Tokyo la belle

Un voyage à Tokyo...

Je ne suis peut-être pas un baroudeur de Pilot Guide mais, en toute humilité, je peux me targuer d'avoir visité quelques grandes villes dans le monde. Chacune possède évidemment sa propre identité mais pour chacun d'entre nous, certaines marquent plus que d'autres. Parmi mes préférées, Tokyo conservera sans doute toujours une place de choix dans mon cœur, tant la ville déborde de caractère. Ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle « la ville aux 1000 villages ». 12 millions d'habitants officiellement, 30 en comptant la grande couronne. Cette mégalopole tentaculaire qui vit à 100 à l'heure ne pourrait pas fonctionner ailleurs qu'au Japon, ou plutôt sans les Japonais.

Pouvez-vous me citer un autre réseau de métros et de trains de banlieue aussi propres, calmes, ponctuels, sûrs et confortables qu'à Tokyo ? Connaissez-vous une autre capitale dans laquelle les toilettes sont aussi nombreuses et bien entretenues ? Pourriez-vous imaginer le carrefour de Shibuya et ses dizaines de milliers de piétons qui le traversent quotidiennement, dans un respect aussi millimétré ?

Paradoxalement, dès qu'on s'éloigne des gares de métro, points névralgiques des quartiers d'une ville ordonnée, Tokyo retrouve des accents calmes et sereins. Ici, on déambulera dans des artères shopping vintage dignes de Dublin. Là, on se retrouvera dans un quartier résidentiel bien rangé, où se suivent des paquets de maisons balisés par la Nissan carrée d'un côté, et la niche du Shiba-Inu de l'autre. Ailleurs on se posera, au pied des sakura, dans un petit café branchouille dont le pignon sur rue ne payait pas de mine.

Méconnus, ces lieux sont pourtant le ciment de Tokyo. Car au niveau touristique, c'est sa poignée de gros quartiers qui fait le buzz, disposés aux quatre coins de la Yamanote, sa ligne de métro périphérique. Shibuya, Odaiba, Roppongi, Harajuku, Asakusa, Akihabara et les autres... ont chacun leur identité à offrir. Une césure claire qui les laisse faire leur propre boulot. Qui les classe, depuis des années, comme des références de leur genre et les enferme par-là même dans ce qu'elles ont à offrir. Pas étonnant que la nouvelle génération se cherche un échappatoire, de nouveaux quartiers à investir et une nouvelle vie à y montrer. Qui parie sur Daikanyama / Ebisu, Ochanomizu et Naka-meguro ?

Tokyo est la grande ville la plus intimiste que je connaisse. Elle jouit d'une personnalité aussi forte que celle de New York. Elle est tout aussi moderne que Hong-Kong. Elle s'étend sur une surface plus impressionnante encore que celle de Los Angeles. Et elle ne cesse de se renouveler pour offrir à ses habitués et ses passagers une expérience toujours plus forte.

Inlassablement magique...

Article intéressant ?
5/5 (8 votes)

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées

Commentaires

slimane
13 Avril 2010
00:32

bonjour , je m'appelle slimane et j'ai 19 ans . Le japon me fait rever , j'aimerai y mettre les pieds si la chance me souris. J'ai remaquer que ces un pays trés beau , ou le diesgn est au rendez-vous , et la ville de Tokyo la belle qui me donne envie d'y faire mes emplaites ainsi ke de faire les trajet en metro . Les gens sont trés respectueux d'aprés le témoinyage.
ps : cherche japonais/e ki pouré me faire visité ce pays ! SAYOUNARA !!

Remus
13 Avril 2010
16:19

La belle Tokyo, tellement belle que le retour à la réalité est vraiment difficile…

Beaucoup de souvenirs de cette ville superbe.
Le mélange de «Style» entre le modernisme et l’ancien est surprenant et donne la possibilité de pouvoir s’isoler à chaque coin de rue.
Le temple Hanazono à shinjuku en est un bel exemple, il est situé à deux pas du quartier le plus animé de la ville et pourtant vous y règne un calme «magique».

Ce qui ma vraiment plus dans cette ville c’est le peuple avant tout qui est superbe, ensuite viens les jardins suivi par les temples.
Pour ce qui est du hight tech c’est autre chose.

il me serais impossible de tout vous dire tellement il y a à raconter.

Bon voyage !

Momanmomo
30 Mai 2010
23:32

Je me posais une question.. Peut-être est elle stupide, je ne sais pas mais je me la pose. Il y a plusieurs modes de vie au Japon et même dans Tokyo, traditionnel ou plus high tech entre autres.

Et la question que je me pose est: Les Japonais choisissent ils de vivre selon les uns ou les autres de ces différents modes de vie, ou est ce que tous les japonais "passent" par ces différents modes de vie suivant leur âge ou leur région?

