S'installer en couple FR/JP au Japon comme auto-entrepreneur ?

43 réponses

Bonjour,

Je suis en couple avec une japonaise depuis 2 ans et demi. J'ai étudié au Japon pas mal de temps, nous avons déjà vécu dans le même appartement et eu une vie de de couple normale. Ensuite je suis rentré en France travaillé dans mon domaine l'IT pour bien mettre de coté.
Ma petite amie a fini ses études et nous envisageons de vivre au Japon à Nagano car elle va travailler dans le secteur public de cette ville. Nous avions déjà choisie de vivre au Japon.

Mes questions sont les suivantes :
Quels tramails puis je effectuer ??? (travail à pleins temps)

Mon profil ;
- Licence d'informatique
- JLPT4 acquis, JLPT3 facilement atteignable.
- Anglais niveau correct.
- J'aimerais beaucoup faire un ecommerce depuis le japon

Elle opte pour un visa de mariage pour faciliter les choses (possibilité de travailler ou de faire sa boite en auto entrepreneur). Elle peut m'aider financièrement, mais je préfère être indépendant et ramener un salaire à la fin du mois.

Bref j'aimerais avoir des retours d’expériences ou des conseils de la part de personnes qui auraient vécu la même situation.

Question intéressante ?
5/5 (3 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

kenpachi
15 Janvier 2018
20:23

salut ! je ne peux hélas pas te répondre car je suis encore étudiant en informatique, quel est ta licence ? à tu déjà travailler au japon dans le secteur informatique ? je me pose la meme question que toi pour crée un entreprise avec ma chérie !

15 Janvier 2018
23:06

Merci pour ta réponse, Licence Administration des Systèmes et Réseaux et toi ? Déjà eu des possibilités sur Tokyo mais pas sur Nagano..

Tu penses partir sur quel type d'entreprise ?

15 Janvier 2018
21:56

Bonjour!
Figure toi que je suis un peu dans la même situation que toi, je quitte la France en Septembre pour m'installer avec ma copine Japonaise. Que fais tu exactement car l'IT c'est très vague...

T'es-tu renseigné sur les entreprises à Nagano ? De mon côté on a choisi de s'installer à Fukuoka car là-bas il y a beaucoup de possibilités de travail pour elle et aussi (j'espère) pour moi.

Fukuoka est comme une sorte de petite Sillicon Valley, il y a beaucoup de start-up dans le domaine de l'Internet.

On peut en discuter en mp si tu veux.

15 Janvier 2018
23:03

Merci de ta réponse. J'ai pas osé détailler tout de suite, Licence Administration des Systèmes et Réseaux et toi ?? J'ai déjà eu des offres pour Tokyo mais bon c'est pas Nagano...
J'ai pas encore bien fouiller Nagano mais le peu d'étrangers présents travaillent dans des stations de ski ou sont profs d'anglais.

15 Janvier 2018
23:12

J'ai aussi fait une licence en administration réseau et je suis actuellement admin système mais au Japon je pense plutôt me reconvertir dans le domaine du web ou de la sécurité informatique. Je suis très spécialisé dans les mac et iOS donc pourquoi pas voir du côté d'Apple aussi...

Tokyo oui il y a pas mal d'offres mais la vie là-bas... Non merci :)

Nagano n'est pas extrêmement grand... Votre choix de ville est définitif ?

15 Janvier 2018
23:44

Mon FB est dans ma description. Tu pourrais m'envoyer un message qu'on puisse discuter en privé sans déclarer ma vie sur le net.

Je pense définitif et la vie la bas me plait bien mais ne pas travailler c'est juste inconcevable.

