Hokoku-jinja (Osaka), porte torii à l'entrée du sanctuaire

Hokoku-jinja

Le sanctuaire mineur du parc du château d'Osaka

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Hokoku-jinja est un petit sanctuaire shinto situé au sud du parc du château d'Osaka, à l'intérieur des douves. Dédié au célèbre seigneur Toyotomi Hideyoshi, le site est fréquenté par les touristes qui viennent de visiter le donjon d'Osaka-jo et par les locaux qui s'y rassemblent à l'occasion d'évènements annuels comme les mariages ou les festivals de rue matsuri.

Dans l'enceinte du château 🏯 d'Osaka et à quelques minutes à pied du Musée d'histoire de la ville se dresse le sanctuaire Hokoku-jinja, reconnaissable à ses grandes portes torii ⛩️ qui encadrent chaque entrée du site spirituel. De taille modeste et comportant un nombre restreint de pavillons, Hokoku-jinja est édifié en 1879 à la demande de l'empereur Meiji et en l'honneur de Toyotomi Hideyoshi (1537 - 1598), grand seigneur de guerre et l'un des trois unificateurs du Japon. Deux autres personnes chères à son cœur y sont également vénérées :

  • Toyotomi Hidenaga (1540 - 1591), demi-frère et bras droit de Hideyoshi ;
  • et Toyotomi Hideyori (1593 - 1615), fils héritier désigné de Hideyoshi et dernier membre souverain du clan Toyotomi, éliminé à l'âge de 21 ans par Ieyasu Tokugawa ;

On qualifie Hokoku-jinja de sanctuaire Toyokuni, c'est-à-dire édifié en mémoire de Toyotomi Hideyoshi, à l'image par exemple du Toyokuni-jinja (豊国神社) situé à Kyoto.

Hokoku-jinja (Osaka), porte torii et statue de Toyotomi Hideyoshi à l'entrée du sanctuaire

Les hommages à Toyotomi Hideyoshi

À l'entrée principale du sanctuaire Hokoku, on trouve une statue en bronze de Toyotomi Hideyoshi. D'une hauteur totale de 5,20 mètres, elle est l'œuvre du sculpteur contemporain Nakamura Shinya (né en 1926) et a été finalisée en 2007. Il s'agit de la deuxième version de la représentation de Hideyoshi au sanctuaire, la première ayant servi à l'effort de guerre dans les années 1940. La statue du seigneur fait face au château d'Osaka, que ce dernier avait lui-même fait construire à l'époque.

Passé le bâtiment principal devant lequel les fidèles viennent prier, on continue vers la droite où l'on aperçoit un petit espace vert aménagé. Une touche de zen est ici apportée au sanctuaire par le jardin minéral Shuseki-tei, qui signifie littéralement "le jardin de pierres de Toyotomi Hideyoshi". Offert au Hokoku-jinja en 1972 et signé par Mirei Shigemori (1896 - 1975), ce jardin sec et moderne de type karesansui n'est que rarement ouvert au public, pendant la Golden Week début mai et les congés du Nouvel An. Néanmoins, il est tout de même possible de le contempler de l'extérieur, en regardant par la porte ou au-dessus des murets pour les plus grands.

La visite du site shinto se termine par quelques petits pavillons et autres stèles somme toute assez classiques et qui n’attirent pas particulièrement l’attention. On apprécie surtout la balade sous les grands arbres qui apportent fraîcheur et ombrage en été puis se parent de couleurs rougeoyantes à l'automne 🍁.

Hokoku-jinja (Osaka), jardin de pierres Shuseki-tei

Un sanctuaire à visiter pendant ses temps forts

Le sanctuaire Hokoku-jinja est fréquenté par les locaux qui viennent prier pour avoir de la chance et du succès dans leurs carrières. De nombreux mariages shinto y sont également célébrés et l'on recommande fortement de s'y rendre les week-end pour maximiser ses chances d'assister au défilé des jeunes couples.

Le début du printemps représente une bonne période pour visiter les lieux, embellis par les cerisiers 🌸 en fleurs du parc du château. Autrement, l'été et ses habituels festivals populaires garantissent une visite dans une atmosphère charmante et chaleureuse. Le 18 de chaque mois, le sanctuaire organise une manifestation dans son enceinte. On retient également les 2 grands évènements estivaux et nocturnes de la ville d'Osaka qui se déroulent non loin du Hokoku-jinja :

  • Tenjin Matsuri (24 et 25 juillet), le grand festival d'Osaka, vieux de 1.000 ans et composé d'une procession spectaculaire sur l'eau et la terre ;
  • Festival des lanternes du château d'Osaka (courant août), où des milliers de lanternes s'illuminent à la nuit tombée pour former un parterre féérique.

D'abord établi sur l'île voisine de Nakanoshima, le sanctuaire est transféré en 1961 à son emplacement actuel. Il bénéficie ainsi de sa proximité avec le donjon d'Osaka-jo 🏅 et attire les visiteurs en vadrouille dans le parc du château. Sa visite ne se montre pas pour autant indispensable et peut être évitée. Son intérêt touristique augmente lors de la tenue des matsuri, où la ferveur collective efface le caractère un peu trop fade du site au quotidien.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Hokoku-jinja et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 02 juillet 2021