nintendo-3ds

3DS : le test complet

Nintendo France semble avoir prévu un budget pub très conséquent pour le futur lancement de sa 3DS :

  • annonce globale pour l'Europe à Amsterdam en janvier dernier avec plus d'une centaine de journalistes Français invités (plus de 1.000 au total) ;
  • gros évènement au Carrousel du Louvre pour faire tester 15 jeux 3DS aux blogueurs et aux meilleurs clients de la marque ;
  • un tour de France de la 3DS qui a démarré début mars et se poursuit jusque fin avril ;
  • un service de presse pour beaucoup de sites, y compris au-delà des habituels gros clients.

Pour Kanpai, c'est une bonne nouvelle puisqu'autant je reçois des jeux de la part de certains éditeurs depuis un moment, autant c'est la première fois que l'on m'envoie une console. A fortiori près de 3 semaines avant sa sortie commerciale, le 25 mars pour être précis.

Elle est donc là, sous mes petits yeux ébahis, un mois après que j'ai pu l'essayer longuement à Paris. UPS m'a livré un carton de volume moins compact que la DSi, mais c'est surtout son poids qui m'a surpris : il y a plus d'un kilo de doc' dans toutes les langues, glissée dans la boîte. Pour le reste, que du classique à part peut-être la carte SD 2Go intégrée, et un mignon socle qui a la même utilité qu'un dock iPhone. Mais je ne sais pas si c'est une bonne idée de laisser la 3DS tout le temps dessus, pour la durée de vie de la batterie.

Étonnamment, la première impression que j'ai eue en prenant la 3DS en main dans mon environnement domestique, c'est qu'elle paraît petite. Mais c'est lié à plusieurs mois d'utilisation de la DSi XL Mario, car je n'avais pas ressenti ça lors de l'évènement à Paris. Sa prise en main, en tout cas, est largement aussi bonne que les précédentes DS.

C'est le modèle bleu lagon qui m'a été fourni, comme visiblement à tous mes collègues blogueurs et journalistes. Si j'avais acheté moi-même la console, j'aurais pris le noir cosmos, mais je vais pas faire la fine bouche ! Cette couleur a l'air de beaucoup plaire, mais il faut être honnête : il s'agit plutôt d'un bleu-vert, voire presque un vert sur le capot selon les reflets. Des goûts et des couleurs, on ne dispute pas...

En tout cas, je confirme que cette 3DS est un beau produit avec une excellente finition. On sent qu'il ne s'agit plus du tout d'un jouet et la console inspire une grande confiance quant à la robustesse du matériel. L'arrivée du stick analogique place un sans-faute, tant dans son positionnement que dans son confort d'utilisation. En revanche, il décale la croix directionnelle très bas et on devrait avoir un peu de mal à trouver une position confortable dans les jeux qui fonctionnent seulement avec elle. Par exemple, faire ses dérapages avec le stick analogique sur Mario Kart DS n'est pas des plus pratique...

Pour le reste du hardware, la 3DS est un mix de ses grandes sœurs : le stylet téléscopique retourne dans le dos de la console (mais à gauche, il semble a priori moins évident à attraper) et le bouton de volume redevient glissant. D'ailleurs, le son a désormais un effet Surround encore plus marqué, du plus bel effet. J'ai hâte de voir ce que ça va donner en situation de jeu, bien exploité. On note l'apparition du bouton Home, pour revenir à l'écran d'accueil de la console, et évidemment du volume 3D.

Au sujet de sa batterie, je sais déjà une chose de plus par rapport aux chiffres annoncés (de 3h30 avec luminosité et 3D à fond + wi-fi, jusqu'à 8h en exploitation plus modérée) : je n'utiliserai pas une passe de batterie complète avec 3D à fond, à cause de la fatigue oculaire qu'elle impliqué sur la longueur. Certes, on est loin des durées de vie de charge des DSi par exemple, mais je sais que ma 3DS ne durera jamais "que" 3h.

L'écran du bas est identique aux anciennes DS, et celui du haut s'élargit dans un beau 16/9 plus moderne, précis en 2D, profond en 3D. A ce sujet, je ne reviendrai pas sur l'effet et le rendu 3D de la console ; je pense m'y être déjà pas mal étendu dans mes premières impressions de la 3DS et je manque d'applications pour approfondir le sujet. En effet, la console m'a été livrée nue, et s'il y a déjà quelques applicatifs et mini-jeux intégrés (que je détaillerai dans un article ces prochains jours), ce ne sont sans doute pas les plus probants pour analyser les effets 3D.