15 Janvier 2018
23:32

à Nagano si t’as pas de japonais jlpt 1 ou 2 c’est presque mort, c’est la campagne la bas et les boîtes veulent des gens qui maîtrisent le japonais à font et qui peuvent rédiger des cv et assister à des entretiens. T’as juste une licence, si t’avais un Master ou un doctorat ça serait plus facile mais avec une liecence sans le japonais, avec ton visa de mariage tu va te retrouver en baito et c’est ta femme qui va tentrerenir
Auto entrepreneur c’est bien si tu parles japonais pour les papiers car ta femme devra te suivre partout pour les papiers alors qu’elle bossera. En gros avec ton niveau actuel de japonais t’es dépendant de ta femme à 200%
Moi pour vivre à côté de ma copine j’ai trouvé un travail en visa car inconcevable d’être un boulet pour elle en visa de mariage même si ça fait des années que je suis avec. Si tu ne trouves pas de cdi au Japon tu va vite devenir un boulet la réalité du Japon c’est ça

15 Janvier 2018
23:54

Oui je m'en doutais pour Nagano. Mais avec licence et anglais et petit japonais j'ai trouvé sans problèmes sur Tokyo.. Je vais donc sûrement m'orienter sur Tokyo.

Auto entrepreneur oui on le démarre à 2 car pas facile l'administratif japonais ou plutôt très fastidieux. Mais avec le temps je serai capable de gérer tout seul. Après j'attend le résultat de mon étude de marché du coup pas encore sur de choisir cette voie.

C'est pour ça que je poste sur un forum. inconcevable de pas gagner d'argent ! Je travail depuis que j'ai 18 ans il me faut un salaire par mois sinon je suis pas bien lol

Tu travailles dans quoi par curiosité ?

16 Janvier 2018
01:59

Je travaille dans le Textile. Je suis commercial intra Japon et international. J’utilise l’anglais, le français, le japonais et parfois l’italien même si je n’ai aucune connaissance (merci Google)
J’ai juste une licence de japonais mais avec un gros niveau pour démarrer dans la boite sinon c’était mort et je travaille en campagne aussi. Je parcours le pays et je vais en france dans 3 semaines pour le plus gros salon Textile du monde en tant qu’exposant japonais.
Quand je suis allé à Matsumoto et Nagano pour le travail c’est pas un environnement international, et chez moi encore moins. Si t’es pas crédible niveau japonais à Nagano tu va te retrouver à faire des petits boulots sans retraite et payé au ras des pâquerettes.
Si t’as un japonais avancé ca serait une chance car pas de conccurence Mais moins d’entreprise susceptible d’avoir besoin
Tokyo c’est beaucoup d’entreprises mais beaucoup de conccurence.
À Nagano si tu trouves tu serras probablement comme moi le seul étranger de la boite mais dans un environnement moins speed et moins stressant

Louis Breton
16 Janvier 2018
00:44

Salut,
J'ai un visa époux et je suis network engineer sur Osaka.
Je travaille dans un boite américaine, j'ai des collègues japonais et non-japonais du coup on communique principalement en anglais mais il faut aussi savoir parler japonais quand par exemple on reçoit un appel ou un intervenant extérieur.
De ce que j'ai pu constater quand je cherchais du travail c'est qu'il y a évidemment plus d'opportunité à Tokyo dans l'IT quand on a pas forcément un niveau de japonais "business".
Après plus tu t'éloignes de Tokyo plus le niveau de japonais demandé risque d'être élevé.

16 Janvier 2018
08:32

Merci pour ta réponse Louis, justement je me posais une question entre le visa de travail et époux.. N'est pas carrément plus avantageux pour eux de t'avoir embaucher en visa époux ? ça doit être moins chère peut être...
Et techniquement comme on fait presque le même métier, il y a des choses qui changent entre ingénieur au Japon et ingernieur en France ?

Louis breton
16 Janvier 2018
11:53

Je ne pourrai pas te dire ce qui change entre ingénieur au Japon et ingénieur en France vu que je n'ai jamais effectué ce genre de métier en France.
Et si veux tout savoir je n'ai même pas le bac... Après un bep électronique, j'ai fait une formation accélérée dans le support helpdesk puis j'ai commencé à travailler là dedans et quelques années après je suis parti vivre 6 ans en Écosse poursuivre ma carrière et je suis maintenant Japon depuis bientot 2 ans (mariage avant la fin du PVT).
Entre temps j'ai obtenu le CCNA et LPIC-1 et je potasse le CCNP en ce moment. Ça, plus mon expérience en helpdesk, plus un anglais courant, plus niveau de japonais JLPT N2 m'ont permis d'avoir un travail que je n'aurais jamais pu avoir en France(et salaire aussi...)vu que je n'ai pas les "diplômes" qui vont bien.
Avec un visa époux, tu n'es pas lié à une entreprise ni un corps de métier particulier.
Ça te permet aussi de pouvoir faire ta demande pour la résidence permanente après 3 ans de mariage et juste 1 an de vie sur le territoire japonais, contre 10 ans pour un titulaire d'un visa de travail...