Je m'intéresse beaucoup à la culture japonaise, et je voudrais vraiment me renseigner un maximum avant mon voyage prévu en avril 2011. J'espère que vous pourrez m'éclairer. Merci ^^

mers
17 Avril 2011
21:57

j'ai commencé à apprendre la langue japonaise à paris en 1983 QUATRE ans aprés je suis parti au japon je suis arrivé à tokyo j'ai connu pas mal de galère les japonais sont souvent indifférents; j'entendais souvent gaijin, gaijin ..je marchais de senkawa oû j'habitais jusqu'à shinjuku à pieds passant par waseda(university) que j'ai beaucoup aimé ,cherchant un djob dans les restaurants ..je pense souvant au cafè de roppengui au cartier de guenza ikibukuro la station de tokyo asakusa...et soumida kawa un sentiment de chagrin pour le japon n'a jamais quitté mon coeur c'etait le pays oû je pensais vivre .aprés dix mois ...j'ai quitté le japon pour la chine oû j'ai pu respirer et voir un autre visage de l'asie JE suis triste pour ce qui arrive en ce moment au japon je pense aux persones agés et aux petits japonais que j'adore...

math
19 Septembre 2011
10:14

Quoi de mieux pour donner envie qu'un témoigne d'un amoureux de cette ville.
J'espere pouvoir aller au japon et visiter cette magnifique ville :) (mais aussi tout le reste aussi qui est egalement magnifique )

Isako
19 Septembre 2011
13:10

Quel beau témoignage qui m'a presque enlevé les mots de la bouche ! J'ai passé moi-même près de deux ans à Tokyo (et je compte bien aller y vivre pour de bon très bientôt) et cette ville n'a pas cessé un instant de m'éblouir. La gentillesse des gens, la propreté, le sentiment de sécurité partout, à toute heure, le respect de l'autre, tout ça sans jamais se sentir surveillée ou contrôlee. Je m'y suis sentie si heureuse, si libre. Les Tokyoïtes ne sont pas respectueux de l'autre et des endroits publics par "peur du gendarme", mais bien par nature (ou bien par une compréhension de la situation qui est devenue une seconde nature). Ils ont compris depuis bien longtemps que le respect engendrait le respect. Et c'est si vrai que la politesse est contagieuse. Comme un sourire ou un hochement de tête. Il y a une telle douceur de vivre à Tokyo !
Je ne dirais pas pourtant que Tokyo est belle à proprement dit (par opposition à Paris (où je vis actuellement mais que j'ai bien hâte de quitter) par exemple qui a une beauté plus immédiate, voire clinquante, plus universelle aussi peut-être) . L'impression de chaos architectural qui se dégage de Tokyo m'a d'abord surprise, des immeubles high tech côtoyant des petites maisons d'un autre âge, aucune harmonie ne s'en dégageant vraiment. Elle m'a fait penser à une forêt après la pluie où des champignons de toutes tailles auraient poussé sans aucun soucis du voisin. Et pourtant ... elle a un charme fou ! Et le charme est bien plus envoûtant que la beauté. Car Tokyo regorge de secrets, de petits endroits à taille humaine qui vous séduisent. Un temple perdu dans un quartier d'affaires, un petit café qui ne paye pas de mine, un marchand de bonbons d'un autre temps tenue par une vieille dame sans âge qui accueillent ses petits clients en uniforme par leur prénom...La dimension humaine de Tokyo surprend. Comment une telle mégalopole peut être si humaine, et dégager une telle douceur de vivre ? Sans aucun doute grâce aux Japonais. Ils sont le ciment de cette ville et c'est bien grâce à eux qu'elle fonctionne si bien. C'est ça pour moi le vrai miracle de Tokyo.

math
19 Septembre 2011
15:49

Non arrêtez la j'en peut plus , si ça continue je vais essayer d'y aller a la nage ^^

ryoga
19 Septembre 2011
15:28

"Pouvez-vous me citer un autre réseau de métros et de trains de banlieue aussi propres, calmes, ponctuels, sûrs et confortables qu’à Tokyo ?"

HONG KONG?
pour y avoir été deux fois, je pense que je peux le citer.
Sinon merci pour cet article. ;)

Isako
19 Septembre 2011
17:53

Oui, celui de Séoul est bien aussi (je connais celui de HK aussi), mais je crois que celui de métro est plus "douillet" : les sièges sont rembourrés et en velours (sans JAMAIS aucun accroc !!) alors que ceux de HK et Séoul sont en métal (impeccable aussi). En tout cas, quelle que soit la ville dont on parle, le retour est Paris est violent !! ;)

Isako
20 Septembre 2011
21:27

Bien sûr je voulais dire "celui de TOKYO" (et non métro !). Je devrais me relire la prochaine fois ! ;)

Ajouter un commentaire