Où déclarer un katana à la douane à Haneda ?

11 commentaires

Bonsoir à tous :)
J'imagine que ma question va paraitre bete mais ... on a acheté une réplique de katana à Tozando pour uen valeur de 48500yens et on reprend l'avion pour la France à Haneda samedi. Il semble qu'il faille "déclarer à la douane" cet objet (qui ne contient pas d'acier, on a un certificat pour ça) et on se demande concretement où est cette douane et comment faire pour ne pas rater notre vol ^^' En gros on arrive à l'aéroport et on déclare la réplique en déposant les bagages ou pas du tout ?

D'avance merci :)

Prune

Question intéressante ?
4,17/5 (6 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par prune Publié en avril 2017 Thématiques associées :

Articles liés

Destinations associées

Réponses

Bach-kun
14 avril 2017
06:42

Un truc qui m'énerve prodigieusement, c'est les gens qui disent "il semble que...", "j'ai lu que...", etc., sans plus de précisions et débrouillez-vous avec ça !

Où as-tu vu qu'il faut déclarer ça en sortant du Japon ?

Réponse utile ?
1,20/5 (20 votes)
Helene
14 avril 2017
08:29

Bonjour ! J'ai moi même ramené une réplique de katana lors de mon voyage et j'ai simplement présenté le produit avec mon certificat au moment de l'enregistrement de mes bagages. Il a finit dans la soute après avoir été ouvert pour vérifier le contenu du carton (ils ont notamment testé la lame pour voir si elle ne contenait en effet pas d'acier et si elle ne tranchait pas). Voilà voilà :) après pour ce qui est de la douane ça ne me dit rien.

Réponse utile ?
5/5 (3 votes)
14 avril 2017
08:39

Effectivement ton message manque de précision.
Le plus simple, demande a ta compagnie aérienne ou directement à l'aéroport.
A mon avis et raisonnablement il ne sera pas autorisé en cabine, c'est une "arme blanche", sauf s'il est tout en plastique mou !

Réponse utile ?
4/5 (2 votes)
Prune
14 avril 2017
11:57

Merci pour ta réponse Hélène :)
toutes mes excuses pour ce"il me semble que" mais après 2 ans à apprendre le japonais comprendre ce que raconte le gentil vendeur jap qui ne parle pas un mot d'anglais de manière précise est ardu.... Donc plus sérieusement à 22 ans je ne connais pas grand chose de la vie et parfois on est perdu et on cherche de l'aide et j'ai du mal à comprendre que ca puisse énerver prodigieusement quelqu'un juste parce qu'on est ignorant mais bon... Merci de vos réponses en tout cas :)

Réponse utile ?
5/5 (3 votes)
L33nk
14 avril 2017
12:32

Bonjour,

Tu n'as pas à t'excuser de poser des questions, ce forum est fait pour ça :) Je pense effectivement que le mieux serait de le signaler au moment de l'enregistrement des bagages et les personnes t'indiqueront la meilleure marche à suivre.

Il semble que le sujet est déjà fait l'objet d'une question sur le forum :
https://www.kanpai.fr/voyage-japon/questions/rapporter-katanas-japon

Bonne fin de voyage

Réponse utile ?
4,20/5 (5 votes)
Helene
14 avril 2017
14:09

Et puis si ça les énerve, personne ne les oblige à répondre :p
Bonne continuation ;)

Réponse utile ?
5/5 (4 votes)
jp
14 avril 2017
22:31

Ne vous fâchez pas, il n'y a pas de quoi !

Réponse utile ?
/5 (0 votes)
14 avril 2017
13:56

Même expérience que Helene.

Nous avions acheté une réplique de katana. Lors de l'enregistrement des bagages, il y avait une petite affiche avec ce que tu ne peux pas avoir dans ta valise (genre grenade, etc.). Parmi les différentes images il y avait un katana.

On a donc signalé qu'on en avait un. Un monsieur (de la douane j'imagine) est venu nous chercher et nous a amené ailleurs. Il nous a demandé d'ouvrir la valise concernée et il a testé la lame. Et c'est tout !

Au passage notre petit excédent de bagage est du coup passé totalement inaperçu...

