Pas de poubelles dans la rue au Japon ?

12 réponses

Bonjour , je suis allé au Japon en mai dernier est la première chose que je remarque , c'est que il y a pas de poubelle dans la rue un peu embêtant si un doit jeter un papier , c'est normal ?

Question intéressante ?
4.75/5 (8 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

alex78
19 Juin 2015
20:57

C'est principalement une question de coutume: En fait la rue n'est fait que pour marcher, on ne mange pas et on ne boit pas en marchant au Japon, pareil pour fumer, donc par principe on n'est pas censé produire de déchet pendant son trajet.
Enfreindre cette règle est très mal vu par les Japonais.

n
19 Juin 2015
21:21

On voit facilement des japonais boire et manger dans la rue, postes de takoyaki, taiyaki, croquettes et machines de distribution... Il faut juste ne pas jeter ses déchets dans la rue. Sinon c'est vrai qu'on ne peut fumer que dans les zones désignées :D

alex78
19 Juin 2015
21:46

Je parle en marchant, généralement les gens consomment dans les espaces réservés ou devant les boutiques a emportées où il y a souvent des poubelles. A peine arrivé à Tokyo lors de mon 1er voyage en 2006, j'ai été insulté par une vieille japonaise parce que ma compagne, une Gaijin, osait le faire... (Elle m'a pris pour un japonais alors que je suis francais d'origine viet,...). Apres Tokyo est plus strict sur ce sujet qu'Osaka par exemple où bien que les poubelles ne sioent pas non plus répandues, on y trouve plus d'espace de dépot d'ordure et donc on peut y deposer ses dechets.

19 Juin 2015
21:03

depuis les attentats de la secte aune il n'y a plus de poubelles dans les rues ni dans les gares perso j'ai toujours un sac plastique dont je me débarrasse dans le premier combini que je croise car eux ont des poubelles il y en a quelques fois prés des distributeurs de boissons et dans les parcs publiques comme celui de ueno sinon comme en rando on ramène ses déchets a l’hébergement .

MacGivre
19 Juin 2015
22:20

Et pendant ce temps là en France, dans ma ville je trouvais que c'était de plus en plus sale car les poubelles retirées n'étaient pas remplacées...
Comme quoi :/
Les gens sont incapables de garder leurs déchets avec eux ici.
-Monde de merde- (George Abitbol)

20 Juin 2015
10:25

Et pourtant les villes japonaises sont plus propres que quasiment toutes les villes du monde ...

20 Juin 2015
19:38

exemple l'immense gare de Shinjuku : pas de poubelle, pas un papier au sol .... 3,64 millions de passagers par jour (chiffres 2007 wiki) ;-)

Nolwenn
20 Juin 2015
20:27

L'absence de poubelle est en effet dû à des attaques au gaz sarin d'une secte il y a des années, c'est une amie japonaise qui nous l'a expliqué. Elle nous a aussi précisé que les Japonais étaient les premiers à ne pas trouver ça pratique, car cela demande de garder ses déchets sur soi. Mais contrairement à la France, ils respectent la propreté de leurs rues (enfin pas partout, il nous est arrivé de voir des déchets par terre dans certains endroits).

21 Juin 2015
01:23

Comme n'importe quel pays, le Japon change et il ne faut pas croire que ce que vous voyez aujourd'hui a toujours existé. Les poubelles des rues du centre de Tokyo ont disparu à la suite de l'attentat de 1995 et de l'accroissement du terrorisme islamique après 2001 ( les poubelles avaient été un temps retirées des gares et des métros avant d'y revenir).
Mais ces attentats correspondent aussi avec le commencement de la crise économique au Japon et aux restrictions budgétaires des mairies, autrement dit, moins de poubelles à ramasser à la charge de la mairie égalent moins de dépenses. L'interdiction de fumer dans les rues du centre de Tokyo est plus récente, à partir de 2004 il me semble. Cette fois-ci le prétexte était celui de la dangerosité des brûlures de cigarettes car comme les Japonais fument en marchant la cigarette à la main et non " la clope au bec" ils pouvaient brûler les enfants qui se trouvaient à leur niveau et faire de jolis petit trous rond dans les vêtements des autres passants.
Avant cette date il y avait beaucoup de mégots écrasés dans les rues et les ramasser coutait de l'argent aux mairies, il a donc été décidé par les mairies d'interdire de fumer dans les rues du centre.
Enfin l'habitude de ne pas jeter des papier dans la rue ne résulte pas d'une meilleure éducation mais de la peur de passer pour aux yeux des autres pour un mauvais citoyen, ainsi ils sont obsédés par le regard qui pourrait se poser sur eux et les juger mais quand ils sont vraiment seul ou hors du Japon ils ne se comportent pas mieux que d'autres peuples.

16 Août 2015
16:46

Effectivement, l'une des choses qui frappent dans les villes japonaises est leur propreté alors que les poubelles y sont très rares. Pas un papier, un mégot, un ticket de métro ou un emballage "Mc Do" abandonné sur les trottoirs. S'il pouvait en aller de même à Paris ou dans nos grandes villes françaises, souvent si sales ... Mais hélas, les scrupules des Japonais en ce domaine sont loin d'être les nôtres ; et quant à interdire de fumer en ville, il vaut mieux ne même pas y penser chez nous !... Sinon, il faut reconnaître qu'il est tout simple, au Japon ou ailleurs, de garder dans sa poche ou son sac un papier ou quoique ce soit dont on veut se défaire, en attendant de trouver une poubelle. Encore faut-il le vouloir ...

30 Novembre 2017
10:32

Bon je sais que ce poste date de 2 ans, mais comme il est encore ouvert...

Je me trouve au Japon actuellement et doit avouer que je suis assez surpris de beaucoup de choses très contradictoires que jai constatées: on ne peut pas fumer dans certaines rues alors qu'il est tout à fait autorisé de fumer dans pas mal de restos; il n'y a aucun déchet par terre (et pas de poubelles non plus) alors que c'est de loin le pays au monde (où j'ai voyagé) où l'on donne autant de cornets plastiques; les voitures s'arrêtent presque avant d'apercevoir le piéton sur un passage alors que les vélos roulent sur les trottoirs sans aucun complexe en frôlant les mêmes piétons...

Bref, je doit avouer que je suis très intrigué par cette société qui me paraît très contradictoire.

30 Novembre 2017
14:16

Je ne dirais pas contradictoire, c'est une autre culture... (par rapport à la mienne : la France).
Fumer dehors = déchet par terre. En France, quand je vois ceux qui fument, beaucoup ne se gênent pas pour jeter les mégos par terre. Quand ce n'est pas le paquet vie, l'emballage plastique ou le briquet. Fumer en intérieur = le resto est responsable des déchets. Et si tu ne veux pas subir la cigarette, bin tu change de resto, ça ne me choque pas.
En France : tu fais du vélo sur le trottoir, on t'engueule ; tu fais du vélo sur la route, on t'engueule ; tu fais du vélo sur piste cyclable, tu risque ta vie avec les voitures garées, les bus ou les taxis, les piétons qui t'engueulent...
Je crois que ce qui prévaux au Japon : c'est l'ordre général. Si on jette les déchets par terre, ce sera très vite sale (suffit de vivre à Paris pour comprendre...) ; si on ne suit pas les règles simples, le chaos arrive très vite...

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.