16 Janvier 2018
12:14

Ton parcours est vraiment atypique, je suis bluffé ! Ayant les diplômes et en prenant ta réponse en considération je vais me concentrer sur le JLPT2 + avoir un super anglais pro. Merci beaucoup pour ta réponse.

16 Janvier 2018
01:59

Bonjour,

Une des possibilités pourrait étre de travailler en freelance, basé depuis le Japon mais pour des clients à l'international. Pas de Japonais requis.
C'est le principe du Digital Nomad.

Bon courage dans ton projet

16 Janvier 2018
08:34

Merci pour ta réponse ! C'est que tu fais toi précisément si c'est pas trop indiscret ? je n'y avais pas pensé je vais creuser ma question.

16 Janvier 2018
14:38

Je travaille dans une petite entreprise a Tokyo. Mais un de mes amis est en Freelance et fait ce genre de projets.

16 Janvier 2018
16:01

C'est très en vogue en ce moment mais il faut être doué et avoir étudié dans l'un des domaines comme le développement, le graphisme, le marketing etc... Malheureusement mon domaine c'est paramétré des serveurs et des infrastructures réseaux, du coup besoin d'allez sur place si ça se passe mal xD

16 Janvier 2018
13:45

Je pense que le visa dependant est effectivement la meilleure solution dans le sens ou trouver une boite qui va te sponsoriser un visa depuis la France est vraiment complique.
Apres oui Nagano... on a le QG de la boite la-bas et c'est la campagne...
Une autre solution est de partir avec un visa etudiant, etudier la langue pour la parler et trouver un travail sur place, c'est plus facile, surtout sur Tokyo et avec un background IT. Mais c'est tellement plus simple avec un visa dependant...

16 Janvier 2018
14:05

Merci beaucoup pour ton retour,
penses tu que si j'apprends la langue jusqu'au jlpt2 (je suis entre jlpt4 et 3) un an à Nagano je pourrais trouver un travail a temps plein ?

16 Janvier 2018
23:38

Entre le jlpt 3 et 2 y’a un fossé énorme
Et le jlpt ne te garantira pas une place
À la campagne ils savent même pas ce que c’est le jlpt
Si t’as le jlpt mais que tu parles mal jap tu seras pas pris aussi. Je n’ai pas de jlpt et j’ai été pris car je parlais bien japonais et que je connais 1500 kanjis au bout de 4 ans avec un an de fac au Japon dans une université prestigieuse ca m’a donné du crédit pour le poste

Totro
17 Janvier 2018
10:22

Tout ca pour vendre du tissu, lol

17 Janvier 2018
03:28

Nagano j'y suis alle une fois parce que le QG de la compagnie y est, c'est la campagne, j'imagine mal des opportunites la-bas. Le visa dependant, l'avantage c'est que tu es libre de faire ce que tu veux, le probleme c'est que tu dois te marier. Tu peux aussi entrer en ecole du japonais et faire du part-time... Le niveau de Japonais requis depend du poste et de la boite... mais envisagez plutot Tokyo quand meme, il faudrait que Madame fasse des recherches par elle-meme pour voir que c'est sympa de se marier avec un gaijin, mais il faut qu'elle reflechisse a ce qu'il va faire une fois au Japon.

