Guide du matériel photographique pour le Japon

Appareils photo, caméras et accessoires

Le Japon est, il va sans dire, une destination éminemment scénique et rares sont les visiteurs à y séjourner sans vouloir prendre en photos les paysages découverts ou les personnes rencontrées. Et on les comprend !

À découvrir également :

Prendre des photos au Japon

Contrairement à une idée reçue, l'achat d'un appareil photo au Japon reste rarement rentable, bien qu'il dépende naturellement du cours du Yen. Toutefois, il est souvent bien plus sage de s'équiper avant de partir pour mieux exploiter son matériel photographique sur place, ou encore ne pas risquer d'éventuels soucis liés à la langue, voire à la garantie.

En complément des paragraphes synthétiques concernés dans le tome 1 notre collection d'eBooks de voyage au Japon (initialement publié en 2012), nous vous proposons ici une approche plus conséquente des différents bons choix de matériel photographique à prendre en considération, ainsi qu'une sélection des meilleurs produits et rapports qualité-prix dans chacune des catégories concernées.

Note -- Le contenu qui suit s'adresse à un public novice ou amateur. Les utilisateurs les plus avertis ou professionnels y trouveront forcément à redire, mais ils n'ont vraisemblablement pas besoin de Kanpai pour faire leurs propres choix !

Caractéristiques et besoins

La question la plus importante à se poser avant d'investir dans un appareil photo et/ou des accessoires relève d'abord de soi : il faut comprendre et cerner, aussi bien son besoin que ses envies.

Depuis la fin des années 2000, pour beaucoup d'amateurs, le reflex est devenu l'alpha et l'oméga de la photo, en particulier grâce aux prix d'appel qui ont pris une claque symbolique. À ceci près qu'un bon appareil ne fait pas le photographe et que chacun possède son propre besoin, d'autant que chaque matériel possède ses avantages comme des inconvénients.

N'oubliez jamais qu'un bon photographe fera souvent de meilleures photos avec un compact qu'un novice avec un reflex.

Voici les points précis sur lesquels il conviendra de porter sa vigilance avant d'entrer dans un processus d'achat :

  • Alimentation -- Batterie ou piles.
  • Zoom (optique seulement, ne tenez pas compte du numérique) -- Multiplicateur ou focale fixe.
  • Nombre d'objectifs (pour les reflex et hybrides) -- Puisqu'en voyage on trimballe tout ou presque sur soi pendant sa journée de visites, il vaut donc mieux éviter de s'encombrer inutilement, en particulier l'été.
  • Connectivité -- Wifi, Bluetooth, NFC...
  • Marque -- Comme pour beaucoup d'autres marchés, chacun aura sa préférence. Les japonaises sont généralement synonymes de bon matériel.
  • Budget.

Le Japon ne fait pas montre de conditions météo délirantes. Il conviendra toutefois de rechercher quelques avantages qui pourront s'avérer utiles, telle que l'étanchéité de certains modèles (pratique si l'on voyage pendant tsuyu : la saison des pluies).

Appareils photos : catégories reines

Compacts

Comme leur nom l’indique, les compacts sont petits, légers et bon marché. Ils tiennent dans une poche, ne vous encombrent pas et se déclenchent rapidement sans jamais se compliquer sur les réglages (bien que les modes manuels s'y fassent de plus en plus présents, surtout en haut de gamme). En revanche, le plus souvent ils ne rendent pas hommage à la beauté, aux couleurs ni à la profondeur des paysages du Japon.

Pendant plusieurs années, les compacts ont pu jouer un rôle de complément au reflex. Depuis que les smartphones permettent des photos de plus en plus précises, c'est devenu beaucoup moins vrai.

Notre sélection de compacts :

Bridges

À mi-chemin entre les compacts et les reflex, les bridges s'avèrent plus volumineux, plus paramétrables et souvent plus qualitatifs que les premiers, mais également plus chers. En revanche, ils ne permettent pas de changer d’objectif.

S'ils peuvent toujours constituer un bon compromis pour le voyage, ils sont progressivement devenus de moins en moins intéressants face aux autres gammes, à travers un positionnement rendu bâtard, en particulier depuis l'arrivée massive des hybrides.

Notre sélection de bridges :

Reflex

Plus chers, les reflex permettent des réglages très précis et une haute qualité photographique. Cependant, ils nécessitent un peu plus de matériel pour bien être exploités, qui mis bout à bout prend beaucoup de place et pèse vite lourd (deux facteurs ennemis du voyageur).

Une gamme à réserver aux amateurs avertis, car ils présentent beaucoup trop d'inconvénients si l'on souhaite uniquement s'en servir avec un seul objectif et en réglage automatique.

Notre sélection de reflex :

Hybrides

Catégorie encore jeune, les hybrides piochent le meilleur de chaque gamme pour offrir un rendu souvent époustouflant. Le boîtier est de la taille d’un compact, les objectifs sont interchangeables et moins imposants, et les réglages sont nombreux mais généralement moins complexes que sur un réflex. Seul véritable défaut : le prix souvent presque aussi élevé que celui de leurs grands frères.

À titre informatif, la plupart des photos qui accompagnent les articles et fiches-visites au Japon sur Kanpai ont été prises avec un petit hybride Sony (dès 2010 d'ailleurs, nous testions le NEX-5).

Notre sélection d'hybrides :

Matériel complémentaire

Objectifs

Pour les reflex et hybrides, le rendu de la photo dépendra principalement, non pas du boîtier, mais de l’objectif choisi. Attention avec les objectifs aux plages (de zoom) trop larges, souvent louches.

