à toujours sécuriser ses trésors, aujourd'hui classés officiellement.

Chargé d'histoire, Kurama-dera dégage ainsi une très forte ambiance spirituelle voire mystique, renforcée par sa position aérienne très à l'écart de toute nuisance. Les Japonais aiment à penser que les esprits de la forêt y ont élu domicile, bien chapeautés par un Tengu dont l'immense tête salue les voyageurs au départ.

Bien que relativement courte, la randonnée dans la forêt implique tout de même des passages parfois abrupts. Un funiculaire se montre également disponible pour amorcer l'ascension, mais il semble dommage de l'utiliser. À pied, la découverte progressive du temple reste aussi accessible qu'éminemment récompensante, passant à travers d'immenses conifères.

Au fur et à mesure de la grimpée, les sentiers et autres escaliers se parent de nombreuses lanternes rouges typiques, jusqu'au dévoilement du bâtiment principal de Kurama-dera, sur le plateau au flanc de la montagne. De son observatoire, la sublime vue sur les monts environnants et leurs forêts à perte de vue s'avère tout simplement magique.

De là, les visiteurs ont le choix de poursuivre l'ascension jusqu'à Kibune.

Yuki-jinja

Au cours de la balade jusqu'au temple Kurama, un petit sanctuaire shinto offre une délicieuse étape aux randonneurs : Yuki-jinja.

Érigé en 940, on le connaît surtout aujourd'hui pour “Kurama no Hi matsuri", le festival du feu qui s'y tient chaque année le 22 octobre.

Ce jour-là, vingt mille visiteurs viennent assister à une procession au cours de laquelle des torches sont portées à travers la petite ville en contrebas.

Notez cette destination
4.88/5 (8 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Kurama-dera

  • Kurama Dera 8
  • Kurama Dera 1
  • Kurama Dera 4
  • Kurama 11
  • Kurama Dera 2
  • Kurama 12
  • Kurama 13
  • Kurama 14
  • Kurama Dera 5
  • Kurama 15
  • Kurama Dera 6
  • Kurama 16
  • Kurama Dera 11
  • Kurama 17
  • Kurama 18
  • Kurama Dera 13
  • Kurama Dera 12
  • Kurama Dera 9
  • Kurama Dera 10
  • Kurama 20
  • Kurama 19
  • Kurama 21
  • Kurama Dera 3
  • Kurama Dera 7
  • Kurama Dera 14
  • Kurama 22
  • Yuki Jinja 1
  • Yuki Jinja 2

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Kurama-dera

Depuis Kurama :

  • ascension à pied (30~45 minutes)
  • funiculaire puis fin à pied (20~30 minutes au total)

Destination non accessible avec le JR Pass

Tarif

Kurama-dera :

  • adultes et lycéens : 200¥ (~1,66€)
  • collégiens et enfants : gratuit

Yuki-jinja : gratuit

Funiculaire : 100¥ (~0,83€) aller

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Ouvert tous les jours de 9h à 16h30

Salle des trésors ouverte jusqu'à 16h seulement, fermée du 12 décembre au 1er février

Durée / période de visite

Saisons conseillées : sakura ohanami et momiji koyo

En japonais

鞍馬寺

Autre(s) nom(s)

Temple Kurama

Météo à Kyoto

Aujourd'hui
9 / 18°C
Demain
3 / 12°C
Consulter les prévisions météo du Japon

Hébergement à Kurama-dera

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Accompagnement privé

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Site officiel du Yuki-jinja (en japonais)

Pour aller plus loin

10 circuits Japon thématiques

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article