Bref, j'ai hâte de pouvoir tâter du jeu plus dans le détail, mais la 3DS étant zonée, je ne peux que me plier au bon vouloir du service com' de Nintendo qui devrait nourrir les journalistes dans la seconde quinzaine de mars. J'attends notamment avec impatience Pilotwings Resort et, plus tard, Zelda Ocarina, Kid Icarus, Resident Evil Revelations et Mario Kart 3DS. J'ai bien relancé 2 ou 3 jeux DS, car évidemment la 3DS est rétrocompatible sans l'effet 3D. Mais avec les bandes noires latérales sur l'écran du haut (bootez un jeu DS en maintenant Start et Select pour l'avoir dans sa résolution originale !) et une qualité technique limite maintenant que j'ai touché cette génération, j'ai eu du mal à prolonger l'essai. Je vais sans doute me faire Okamiden dans l'intervalle mais quand même : vivement les jeux 3DS !

Mini-jeux et applications Home

Comme vous le savez, Nintendo m'a envoyé une 3DS nue. Il me faudra donc encore patienter pour tâter des jeux dédiés, chose que je n'ai pas faite depuis mon test de 15 titres 3DS début février. En attendant de pouvoir m'y replonger plus en détail, je navigue donc dans le menu Home de la console qui héberge quelques applications et mini-jeux, que je vais vous détailler sur cette page.

Éditeur Mii + Place Mii

On retrouve donc le système des Mii inspiré depuis la sortie de la Wii il y a bientôt 5 ans. La création a sensiblement évolué avec l'ajout de nouveaux choix d'éléments du visage (coiffures, yeux, nez, etc.) mais Nintendo conserve un environnement simple. Le bonus est l'aide à la création de Mii en prenant une photo d'un visage. J'en avais déjà parlé lors de mes premières impressions : la fonctionnalité est amusante mais les résultats pas toujours probants.

Pour info, il est possible de transférer son Mii depuis la Wii vers la 3DS, mais l'inverse n'est pas réalisable puisque l'éditeur 3DS est plus complet.

L'accent des Mii est mis sur la connectivité. Le code ami unique de la 3DS le permet déjà. Il est également possible de générer un QR Code de Mii pour l'échanger, mais c'est surtout la fonction Street Pass qui permettra de partager son Mii et de récupérer ceux des gens que vous croiserez. Chaque Mii récupéré donne des items (pièces...) qui sont utilisables dans les mini-jeux.

Les mini-jeux, justement, il y en a 2 : Puzzle troc et Mii en péril. Puzzle Troc vous propose de remplir des puzzles 3D liés à l'univers de Nintendo, grâce aux pièces obtenues et aux Mii reçus. Mii en Péril est un mini-RPG dans lequel il faut battre des fantômes pour récupérer des chapeaux pour votre Mii (le premier est la casquette de Mario). Les héros sont les Mii croisés en Street Pass, et ceux que vous pouvez enrôler sont des chats-Mii !

Jeux en Réalité Augmentée + Guerre des Têtes

Pour l'instant, il s'agit "simplement" d'une démo technologique qui vise à présenter les capacités de la 3DS en matière de réalité augmentée. On a donc des mini-jeux (l'amusant La Guerre des Têtes, une sorte de billard / mini-golf, la pêche ou encore un jeu de tir) ainsi qu'une fonction appareil photo 📷 qui permet de shooter son Mii ou des personnages de l'univers Nintendo, grâce aux cartes fournies.

6 cartes sont livrées avec la 3DS : le "?" qui sert à lancer l'application, et 5 de personnages Nintendo (Mario, Link, Samus, Kirby et Pikmin). A mon avis, ce sont les premières d'une longue série, mais imaginez surtout les possibilités dans un jeu vidéo comme Pokémon. Je parlais de machine à imprimer les billets pour les récents Pokémon Noir & Blanc, mais si Nintendo y intègre en plus la collectionnite de cartes, ils devraient pouvoir racheter le Japon en quelques semaines !

Street Pass + Spot Pass

Incontestablement *la* grosse nouveauté de cette 3DS, qui risque fort de faire beaucoup d'émules. Le Street Pass est une fonction de connectivité en wi-fi local qui permet l'échange de données entre deux 3DS. On en a entendu parler en début d'année avec Super Street Fighter IV 3DS qui exploitera cette fonctionnalité (vos combattants se battront sans vous), mais elle vaut aussi pour le menu Home de la console. En effet, elle permet d'échanger des Mii et, comme dit plus haut, la réception de Mii donne des pièces et des aides pour les mini-jeux. Une façon maligne pour Nintendo de vous faire emmener la 3DS partout avec vous.

Le Spot Pass, lui, permet de se connecter automatiquement à des bornes d'accès Wi-fi spécifiques pour récupérer du contenu de Nintendo et ses partenaires (Eurosport devrait faire partie des premiers). En France, elles devraient être gérées par la société Météor mais je ne sais pas exactement où elles se trouveront, probablement dans les magasins spécialisés et/ou les Fnac.

