Starbucks Kyoto Ninenzaka Yasaka Chaya, salon en tatami pour consommer sur place

Starbucks Kyoto Ninenzaka Yasaka Chaya

☕ Le café sur tatami

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Starbucks Kyoto Ninenzaka Yasaka Chaya est le 1er café de la chaîne américaine établi dans une authentique maison traditionnelle japonaise, située dans la ruelle de Ninenzaka à Higashiyama dans l'est de Kyoto. Les touristes s'y pressent pour déguster un latte confortablement assis sur des coussins à même le sol en tatami.

La célèbre enseigne américaine à la sirène ouvre en 2017 à Kyoto son 1er café ☕ dans un bâtiment traditionnel japonais. Quel meilleur décor que l'ancienne capitale impériale pour inaugurer ce nouveau concept de coffee shop qui réconcilie le patrimoine régional du Japon avec ses envies de grande consommation à l'international ? Très bien implanté dans l'archipel depuis les années '90, Starbucks a fait preuve de persévérance pour enfin réussir à se fondre dans le paysage historique nippon.

Le résultat se montre à la hauteur des exigences de la ville en matière de rénovation respectueuse de son architecture historique. Au cœur de la ruelle authentique de Ninenzaka qui conduit jusqu'au très touristique temple Kiyomizu-dera, Starbucks a investi une ancienne résidence de style sukiyaki-zukuri de plus de 100 ans d'existence, construite sous l'ère Taisho (1912 - 1926). De l'extérieur, on distingue à peine le logo de la chaîne tant la façade toute en sobriété ressemble à celles de ses voisines. Ici, point de couleur verte tape à l'œil et il faut connaître d'avance l'adresse pour se rendre bien compte que l'on est arrivés à destination.

Starbucks Kyoto Ninenzaka Yasaka Chaya, maison traditionnelle japonaise qui abrite le café

L'expérience japonaise d'un décor traditionnel

La décoration du café reste dans cette même veine : minimaliste et élégante, qui caractérise si bien les intérieurs japonais. Les matières nobles et naturelles continuent d'être omniprésentes, notamment avec l'usage du bois et de la chaux pour les murs. Le papier washi tamise la lumière et les stores en bambou sudare filtrent les rayons du soleil pendant toute la belle saison. Il y règne une atmosphère feutrée où le présent semble se suspendre le temps d'une collation. Les objets d'art exposés ainsi que le mobilier proviennent majoritairement d'artisans Kyotoïtes.

La maison comprend 1 étage supérieur où l'on consomme après avoir commandé au rez-de-chaussée, qui se compose de 2 comptoirs : un à l'entrée pour l'achat et le second au fond pour le retrait. Comme dans les maisons de ville d'époque, le long couloir qui traverse tout l'espace aboutit sur un petit jardin intérieur dont la vue permet de patienter agréablement.

Starbucks Kyoto Ninenzaka Yasaka Chaya, 2ème comptoir pour retirer sa commande au rez-de-chaussée

Après avoir récupéré sa commande, on emprunte un étroit escalier pour accéder aux places assises à l'étage :

  • à l'avant, on débouche sur 3 salons dotés d'un sol surélevé en tatami. Après s'être déchaussés, on s'installe sur l'un des confortables coussins mis à disposition et l'on sirote son latte en admirant les alcôves décoratives tokonoma, habillées de compositions florales saisonnières et de kakémono suspendus en rapport avec l'eau et le processus de fabrication du café ;
  • à l'arrière, on rejoint une zone plus classique, meublée de tables avec des chaises ou des fauteuils. L'avantage de cet espace se trouve du côté des ouvertures qui donnent une vue plongeante sur la rue commerçante, ses passants et les traditionnels toits en tuiles des constructions environnantes.

Du côté de la carte, on retrouve les mêmes boissons et encas que dans n'importe quel Starbucks standard au Japon, et aux mêmes prix. On choisit Starbucks Kyoto Ninenzaka Yasaka Chaya essentiellement pour son cadre authentique et raffiné qui fleure bon le Japon d'antan.

Starbucks Kyoto Ninenzaka Yasaka Chaya, salon en tatami pour consommer sur place 3

Une adresse prisée et touristique

L'étroitesse des espaces intérieurs et des escaliers impose un sens de circulation unique entre les clients qui arrivent et ceux qui sortent. La bâtisse ne se montre malheureusement pas suffisamment équipée et spacieuse pour bien accueillir les personnes à mobilité réduite. De même, les valises ou autres sacs trop imposants ne sont pas autorisés.

À noter qu'il est interdit de faire la queue dans la rue devant l'entrée du café ; un espace d'attente est possible à l'intérieur mais lorsqu'il est complet, l'établissement n'accueille plus de public. Avec seulement une 50aine de places disponibles au total, il est fortement recommandé d'éviter les périodes les plus touristiques pour tester le Starbucks de Ninenzaka, c'est-à-dire :

Pour une expérience des plus réussies, on conseille de s'y rendre un jour de semaine, à l'heure de l'ouverture du café ou bien en début de soirée lorsque les commerces touristiques voisins ferment leurs portes et que la nuit tombe.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Starbucks Kyoto Ninenzaka Yasaka Chaya et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 23 novembre 2022