Izakaya Tough (Sasebo), espace intérieur avec table et tabourets

Izakaya Tough

Le minuscule bar caché de Sasebo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

L'izakaya Tough est un petit bar situé dans le centre-ville de Sasebo, dans la préfecture de Nagasaki à Kyushu. L'établissement est installé dans l'un des anciens abris anti-aériens, creusés dans la roche par les habitants pendant la Seconde Guerre Mondiale. Cette adresse originale permet une réelle plongée dans l'histoire récente de la ville, tout en passant du bon temps autour d'un verre.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Japon encourage les villes à se doter d'abris anti-aériens afin de protéger la population des bombardements des Alliés. Particulièrement visée pour son arsenal militaire, Sasebo construit un ensemble spécifique en creusant des galeries dans une petite montagne située dans le centre-ville et donc accessible rapidement par les habitants. En 1945, environ 60 % du port de Sasebo est détruit sous les raids aériens. Ceux qui se sont réfugiés dans les abris survivent et y habitent le temps de reconstruire leur ville incendiée.

Izakaya Tough (Sasebo), entrée du bar

Des tunnels anti-aériens regroupés en yokocho

Aujourd’hui, ce village d'abris de guerre est toujours présent et les habitants l'appellent Ton-neru Yokocho, "la ruelle des tunnels". Perpendiculaire à une rue principale, cette petite allée typique au Japon dessert ici plusieurs enseignes : bars, restaurants ou boutiques qui ont élu domicile dans ces minuscules tunnels sans fenêtre, d’environ 6 à 16 mètres de long. Très étroits et tout en longueur, ces espaces ne permettent presque pas de s'y croiser à deux personnes et la hauteur basse des plafonds accentue cette sensation de recroquevillement. Claustrophobes s'abstenir !

Avec le marché Tono-o adjacent, qui fleure bon la cuisine de Sasebo, Tonneru Yokocho est l'une des sorties à Sasebo les plus dépaysantes à faire, aussi bien par les touristes japonais qu'étrangers. En effet, ce yokocho tout à fait unique témoigne de la volonté de vivre des habitants qui se sont relevés des ruines et du feu après la guerre.

Izakaya Tough (Sasebo), assiette de brochettes yakitori

Un bar aussi étroit que chaleureux et bon

Parmi les bars du yokocho tunnel, on choisit l'izakaya Tough installé dans un abri anti-aérien depuis 1993. Avec sa petite enseigne rouge et sa porte quasi invisible, ce bar se révèle pourtant être une véritable capsule à remonter le temps. Une fois à l'intérieur, on imagine facilement les conditions de vie à l'époque et l'on peut ressentir les souvenirs de la guerre à travers quelques objets bien choisis.

Concernant la cuisine, l'izakaya propose les classiques brochettes japonaises de viande grillée yakitori et également des plats plus occidentaux comme le chili corn carne ou des boulettes de bœuf haché assaisonnées avec une sauce teriyaki.

Il est possible de ne pas s’y sentir à son aise au début, mais après quelques minutes à échanger avec la serveuse très sympathique, on réalise que l’ambiance y est amicale et joviale. On oublie le côté oppressant de l'architecture des lieux pour apprécier l'intimité d'une soirée en petit comité, à discuter autour d'une bonne bière 🍺 fraîche.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par le gouvernement métropolitain de Tokyo pour la promotion de la destination #KYUSHU×TOKYO. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Izakaya Tough et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 16 novembre 2020