Ces 2 fonctionnalités (Street Pass / Spot Pass) sont actives lorsque la console est en veille, c'est à dire lorsqu'elle est simplement fermée et non éteinte complètement.

Appareil photo 3D

C'est l'un des premiers appareils photos 3D grand public qui est livré en standard avec la 3DS. Vous aurez remarqué les 2 objectifs sur le capot de la console, ce qui permet de prendre des photos avec profondeur. La technologie est là, l'impression 3D également, dommage que la qualité ne suive pas. Avec seulement 0,3 mégapixels de résolution et des capteurs bas de gamme, il faut vraiment être dans des conditions idéales pour prendre des photos correctes. Allez, on aura des capteurs 2MP avec la 3DS Lite l'année prochaine, hein...

Notons également un appareil photo frontal, lui aussi de 0,3 mégapixels.

Journal d'activité + podomètre

Une autre fonctionnalité diabolique tout droit sortie des cerveaux du marketing de Nintendo !

Le journal d'activité en tant que tel est déjà existant sur Wii, bien que plus détaillé sur 3DS. Il s'accompagne également d'un système de notifications renforcé par Street Pass et Spot Pass. Toujours pas de trophées / succès en revanche.

Mais c'est le podomètre qui est le plus malin. En fonction de veille, la 3DS enregistre le nombre de pas que vous faites avec elle et, plus vous marchez en l'ayant dans la poche ou dans le sac, et plus vous obtenez de pièces utilisables dans les mini-jeux (100 pas valent une pièce). Du coup, vous avez toujours la console sur vous !

Studio Son Nintendo 3DS

Dernière application du menu Home : le studio son qui a une fonction dictaphone avec modulation des enregistrements et ajout d'effets spéciaux. Il est également possible de lire des sons / musiques MP3 depuis la carte SD.

---

Certaines fonctionnalités ne sont pas encore disponibles avec la sortie de la 3DS. C'est le cas du navigateur Internet 📶 ou encore du lecteur vidéo. Par contre, il faut féliciter le code ami unique par console qui évitera de les multiplier selon les jeux (il était temps !).

Enfin, l'eShop Nintendo (la "place de téléchargement") n'est pas encore ouverte, ce devrait être le cas fin mai. Beaucoup de jeux rétro sont prévus sur la console virtuelle, on a ainsi parlé de jeux GameGear ces derniers jours, et il faudra aussi compter sur des jeux 3DS en version dématérialisée. On pourra également transférer les jeux achetés depuis le DSi Ware.

Bref, du beau monde à venir lors des prochaines mises à jour. Et moi, j'ai hâte de tester du jeu 3DS !

La Nintendo 3DS sera disponible le 25 mars à 249€ mais vous pouvez la précommander sur Amazon à 219€.

Test vidéo et déballage

Généralement, je ne fais pas ce genre de vidéos de déballage, mais j'ai la chance d'avoir reçu une 3DS européenne quelques semaines avant sa sortie officielle. Donc je vous propose quelques minutes de vidéo, :

  • déballage de la boîte
  • tour extérieur et intérieur de la console
  • test du menu Home et des mini-jeux 3DS

La vidéo brute est un peu plus longue que cette version finale, mais pour des questions de limitation YouTube, j'ai dû la raccourcir en conservant le principal. Il reste quand même 15 minutes de vidéo !

Bon visionnage !

20 jeux gratuits, prix en baisse à 169€

Ajouté le 30.07.2011

Coup dur pour Nintendo ! Alors que la Wii connaît des ventes moroses depuis de longs mois, la Wii U ne devrait pas sortir avant fin 2012. Sur portables, ce n'est pas beaucoup mieux... Quatre mois seulement après la sortie européenne de la 3DS, le constructeur japonais doit se rendre à l'évidence : sa console ne se vend pas. Face à une PlayStation Vita qui sort en novembre au même prix annoncé (249€), Nintendo se devait de réagir. Depuis l'E3, malgré quelques annulations (dont Assassin's Creed 3DS : Lost Legacy), plusieurs gros jeux ont été annoncés pour une sortie d'ici la fin de l'année, notamment Mario Kart 7 et Super Mario 3D Land.

Mais il reste un blocage majeur pour tous les acheteurs potentiels : son prix jugé trop cher, à raison. Amazon a beau proposer la 3DS à 219€ quasiment depuis sa sortie, le tarif demandé en magasin est rebutant, surtout avec un catalogue encore famélique. Nintendo vient donc de dévoiler une annonce choc : à partir du 12 août, le prix de la 3DS baisse à 169€ !

Cette baisse de prix est la même partout dans le monde : au Japon, la 3DS passe de 25.000 à 15.000¥ le 11 août (alors que la version rouge baptisée "Flare Red" y est sortie le 14 juillet) et aux États-Unis, elle chute de 249 à 169$. A noter que le prix des DSi et DSXL baisse lui aussi partout dans le monde.