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
Benoit san
17 octobre 2018
13:25

Je lis cette question un peu tard , mais cela pourra servir pour les prochains .
1° le prix de 48000 yens pour une réplique ( mauvaise réplique puisqu'il y n'y a même pas d'acier ) est un prix exorbitant
( vous auriez pu en trouver en France pour 80 à 150 € )
2° j'ai eu l'occasion de ramener un vrai katana de samouraï du 17 eme siècle ( " article " classé au patrimoine national japonais et interdit à l'exportation pour le commun des mortels ) ce sabre a été mis dans une caisse ( forme allongée
adéquate ) en métal - caisse scellée - qui a été prise en charge directement par le commandant de bord et qui m'attendait à l'arrivée

Réponse utile ?
1/5 (1 votes)
Elliot
08 novembre 2019
03:00

Bonjour Benoit, je reveil un sujet un peu ancien. Mais comment as-tu acquis les autorisations pour ramener un vrai Katana en France ?
J'étudie actuellement au Japon et étant fasciné par les sabres japonais je souhaiterai acquérir un véritable Katana (tranchant et non une réplique). Néanmoins en lisant différents témoignages cela semble interdit d'exporter un sabre tranchant en France. J'ai également vu dans une armurerie qu'il fallait faire une demande et attendre 2 semaines pour avoir une autorisation. En sais tu un peu plus ? J'ai du mal à trouver des infos...
Merci

Réponse utile ?
/5 (0 votes)
Benoit San
09 novembre 2019
21:17

Pour répondre à Elliot
Il y a différentes catégories de katanas :
1° les pâles copies de décoration avec la lame bien chromée et qui ne couperait pas un saucisson que tu peut acheter n'importe où : tu trouves les même en France à 50 €
2) les sabres 'd'entrainement d' écoles de Iai (qui sont spécialisées dans la " coupe " ) et dont la lame est tranchante que tu peux aussi acheter librement n'importe où. ( par exemple dans les magasins d'arts martiaux )
Pour ces 2 catégories , il n' y a pas de problèmes pour les ramener . , de toute façon , au comptoir de la compagnie aérienne , ils verront bien que tu as un sabre , cela ne rentre pas dans une valise ( même un wakizashi ne rentre pas dans une valise ; tu leur montreras la facture d'achat , ils te prendront gentillement ton sabre et le mettront en soute comme colis avec des dimensions spéciales .
Si c'est pour ramener ce genre de sabre , c'est totalement inutile , il y a les même ( par exemple au magasin de la montagne st geneviève à paris ( de mémoire dans le 5 eme arrt )
Si tu veux rapporter un vrai sabre , c'est une autre histoire
Il y a aussi 2 catégories :
Un sabre fabriqué au siècle dernier ( par exemple pour tous les militaires pendant la seconde guerre mondiale ) tu peux les trouver dans les magasins d'antiquités , tu auras une facture d'achat et une "certificat d'authenticité " rédigé par l'antiquaire ( qui vaut ce que cela vaut ?? ) Je pense que tu pourras le ramener , mais avec quand même de nombreuses difficultés et documents qui ne vont pas se faire en 15 jours !
Et il y a donc les VRAIS katanas de l'époque 1180 à 1860 ( de shoguns , samourais , etc ) d'une part , tu ne pourras pas en trouver à la vente ( ils sont tous dans des musées nationaux - comme au musée du sabre à Tokyo ) et ils sont classifiés " trésor national " ) et interdits à la sortie du Japon . donc aucune chance .
Mon cas était un peu spécial ; ce sabre qui date du 17 eme siècle était un sabre qui appartenait à mon beau père de génération en génération .Il m'a été offert par mon beau père quand j'ai épousé sa fille ( et avec l'accord de son frère ) car ce katana " sortait " de la famille .( je pense qu'ils avaient préparé cela depuis plusieurs mois à cause des documents nécessaires - et heureusement que mes beaux parents nous ont accompagné à l'aéroport ;l il y a eu une bonne demie heure de pour parlés entre son père , les responsables de la compagnie d'aérien , l'office des douanes , et un autre ( ? ) Le transport s'est déroulé comme raconté précédemment , le sabre m'attendait avec le commandant de bord au bureau des douanes en France , quand on m'a redonné " mon" sabre , les douaniers français m'ont laissé passer sans poser aucunes questions ( c'est sûrement la première fois qu'ils assistaient à cela et n'auraient pas su quoi faire ! )
Je pratique le Iai à chaque fois que je suis au Japon , et j'ai organisé plusieurs fois des stages et démonstrations de " coupe"à Paris ( école Mugai Ryu ) avec les maitres japonais .
Tenez moi au courant
Pour résumer , n'écoutez pas trop ceux qui vous disent qu'ils ont ramené un sabre du Japon

Réponse utile ?
/5 (0 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.