17 Janvier 2018
04:26

2 mariages sur 3 franco japoanis finissent en divorce ou un retour en France parce que prêt à tout pour vivre au Japon. En général on se marie pas en espérant ou en pensant vu qu’on a des diplômes qu’on aura sûrement un boulot mais on se marie quand la situation est stable.
Même si c’est un mariage par amour le fait de se marier pour le visa pour pouvoir bosser au Japon peut être considéré comme blanc par l’immigration. En plus sa femme doit se porter garant financièrement pour le visa et si elle peut pas c’est les parents de sa femme. Tu ne fais rien pour vivre au Japon et faut que ce soit des japonais qui se plient en 4 pour toi pendant que tu te tournes les pouces en attendant le visa.

17 Janvier 2018
04:47

Tu as le droit d'attendre ton visa dependant en France aussi hein... Oui il y a pas mal de mariages qui se finissent mal, c'est pas limite aux mariages etranger-japonais.. Et certains reussissent tres bien. Y a toujoirs des risques dans la vie. Il y a une grosse difference aussi entre venir au Japon et se marier quand son visa prend fin pour pouvoir rester parce que pas trouve de boulot et reflechir a comment reussir son implantation pour etre avec sa femme. C'est pour ca que je recommende toujours une periode tampon en tant qu'etudiant pour voir comment ca se passe sur place, mais c'est chronophage aussi, pas de solutions miracles.

17 Janvier 2018
04:58

Attendre en France pendant que y’a femme cours partout pas très classe autant courir avec elle dans ce cas.
La question est surtout si t’avais le visa de travail est-ce que tu te marie aussi ? C’est en quelque sorte un mariage forcé car si t’avais un visa de travail t’aurais attendu d’être stable pour le faire.
Quand tu te maries parce que t’as pas le choix c’est pour ça que de nombreux mariages mixtes finissent mal
Étudiant /pvt mariage baito divorce retour en France
T’es obligé de te marier vite pour les papiers
En plus bonjour le mariage, à la mairie à signer un bout de papier en 5 minutes et direction l’immigration.

17 Janvier 2018
05:00

oui, en même temps on ne peut pas reprocher aux japonaises de dégager un ex mari qui n'était venu au Japon que dans l'espoir de vivre tranquillement de glandouille aux crochets de sa femme ;)
les exclubdorothéensyoutubeurs ne constituent, fort heureusement, qu'une minorité d'expats et leur séjour ici est généralement très court :D
j'ai appris tantôt que certains s'étaient reconvertis dans l'organisation de boums et de soirées rencontres, marché surement très porteur à forte valeur ajoutée, au moins autant que le coaching dans les gaijin café, c'est d'ailleurs bizarre q'aucun d'entre eux n'ait encore pensé à proposer un guide de survie en format .pdf téléchargeable, y'a pas de petits profits hein? lol

16 Janvier 2018
23:29

Mais en étant en visa époux l’employeur fait ce qu’il veut de toi s’il veut te prendre en baito sans rien c’est son choix en visa de travail si t’es pas stable t’as pas de visa c’est pour ça que je suis tranquille avec mon visa de travail et je ne dépends pas de ma femme. Je préfère dépendre du boulot que de dépendre de ma femme. Aucune pression au sein du couple. Moi ça me ferait chier d’être au Japon pas par mes moyens mais grâce uniquement au mariage et rien d’autre sans s’être foulé

17 Janvier 2018
07:58

@Adri3151 Merci de bien lire mon poste avant de répondre. J'ai déclaré que c'était inconcevable pour moi de ne pas travailler et d'être dépendant. Je comprends que beaucoup de personnes ont des doutes sur l'authenticité de cd genre de mariage (moi le premier avant que ça tombe dessus).

C'est un poste pour prendre des infos ou des retours d'expériences. Si le Japon semble imposdible nous irons en France car elle parle bien le français.

totro
17 Janvier 2018
10:25

Tu apprendras malheureusement a faire avec lui, il intervient sur bcp de posts pour tout ramener a lui... mon visa, moi j'ai du prouver que, vous vous ne pouvez pas...
Le bon gros francais !

