Odori Sapporo Yuki Matsuri 3

Yuki Matsuri

Le fameux festival de la neige de Sapporo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Yuki Matsuri est le nom japonais et traduction littérale du festival de la neige qui se déroule tous les ans à Sapporo sur l'île d'Hokkaido, au nord du Japon. Sur sept jours au mois de février, les visiteurs affluent en nombre admirer plus de deux cents statues de neige et sculptures de glace éphémères disposées dans plusieurs endroits de la ville.

Début février annonce le moment fort de l'année à Sapporo. En plein cœur de l'hiver, plusieurs milliers d'amateurs locaux et de professionnels étrangers réunissent leurs efforts et leur créativité pour dresser environ deux cents cinquante statues de neige et de glace. Pendant une semaine, la ville vit au rythme des touristes qui se promènent sur les différents sites du festival pour admirer, de jour comme de nuit, les reproductions de personnages et monuments célèbres. Hokkaido offre d'ailleurs des festivités similaires à la même période dans les villes d'Otaru et d'Asahikawa.

Cet événement assez récent s'avère peu traditionnel ; on y retrouve aucune référence religieuse. L'histoire commence en 1950 lorsque des étudiants de Sapporo construisent six statues de neige et les exposent dans le centre-ville, au parc Odori. Ils reçoivent un bon accueil de la population et décident de recommencer l'année suivante ; ainsi naît l'idée d'un matsuri récurent. En 1955, le rassemblement prend de l'ampleur lorsque les Forces d'Autodéfense (FAD) prennent part au jeu et se mettent à ériger des sculptures monumentales. Déjà prisé par les Japonais, le festival gagne logiquement ses lettres de noblesse à l'international lors des Jeux Olympiques 🏅 d'Hiver de Sapporo en 1972. Une compétition internationale de sculpture sur neige est lancée en 1974 ; depuis on peut ainsi voir les équipes de plusieurs nations œuvrer sur leur statue en direct pendant plusieurs jours.

Les chiffres de fréquentation progressent chaque année ; on compte désormais plus de deux millions de visiteurs par édition. Mais sa grande renommée déçoit aussi quelques habitués, qui constatent une baisse de qualité dans la finition des reproductions de neige ; cela au détriment des projections vidéo largement mises en avant ces dernières années. D'ailleurs, les allées du festival se remplissent particulièrement en fin d'après-midi, à la nuit tombée.
Toutefois, à cause du réchauffement climatique, le futur du festival s'avère de plus en plus incertain. Ainsi, le mois de décembre 2019 a vu tomber la plus faible quantité de neige depuis le suivi mis en place en 1961. Pour l'évènement 2020, de la neige a donc été importée à Sapporo depuis d'autres régions du Japon.

Actuellement le Yuki Matsuri se déroule sur trois sites. Le deuxième site originel Makomanai est fermé depuis 2005, après quarante ans d'exploitation.

Parc Odori

Il s'agit du site principal, situé en plein centre de Sapporo et facilement accessible depuis la gare en métro 🚇. Les longues avenues du parc Odori accueillent les plus grandes statues de neige et de glace du festival, ainsi que de nombreuses autres attractions comme une patinoire à ciel ouvert, une rampe de saut pour les surfeurs, ou encore de nombreux et délicieux stands de nourriture locale.

Les illuminations nocturnes habillent magnifiquement les sculptures qui prennent vie lors des spectacles son et lumière. Il est alors conseillé de prendre de la hauteur, jusqu'au sommet de la tour TV de Sapporo située à proximité, pour profiter d'une jolie vue plongeante sur l'ensemble du site.

Pour la soixante-huitième édition de 2017, les cinq grands édifices de neige étaient :

  • Les personnages Cloud (de dos) et Sephiroth du jeu vidéo Final Fantasy VII.
  • Star Wars, en hommage au quarantième anniversaire de l'épisode 4. La saga de Georges Lucas a déjà été exploitée dans les éditions précédentes du matsuri.
  • L'Arc de Triomphe, réalisé à un tiers de sa taille réelle par les FAD. Il est accompagné d'un cheval de course, en lien avec le prix hippique éponyme qui apparaît comme plus populaire auprès des Japonais que l'histoire de France !
  • Le bâtiment principal du temple Kofuku-ji à Nara.
  • Totto Shotengai, une arcade de shopping à l'effigie d'une personnalité télévisuelle célèbre au Japon : Tetsuko Kuroyanagi.

Deux monuments de glace complètaient le tableau :

  • Taipei Guest House à Taiwan, bâtiment architectural reconnu.
  • The Whale House, choisi et imaginé par les enfants des écoles élémentaires d'Hokkaido.

En 2018, on a vu :

  • une œuvre Final Fantasy de 15 mètres ;
  • un hommage au 90ème anniversaire de la naissance du dieu du manga Osamu Tezuka avec Astro Boy, Black Jack et Princess Sapphire ;

En 2019, le festival a fêté ses 70 ans d'existence.

Le parc Odori abrite également les quinze statues en lice pour le concours international, ainsi que des centaines d'œuvres plus modestes mais tout aussi intéressantes, réalisées par les habitants. On peut également voter avec son portable pour élire les meilleures ouvrages amateurs.

Quartier de Susukino

Choisi en 1983 pour recevoir le festival de la glace, Susukino est avant tout le quartier de divertissements de Sapporo, composé de restaurants et de bars ouverts jusque tard en soirée.

Ainsi, se dressent tout au long de l'avenue principale une soixantaine sculptures transparentes de hauteur moyenne. Ouvertement sponsorisées par les marques, ces ouvrages ont d'ailleurs tendance à offrir la part belle à l'espace publicitaire plutôt qu'à leur valeur artistique.

Site de Tsudome

Dernier site à avoir rejoint le festival en 2009, Tsudome se trouve un peu plus excentré par rapport aux deux autres espaces. C'est le lieu par excellence pour les familles et les enfants, qui viennent s'essayer aux loisirs glacés avec plaisir et dans une bonne ambiance. Au menu : toboggans de glace, rafting sur la neige, descentes en luge, labyrinthe blanc, golf... Il faut bien une journée entière sur place pour profiter de Tsudome qui s'avère tout à fait charmant.

Des concours de bonhomme de neige et autres représentations s'y tiennent en parallèle, ainsi que des batailles de boules de neige. On note également des évènements gastronomiques en intérieur sous le grand dôme.

Pour ceux qui veulent échapper à la foule parfois dense, il peut être intéressant de rester un jour de plus pour voir la destruction des statues de neige et de glace qui a lieu immédiatement après la fin du festival.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Yuki Matsuri et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 13 août 2020 Yuki Matsuri