Avis sur mon circuit de Tokyo à Nagasaki ?

8 réponses

Bonjour,

Je sais que je suis en avance sur mon voyage au Japon que je prévoit de faire l'année prochaine en Octobre mais j'aimerais savoir vos avis sur mon circuit qui se déroulera sur 21 jours en prenant un JR pass 14 jours.
Mon circuit se déroulera de cette manière (Tokyo en descendant vers Nagasaki pour remonter ensuite sur Tokyo) :

1 jour : TOKYO - YOKOHAMA ( le soir hôtel a Nagoya)
1 jour : NAGOYA (hôtel)
3 jours : KYOTO (hôtel a Osaka)
3 jours : OSAKA (hôtel)
1 jour : HIROSHIMA
1 jour : MIYAJIMA (hôtel)
2 jours : FUKUOKA (hôtel)
1 jours : NAGASAKI (hôtel)
1 jours : pour faire aller Nagasaki Tokyo et se reposer un peu :)
7 jours : TOKYO et ses alentours (hôtel)

Voila pour mon circuit en attendant vos avis :)

Cordialement.

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Michaël
24 Octobre 2015
20:08

Hello,

Bonne idée l'hôtel à Osaka pour les 3 jours à Kyoto.

J'avais fait à peu prêt le même voyage la première fois que je suis parti, et j'ai un peu regretté de perdre facile deux jours dans le Shinkansen. À ta place je reserverais Nagasaki et Fukuoka pour un prochain voyage. Et rajouterais une excursion à Nara et/ou Himeji en logeant à Osaka.

Tu auras moins l'impression d'être dans le rush.

Bon voyage,

Michaël

Maeva2
27 Octobre 2015
20:57

Merci pour vos réponses, j'apprécie :)
Je pense que je vais réserver Nagasaki pour une prochaine fois en point de départ pour un circuit sur le Sud du Japon :)
Comme ça cela va me permettre de mettre un jour de plus a Kyoto ou Osaka et ses alentours reste à savoir ou aller
Bach-kun ne t'inquiète pas c'est ce que j'avais prévu de faire pour profiter un max des journées ;)

25 Octobre 2015
02:55

Pour ne pas perdre de temps dans le train, comme je dis toujours, faire les trajets le soir quand il n'y a de toute façon rien d'autre à faire.

25 Octobre 2015
15:00

Bonjour.
C'est trop speed sur la partie Kyûshû. Un jour à Nagasaki veut dire ne voir que le centre-ville. Il vaut mieux ne s'en tenir qu'à Fukuoka ou rajouter un jour à Nagasaki. Cette ville vaut bien au moins deux jours pleins tellement il y a de choses à voir et à faire.

25 Octobre 2015
18:33

Nagasaki est très chargée culturellement et historiquement. Il y a énormément de choses à voir. Deux jours c'est un minimum. Fukuoka une journée, une nuit et c'est plié...

25 Octobre 2015
23:59

Visiblement tu ne connais pas bien cet endroit.

26 Octobre 2015
01:24

Pas de méprise. Je connais Fukuoka et c'est une ville facile et agréable à vivre. Cependant niveau tourisme c'est pas le must. S'y arrêter pour visiter les alentours de la préfecture ok. Mais c'est pas pour rien que dans la plupart des guides Nagasaki prend minimum trois pages et Fukuoka une à tout casser...

26 Octobre 2015
12:30

Évidemment si tu compares avec d'autres préfectures... ce qui est assez bête (pardon) car Fukuoka et Nagasaki (puisque c'est l'exemple ici) ne sont absolument pas comparables. D'ailleurs je ne pense pas qu'aucune région soit comparable.
Cependant il y a largement de quoi s'occuper à Fukuoka pendant au moins 3 jours sans s'ennuyer une seule seconde : la ville en elle-même prend une journée si on veut bien sortir des alentours de la gare d'Hakata. Pour le reste il y a l'embarras du choix : une ancienne capitale régionale, des châteaux, des villages à canaux, une île aux fleurs, un pèlerinage de temples etc...

Pour Nagasaki, 3 jours est le minimum syndical pour moi dont deux entiers pour la ville ! D'ailleurs chacune des préfectures de Kyûshû mérite au moins 3 jours (peut-être 2 pour Saga, je ne connais pas encore bien) pour sortir des grandes villes principales. Il est évidemment possible de supprimer Fukuoka pour passer la totalité du séjour à Nagasaki. Tout dépend des goûts et centres d'intérêt de l'auteur.

Les guides ?
Il faut savoir comment ils (certains) sont fait : les personnes des guides qui vont au Japon ont une liste d'endroits à voir prédéfinie, basée sur leur image du Japon, celle qu'ils veulent donner et sur leurs anciens guides. Pour les endroits qu'ils ne peuvent pas visiter, les guides se basent aussi sur les anciens livres de leur maison d'édition : c'est un cercle vicieux.
Pour les endroits les moins populaires et qui ne sont pas dans la liste à visiter, ce sont les offices du tourisme qui doivent faire leur pub pour attirer les guides dans leur région. Ils établissent un programme suivant ce qu'ils pensent être bien et avec des endroits pour impressionner les guides (grands restaurants, des fois sans aucun rapport avec les spécialités régionales, par exemple) et espérer qu'ils écrivent sur eux mais la plupart du temps... C'est la région ou la ville qui paye tous les frais du guide. Donc suivant le budget des régions cela peut fortement varier et cela joue aussi sur le résultat final.
J'ai servi d’interprète pour un guide de passage à Fukuoka. La ville n'était pas dans le programme du guide mais il l'a casée à la dernière minute. Le programme, non seulement très court, était à côté de la plaque. Avec ce qu'ils ont montré, je ne serais pas étonnée de voir que Fukuoka n'a pas une ligne dans leur nouveau guide... qu'il va falloir que je me procure pour vérifier.

Sur Nagasaki il y a quelques pages en effet mais tu remarqueras que la moitié porte sur le passé atomique et sur la partie occidentale de la ville. Alors que Nagasaki (même intra-muros) offre beaucoup plus que ça niveau intérêt mais il faut y avoir passé du temps pour s'en rendre compte, ou trouver les bons sites où avoir les infos.

Tout ça pour dire que se baser sur les guides à notre époque... Maintenant c'est plus sur le web qu'il faut se tourner. Avec le nombre de sites et blogs on se rend plus compte de la richesse des régions, même de celles qui ne semblent rien avoir à offrir.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.