17 Janvier 2018
11:13

Oui, il y a 2-3 personnes comme ça sur ce forum... Interventions de 30 lignes sur chaque postes et après ils jouent aux Japonais débordés au travail.
Faisons avec. ♥

18 Janvier 2018
00:17

oui, entendu que les pseudos spécialistes / pleins de certitudes / infaillibles des forums sont tout de même contents de pouvoir bénéficier de l'aide des résidents au Japon lorsqu'ils sont confrontés à des galères... expérience vécue récemment, je pense même que certains se reconnaitront :)
glagla, fait frisquet ce matin à Tokyo ;)

17 Janvier 2018
10:35

Je comprends tout à fait que ne pas travailler est inconcevable moi aussi je suis pareil. C’est l’expérience qui te dit que même avec toute la volonté du monde la réalité n’est pas la même. Si t’as un plan de secours en France oui pourquoi pas mais si t’as rien derrière c’est chaud

17 Janvier 2018
01:07

bonjour
on est plusieurs chefs d'entreprises mariés à des japonaises sur le site ;)
je pense effectivement que si t'as réellement l'intention de venir t'installer ici le passage par la case mariage est nécessaire.
l'autre option serait éventuellement le visa investisseur mais il faudra que tu présentes un projet en béton armé et un gros budget de départ pour l'avoir.
comme souvent dit sur le site le domaine de l'internet et de l'informatique est une sorte de terrain réservé aux anglo saxons ici, pas très simple de s'imposer lorsque la langue natale n'est pas l'anglais à moins d'être un super génie
pour ce qui est de la connaissance de la langue, un petit japonais suffit pour commencer, de toute façon tu apprendras sur le tas vu que tu n'auras pas vraiment le choix
ici t'es plus jugé sur tes capacités d'entrepreneur et d'investisseur que de linguiste, la langue du business étant universelle tu devrais théoriquement n'avoir aucun problème pour te faire comprendre
après la localisation de ta boite, je te conseille également de te rapprocher des grandes villes, le pays est relativement centralisé et beaucoup de choses se passent autour de Tokyo
après tout dépend de ce que tu entends par ecommerce car le terme est assez vague
bon courage

17 Janvier 2018
07:46

Merci pour ta réponse. ;)

17 Janvier 2018
12:53

L’IT réservé aux Anglo Saxon est une légende urbaine et donc comme toujours en grande partie fausse.
Il y a bcp de startupers de tout poil a Tokyo et les Francais ne sont pas en reste comme les Israéliens, Coréens, Indiens etc...
Ca se passe pas mal a Akihabara mais pas seulement.
Je vous conseille de contacter la CCIFJ ou certains de ces entrepreneurs sont inscrits et qui organise régulièrement des conférences et réunions sur le sujet.
Ils sont en plus de bons conseils (payant dès qu’on rentre dans le détail) pour toutes les procédures légales. Ceci etant en dehors de Tokyo et Kyoto/Osaka c’est moins évident de s’appuyer sur eux mais leur attitude est positive et bienveillante au moins...
Ganbatte!

18 Janvier 2018
00:25

bonjour
le thème de la difficulté pour les non anglo saxons de pouvoir accèder à des postes dans les domaines des nouvelles technologies ici au Japon a été plusieurs fois évoqué au court de réunions d'information à la CCIFJ de Tokyo... en fait de légende urbaine il s'agit malheureusement d'une vérité japonaise avec laquelle il faut compter, il est peut être possible pour des personnes venant d'autres pays de faire leur trou mais je pense que cesera plus difficile
bonne journée
PS: ce nouveau pseudo vous va mieux que le précédent mr le renard :D

18 Janvier 2018
01:24

Bonjour,

Je ne sais qui est ce Renard rusé dont vous parlez etant assez nouveau ce forum.
Je ne sais pas quelle est votre domaine de compétence mais de mon côté je suis sur les Fintech et basé a HK et suis cette semaine de nouveau a Tokyo et était a un Forum sur les Blockchain Mardi et c’etait un crai melting-pot avec prédominance de Russes et d’Allemands.
Je pense peut etre que vous confondez ceux qui sont dans la technologie et le développement avec ceux qui les financent qui sont en effet majoritairement américains. Les premiers viennent de partout y compris de France icia Tokyo a la grande surprise et c’est l’un d’eux sui m’a parlé de la fonction d’incubateur qu’offrait la CCI au Japon.
Voila, en espérant avoir éclairé votre lanterne cher Monsieur.
Bonne journée depuis Haneda.

