Compléments alimentaires à base de plantes à l'entrée au Japon ?

10 réponses

bonjour je pars le mois prochain pour passer 15 jours à Tokyo et j'ai l'habitude de prendre des compléments alimentaires à base de plante (sous forme de 4 gélules par jour) je me demandais si le transport de celles ci dans un pilulier sans les emballages des différents produits ne risquait pas de faire tiquer les agents des douanes. Qu'en pensez vous?

Par phildisk Publié en février 2019 Thématiques associées :
Question intéressante ?
/5 ( vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 10 réponses à la question posée

28 février 2019
23:10

Bonjour
Uniquement si les douaniers ouvrent vos bagages et vous demandent de quoi il s'agit, dans le pire des cas faites établir une ordonnance en anglais et en japonais par votre médecin indiquant que vous avez besoin de prendre ces médicaments
Bon séjour

Réponse utile ?
4,29/5 (17 votes)
Benou
01 mars 2019
05:26

Et vaut-il mieux transporter ses médicaments dans son sac à dos ou dans la valise de soute ? Est-ce que ça change quelque chose au niveau des contrôles de douane ?

Réponse utile ?
3,50/5 (4 votes)
01 mars 2019
11:47

Ce n’est pas le baggage qui changera grand chose, mais le look. Plus vous etres « propre sur vous » plus ca passe facilement. Sinon un truc: éviter les femmes douanières elles sont beaucoup plus sharp que les hommes!!

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
1,67/5 (18 votes)
01 mars 2019
18:31

bonjour, je ne peux pas me faire établir d'ordonnance car je le répète il s'agit de compléments alimentaires, certes sous forme de gélules, mais ce ne sont pas des médocs mais des extraits de plantes en vente libre. Le truc c'est que je n'ai pas envie de m'encombrer des emballages des trois qui sont assez gros (flacons de 250gélules) mais que j'aimerais quand même continuer à les prendre d'où mon dilemme...Si vous pensez que les douanes risquent de tiquer, j'y renoncerai mais c'est dommage car ces compléments me font du bien.

Réponse utile ?
3,25/5 (4 votes)
01 mars 2019
22:05

Une solution c’est de noter la liste des composants principaux que vous prenez et d’acheter vos « sapurimento » au Japon ou le choix est tout simplement énorme y compris dans les Konbinis, mais c’est mieux d’aller dans les drugstores. Les Japonais en raffolent et en prennent pour tout et n’importe quoi et pas seulement pour les carences alimentaires.

Réponse utile ?
4/5 (4 votes)
03 mars 2019
07:36

vous auriez quelques bonnes adresses sur Tôkyô svp?

Réponse utile ?
/5 ( vote)
03 mars 2019
07:58

Il y a des drugstores partout dans les villes Japonaises. Dans le Kanto les plus connus sont Matsumoto Kyoshi (マツモトキヨシ), Kokumin, Daikoku Drug (ダイコクドラック). Apres plus cher mais en Anglais il y a l’American Pharmacy dans le « maru biru » devant la Gare de Tokyo.

Réponse utile ?
3,67/5 (3 votes)
01 mars 2019
18:42

Tiens, on dirait qu’il y a un troll qui a fini d’hiberner...

Réponse utile ?
2,83/5 (6 votes)
01 mars 2019
20:59

En japonais, "complément alimentaire" se dit "ダイエットサプリメント" (daietto sapurimento) ou encore "栄養補助食品" (eiyou hojo shokuhin).
Vous pourrez au moins dire ce que c'est au douanier si vous avez un contrôle de vos bagages.
Je ne recommande pas de voyager avec des comprimés ou gélules sans emballage, quelque soit l'aéroport. Cela incite à un contrôle plus poussé.

Si contrôle plus poussé il y a, il peut être sous plusieurs formes. A Osaka (kansai airport) j'ai déjà été passé au crible par un chien renifleur (un joli et trop mignon labrador noir), il vérifie les bagages aussi. J'ai déjà eu droit aussi une autre fois en revenant de Corée du Sud au contrôle avec un genre de compresse qu'ils tamponnent partout puis ils mettent ça dans un liquide et selon la réaction chimique ils savent si drogue il y a et quelle drogue. Je sais aussi qu'ils ont un appareil électronique qu'ils utilisent quand ils mettent certaines personnes à l'écart (j'en sais pas plus, mais s'ils veulent vraiment savoir ce qu'il y a dans les gélules, ça doit être là qu'ils font une première analyse, et dans ce cas là il y a rétention douanière jusqu'à que tout doute soit dissipé).

Donc pour éviter les risques ====> gélules dans leur boîte ;)
95% de chances qu'il n'y ait même pas de question.

Réponse utile ?
3,17/5 (6 votes)
03 mars 2019
07:35

ok merci pour le conseil, je ne voulais pas prendre les flacons mais je vais suivre vos conseils. Je n'en prendrait qu'une partie (les essentiels) pour limiter l'encombrement.

Réponse utile ?
/5 ( vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.