Évidemment, cette annonce a été reçue comme un coup de tonnerre dans le milieu. Satoru Iwata, président de Nintendo, va baisser son salaire de 50% ; les directeurs et cadres de l'entreprise connaîtront eux aussi une coupe de leurs revenus de 20 à 30% ainsi qu'une diminution des primes. L'action de Nintendo a par ailleurs dévissé en bourse à un bas niveau jamais atteint depuis six ans.

Mais c'est surtout pour le consommateur que les questions se posent. Pour faire le point et compenser les premiers acheteurs, Nintendo va proposer un programme appelé "Ambassadeur". Très concrètement, cela signifie que si vous avez acheté une 3DS entre le 25 mars et le 11 août 2011, vous allez pouvoir obtenir vingt jeux gratuits.

La liste complète de ces jeux offerts n'est pas encore connue, mais on sait qu'elle sera constituée de jeux remakes (console virtuelle) : dix provenant de la NES et dix autres de la Game Boy Advance. Voici le détail de ces 20 jeux gratuits :

  • Super Mario Bros. (NES)
  • The Legend of Zelda (NES)
  • Zelda II : The Adventure of Link (NES)
  • Metroid (NES)
  • Donkey Kong Jr. (NES)
  • Mario & Yoshi (NES)
  • Balloon Flight (NES)
  • Ice Climber (NES)
  • Wrecking Crew (NES)
  • NES Open Tournament Golf (NES)
  • Yoshi's Island - Super Mario Advance 3 (GBA)
  • Mario Kart Super Circuit (GBA)
  • Metroid Fusion (GBA)
  • WarioWare Inc. Minigame Mania / Mega Microgame$ (GBA)
  • Mario vs. Donkey Kong (GBA)
  • F-Zero : Maximum Velocity (GBA)
  • Fire Emblem : The Sacred Stones (GBA)
  • Kirby and the Amazing Mirror (GBA)
  • The Legend of Zelda : The Minish Cap (GBA)
  • Wario Land 4 (GBA)

A noter que les jeux GBA seront une exclusivité pour les premiers acheteurs de 3DS (avant le 11 août, donc) puisque Nintendo ne prévoit pas de les rendre disponibles sur la console virtuelle dans l'avenir. Les jeux NES, eux, seront accessibles mais payants dans le futur pour un achat sur 3DS.

Ces vingt jeux offerts seront disponibles en téléchargement gratuit sur l'application magasin électronique de la 3DS (Nintendo eShop) à partir du 1er septembre pour les jeux NES, et du 16 décembre pour les jeux GBA. Afin d'être éligible à ce Programme Ambassadeur, vous devrez vous connecter sur Internet en Wi-fi avec votre 3DS, au moins une fois sur le Nintendo eShop avant le 12 août.

En vous connectant au Nintendo eShop, vous pourrez d'ores et déjà récupérer deux jeux gratuits :

  • le remake d'Excitebike 3D Classics depuis la GameBoy
  • ainsi que le Pokédex 3D compatible avec les dernières versions de Pokémon : Noir et Blanc

Plus d'infos dans cet article dès que Nintendo en dévoilera plus. Restez connectés sur Kanpai !

Mise à jour (1/9) : comment télécharger ses jeux gratuits

Si vous êtes éligible au programme Ambassadeur (voir ci-dessus), vous pouvez télécharger les jeux dès aujourd'hui, jeudi 1er septembre. Voici comment faire :

  • Allumez votre Nintendo 3DS et activez le Wi-fi
  • lancez l'application "Nintendo eShop"
  • cliquez en haut à gauche de l'écran tactile sur "Menu"
  • en bas de la liste, cliquez sur "Paramètres / Autres"
  • cliquez sur "Logiciels téléchargés" (les jeux gratuits apparaissent comme s'ils avaient déjà été téléchargés, mais ce n'est évidemment pas encore le cas)
  • choisissez le jeu qui vous intéresse et cliquez sur "Télécharger à nouveau" (bien que ce soit la première fois)

Les jeux prennent environ 30 à 40 blocs mémoires et se téléchargent donc rapidement. Ils s'ajoutent à la liste d'applications du menu Home. Il faut répéter l'opération dix fois pour obtenir tous les jeux.

Pour l'instant, seuls les 10 jeux NES sont disponibles au téléchargement (voir la liste un peu plus haut dans l'article). Les jeux GBA le seront prochainement. Mise à jour du 16 décembre : vous pouvez dès à présent télécharger vos dix jeux GBA gratuits !

Bon rétrogaming à tous !

Par Kanpai Publié en mars 2011 - mis à jour en octobre 2015