Jidai Matsuri 3

Jidai Matsuri

Le cortège historique de Kyoto

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Jidai Matsuri est l'un des trois plus importants festivals annuels de Kyoto ; il se déroule le 22 octobre chaque année. En costumes traditionnels japonais, quelques deux mille intervenants retracent l'histoire de la ville à travers les grandes époques du Japon. Établi en 1895, le défilé se tient toujours dans le centre-ville, entre le Palais Impérial et le sanctuaire Heian.

Dernier grand festival de l'année à Kyoto, le Jidai Matsuri automnal est en quelque sorte le pendant du Aoi Matsuri printanier. On retrouve plusieurs aspects communs à ces deux évènements :

  • plus de 1.000 ans d'histoire japonaise retracée ;
  • la grande variété des costumes traditionnels exposés ;
  • le côté très solennel du défilé : peu d'animation et une procession à pied qui avance doucement ;
  • le nombre conséquent de participants : quelques milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ;
  • la présence d'animaux : essentiellement des chevaux pour le yabusame (tir à l'arc japonais) et des bœufs avec attelages.

On retient cependant une différence sur la portée spirituelle du matsuri. Alors que le festival Aoi fait largement référence au Shintoïsme et aux dieux des sanctuaires Kamo et Shimogamo de Kyoto, la procession du Jidai met en scène longuement les principaux personnages au pouvoir au Japon, comme les seigneurs daimyo et généraux féodaux shogun. Seuls les deux petits sanctuaires portatifs mikoshi, en fin de procession, sont dédiés aux empereurs Kanmu et Komei, vénérés au Heian-jingu et respectivement le premier et le dernier empereur ayant résidé à Kyoto, lorsqu'elle était la capitale du pays.

Pour les fins connaisseurs de l'histoire du Japon

La procession du Jidai est anti-chronologique et s'ouvre par les représentants officiels actuels de Kyoto qui sont notamment le maire et le gouverneur de la préfecture. Ensuite, elle débute par les Temps Modernes, c'est-à-dire la fin de l'époque Edo (1603 - 1868), pour remonter jusqu'à l'ère Heian (794 - 1185) en fin de cortège.

Ainsi, il n'y a pas qu'un seul personnage leader mais plusieurs selon chaque grande période représentée ; par exemple, les trois unificateurs du pays : Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu, ou encore les intellectuel(les) de l'ancienne cour impériale de Heian-kyo.

Avec plus de deux heures d'un défilé assez monotone, parfois rythmé par des musiciens et des danseurs, on ne saurait conseiller ce matsuri plus particulièrement pour les amateurs d'histoire du Japon ou ceux qui ont un attrait développé pour les costumes d'époque. En effet les explications, données en japonais et en anglais au microphone aux abords des grandes avenues, restent sommaires et ne suffisent pas à bien comprendre ce que l'on voit si l'on n'a pas de connaissance plus approfondie sur le sujet.

Itinéraire du défilé costumé

C’est depuis la vaste esplanade du Palais Impérial que le matsuri débute le 22 octobre à midi.

Ensuite, la parade emprunte plusieurs grandes avenues et rues du centre-ville pour se rendre jusqu'au sanctuaire Heian situé au nord-est de Kyoto. Au croisement de Kurasuma-dori et Oike-dori, une portion des deux côtés de la route est réservée aux places assises et payantes à l'avance. La fréquentation de ce matsuri étant moins importante que celle des festivals au printemps et en été, on ne recommande pas forcément d'y réserver une place.

D'ailleurs, il est même plus intéressant de changer d'endroit et donc d'angle de vue : les plus petites rues permettent notamment de mieux voir les détails des costumes mais ne bénéficient pas d'explications au micro. Il reste aisé de suivre le cortège en sens inverse, en remontant le long du même trottoir (car il n'est pas possible de traverser).

Une autre bonne adresse est également de se poster au Heian-jingu. Lorsque la procession se termine, il est alors plus facile de s'approcher des participants, voire de leur demander gentiment de poser pour une photo. En plus, les spectateurs ont tendance à se disperser rapidement car ils partent en général vers Kurama, tout au nord de la ville, pour aller assister au festival du feu qui se déroule également le 22 octobre à la nuit tombée.

Voici un résumé du circuit :

  • 12h : Départ depuis le Palais Impérial Kyoto Gosho, porte sud
  • 12h30 : Défilé dans les rues Karasuma, Oike, Karawaramachi et Sanjo (traversée de la rivière Kamo)
  • 14h : Remontée de la rue Jingu-michi, le long du parc Okazaki
  • 14h30 : Arrivée au sanctuaire Heian

Par ailleurs, on note l'absence de stand de nourriture yatai pour satisfaire les appétits. Il faut donc prévoir un encas ou avoir déjeuné tôt. Dans ce sens, on conseille d'arriver sur place une heure à trente minutes avant l'heure du défilé annoncé. La météo plutôt douce à l'automne permet d'attendre tranquillement, à observer les premiers changements de couleur des feuilles.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Jidai Matsuri et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 17 juin 2020