La multiplication des "cailloux" présente généralement peu de sens en voyage. À moins d'être très averti, on n'utilise souvent qu'un à deux objectifs au maximum pendant ses visites. Pour ne pas vous surcharger inutilement, préférez donc faire une sélection drastique en fonction de vos besoins et votre style : par exemple soit un 17-50, soit deux focales fixes (un pancake grand angle + un téléobjectif).

La bonne idée pour les voyageurs au budget limité : n'hésitez pas à louer l'objectif de vos rêves seulement le temps de votre séjour.

Caméras

Pour beaucoup d'utilisateurs, l'objet caméra en tant que tel n'est guère plus réservé qu'aux professionnels, tant le camescope à papa semble loin.

Pourtant, avec l'avènement des "vlogueurs" ou "Youtubeurs", ou tout simplement la volonté de réaliser de la vidéo à un haut niveau qualitatif encore pas atteint même par la plupart des reflex, les véritables caméras restent des matériels tout à fait justifiés.

Notre sélection de caméras :

Autres gammes

On n'y pense pas forcément, mais le smartphone reste l'appareil photo le plus évident : toujours avec soi, rapide et discret, il s'avère de plus très polyvalent (connectivité et partage, vidéo, panoramas, filtres, applications, etc.). Pour ne rien gâter, sur les modèles les plus haut de gamme, la qualité photo ne cesse de s'améliorer avec les années :

Un peu plus gadgets, les polaroïds et assimilés n'en restent pas moins ludiques et intéressants, en particulier pour les portraits :

Véritable phénomène depuis 2010, les caméras embarquées ne sont pas seulement l'apanage des sportifs. Elles permettent en effet une approche photographique différente :

Enfin, avec les drones, on touche pour l'anecdote aux objets très spécifiques. Volumineux et fragiles, leur inconfort en voyage reste largement balancé par le caractère exceptionnel des images qu'ils permettent :

Accessoires photo

Impossible, évidemment, de fonctionner sans cartes mémoires. Nous l'écrivons au pluriel pour des questions de sécurité : les aléas du voyage, ainsi que les pannes possibles de l'objet, font que l'on conseillera toujours plusieurs cartes de capacité moyenne à une seule grosse. Attention également à la vitesse d'écriture, qui impacte directement chaque prise de vue. Si vous partez longtemps et/ou shootez énormément, il sera peut-être bon de prévoir une sauvegarde en parallèle, par exemple sur ordinateur portable, voire de choisir un disque dur externe (2,5" exclusivement). Notre sélection :

Dans le même ordre d'idée, investir dans une batterie de rechange vous sauvera parfois d'une bête oubli de recharge la veille au soir. Les marques officielles sont très chères, mais des génériques rendront service pour dépanner quelques heures :

Une bonne housse s'avère souvent indispensable, voire un sac à dos pour les reflex ou les amateurs d'accessoires :

Quelle que soit la saison, et a fortiori en été, un pare-soleil reste une valeur sûre. Rarement livré avec les objectifs, il vous aidera à exposer correctement vos photos sans abuser de post-traitement :

Inévitable pour la photo de nuit, le trépied s'avère pourtant lourd et encombrant en voyage. En fonction du poids de votre appareil, un gorillapod fera souvent le travail presque aussi correctement. Et pour les accros, la perche à selfie ou la télécommande ne quitteront pas votre sac !

Même dans un pays très propre comme le Japon, on salit vite son fragile matériel photo, en particulier lors des changements d'objectifs en extérieur. Un kit de nettoyage sait donc rapidement devenir une très bonne idée :

Pour les plus avancés, le flash saura rendre bien des services :

Pour faire de la prise de vue, le micro d'origine reste souvent de qualité médiocre. Il convient d'investir pour monter en qualité d'enregistrement :

L'imprimante de poche reste encore très méconnue, mais elle laisse rarement indifférent et on trouve difficilement mieux pour aiguiser la curiosité de son entourage. Brise-glace inattendu en voyage !

Enfin, pour le soir ou le retour à la maison, on ne peut rapidement plus se détacher des logiciels de post-traitement. À notre avis, le maître incontesté de cette catégorie reste encore et toujours :

Autorisations de photographier et filmer

Globalement, filmer et prendre des photos est assez fréquemment autorisé au Japon.

Toutefois, vous verrez parfois un panneau indiquant un appareil photo dans un cercle barré rouge, avec la mention "no photo" assez explicite. Ou bien un employé ou agent de sécurité viendra vous voir en faisant le signe de croix avec les mains ou les bras, et en disant ダメ! damé! (qui signifie "ce n’est pas possible / c’est interdit"). Dans ce cas, la règle est claire, pas la peine d’insister.

Dans les magasins également, il ne faut normalement pas prendre de photos. Ça n’empêche pas certains de le faire, et ils ne se font pas systématiquement rappeler à l’ordre. De même, il est théoriquement interdit de prendre les représentations de Bouddha en photo, mais dans certains lieux comme au Todai-ji de Nara ou au Daibutsu de Kamakura, cela ne pose pas de problème.

Il convient, si possible, de demander l’autorisation avant de prendre un(e) Japonais(e) en portrait. La question à poser en japonais est : 写真を撮ってもいいですか qui se prononce shashin’ o tottémo iidèss' ka ?

Article intéressant ?
4.83/5 (12 votes)

Informations pratiques

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Hébergement

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Accompagnement privé

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Guide de conversation audio au Japon

Kanpai vous suggère également ces articles