PS: Je suis quand même surpris du manque de bienveillance qui regne parfois sur ce site

17 Janvier 2018
22:57

Ceci est la phrase d’un ancien expatrié au Japon. Je ne suis pas le seul à penser ça et c’est la réalité:

Bon, je voudrais vraiment que vous compreniez ceci, les entreprises japonaises recrutent facilement pour des "Baito" (job de soutien payés à l'heure), tout simplement car ça ne coûte pas très cher et ça permet parmi ces baitos, de trouver peut-être la perle rare... donc dans les métiers de service (commerce, restauration, tourisme), le turnover est effroyable ! Car tout simplement si l'employé ne convient pas, il est viré du jour au lendemain, ou si ça ne plait pas à l'employé, bah il se barre de lui même, c'est donnant-donnant... évidemment, on ne donne pas de réelles grosses responsabilités aux baitos... c'est après tout, des emplois pour aider les titularisés !
Outre, les baitos, il y a les CDD (les keiyakushains), eux ils ont plus d'ambition et donc plus de responsabilités mais eux n'ont pas (ou rarement) les même avantages que les titulaires. Etre CDD au Japon, c'est assez rare ! Pour finir, il se trouve les CDI (shains), ce qui faut bien comprendre c'est que seuls les CDI sont les éléments clefs d'une entreprise nippone. Ils ont donc tous les avantages dont le plus recherché est d'avoir accès à la protection sociale de l'entreprise ! Mais aussi de représenter l'entreprise dans n'importe quelle situation professionnelle ou non mais surtout protéger par celle ci. Bref, peu d'occidentaux sont en CDI au Japon, on préférera leur donner un statut de "baito" ou à part pour au cas si ça se passe mal de se dédouaner de celui ci. Y a pas plus grand honneur dans le monde du travail nippon que de devenir "shain" dans une entreprise.

Voilà pourquoi il n’ya Que 20000 visa de travail au Japon. Et la plupart sont asiatiques.

18 Janvier 2018
02:27

beaucoup de grands groupes japonais ont trouvé le moyen d'embaucher des baitos ou des CDD en les faisant profiter de leur protection sociale, en fait les contrats ne sont pas renouvelés par le groupe lui même mais pas des succursales, on voit donc des personnes effectuant un travail identique dans un même endroit mais payés par des employeurs différents.
la chose serait inconcevable dans beaucoup d'autres pays mais est normale au Japon.

18 Janvier 2018
04:45

Travaillant dans l'hotellerie au Japon en tant que shain, c'est un peu date ta vision. Les gens se barrent parce que les horaires sont penibles et les salaires peu eleves (je suis a moins de 5 millions par an pour 200h par mois en moyenne), pas parce qu'on les vire parce qu'ils ne conviennent pas. Sur 5 personnes qui ont arrete la reception en 2017, tous sont partis, aucun n'a ete vire. Accessoirement, il manque un zero dans ton nombre de visa travail au japon. C'est plus le Japon de 2005.
www.e-stat.go.jp/stat-search/files?page=1&layout=datalist&lid=000001196143

18 Janvier 2018
05:02

Désole mais ce sont les chiffres de 2016, le visa que j’ai 技術・人文知識・国際業務c’est 120000
C’est sur plusieurs site dont un pdf du JETRO organisation du commerce extérieur qui para-gouvernemental qui est une’ source puisque je bosse avec eux aussi. C’est pas 2millions pour tout

18 Janvier 2018
07:25

T'es passe de 20000 a 120000, c'est deja plus proche de la realite. Si tu avais regarde le lien que j'ai donne, ce sont les chiffres de l'INSEE japonais pour juin 2017... chiffres sur lesquels se basent le JETRO... dont la version 2017 est disponible la (https://www.google.co.jp/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.jetro... )
Oui ca change vite.

18 Janvier 2018
07:29

J’avais pas vu désolé je croyais avoir mis 200000 et pas 20000
J’ai voulu dire 200000 pour tout
120000 plus le reste
20000 c’est impossible

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.